Ataxia, la capitale d'un monde chaotique où le pouvoir découle de la richesse et de la terreur.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Appartement des Swancott [PV]

Aller en bas 
AuteurMessage
Gabrielle Swancott
Espionne
avatar

Nombre de messages : 24
Société : Diacryon
Formation : militaire
Citation : La peur vous retient prisonnier, l'espoir peut vous rendre la liberté
Date d'inscription : 07/07/2008

Feuille de personnage
Age: 31 ans
Armes: Desert Eagle, poignard
Equipement: gilet pare-balle, lunettes/jumelles de précision à vision infrarouge, ultraportable

MessageSujet: Appartement des Swancott [PV]   Dim 10 Mai - 17:25

Gabrielle avait tourné le dos à William et l’avait laissé en plan dans les couloirs, pas loin de la salle informatique, visiblement en pétard contre son époux et peu disposée à lui adresser la parole dans les heures qui suivaient. Ça, c’était ce que disaient les caméras de surveillance de la Diacryon. Mais en vérité, alors que Gabrielle attendait apparemment patiemment dans la salle d’entraînement que la révision de son Desert Eagle soit terminée, intérieurement, elle trépignait d’impatience à l’idée de se retrouver bientôt seule avec son mari. En effet, les deux étant débordés de travail, cela n’était pas arrivé depuis longtemps, et même si Gabrielle était on ne peut plus sérieuse lorsqu’il s’agissait de son travail, et qu’elle ne cautionnait pas vraiment la technique qu’avait employée William pour la tirer de devant ses écrans de surveillance alors qu’elle était en service, elle devait bien s’avouer qu’elle avait particulièrement besoin de passer du temps avec William. On n’est qu’humain.

Ce fut d’un geste sec et impatient qu’elle récupéra son arme après sa révision, se fendant à peine d’un sourire avant de faire volte face, sortir de la salle d’entraînement et se diriger vers les ascenseurs. Elle appuya une fois sur le bouton d’appel, et attendit patiemment… durant sept secondes, ou peut-être huit, mais pas plus. Passé ce délai, et vu qu’aucun ascenseur ne semblait vouloir montrer le bout de ses câbles, Gabrielle se mit à matraquer le bouton d’appel avec une impatience plus que visible. Elle se mit à rager à voix haute, tout en continuant à appuyer frénétiquement sur le bouton :

- Saloperie de bouton de merde à la con sa mère la p…

Elle s’interrompit alors que les portes de l’ascenseur s’ouvraient sur cinq collègues qui la regardèrent d’un air narquois en passant à côté d’elle, mais prenant tout de même la peine de la saluer d’un signe de tête. L’un d’eux s’aventura tout de même à ajouter un petit "Swancott" à son salut. Gabrielle était d’habitude extrêmement sympathique, du genre à faire ami ami avec tout le monde. Mais là, elle n’était vraiment pas d’humeur. Elle préféra donc ne pas répondre et s’engouffra dans la cabine sans même adresser un regard à ses collègues, qui comprirent aussitôt que Gabrielle Swancott était encore dans un bon jour et qu’il valait mieux ne pas y prêter attention s’ils ne voulaient pas y perdre un œil. En effet, les ‘petites râleries’ de Gabrielle ne s’arrêtaient pas à la porte de chez elle et William était loin d’être le seul à pouvoir en profiter.

Gabrielle se retrouva bientôt, mais pas assez vite à son goût, devant l’appartement qu’elle occupait avec son mari. Elle fit glisser son passe dans la serrure électronique et poussa la porte. Elle alluma les lumières de la pièce principale, un grand salon sombre, de par l’absence de fenêtre puisqu’on se trouvait en sous-sol, mais rendu chaleureux par l’éclairage chaud et légèrement tamisé. Gabrielle regarda autour d’elle. Non seulement la lumière n’était pas allumée lorsqu’elle était arrivée, mais en plus, il n’y avait pas un bruit dans l’appartement. William ne devait pas encore être arrivé. Elle traversa le salon et se dirigea vers la chambre, déposa son arme sur le lit double et poussa la porte de la salle de bain. N’ayant presque pas dormi la nuit passée et ayant commencé son travail très tôt, elle n’avait même pas eu le temps de prendre une douche au réveil. Elle profiterait du temps qu’il lui restait avant que William n’arrive pour se rafraîchir un peu. Elle retira ses vêtements et se glissa rapidement dans la cabine de douche. Elle fit couler l’eau qu’elle régla sur très chaud. Un nuage de vapeur rempli bientôt la salle de bain, la transformant en vrai sauna où une chatte n’aurait pas su y retrouver ses petits.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Swancott
Agent de terrain
avatar

Nombre de messages : 7
Age : 32
Société : Diacryon
Formation : Militaire/Special Force
Citation : Je sens qu'on va devoir s'expliquer clairement toi et moi...
Date d'inscription : 22/12/2008

Feuille de personnage
Age: 33
Armes: M4A3 avec lance grenade; S&W M4505, Couteau de survie.
Equipement: Lunettes IR/IL, Moyen de communication, Pilule de cyanure

MessageSujet: Re: Appartement des Swancott [PV]   Sam 16 Mai - 18:03

Voilà qui était des plus intéressant, dans quelques minutes à l'appartement hein? Eh bien Will allait profiter de ce laps de temps pour ranger son matériel d'opération dans son vestiaire, mais avant cela il regarda Gabrielle s'éloigner avant lui aussi de se mettre en route.
Tout en avançant dans les couloirs, Will croisa plusieurs de ses collègues avec lesquels il échangea brièvement ques banales politesses ou encore quelques mots ayant un quelconque rapport avec le boulot, bref des trucs pour passer le temps quoi!

Finalement arrivé au vestiaire, Will ouvrit son armoire, dans laquelle régnait un désordre sans nom, et commença à ôter sa combinaison de combat, rangeant tranquillement ses armes dans les endroits prévus à cet effet.
Il prit ensuite ses vêtements civils et les enfila tranquillement, comme à n'importe quelle fin de mission, il referma son armoire et la cadenassa comme d'habitude et sortit de la salle de vestiaires tranquillement après s'être rapidement recoiffé.

Il regarda sa montre, mmm, il avait encore un peu de temps devant lui, il en profita pour passer voir un de ses collègues qui avait été blessé quelques jours plus tôt histoire de prendre de ses nouvelles. Après une brève discussion, Will prit congé de son collègue et se dirigea enfin vers son appartement, le sourire aux lèvres.
Finalement, le voilà qui se trouvait devant la porte de son appart', il ouvrit cette dernière à l'aide de son pass électronique et entra.
Il su tout de suite où se trouvait Gabrielle, le bruit de la douche l'avait un peu mit sur la voie, c'est alors qu'une idée traversa son esprit...

Il allait se rendre dans leur chambre pour se déshabiller et ensuite rejoindre sa douce sous la douche, sans faire le moindre bruit bien sûr.
Il alla donc dans la chambre, en faisant attention à ne pas se faire entendre, jusque là tout allait bien, il n'avait pas fait le moindre bruit, mais c'était sans compter sur le livre posé en équilibre sur l'accoudoir du fauteuil, il suffit à Will de l'éffleurer pour que ce fichu bouquin se casse la gueule sur le sol dans un bruit bien mat et sec.

"Merde"

Murmura William pour lui-même avant de foncer à toute vitesse dans la chambre, il espérait que Gabrielle n'avait pas entendu ce bruit, bien que ce soit peu probable.
Il chercha alors rapidement du regard un endroit où se cacher dans le salon, et malheureusement pour lui il n'y avait pas vraiment d'endroit où se cacher dans la pièce, il fit une fois le tour du salon avant de penser à se planquer dans la cuisine, c'est au moment où il allait s'y diriger qu'il entendit du bruit provenant de la chambre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Appartement des Swancott [PV]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ataxia : nouvelle génération :: Ataxia :: Zone industrielle :: QG Diacryon :: Sous-sols :: Logements-
Sauter vers: