Ataxia, la capitale d'un monde chaotique où le pouvoir découle de la richesse et de la terreur.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Parmi les morts

Aller en bas 
AuteurMessage
Elizabeth Levy
Espionne
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 27
Société : Schya
Formation : Technique policière et criminologue
Citation : «L'art d'être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l'art de réussir»
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Armes: Desert Eagle noir et un petit couteau
Equipement:

MessageSujet: Parmi les morts   Dim 9 Déc - 21:33

Cimetière. Lieu, parfois lugubre, parfois réconfortant, où l'on met les restes des morts. Les limbes. Un endroit indéfini dans le temps. Est-ce là que les âmes défuntes font leur premier passage vers le monde des morts? Croyants, superstitieux, à vos crayons. Tant de théories pouvaient naître autout de cet endroit, tant de légendes, de mythes, de faits «normalement vécus». Si les gens vous rapportent la vie dans les limbes, qui leur a dit ce qui s'y trouvait? s'y passait? Encore là, disent-ils la vérité? ou est-ce simplement pour avoir votre attention? Enfin, eux seuls peuvent vous répondre et encore là, vous répondent-ils vraiment? clairement?

Elizabeth chassa ces pensées de sa têtes, étant trop perplexes pour elle. Non pas qu'elle ne comprenait pas, mais voyez-vous, vous vous tanné de les entendre encore, encore, encore et encore, et encore, etc., qu'un moment donné, étant tourmenté par toutes ces questions, vous venez que vous avez mal à la tête rien que d'y penser. Pour la jeune femme, un mort mourrait et son âme part vers un monde meilleur. Voilà sa théorie. Fort simple, sans confusion. La simplicité quoi! Même si elle n'avait pas réellement connu la mort d'un proche, elle était tout de même émue de pénétrer dans ce lieu hantise. D'autant plus que la journée d'aujourd'hui, brumeuse et sans luminosité solaire, le cimetière devint moins rassurant pour les peureux. Dans le cas de Miss Levy, l'endroit ne l'effrayait point. Au contraire, elle se sentit comme dans l'un de ces films où une personne déprimée circule entre les tombes pour trouver celle d'un proche. Par conséquent, personne de sa propre famille y était enterrée.

Ressentant une certaine mélancolie ou une simple déprime passagère, Elizabeth s'était presque précipitée ce matin au cimetière comme si un rendez-vous un important il y avait. Arrivée là-bas, elle avait ralenti sa course, commençant, dès lors, à déambuler dans le cimetière telle une âme cherchant désespérement son corps pour, peut-être, tenter de reprendre vie sous une forme charnelle. La tête baissée, elle était préoccupée. Ou l'était-elle vraiment? Elle-même ne comprenait pas d'où cette pulsion avait tiré. D'où elle venait. Pourquoi elle avait envahi tout son esprit, maintenant confus. Néanmoins, une promenade à l'air frais lui ferait, sans doute, le plus grand bien.

Certains pierres tombales tombaient en ruines tandis que d'autres avaient gardé leur aspect original. Elizabeth leva la tête, comme si une voix venait de le lui commander. Une brume vaporeuse s'était levée et hantait le décor du cimetière. Elle laissa le vent du temps se mêler à sa longue chevelure ébène. Elle s'arrêta, regardant le paysage. Une nature morte à ses yeux. Rien ne bougeait. Les arbres n'abritaient même plus des feuilles tant on avait dépourvu cet endroit de tout être vivant. Elle se dirigea vers une gargouille. Elle en fit le tour, promenant sa main fouineuse sur la statut à faire trembler les froussards. Elle l'examinait, la contemplait, la sculptait du regard. Tentait-elle d'y trouver un défaut? Non. Ce genre de statue la fascinait tout simplement.

«Crac!»

Lâchant un soupir de surprise, elle fit volte-face immédiatement, son instinct de prudence et de méfiance prenant le dessus. Quelqu'un, ou quelque chose, venait de marcher sur une branche sec qui avait cédé sous son poids. Cherchant d'où provenait le bruit, elle farfouilla et tenta de voir à travers l'épais rideau de brume blanche.

"Qui est là?"

Lança-t-elle en cherchant à ouvrir des yeux le rideau pour y voir le spectacle et qui était entré en scène. Mais en vain, personne ne répondait.

"QUI EST LÀ?"

Hurla-t-elle alors. Apparemment stressée de ne pas savoir de qui il s'agit, Elizabeth se dit que la meilleure chose à faire était de rester immobile et espérer que la personne, ou la chose, passe son chemin sans demander son reste. La respiration de la jeune femme devint, dès lors, haletante et anxieuse. De qui pouvait-il s'agir? D'une personne? d'un animal? d'une toute autre chose? Si cette chose était assez intelligente, elle préviendrait sa présence. Ainsi, cela rassurerait la jeune femme sur les nerfs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argen Narguil
Tueur à gages
avatar

Nombre de messages : 7
Age : 29
Société : Schya
Formation : ancien millitaire et ancien boxeur pro.
Date d'inscription : 07/12/2007

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Armes: 2 Desert Eagle. Un noir (face) et un blanc (pile)
Equipement:

MessageSujet: Re: Parmi les morts   Mar 11 Déc - 12:35

Argen qui ne savait plus vraiment pour quel raison il était allé dans le cimetière, continua de marcher comme si c’était normal de venir ici. Il sortit de sa poche une boite qui contenait des petits bâtons. Il en prit un et le mit à la bouche.

" Arrêter de fumer c’est pas facile. Bon je continu ou je fais demi-tour non parce que là, seul dans un cimetière ... "

Argen regarda tout au tour de lui et ne vu que des tombes. Quand il marcha, il regarda les noms qui étaient dessus. Comme si il cherchait une personne particulière. Le cimetière n’était pas vraiment tout neuf, on voyait que les années l’avaient frappé. Argen s’assit par terre et s’appuya contre une tombe.

"En faite on est assez bien ici personne à par le silence. Que demander de plus. "

Argen leva la tête et regarda le ciel. Quand d’un coût il sentit comme de l’humidité sur lui. Le brouillard venait de se levé se qui aurait du donné des frisson a n’importe qui. Lui fit un sourire et resta comme sa pendant un moment.

*Tu va voir je vais attraper la crève à force*

Il se leva et tapa un peu ces habits. Et continua de marche pour repartir du cimetière quand d’un coût, il marcha sur une branche sèche. Il entendit une voix faible. Il s’approcha doucement sans se faire remarquer, du moins il essayait. Argen entendit encore la même voix qui disait la même chose mais beaucoup plus fort. Il remarqua que c’était une femme, qu'il avait déjà vu dans le quartier Schya, une idée lui vient. Il s’approcha doucement, grâce au brouillard il était plus dur de le voir. Quand Argen fut derrière elle. S'approcha pour etre presque contre elle.

"Bouuu"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Levy
Espionne
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 27
Société : Schya
Formation : Technique policière et criminologue
Citation : «L'art d'être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l'art de réussir»
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Armes: Desert Eagle noir et un petit couteau
Equipement:

MessageSujet: Re: Parmi les morts   Mer 12 Déc - 1:19

«Bouuu!»

"Aaaahhhh!!!!"

Elizabeth sauta jusqu'au ciel. Lorsqu'elle redescendit, elle porta sa main à sa poitrine comme si une crise de coeur lui avait soudain pris. Elle se retourna, la respiration aletante et nerveuse. Un homme se tenait derrière elle. Presque contre elle. Elle hurla de nouveau. Elle en vint même à gifler l'homme par réflexe. Mais aussitôt, elle reconnut l'homme. C'était un membre de la Schya. En fait, elle ne le connaissait pas personnellement. Elle l'avait vu, à quelques reprises, se promener dans le quartier de la Schya ainsi que dans l'immeuble de leur organisation. Parallèlement, son nom lui échappait complètement.

Se sentant soudainement mal d'avoir réagi de la sorte, la jeune femme baissa son regard par embarras.

"Pardonnez-moi, Monsieur."

Lui dit-elle alors qu'elle essayait de reprendre confiance en elle.

Lentement, elle commença à reprendre son souffle et à reprendre une respiration normale. Son pouls commençait, lui aussi, à se détendre, la patate ne se débattant plus autant qu'il y a deux secondes. Finalement, cette reprise en main se termina avec un toussotement. Elizabeth leva les yeux vers l'homme.

"Pardonnez-moi encore, Monsieur. Je ne voulais pas. C'est...c'est que vous m'avez fait une de ces frousses!"

Lui fit-elle remarquer. Elle lâcha un soupir de soulagement.

"Heureusement que vous êtes uniquement mon collègue monsieur...Monsieur?"

Lui demanda-t-elle. En effet, bien que la Schya contenait une kyrielle de membres, il fallait bien en connaître quelques-uns.

*Non, mais! Quelle frousse m'a-t-il fait! Je suis persuadée être montée jusqu'au ciel. Néanmoins, il est de la Schya...heureusement.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argen Narguil
Tueur à gages
avatar

Nombre de messages : 7
Age : 29
Société : Schya
Formation : ancien millitaire et ancien boxeur pro.
Date d'inscription : 07/12/2007

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Armes: 2 Desert Eagle. Un noir (face) et un blanc (pile)
Equipement:

MessageSujet: Re: Parmi les morts   Mer 12 Déc - 11:45

Après que Argen eu fini de parler, elle fit un bon de surprise et cria tellement fort que le ciel trembla de peur. Le sourire lui vient aussi tôt sur les lèvres. Quand la femme se retourna, elle cria de nouveau et Argen se prit une gifle qui se souviendra pendant un bon moment.

*AIE !!! Sa c’était pas prévu, mais bon je devais la mériter*

La demoiselle excusa encore et encore en essayant de se remettre de son état. Argen se frotta la joue, la douleur était si forte qu’il essaya de pas la montrer.

"Heureusement que vous êtes uniquement mon collègue monsieur...Monsieur?"

« Argen. Argen Narguil enchanté. Mais ces à moi de m’excuser, je ne pensais pas te faire aussi peur. »

Argen fit un sourire pour mettre la demoiselle en confiance.

« Heureusement que ce n’est que moi, une femme comme vous seul dans un endroit comme ça. Vous aurez pu avoir des problèmes. Mais bon vu la force avec la quel vous m’avez gifle il a rien a craindre vous aurez gagner de sur. »

Argen fit un sourire chaleureux, il la regarda récupérer sans dire un mot. Argen mit ces mains dans ces poches par réflexe.

« Si se n’est pas trop indiscret puis-je savoir votre prénom ? Sa sera plus facile pour parler que si je doit chaque fois vous appelez demoiselle »

Argen prit avec une de ces mains le petit bâton qui avait dans sa bouche et le jeta. Il continua à la regardait. La douleur qu’elle lui avait faite avec la gifle commençait à disparaître.

*Faudra que je me souvienne de plus lui faire peur, si je tiens à mon visage.*

« Et que faite vous dans un endroit pareille seul ? Ce n’est pas vraiment l’endroit rêver pour trouver une si belle demoiselle. Mais bon après je dit sa moi, mais bon je peux me tromper. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Levy
Espionne
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 27
Société : Schya
Formation : Technique policière et criminologue
Citation : «L'art d'être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l'art de réussir»
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Armes: Desert Eagle noir et un petit couteau
Equipement:

MessageSujet: Re: Parmi les morts   Jeu 13 Déc - 0:54

"Pardonnez-moi encore!"

Ne se lassant de répéter notre chère Elizabeth. Elle finit par reprendre ses esprits. Entre temps, l'homme lui dévoila son nom: Argen Narguil. Hum. Plutôt original. Un prénom qu'il est plutôt rare d'entendre à nos oreilles. Il lui fit un sourire qui lui donna, selon l'intention d'Argen, confiance en cet homme de la Schya. Elle eut un petit rire à sa remarque et s'excusa de nouveau.

"Mon nom? Je m'appelle Elizabeth. Elizabeth Levy. Enchanté Argen. Il me fait plaisir de connaître un autre de mes collègues."

Rétorqua-t-elle alors qu'elle se mit à sourire chaleureusement à son tour.

"Et puis, mademoiselle, ce n'est pas sorcier!"

Lui dit-elle alors qu'elle fit un clin d'oeil complice.

"Enfin, c'est à votre discrétion bien sûr!"

Elizabeth l'invita à marcher dans le cimetière d'un simple signe de la main et de la tête puisqu'il était en train de lui demander ce qu'elle, seule, faisait dans le cimetière. Baissant la tête, elle eut un sourire amusé. Elle releva cette dernière, regardant devant elle.

"Eh bien, je n'ai pas de raisons précises pour être honnête avec vous. J'ignore pourquoi, mais ce matin, en me levant, j'ai eu comme l'impression que je devais venir ici. Mais, une fois arrivée, je me rend compte que c'est tellement apaisant d'être ici. Le silence nous écoute, le vent nous conseille...vous voyez? Et je comprends que l'endroit n'est pas digne d'une rencontre avec une aussi jolie demoiselle que moi..."

Sur ces dernières paroles, la jeune femme se mit à rire, signifiant sa remarque un peu ironique, mais tout de même amusante. Elle inspira et expira profondément, reprenant de son sérieux.

"Enfin bref..."

Un moment de silence s'installa, laissant le vent leur parler comme s'il racontait un secret personnalisé au jeune homme et à la jeune femme. Au bout d'un moment, Elizabeth se retourna vers Argen, un sourire aux lèvres.

"Et vous? Une raison vous a poussé à venir dans le cimetière?"

Demanda-t-elle à son tour.

Tout en discutant, ils déambulèrent parmi les rangées de pierres tombales.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argen Narguil
Tueur à gages
avatar

Nombre de messages : 7
Age : 29
Société : Schya
Formation : ancien millitaire et ancien boxeur pro.
Date d'inscription : 07/12/2007

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Armes: 2 Desert Eagle. Un noir (face) et un blanc (pile)
Equipement:

MessageSujet: Re: Parmi les morts   Ven 14 Déc - 11:13

Argen qui marcha le sourire aux lèvres par tout ce qu’Elizabeth lui disait. Elle lui expliqua sa raison de ça venu dans le cimetière. Etrangement ça venu était pareil que la sienne. Quand il eu un silence, Argen sentit sur son visage comme des mains qui le caressa et comme des lèvres qui voulait lui dire un secret. Argen se sentait bien, il aimait bien cette ambiance. Puis il tourna la tête pour regardait, ça camarade. Elle lui avait posé une question la même qu’il lui avait posé. Sa lui fit un petit sourire au coin des lèvres.

« J’aime bien cette ambiance, le silence, la tranquillité. Ca change de mon métier de tuer. Et ça m’aide à me retrouver après tous les meurtres que je fais. »

Argensourit en répondant à la question

« Aujourd’hui je suis venu dans le cimetière par pur hasard, peu être que c’est le destin qui voulait qu’on se rencontre »

Argen regarda Elizabeth. Et se mit à sourire à la phrase qui venait de dire. Il regarda Elizabeth Levy.

« La réponse vous convient ? Il a une chose qui est sur je suis vraiment venu par hasard dans le cimetière aujourd’hui. Mais je suis heureux de vous avoir rencontrez dans se cimetière ma demoiselle Elizabeth Levy »

Argen continua à sourire et sortit de sa poche une petit boite. Dans cette boite il en sortit un petit bâton de bois qui mit a la bouche. Argen en avait besoin pour arrêter de fumer. Son docteur lui avait dit que se qui aimait dans la cigarette c’était la phycologie d’avoir quelque chose à la bouche. Alors, il lui fit acheter cette petit boite. Argen et Elizabeth continua à marcher dans le cimetière. La brume commençait à se lever mais elle était encore bien présente.


Dernière édition par le Lun 17 Déc - 18:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Levy
Espionne
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 27
Société : Schya
Formation : Technique policière et criminologue
Citation : «L'art d'être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l'art de réussir»
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Armes: Desert Eagle noir et un petit couteau
Equipement:

MessageSujet: Re: Parmi les morts   Sam 15 Déc - 1:17

[HJ: Shiba? C'est le surnom de ton personnage?]

Elizabeth sourit. Bien sûr que la réponse lui convenait. Enfin. Chacun avait droit à sa propre réponse. Il était dans le chemin que la jeune femme. Ils avaient des raisons relativement semblables. Chaque réponse, peu importe qu'elle soit commune ou complètement différente, lui était égale. Tant que la personne répondait le plus honnêtement possible, sans arrières pensées, lui convenait.

"Je vous l'accorde! Il est vrai que le hasard fait bien les choses."

Remarqua-t-elle.

Regardant devant, elle tourna sa tête en direction d'Argen. Il pouvait, dès lors, constater qu'elle avait toujours ce sourire chaleureux aux lèvres.

"Je crois au destin. Rien n'arrive sans raisons. Rien."

Lui dit-elle alors qu'elle l'informa de sa façon de penser quant au destin et ses nombreux hasards qui font notre chemin. Elle était plutôt calme et avait un certain plaisir à discuter avec un des membres de l'organisation Schya. Une conversation légèrement profonde, sans réel fondement, mais agréable à discuter et à échanger.

"Je suis, également, heureuse de vous rencontrer malgré l'endroit. Peut-être qu'un endroit plus convivial aurait été mieux, mais on ne peut pas demander la lune au destin tout de même! Il fait ce qu'il peut, mais sait ce qu'il fait."

Une cnversation sur le destin? Pourquoi pas! Après tout, ce n'est pas tous les jours qu'une telle discussion pouvait s'établir entre deux personnes, surtout en ces temps chaotiques, dépourvus d'un président gouvernant tout Ataxia. Mais au fait, peut-être que c'était le destin ça. Et que quelque chose se prépare. À ces pensées, Elizabeth secoua la tête sans gêne et sans être subtile. Cela pouvait se voir qu'elle songeait à quelque chose à laquelle elle ne voulait pas trop embarquer.

"Vous êtes à la Schya depuis longtemps?"

Demanda-t-elle alors qu'elle venait de changer de sujet radicalement. Tant mieux, se dit-elle. Elle ne voulait pas trop songer au destin pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Parmi les morts   

Revenir en haut Aller en bas
 
Parmi les morts
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti parmi les 22 pays les plus menaces par la securite alimentaire
» Tuto pour peindre les morts.
» [morts vivants] WIP de fond de tiroir
» Haiti/cyclone : Le bilan des victimes de Hanna passe à 61 morts
» guerrier des morts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ataxia : nouvelle génération :: Ataxia :: Quartier des affaires :: Cimetière d'Ataxia-
Sauter vers: