Ataxia, la capitale d'un monde chaotique où le pouvoir découle de la richesse et de la terreur.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Euh... surprise ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Artus Monaghan
Espion
avatar

Nombre de messages : 67
Société : Synnefo
Formation : cryptologie & empoisonnement
Citation : Va t'faire foutre un oeuf
Date d'inscription : 08/12/2007

Feuille de personnage
Age: 20 ans
Armes: couteau à lame rétractable, Sig-Sauer P245, set de poisons
Equipement: ordinateur portable

MessageSujet: Euh... surprise ?   Dim 9 Déc - 4:27

Artus était de mauvaise humeur, s'entend : de plus mauvaise humeur que d'habitude. Il avait franchi pour la première fois il y avait une demie-heure les portes de la Synnefo, qui allait devenir, tout du moins il l'espérait, sa nouvelle maison... D'ailleurs, pour l'instant, c'était plutôt mal parti.

Il s'était présenté à l'accueil, ce qui lui avait demandé de faire un gros, non, un énorme effort, étant donné qu'il avait dû parler... PARLER ! "Artus Monaghan", les mots avaient presque écorché ses lèvres. Il détestait tant parler... Ce n'était pas une question de peur ni même de timidité. Il n'aimait pas cela, tout simplement. Donc, non seulement il avait dû parler, mais en plus la standardiste lui avait dit que pour l'instant, aucun appartement ne lui avait été désigné. Puis, elle était restée silencieuse. Dominant sa colère, Artus avait rassemblé toutes ses forces afin d'articuler un "Vais dormir où ?" particulièrement bougon. Ce à quoi la standardiste avait répondu qu'elle n'en savait rien, mais qu'il pouvait aller se détendre dans le salon en attendant et qu'on le recontacterait très rapidement afin de lui dire de quoi il en retournait. Artus se serait bien fendu d'un "Et c'est qui on ?", mais cela l'aurait fait bien trop parler en si peu de temps, et il préféra mettre les voiles pour prendre la direction du dit salon. Il s'était retrouvé dans l'ascenseur avec une fille d'à peu près son âge et qui, remarquant qu'il était nouveau, avait tenté d'engager la conversation de façon on ne peut plus sympathique, mais la pauvre avait reçu en guise de réponse un regard noir et plus glacial que la calotte polaire. Elle n'avait donc pas insisté.

Maintenant, Artus était assis dans un fauteuil oeuf dans lequel il disparaissait presque tout entier, ses bras entourant ses jambes recroquevillées contre lui. Une fois, quelqu'un avait fait pivoter le fauteuil, pensant qu'il était vide, et s'était retrouvé face à cet être dont le regard était aussi chaleureux que celui d'un vautour. Le quelqu'un en question n'avait pas demandé son reste et sans prendre la peine de refaire pivoter le fauteuil, était allé rejoindre un groupe d'ami avec qui il s'était mis à discuter avec animation, se tournant de temps en temps vers Artus. Ce dernier préférait ne pas y faire attention et fixait le vide de ses yeux verrons, attendant que les choses se passent... Il se serait presque endormi, mais le destin en voulu autrement.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwan Stansfield
Espion
avatar

Nombre de messages : 89
Age : 25
Société : Synnefo
Formation : Reçue par son père
Citation : "Il ne faut pas toucher aux idoles : la dorure en reste aux mains"
Date d'inscription : 02/12/2007

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Armes: Un colt gouvernemental, mais il ne s’en sert que rarement, pour la simple et bonne raison qu’il est rarement sur le terrain. Un couteau suisse et une cravache
Equipement: Son pc, avec divers équipements informatiques des billes contenant de puissants soporifiques

MessageSujet: Re: Euh... surprise ?   Dim 9 Déc - 4:42

-Stansfield !

Une voix froide avait retentit dans le Salon, tandis que la main du propriétaire de cette fameuse voix se posait brutalement sur l’épaule d’Artus. Cependant, bien que « Stansfield » soit le nom de ce jeune homme, ce ne fut pas lui qui répondu, mais un blond assis sur un fauteuil dans un recoin de la pièce, jusque là en train de lire. Il redressa le nez et avant que rien n’ai pu se passer, il répondit nonchalamment :

-Quoi…

L’homme paru surpris, et il enleva sa main de l’épaule de l’albinos, tout en soufflant un léger « s’cusez toujours… ». Il avait confondu Artus qui se trouvait dos à lui avec son frère, Erwan. Cependant, personne ici n savait qu’une paire de blanc bec antisociaux rattachés par un lien de parenté que l’on nomme fraternité, se rapprochant plus dans notre cas d’une relation de malade à aide soignant, se trouvait dans la pièce, pas même ces deux individus en question. L’homme se dirigea donc vers le fond de la pièce, pour aller parler avec Erwan. Il semblait… De fâcheuse humeur, Erwan lui gardait son calme, le fixant avec un regard blasé, et finalement, sans qu’il ne se soit rien passé de bien intéressant, l’autre partit, laissa le jeune homme retourner à sa lecture.

Dans la salle, les discutions reprirent. On jasait sur telle ou telle personne qui avait fait telle ou telle chose, on riait entre amis, on racontait sa petite journée etc.… C’était ça l’ambiance de la Synnefo, un climat convivial et toujours gai. Pourtant, comme l’exception qui confirme la règle, depuis qu’il était arrivé Erwan n’avait pas cherché une seule fois à s’intégrer comme les autres le faisaient. D’ailleurs, ce devait être la deuxième ou troisième fois seulement qu’il venait au salon. Il faut dire que sa chambre était surveillée, il l’avait enfin comprit, et être observé par Olivier l’empêchait de faire à peu près tout même lire en paix… C’était donc ici qu’il était venu pour un petit moment de tranquillité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artus Monaghan
Espion
avatar

Nombre de messages : 67
Société : Synnefo
Formation : cryptologie & empoisonnement
Citation : Va t'faire foutre un oeuf
Date d'inscription : 08/12/2007

Feuille de personnage
Age: 20 ans
Armes: couteau à lame rétractable, Sig-Sauer P245, set de poisons
Equipement: ordinateur portable

MessageSujet: Re: Euh... surprise ?   Dim 9 Déc - 5:01

- Stansfield !

Artus sursauta, non pas à cause de la main qui se posa avec force sur son épaule, mais à cause de ce nom qui venait d'être lancé à travers la salle et qui fit faire à son coeur un bond formidable dans sa poitrine. Si elle avait été doté d'une quelconque pigmentation, la peau de son visage serait passée en une fraction de seconde à une pâleur cadavérique, mais étant donné que c'était déjà le cas, personne ne vit grande différence... Il se retourna vers l'homme, affichant un air on ne pouvait plus ébobi.

*Co... Comment est-ce possible ? se demandait-il, effaré. Comment connaît-il mon véritable nom ? C'est impossible... Tout simplement impossible...*

Il était sur le point de parler, chose ô combien exceptionnelle, lorsque l'homme se détourna en s'excusant auprès de lui pour se diriger vers quelqu'un d'autre. Ne comprenant rien de ce qu'il se tramait, Artus se redressa légèrement et suivit l'homme du regard... Le bond qu'avait fait son coeur quelques minutes auparavant ne fut rien comparé à celui qu'il fit à ce moment là, car il venait de reconnaître son frère. Il ne pouvait vraiment pas se tromper, car les deux frères se ressemblaient de façon assez troublante, et ils avaient tous deux la particularité d'avoir les cheveux blancs, bien que dans ce soit depuis la naissance dans le cas d'Artus et d'un phénomène exceptionnel dans le cas d'Erwan.

Aussitôt qu'il l'eût reconnut, Artus ne pu s'empêcher de pousser un couinement rauque et disparut aussitôt derrière son fauteuil, se faisant tout petit, essayant de se cacher tant qu'il le pouvait derrière le dossier. S'il avait pu disparaître sous terre, il l'eût sûrement fait, mais bien sur, cela était impossible, et de plus... Artus était une véritable asperge, et il avait bien des difficultés à se cacher tout à fait derrière le fauteuil qui n'était pas bien imposant. Il n'y avait plus qu'à espérer que son frère ne le reconnaisse pas, mais même de dos, il n'était pas très difficile à reconnaître... Ce n'est pas tous les jours qu'on voit un albinos aux cheveux longs, avec la peau sur les os et qui ne s'habille qu'en noir. Il aurait bien tout simplement mis les voiles, mais pour cela, il aurait dû passer devant son frère afin d'atteindre la porte de sortie... Autant se jeter sur ses genoux en couinant "Salut frérot ! Bien burné ?" ce qui était bien sûr hors de question car premièrement Artus n'était pas suicidaire, et deuxièmement, jamais il n'aurait prononcé une phrase aussi longue.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwan Stansfield
Espion
avatar

Nombre de messages : 89
Age : 25
Société : Synnefo
Formation : Reçue par son père
Citation : "Il ne faut pas toucher aux idoles : la dorure en reste aux mains"
Date d'inscription : 02/12/2007

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Armes: Un colt gouvernemental, mais il ne s’en sert que rarement, pour la simple et bonne raison qu’il est rarement sur le terrain. Un couteau suisse et une cravache
Equipement: Son pc, avec divers équipements informatiques des billes contenant de puissants soporifiques

MessageSujet: Re: Euh... surprise ?   Dim 9 Déc - 21:45

Bien qu’il se soit replongé dans son livre, une chose avait attiré le jeune espion, pendant que l’autre était en train de lui parler. Il avait entendu un étrange couinement provenir d’un fauteuil non loin… Il n’y avait pas fait attention dans un premier lieu, mais lorsqu’il redressa la tête, l’ombre d’un instant, il pu voir que la personne sur ce fauteuil semblait se tortiller comme un ver. Quand ce n’était pas le coude qui dépassait, c’était le pied ou encore le genoux… Etait il en train de se faire agresser pour bouger de pareille manière ? Ou était il tout simplement en train de faire l’imbécile… On n’avait pas idée d’accepter de telle personne dans une organisation dirigée par quelqu’un d’aussi prestigieux qu’Olivier Maxter !

Et voilà qu’il recommençait à couiner ! Etait il possible ne serait ce que d’envisager d’avoir un moment tranquille dans cet immeuble ?! Erwan, exaspéré se leva d’un bond, et se dirigea vers cet encombrant personnage d’un pas rapide et déterminé. Arrivant à proximité du fauteuil, il lança :


-Pourriez vous je vous pris cesser de…

Il stoppa en constatant que cette chose bruyante et maladroite était Artus, son petit frère… Il ne l’avait pas vu depuis des mois ! L’albinos avait disparu depuis longtemps, et il était la dernière personne de la famille à l’avoir vu. Il était, il en avait conscience, la cause du départ de ce dernier, qu’il considérait depuis toujours, comme la plus part des gens d’ailleurs, comme un attardé, un handicapé mental qui n’avait rien à faire ailleurs que dans un établissement spécialisé. Erwan croisa les bras sur sa poitrine, soupirant d’un air affligé.

-Que voilà un spectacle pitoyable…

Sans un mot de plus, il sortit son portable de sa poche, en fixant l’autre d’un regard froid. Il n’avait jamais vraiment aimé son frère, il était la honte de la famille Stansfield à ses yeux. Jamais il n’avait été bien doué en informatique, à la grande déception de son père. Attardé, il leur avait souvent fait perdre temps et argent. Cependant, Erwan avait été le seul a aller le visiter durant son internation. C’était plus pour avoir la consistance tranquille que pour avoir le plaisir de rester en tête à tête avec un être muet et ennuyeux.

-Allo… Passez moi le directeur s’il vous plait… De la part d'Erwan Stansfield, il comprendra...

Il était en ligne avec l’établissement d’où s’était échappé Artus…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artus Monaghan
Espion
avatar

Nombre de messages : 67
Société : Synnefo
Formation : cryptologie & empoisonnement
Citation : Va t'faire foutre un oeuf
Date d'inscription : 08/12/2007

Feuille de personnage
Age: 20 ans
Armes: couteau à lame rétractable, Sig-Sauer P245, set de poisons
Equipement: ordinateur portable

MessageSujet: Re: Euh... surprise ?   Lun 10 Déc - 3:54

Artus n'osait se retourner. Néanmoins il était sur le point de se lever et de courir à l'autre bout de la salle afin de s'éloigner le plus possible de son frère, lorsqu'il entendit des bruits de pas lourds et rapides. Il se figea, paralysé par la peur. Il savait que c'était lui, il n'aurait pu dire pourquoi, mais il le savait. Et dire qu'il était venu à la Synnefo dans l'espoir de recommencer sa vie, de repartir à zéro, en faisant à jamais une croix sur sa famille... Et voilà qu'il tombait sur Erwan, celui dont la trahison avait été la plus douloureuse pour Artus.

*La poisse... J'ai la poisse...* ne pouvait-il s'empêcher de penser en boucle.

Mais une partie de lui ne pouvait s'empêcher de penser que leur altercation d'il y avait deux ans pouvait être un malentendu, qu'il avait été paranoïaque et que peut-être son frère l'aimait-il bien tout de même - mais oui, bien sûr, il avait failli se faire aveugler quand même...

Mais ses pensées se turent aussitôt que la voix de son frère retentit à ses oreilles, juste avant que leurs regards ne se croisent. Dans les yeux verrons du plus jeune, on pouvait voir de la frayeur mais également de la haine mêlée d'une certaine admiration, chose dont il n'avait jamais pu se départir malgré tout. En revanche, dans ceux de l'aîné, Artus lut d'abord de la surprise, puis un profond mépris. Bien sûr... A quoi d'autre aurait-il pu s'attendre ?

Que pouvait-il faire ? Expliquer sa présence ici ? Parler ? Certainement pas. Il se leva, résigné à quitter le salon afin de s'éloigner de son frère, lorsque ce dernier sortit son portable, composa un numéro et demanda à parler au directeur. Le sang d'Artus ne fit qu'un tour alors qu'il comprenait de quoi il retournait. Sans réfléchir, il se jeta sur son frère et saisit son portable. A l'autre bout du fil, le directeur de l'établissement dont s'était échappé Artus haussait la voix pour se faire entendre par-dessus le bruit :

- Allô ? Allô ? Monsieur Stansfield ?


- Va t'faire foutre un oeuf ! aboya Artus dans le combiné avant de balancer avec force le téléphone contre le mur où il se brisa lamentablement.

C'est alors qu'il reprit ses esprits, et se rendit compte combien, ô ! combien il avait eut tord de faire ça. Si pour une malheureuse tentative de câlin il s'était vu décocher un coup d'archet dans l'oeil et manqué de se faire aveugler, de quoi allait-il donc écoper pour avoir détruit un des précieux appareils électroniques de son très cher frère...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwan Stansfield
Espion
avatar

Nombre de messages : 89
Age : 25
Société : Synnefo
Formation : Reçue par son père
Citation : "Il ne faut pas toucher aux idoles : la dorure en reste aux mains"
Date d'inscription : 02/12/2007

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Armes: Un colt gouvernemental, mais il ne s’en sert que rarement, pour la simple et bonne raison qu’il est rarement sur le terrain. Un couteau suisse et une cravache
Equipement: Son pc, avec divers équipements informatiques des billes contenant de puissants soporifiques

MessageSujet: Re: Euh... surprise ?   Lun 10 Déc - 20:49

Alors qu’on était en train de lui passer la personne à la quelle il désirait parler, Erwan sentit « une chose » lui sauter dessus. Il perdit l’équilibre et tombe pitoyablement sur le sol, redressant la tête juste assez tôt pour voir son précieux portable s’écraser contre le mur. Son visage se décomposa alors en une fraction de seconde. Il y avait dans cet objet quelque chose de bien plus précieux que le portable en lui-même… Aussi, Erwan resta quelque instant là, à genoux par terre, à fixer les débris de son portable.

-NON ! Non non non non…

Répéta t-il en se ruant à quatre pattes vers le petit tas de plastique blanc… Il se mit alors à chercher furieusement sa carte pin, mais quand il la trouva, il pu constater qu’elle était elle aussi brisée en deux. Il se figea alors, le gardant dans sa main, et la fixant, avec une expression de poisson sortit de l’eau trop longtemps… Ce qu’il avait sur cette carte, et pas ailleurs, était le numéro de portable personnel de devinez qui… Olivier Maxter bien sûr ! Qui d’autre pour qu’il se mette dans pareil état… Pas celui que le boss de la Synnefo pouvait lui donner en tant que collègue de travail, mais bien son numéro personnel, celui d’Olivier, pas du Boss de la Synnefo ! Il avait fait des pieds et des mains pour l’avoir, il ne l’avait jamais utilisé, mais il était là, enregistré dans son répertoire… Juste là… Et bien entendu cette bécasse blonde n’avait jamais eu dans l’idée de le marquer ailleurs ! Il tourna furieusement la tête vers son frère, en le gratifiant d’un splendide regard noir

-Imbécile ! Rugit-il, Crétin ! Regarde ce que tu as fais !

Il serra les restes de sa carte dans la main. Peut être pourrait il tenter de récupérer deux ou trois choses… Mais ce serait sûrement compliqué, voir impossible. Il avança alors le poing la tenant vers son frère, en reprenant

-Quelqu’un comme toi ne comprend rien à rien ! Réalise tu seulement ce que tu viens de faire, idiot !?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artus Monaghan
Espion
avatar

Nombre de messages : 67
Société : Synnefo
Formation : cryptologie & empoisonnement
Citation : Va t'faire foutre un oeuf
Date d'inscription : 08/12/2007

Feuille de personnage
Age: 20 ans
Armes: couteau à lame rétractable, Sig-Sauer P245, set de poisons
Equipement: ordinateur portable

MessageSujet: Re: Euh... surprise ?   Mar 11 Déc - 0:28

Les muscles des bras d'Artus étaient tendus dans l'expectative d'une claque éventuelle, prêts à protéger son visage du coup qu'il était persuadé de recevoir. Ce fut donc avec une grande surprise qu'il vit Erwan, au lieu de lui coller une nouvelle cicatrice, se ruer vers les débris de son portable, à quatre pattes, comme un misérable étreignant le corps d'un être cher qui venait de mourir. Artus haussa les sourcils, ne sachant trop quoi penser. Cela avait quelque chose de pitoyable, de risible et d'en même temps inquiétant. Oui, inquiétant. Pourquoi Erwan réagissait-il ainsi pour un simple portable ? Soit c'était la tête soit... soit il avait une très bonne raison d'être aussi désespéré, et dans ce cas, cela sentait mauvais pour Artus.

C'est pourquoi ce dernier esquissa un mouvement de départ, mais avant même qu'il n'ait pu faire un quart de tour sur lui-même, Erwan vint se planter devant lui et lui agita les restes de sa carte SIM sous le nez en lui postillonnant des insultes à la figure. Ce qu'il avait fait ? Il venait de détruire un portable... Oui... D'accord... Rien de très grave, si ? Ce n'était pas son ordinateur, alors pourquoi en faisait-il tout un plat ? S'agissait-il d'un cadeau de moman ? Ou du tout dernier modèle qu'il avait acheté la veille ? Artus n'en savait trop rien, et était bien loin de se douter de la vérité.

Tout en pensant qu'Erwan était gonflé de lui faire des reproches pour un bête machin électronique alors qu'il s'apprêtait à faire envoyer son propre frère dans un endroit qui était digne de la prison, il poussa un soupir et fouilla dans sa poche pour en sortir son portefeuille. Il sortit un billet de $100, le plus gros qu'il avait, et le tendit à son frère sans un mot.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwan Stansfield
Espion
avatar

Nombre de messages : 89
Age : 25
Société : Synnefo
Formation : Reçue par son père
Citation : "Il ne faut pas toucher aux idoles : la dorure en reste aux mains"
Date d'inscription : 02/12/2007

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Armes: Un colt gouvernemental, mais il ne s’en sert que rarement, pour la simple et bonne raison qu’il est rarement sur le terrain. Un couteau suisse et une cravache
Equipement: Son pc, avec divers équipements informatiques des billes contenant de puissants soporifiques

MessageSujet: Re: Euh... surprise ?   Mar 11 Déc - 0:48

Le jeune homme lança un regard plus méprisant que jamais à la main de son frère qui lui tendait un billet. Il fronça les sourcils, tellement égocentrique qu’il était persuadé que tout le monde à Ataxia avait compris la véritable origine de sa colère, et repoussa violemment la main d’Artus avec la sienne, celle qui ne tenait pas la carte SIM bien sur… Le « pauvre » petit espion était totalement abattu par ce qui venait de lui arriver. Ce numéro était pour lui comme une relique, un trésor de fan, ou plutôt de fanatique dans son cas.

Ses yeux se mirent donc à briller, tandis que d’une voix bien moins sure et agressive que précédemment il lança à son frère :


-Il faut vraiment être détraqué pour penser que ces choses là ont un prix…

Laissant donc le cadavre de son portable et n’emportant avec lui que les restes de son « âme », il se dirigea vers la sortie de la pièce, avec la ferme intention d’aller dans sa chambre, pour tenter par un moyen ou un autre de réparer les dégâts. Oui mais… Là bah, il était surveillé. Merde ! Il frappa furieusement du pied en lançant un juron quelconque, il n’avait plus qu’à passer prendre son pc, pour aller… MERDEUH ! Son pc était sous surveillance, et il n’avait pas la moindre idée d’où Olivier avait pu mettre son mouchard, d’autant plus que même si il le trouvait, il n’oserait pas l’enlever, de peur de se faire réprimander.

Avant de quitter la pièce, il lança un dernier regard noir à l’albinos qu’il avait planté là, tout seul…


*Pauvre fou…*

Il se précipita ensuite vers sa chambre, qui ô coïncidence, se trouvait au même étage que le salon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artus Monaghan
Espion
avatar

Nombre de messages : 67
Société : Synnefo
Formation : cryptologie & empoisonnement
Citation : Va t'faire foutre un oeuf
Date d'inscription : 08/12/2007

Feuille de personnage
Age: 20 ans
Armes: couteau à lame rétractable, Sig-Sauer P245, set de poisons
Equipement: ordinateur portable

MessageSujet: Re: Euh... surprise ?   Mar 11 Déc - 15:58

Artus cligna des yeux d'un air étonné. Ce portable valait donc si cher qu'il n'avait pas de prix ? Il ne comprenait vraiment pas ce qu'il pouvait y avoir de si grave... Ce n'était qu'une machine, et il ne s'agissait même pas de son ordinateur ! A moins que... Après tout, la technologie ne cessait de faire des progrès, et Artus ne se tenait pas vraiment au courant des dernières avancées technologiques. Peut-être que ce petit appareil était un nouveau modèle de micro ordinateur avec téléphone intégré... Si c'était le cas, ils ne s'étaient vraiment pas foulés niveau desig, enfin bon...

Etait-ce un effet de son imagination, ou avait-il bien vu les yeux de son frère briller comme s'il allait se mettre à pleurer. A cette idée, il ne put empêcher son coeur de se serrer alors que son côté "c'est peut-être moi qui me fait des idées" se réveillait. Le regard noir que lui lança Erwan avant de quitter finalement la pièce le fit revenir à son antipathie première, mais les deux sentiments se mêlaient en lui. Il s'était réellement attendu à se prendre une beigne, et rien n'était arrivé... Erwan était "simplement" contrarié - enfin c'était ce qu'Artus comprenait.

Il commençait à se dire que c'était lui qui était paranoïaque, que son frère n'avais jamais voulu lui faire de mal, que c'était lui qui se faisait des idées et qui provoquait des catastrophes. Pourtant une autre partie de lui repensait à ce coup d'archet qui l'avait défiguré à vie, et qui était clairement délibéré, et aussi... il n'avait pas hésité à appeler la pension pour l'y renvoyer séance tenant.

Finalement, ce fut son (trop) bon coeur qui l'emporta. Oui, on peut avoir un sacré foutu caractère et avoir un coeur gros comme ça. Alors que la porte du salon se refermait sur Erwan, Artus se lança à sa poursuite et le rattrapa dans le couloir. Il hésita encore quelques secondes, puis se décida et posa doucement la main sur l'épaule de son frère.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwan Stansfield
Espion
avatar

Nombre de messages : 89
Age : 25
Société : Synnefo
Formation : Reçue par son père
Citation : "Il ne faut pas toucher aux idoles : la dorure en reste aux mains"
Date d'inscription : 02/12/2007

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Armes: Un colt gouvernemental, mais il ne s’en sert que rarement, pour la simple et bonne raison qu’il est rarement sur le terrain. Un couteau suisse et une cravache
Equipement: Son pc, avec divers équipements informatiques des billes contenant de puissants soporifiques

MessageSujet: Re: Euh... surprise ?   Mer 12 Déc - 22:34

Erwan marchait furieux dans le couloir, tandis qu’une unique larme coulait le long de sa joue. Alors qu’il serrait un peu plus sa carte dans la main, il ressentit une courte et vive douleur. Sursautant, il regarda alors sa paume, pour voir qu’il avait réussi à se couper en serrant trop fort sa carte cassée en deux. Il jura, et fit le geste machinal que chacun a quand il se coupe, c'est-à-dire de passer dans un premier temps sa langue sur sa coupure pour récupérer le sang, puis, de faire « ventouse » avec ses lèvres, faute de pansement. C’est à ce moment là qu’il sentit quelque chose sur son épaule. Il sursauta de nouveau, et il se retourna.

Il se trouva alors face à son frère, qu’il dévisagea des pieds à la tête avec un air interrogateur. Il mit rapidement les morceaux de la SIM dans la poche de son pantalon, puis, mettant les mains sur ses hanches pour se donner un faux air décontracté, inconscient que le trajet de sa larme était encore visible sur sa joue, il demanda d’un ton sec :


-Quoi…

Se rendant compte qu’il saignait encore, et qu’il avait posé la paume de sa main contre sa chemise, il lâcha un juron et la retira vivement, pour voir une trâche rouge sur son vêtement blanc. Il prit un air blasé avant de demander

-tu ne penses pas en avoir déjà assez fait ?

Il n’attendit même pas de réponse de l’autre, et reprit :

-Ah oui pardon… J’avais oublié que te poser des questions était inutile, puisque tu ne veux pas parler…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artus Monaghan
Espion
avatar

Nombre de messages : 67
Société : Synnefo
Formation : cryptologie & empoisonnement
Citation : Va t'faire foutre un oeuf
Date d'inscription : 08/12/2007

Feuille de personnage
Age: 20 ans
Armes: couteau à lame rétractable, Sig-Sauer P245, set de poisons
Equipement: ordinateur portable

MessageSujet: Re: Euh... surprise ?   Mer 12 Déc - 23:31

Lorsqu'Erwan se retourna vers lui, Artus eut un mouvement de recul, le souvenir du coup d'archet pour cause de câlin intempestif étant encore frais dans sa mémoire. Mais encore une fois, il conclut qu'il s'était fait des idées, car rien ne lui atterrit dans la figure - ce qui n'était pas pour lui déplaire, quand même ! Il ne fut pas convaincu par l'attitude qui se voulait détendue de son frère, que ce fut à cause de la trace de larme sur sa joue, ou de la tâche de sang qui commençait à s'étendre sur sa chemise. Artus se demanda s'il devait ou pas prévenir Erwan qu'il était en train de ruiner son vêtement, mais alors qu'il était en train d'opter pour "Non, il le mérite pas", Erwan s'en rendit compte tout seul.

Artus se demanda s'il devait répliquer ou non aux paroles de son frère. Est-ce que cela méritait qu'il ouvre la bouche pour former une phrase basique, ou non ? Hm... Cruel dilemne ! Mais plus il réfléchissait, plus la balance penchait vers le oui, car, de façon assez paradoxale, il détestait qu'on lui fasse remarquer qu'il ne parlait presque pas, bien qu'il le sût parfaitement - il était loin d'être idiot, contrairement à ce que la plupart des gens, notamment sa famille, pensait.

Finalement, Artus ouvrit la bouche, et resta ainsi, comme un poisson hors de l'eau, pendant quelques secondes, le temps que l'information aille de son cerveau à ses cordes vocales/langue/lèvres. Puis, il pointa l'index vers la chemise de son frère, et dit d'une voix traînante :

- T'as une tache... pistache...

Puis il émit un bruit incongru qu'on pouvait éventuellement identifier comme étant un ricanement.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwan Stansfield
Espion
avatar

Nombre de messages : 89
Age : 25
Société : Synnefo
Formation : Reçue par son père
Citation : "Il ne faut pas toucher aux idoles : la dorure en reste aux mains"
Date d'inscription : 02/12/2007

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Armes: Un colt gouvernemental, mais il ne s’en sert que rarement, pour la simple et bonne raison qu’il est rarement sur le terrain. Un couteau suisse et une cravache
Equipement: Son pc, avec divers équipements informatiques des billes contenant de puissants soporifiques

MessageSujet: Re: Euh... surprise ?   Mer 12 Déc - 23:46

Erwan resta… bouché bée. Affligée devant l’humour pathétique et puéril de son frère, si on pouvait appeler cela de l’humour d’ailleurs… Il le regarda, d’un air qui voulait dire « oh mon pauvre… tu es vraiment tombé très bas… », en croisant les bras sur la poitrine, et en secouant doucement de la tête, affligé par un tel comportement… Comment diable pouvait il avoir un lien de parenté avec cette… Chose ?! Comment la famille Stansfield avait elle pu donner naissance à une telle caricature de l’idiotie ?! Il soupira, en lui disant à mis voix :

-Tes années là bas n’ont rien arrangé à ce que je vois…

Il fit demi tour, pour faire quelques pas et arriver à la porte de sa chambre. Il sortit la carte magnétique de sa poche et déverrouilla cette dernière, pour finalement entrer dans la pièce. Il cru claquer la porte, mais celle-ci ne se referma en fait pas tout à fait, et elle reste entrouverte. Il arrivait directement dans sa chambre, pièce dans la quelle les murs étaient cachés par les innombrables photos d’un certain boss de la Synnefo, on se demande bien le quel d’ailleurs. Erwan jeta son livre sur son lit, soupira, et se servit un verre d’eau au robinet.

Il se laissa ensuite tomber dans l’un de ses fauteuils, et se mit à regarder dans le vide, sans même boire son verre qu’il tenait toujours à la main. Comment diable Artus avait il pu se faire engager dans la synnefo, lui qui avait mit tant de temps à y entrer… Depuis combien de temps était il là, quelles gaffes avait-il pu faire ici ? Beaucoup certainement… Et comme d’habitude, Erwan devrait en assumer les conséquences, encore et toujours…


*Pauvre fou…*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artus Monaghan
Espion
avatar

Nombre de messages : 67
Société : Synnefo
Formation : cryptologie & empoisonnement
Citation : Va t'faire foutre un oeuf
Date d'inscription : 08/12/2007

Feuille de personnage
Age: 20 ans
Armes: couteau à lame rétractable, Sig-Sauer P245, set de poisons
Equipement: ordinateur portable

MessageSujet: Re: Euh... surprise ?   Sam 15 Déc - 23:49

Artus ricana silencieusement en voyant l'air consterné de son frère. Cela l'amusait, mais en même temps, il ne pouvait s'empêcher de ressentir un petit pincement au coeur. Son frère avait beau l'avoir blessé, et ce autant physiquement que moralement, il ne pouvait s'empêcher de toujours avoir de l'affection pour lui. Il n'arrivait pas à être insensible au comportement qu'Erwan avait avec lui, malgré ces deux années pendant lesquelles il avait tout fait pour oublier à jamais sa famille. Peut-être que cela aurait marché avec le temps, mais il fallait croire que le destin en avait décidé autrement, puisque dans cet endroit qu'il avait espéré être son havre, il était retombé sur sa némésis...

Erwan lui tourna le dos après une dernière pique qu'Artus préféra ignorer. Il hésita alors entre passer son chemin et continuer à suivre son frère, mais avant même qu'il ait pu faire son choix, ses jambes semblèrent se mettre en marche d'elles même et il le suivit sans un bruit.

*Hmm ça me fait faire une visite plus ou moins guidée comme ça...*

Erwan ouvrit une porte. Artus accéléra le pas afin de pouvoir entrer à sa suite mais se prit la porte en plein dans la figure. Il s'apprêtait à passer son chemin lorsqu'il constata que la porte avait été mal fermée et restait entrebaillée. Il pencha la tête de côté.

*C'est là qu'il crèche ?* se demanda-t-il.

Il poussa un peu la porte et jeta un coup d'oeil à l'intérieur. Il fronça les sourcils en découvrant l'étrange "décoration".

*C'est qui ce gus ?* songea-t-il en ouvrant un peu plus la porte pour mieux voir les nombreuses images de son chef qu'il ne reconnaissait pas puisqu'il ne l'avait encore jamais rencontré.

*Et pourquoi il couvre les murs de la chambre de mon frère ? C'est une de ses cibles, il fait des recherches dessus ou quoi ?*

Sa tête était passée dans l'entrebaillement de la porte, et il regardait à l'intérieur de la pièce d'un air particulièrement curieux et interloqué.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwan Stansfield
Espion
avatar

Nombre de messages : 89
Age : 25
Société : Synnefo
Formation : Reçue par son père
Citation : "Il ne faut pas toucher aux idoles : la dorure en reste aux mains"
Date d'inscription : 02/12/2007

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Armes: Un colt gouvernemental, mais il ne s’en sert que rarement, pour la simple et bonne raison qu’il est rarement sur le terrain. Un couteau suisse et une cravache
Equipement: Son pc, avec divers équipements informatiques des billes contenant de puissants soporifiques

MessageSujet: Re: Euh... surprise ?   Dim 13 Jan - 1:48

Erwan, toujours assit, tendit le bras pour attraper une photo d’Olivier qui trainait sur une table basse. Il n’eut qu’à poser les yeux sur cette dernière, pour que ‘image de son frère disparaisse totalement de son esprit. Son visage s’éclaircit d’un sourire serin, et il passa tendrement son index sur la photographie, comme s’il caressait la joue de l’homme qui y était représenté. Il resta ainsi quelques instants, à caresser du bout du doigt la photo.

Il finit par la reposer, et après avoir regardé sa montre, il se leva. Il ouvrit ensuite l’un des placards de sa cuisine, qui n’était séparée du reste de la pièce que par un bar, et en sortit un paquet de pâtes instantanées. Il les passa au microonde, et regarda son appartement qui méritait d’être rangé et nettoyé. Son regard s’attarda sur la porte, qui était entrouverte. Il lâcha un juron, avant de se dirriger vers elle.

Il s’apprêtait à la refermer, quand il eut l’impression d’apercevoir quelqu’un derrière celle-ci. Il l’ouvrit donc entièrement, pour découvrir Artus. Il fronça les sourcils.


-Toi ?! Tu m’espionnais peut être ?!

Son expression se durcit en une fraction de seconde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artus Monaghan
Espion
avatar

Nombre de messages : 67
Société : Synnefo
Formation : cryptologie & empoisonnement
Citation : Va t'faire foutre un oeuf
Date d'inscription : 08/12/2007

Feuille de personnage
Age: 20 ans
Armes: couteau à lame rétractable, Sig-Sauer P245, set de poisons
Equipement: ordinateur portable

MessageSujet: Re: Euh... surprise ?   Sam 26 Jan - 19:42

Se posant toujours des questions sur l'étrange personnage qui couvrait les murs de la chambre de son frère, Artus ne se rendit pas compte du temps qu'il passait à plus ou moins espionner son frère par l'embrasure de la porte. Bon, ce n'était pas vraiment espionner, il ne pensait pas à mal... Il était plutôt dans une sorte de contemplation absente, se posant tout un tas de questions. Il ne réagit même pas lorsqu'il vit le regard d'Erwan se tourner vers la porte.

Mais lorsqu'il se retrouva subitement face à son frère qui tout à coup semblait à nouveau furieux, il ne put s'empêcher de déglutir, craignant à nouveau que le face à face ne se termine en baffe dans la gueule. Il recula d'un pas mais tout ce qu'il trouva à répondre à la réplique d'Erwan fut un haussement pathétique des épaules et une moue d'ignorance, suivit d'un grattement de tête qui lui hérissa quelques uns de ses cheveux blancs sur la tête, ce qui ne fit que lui conférer un air encore plus abruti. Se doutant bien que sa réponse n'avait rien de bien éloquent, il l'agrémenta d'un secouement de tête en signe de négation.

*J'l'espionnais pas, enfin, j'pense pas, qu'est-ce qu'il croit se congre ?*


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Euh... surprise ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Euh... surprise ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ataxia : nouvelle génération :: Ataxia :: Synnefo :: Gratte-ciel Synnefo :: Étages :: Salon-
Sauter vers: