Ataxia, la capitale d'un monde chaotique où le pouvoir découle de la richesse et de la terreur.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Plein les glazes !

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Charlie Blue
Tueuse à gages
avatar

Nombre de messages : 104
Société : Mavros
Formation : reçue par la Mavros
Citation : Horrorshow!
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 22 ans
Armes: Meteor Hammer personnalisé, britva (canne dans laquelle est dissimulée un poignard), Sig-Sauer P245
Equipement: un silencieux, un python nommé Basil

MessageSujet: Plein les glazes !   Mer 28 Nov - 19:08

Le gorille qui gardait le club VIP lorgnait d'un oeil mauvais l'étrange créature adossée à un mur, à une dizaine de mètres de l'entrée du club - ce qui était beaucoup trop, selon le garde, étant donnée l'allure légèrement loufoque et même inquiétante de la jeune femme. Remarque, peut-être ne s'agissait-il que d'une des invités de la soirée privée qui avait lieu ce soir au club, mais dans ce cas, pourquoi restait-elle dehors, dans le froid glacial de cette nuit d'hiver, si peu couverte et... mais oui, ce n'était pas une hallucination, il y voyait clairement : elle était en compagnie d'un python, lové sur ses épaules, et était en train de le câliner distraitement, le caressant et le bécotant, sans quitter l'entrée du club des yeux. Vraiment, on voyait tout et n'importe quoi en cette époque chaotique, songea le cerbère en soupirant.

- Basil, mon bébé, tu ferais mieux de te cacher, tu attires les regards ! susurra Charlie à son serpent.

Le reptile émit un sifflement mais ne moufta pas d'une écaille. Charlie déroula ses anneaux et le força à se glisser dans son chemisier. Basil glissa lascivement des épaules de sa maîtresse et alla s'enrouler autour de sa taille et de ses hanches. Charlie croisa les bras et poussa un soupire d'impatience dont le timbre était étonnamment enfantin, mais esquissa un sourire en constatant que le gorille qui gardait l'entrée du club avait finalement cessé de la fixer.

- Pas trop tôt ! marmonna-t-elle. M'énervait à me smotter comme ça ce bratchni !

Elle leva distraitement les yeux vers le ciel, rendu orange par les lumières de la ville, puis dirigea à nouveau son regard vers l'entrée du club. Inlassablement, elle s'évertua à surveiller les entrées et sorties des fêtards qui étaient tous déguisés. Peu importait à Charlie de connaître le pourquoi du comment de cette fête, tout ce qu'il lui importait était qu'il s'agissait d'une soirée costumée et que, selon ses indics, l'un des invités avait eu la bonne idée de se travestir en Alex DeLarge, l'idole incontestée de Charlie. D'ailleurs, il n'était pas difficile de deviner ce fait, car elle-même était accoutrée comme son héros, bien qu'elle en ait féminisé la tenue.

Durant près de trois heures elle attendit l'apparition de sa cible. Il était une heure du matin lorsqu'elle le vit sortir du club, seul. Tant pis pour lui, mais tant mieux pour Charlie. Il passa devant elle et, remarquant du coin de l'oeil sa tenue, lui fit un petit sourire de connivence avant de poursuivre son chemin. Charlie se redressa et lui emboîta le pas. Elle marcha derrière lui durant quelques secondes puis le jeune homme stoppa. Charlie fit de même, et lorsqu’il se retourna vers elle, elle lui sourit. Il mit les mains dans ses poches et lui rendit son sourire.

- Hmm… Salut, dit-il.
- Bonsoir mon frère, répondit Charlie.
- Je t’ai vue en arrivant. T’étais à la soirée aussi ?

Charlie ne répondit pas, mais son sourire s’élargit alors qu’elle s’approchait du jeune homme, lequel, nullement effarouché, haussa les sourcils d’un air amusé et la laissa avancer jusqu’à se retrouver à quelques centimètres seulement de lui.

- On va ailleurs ? demanda Charlie d’un air suggestif.

En guise de réponse, il eut un petit rire et lui prit la main. Ils marchèrent quelques mètres le long de l’avenue, puis Charlie avisa l’impasse qu’elle avait repérée en arrivant sur les lieux. Avec un regard entendu, elle y attira le jeune homme qui l’y suivit sans se poser de questions. Charlie le plaqua contre un mur et se colla à lui pour lui susurrer à l’oreille :

- T’es complètement nazz mon frère, tu le sais ça ?
- Hmm… J’ai bu un coup de trop mais… ça me déplaît pas, marmonna-t-il d’une voix pâteuse. D’habitude j’suis tout coincé, j’aurais jamais osé…

Il s’interrompit lorsqu’il sentit le souffle de la jeune fille sur ses lèvres. Il les entrouvrit et ferma les yeux, attendant le baiser, mais ce dernier ne vint pas. Il rouvrit les yeux. Charlie avait reculé et le fixait dans les yeux. Son sourire avait changé. Il avait maintenant quelque chose de… taquin. Et en même temps inquiétant. Le jeune homme, légèrement mal à l’aise, tenta de rire pour se donner de la contenance, et demanda :

- Euh… Y’a quelque chose qui va pas ?

Charlie hocha la tête et agita l’index comme un adulte le ferait en grondant un enfant.

- T’as pas les glazes bleus, dit-elle comme si elle parlait de la météo.
- Ah euh… Les yeux bleus ? Hé non ! répondit l’homme avec un petit rire.
- T’aime totonner, toi ! continua Charlie, toujours de ce petit air taquin et inquiétant. Hein ?
- To… Euh…
- Jouer ! T’es un joueur, hein ?

Il ne répondit rien. Son sourire avait disparu. Il ne savait pas pourquoi, mais il le sentait mal, vraiment mal… Et, il faut le dire, il n’avait pas tord, bien qu’il ne le sût pas encore.

- Moi aussi, j’aime jouer ! minauda Charlie.

Elle sortit de son sac son Meteor Hammer personnalisé : une longue chaîne avec au bout une sphère d’acier couverte de pics. Cette fois-ci, l’homme était persuadé que quelque chose clochait. Ses tempes et son front commencèrent à se couvrir de sueur tandis que la jeune fille commençait à faire tournoyer son arme à son côté.

- Tu joues avec moi ?

La seule réponse qu’elle reçut fut un cri d’effroi. L’homme se mit à courir, malheureusement pour lui, dans la mauvaise direction… Il se retrouva rapidement face à un mur.

- I’m singin’ in the rain ! Just singin’ in the rain ! commença à chantonner Charlie en s’avançant vers lui, son arme tournoyant maintenant au-dessus de sa tête.

L’homme était maintenant aculé au mur et, dans sa frayeur, semblait tenter de l’escalader, s’arrachant les ongles sur les briques sales, hurlant comme un chien blessé. Puis les cris cessèrent alors que la sphère d’acier venait s’écraser sur sa nuque.

- What a glorious feeling ! I’m happy again !

Charlie chantait maintenant à pleins poumons, elle avait l’air d’une démente… Correction, elle n’en avait pas l’air, mais était tout simplement démente. Elle effectua quelques figures avec son Meteor Hammer, tout en continuant à chanter, puis ralentit sa révolution. Elle laissa finalement la sphère d’acier pendre à son côté alors qu’elle terminait tout juste le dernier vers de la chanson, puis elle s’approcha du corps inanimé du jeune homme, l’observant en penchant la tête d’un air amusé. Elle le fit rouler sur le dos du bout de son pied. Il émit un faible gémissement. Charlie eut un petit rire en s’agenouillant près de lui et en sortant le poignard caché dans le manche de sa canne.

Des hurlements sortis tout droit d’un film d’horreur retentirent sous le ciel d’Ataxia… Comme toutes les nuits, comme tous les jours dans la capitale mondiale.

Une heure plus tard, l’homme n’était plus qu’un amas de chair sanguinolente, et il était bien difficile de dire où en était la tête, où en étaient les pieds. Un chien errant, attiré par l’odeur, s’approcha timidement. Basil, qui était à nouveau lové sur les épaules de sa maîtresse, émit un sifflement curieux. Charlie tourna la tête vers le chien, ramassa négligemment un petit morceau et le jeta à l’animal qui jappa de plaisir en ramassant le bout de viande avant de se l’enfiler goulûment et de déguerpir. Charlie farfouilla dans le tas de chair, d’os et d’organes pour retrouver la tête de sa victime. Elle la prit à pleines mains pour la déposer sur ses genoux. Puis, sifflotant le thème de la 9e du divin, divin Ludwig van, elle sortit un mouchoir de sa poche et nettoya le visage dont l’expression de douleur indicible était figée dans la mort. Une fois que cela fut fait, elle saisit à nouveau son poignard et entreprit d’énucléer les globes oculaires de leurs orbites. Sifflotant allègrement et faisant de temps en temps des petites grimaces au visage comme s’il eut encore pu le voir, elle semblait s’amuser comme une petite folle. Lorsqu’elle eut récupéré les yeux de sa victime, elle jeta nonchalamment la tête sur le tas de chair sanguinolente, rangea son poignard dans sa canne, puis se releva, tenant son butin dans le creux de sa main.

Elle se dirigea vers la sortie de l’impasse pour rejoindre la grande avenue, s’amusant à lancer un œil en l’air pour ensuite le rattraper, puis le relancer, l’attraper… Le second l’encombrait. Elle le lança devant elle avec force, juste au moment où une ombre se dessinait au coin de la rue… La personne qui venait d’apparaître en face de Charlie reçut l’œil en plein dans la figure. Charlie stoppa, continuant à jouer avec l’autre œil, scrutant la personne d’un air curieux et amusé.



du mal à comprendre Charlie ? jetez un coup d'oeil au lexique de Nadsat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Maxter
Décédé
avatar

Nombre de messages : 372
Age : 34
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 23
Armes: Mgv-176 modifié, Knife Pistol Type 89 modifié et laser intégré dans une montre
Equipement: Ordinateur portable modifié, paire de lunette avec verres conventionnels et modes de vision spéciaux, montre avec plusieurs options électroniques

MessageSujet: Re: Plein les glazes !   Jeu 29 Nov - 2:28

Le grand boss de la Synnefo reçu un oeil en pleine figure au cours de sa marche dans les rues de la ville. Au lieu de s'en formaliser, de crier à l'outrage, il analyse tranquillement la situation et décida de la prendre avec humour, avec détachement.

"Aucune subtilité, manque totale de finesse, barbare et gratosque... Du travail de la MAvros, assurément. La dilatation de la pupille et les lésions présentes sur cet oeil sont forts révélateurs..."

Il rajusta le mode rayon X de ses lunettes et détailla l'oeil plus en profondeur. Clairement du travail baclé, fait sans amour, sans application... Ce genre de personnes méritaient une balle entre les deux yeux pour leur propre bien être... Ni plus ni moins.

"Ce n'est pas les membres de mon organisation qui se livreraient à de pareilles idioties. Une perte de temps stupide et inutile, des pertes de moyens considérable... À commencer par le temps qui est l'essence même de la vie... Quand j'ai tué l'unique épine que nous avions dans le pied, ce fut dans les règles de l'art, du travail d'artiste et encore, je ne suis qu'un hacker de formation, pas un tueur à gage... Dommage que les professionnels d'une des hyper-corporations manque autant de professionnalisme justement..."

Olivier ne bougea pas, toutefois, du point d'où il s'était arrêté et attendit de voir la réaction de la jeune folle, se disant bien qu'il serait temps de voir comment ce genre de spéciment de désévolution humaine réagirait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Blue
Tueuse à gages
avatar

Nombre de messages : 104
Société : Mavros
Formation : reçue par la Mavros
Citation : Horrorshow!
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 22 ans
Armes: Meteor Hammer personnalisé, britva (canne dans laquelle est dissimulée un poignard), Sig-Sauer P245
Equipement: un silencieux, un python nommé Basil

MessageSujet: Re: Plein les glazes !   Jeu 29 Nov - 3:26

Charlie s'était attendue à tout et à rien en particulier. Elle écouta l'homme inconnu débiter ces étonnantes répliques, affichant toujours son air curieux et amusé, et sans cesser de jouer avec l'oeil, mais en fronçant les sourcils d'un air intrigué. Lorsqu'il eut terminé, elle fit trois pas vers lui, se planta devant lui, secouant la tête avec amusement, et dit :

- Tu es nazz mon frère ! C'est totalement horrorshow tu veux dire !

Elle eut un drôle de petit rire, à mi-chemin entre le ricanement et le reniflement, ce qui lui donnait un air assez comique.

- J'ai pas tout compris de ce que t'as skazité, mais ça sonne marrant !


Elle pencha la tête de côté, cessa de jouer avec son trophée morbide, et son sourire s'élargit.

- T'es un tchelloveck qui aime totonner toi aussi ? Hmm...


Elle fit une petite moue mimant exagérément une intense réflexion.

- Pas sûre... A toi de me le dire, mon frère !

Elle reprit son jeu de balle, agitant le globe oculaire sous le nez du jeune homme, comme pour l'inviter à se joindre à son amusement malsain auquel elle prenait clairement un plaisir tout simple. Il n'y avait là aucune manoeuvre cherchant à impressionner son vis-à-vis. Elle s'amusait et voulait l'entraîner dans son jeu, tout simplement. Lèvres closes, elle entonna distraitement le thème de la 9e de Beethoven, et ses yeux se voilèrent, comme si elle était soudain transportée ailleurs, présente sans l'être, son sourire taquin devenant rêveur. De sa canne, elle frappait la pulsation sur le sol, et même l'oeil était lancé en l'air en rythme, comme un métronome infernal. Basil, son python, ondulait lui-même de façon bizarrement régulière, comme s'il pouvait également sentir la pulsation de la musique. Le tout avait un effet maladivement hypnotique.



du mal à comprendre Charlie ? jetez un coup d'oeil au lexique de Nadsat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Maxter
Décédé
avatar

Nombre de messages : 372
Age : 34
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 23
Armes: Mgv-176 modifié, Knife Pistol Type 89 modifié et laser intégré dans une montre
Equipement: Ordinateur portable modifié, paire de lunette avec verres conventionnels et modes de vision spéciaux, montre avec plusieurs options électroniques

MessageSujet: Re: Plein les glazes !   Jeu 29 Nov - 4:04

"Naze? Non, pas du tout. Il y a peu de personnes plus réfléchies que moi sur cette planète rongée par la folie, la corruption et bien sur la mégalomanie. Le problème, dans l'équation, cla toute puissante formule qui régit ce monde, c'est que cette intelligence que je possède est fort malsaine. On m'a conditionné à penser le mal, à l'analyser et bien sûr, à le raffiner. Tandis que vous, siples bouchers et boureaux, prenez la vie d'une personne, j'en prends cent, mille, un million si je le désire, en quelques clicks et quelques lignes de codes."

Énonça calmement Olivier, une lueur entre le génie pure et son opposé, la folie, brillant dans son regard, derrière les verres de ses lunettes.

"Oui... Ce pouvoir infini qu'aucun dieu, s'il en existe un, ne peut retirer aux hommes, ce pouvoir sans limite ancré en chacun d'entre nous, ce pouvoir réservé à une fraction de cette masse abjecte et répugnante qu'est l'humanité. La Mavros m'écoeure, ce sont des barbares grossiers, grotesques, primates. La Schya est manière, névrosée et indigne d'Exister. Je suis en train de faire entre la Synnefo dans une ère nouvelle où la saine compétiton seule fera tomber les deux autres cancers de cette planète et je serai alors devant l'Absolu, la certitude unique de la nature réelle de l'homme... Et il n'en tiendra qu'à nous de décider de ce que nous en ferons, de redéfinir avoir et être..."

Poursuivit-il d'un ton presque mystique. Il regarda l'oeil qu'il tenait, le lança en l'Air et le carbonisa avec le laser de sa montre.

"L'imagination. L'arme absolue de l'être humain. sa force et sa faiblesse. Le réel terrain de jeu en ce monde. Et toi... Tu es complètement à côté, tu restes de ceux qui ne vois que la plus simple des réalité où vivre et mourir sont simples réalités, simples états, où la fonction de l'un n'a pas de signification, où donner vie et mort se fait sans but... La question est: combien de temps encore penses-tu pouvoir vivre encore avec un esprit aussi obtus?"

Olivier se moquait bien de avoir si ses paroles offenssaient l'autre ou non. Il énonçait un fait, une philosophie et un idéal. Dans la tourmente de ses idées, il avait décidé de faire de cet instant une expérience, de cette aberration génétique dans l'évolution linéaire humaine un cobaye... Et il comptait bien prendre des notes pour l;a postérité, évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Blue
Tueuse à gages
avatar

Nombre de messages : 104
Société : Mavros
Formation : reçue par la Mavros
Citation : Horrorshow!
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 22 ans
Armes: Meteor Hammer personnalisé, britva (canne dans laquelle est dissimulée un poignard), Sig-Sauer P245
Equipement: un silencieux, un python nommé Basil

MessageSujet: Re: Plein les glazes !   Jeu 29 Nov - 18:15

Après quelques secondes durant lesquelles Charlie avait écouté sans broncher le début de l'étrange discours de son vis-à-vis, la lueur curieuse et amusée s'était éteinte au fond de ses yeux bleus pour faire place à de l'ennui. Elle cessa de regarder son interlocuteur dans les yeux, pour se mettre à le détailler des pieds à la tête, n'écoutant plus vraiment ce qu'il était en train de dire. Ce ne fut que lorsqu'il carbonisa l'oeil d'un coup de rayon laser que Charlie redevint attentive. Elle regarda le globe oculaire calciné retomber sur le sol en murmurant "Horrorshow!", puis reporta son attention sur les paroles du jeune homme. La curiosité et l'amusement n'étaient toujours pas à nouveau allumés dans ses yeux, mais elle était à nouveau réceptive au speach qu'on lui débitait. Lorsqu'il eut fini, elle répondit d'une voix dont le ton semblait changé, elle semblait... plus sérieuse, si on pouvait appliquer ce qualificatif à Charlie.

- Hmm... C'est bien ce que je pensais, t'es complètement nazz ! Enfin... je veux dire, fou.


N'étant plus dans l'optique de l'amusement, Charlie avait abandonné automatiquement l'argot Nadsat, et était revenue à un français qui, s'il n'était soutenu, restait du moins relativement correct.

- En revanche... reprit-elle alors qu'un petit sourire pensif étirait ses lèvres. T'es un joueur, mais un drôle de joueur ! Enfin drôle dans le sens bizarre. Parce que t'es pas super amusant... A part pour le coup de l'oeil,
dit-elle plus pour elle-même que pour le jeune homme. Ça c'était génial. Mais sinon... T'es plutôt déprimant.

C'est le moment que choisit la neige pour se mettre à tomber en cette froide nuit d'hiver. Basil, peu habitué à la neige, à défaut de pouvoir réchauffer son sang au soleil, alla se réfugier dans le corsage de sa maîtresse afin de se coller à sa peau et de profiter de la chaleur de son corps. Charlie, dans un geste machinal, posa sa canne sur ses épaules, la tenant d'une main.

- J'ai pas tout compris de c'que t'as dis, mon frère. Sauf la fin, reprit-elle d'une voix où avec un peu d'imagination on pouvait déceler une note amère.

- T'es qui pour te permettre de juger ma façon de vivre ? Comment tu peux savoir si j'ai des raisons ou non ?

Cette fois-ci, il était difficile de savoir si Charlie était en colère, triste, blessée... Ou tout simplement en train d'argumenter. Mais étant donné qu'elle était folle à lier, et que l'argumentation est l'art même de la raison, cette dernière solution pouvait être écartée à quatre-vingt dix pour cent.

- Tu peux pas savoir la souffrance qu'il y a en moi, termina-t-elle dans un souffle.

Elle jeta l'oeil, avec lequel elle avait cessé de jouer dès qu'elle s'était mise à parler, avec force contre un mur sur lequel il alla s'écraser mollement avant de retomber lamentablement sur le sol. Il était maintenant possible, grâce à ce qu'elle venait de dire, de déterminer le sentiment qui l'envahissait : la souffrance, cela était clair. Il ne s'agissait pas d'une souffrance infligée par les paroles de son interlocuteur, mais plutôt de cette souffrance avec laquelle elle vivait constamment, que son meurtre récent avait pu faire s'envoler, mais que le discours du jeune homme avait su ranimer.

- Je dois le venger, mon Alex, je dois préparer la société pour sa venue, tu comprends pas ?

Là, en revanche, il n'y avait pas à tortiller : si l'on avait pu penser qu'elle en était venue à avoir un éclair de lucidité, on pouvait maintenant être sûr que la folie venait de reprendre le dessus.



du mal à comprendre Charlie ? jetez un coup d'oeil au lexique de Nadsat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Maxter
Décédé
avatar

Nombre de messages : 372
Age : 34
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 23
Armes: Mgv-176 modifié, Knife Pistol Type 89 modifié et laser intégré dans une montre
Equipement: Ordinateur portable modifié, paire de lunette avec verres conventionnels et modes de vision spéciaux, montre avec plusieurs options électroniques

MessageSujet: Re: Plein les glazes !   Jeu 29 Nov - 19:06

"Tu veux qu'on parle de souffrance? Soit. Parlons en alors. Mais tu as fais une erreur dans ton raisonnement. Ta souffrance, je ne la connais pas maiis en revanche je sais ce qu'est cet acide de l'espirt qui ronge corps et âme 24/7. Si tu veux, je peux te montrer l'expression vivante de la mienne, qui me permet sans remords aucun de prendre des centaines de vies avec un grand sourire sur les lèvres. On dit que l'être humain est divisé en deux: d'une part, la démence, de l'autre part, la manie. Chaque être humain a une tendance dominante. En théorie. Jamais dans la pratique. Dans mon cas, les deux sont en parfait équilibre et chacun lutte contre l'autre pour me faire basculer d'un côté ou de l'autre et c'est là que la souffrance entre en ligne de compte."

Olivier regarda le ciel duquel tombait la neige, cerchant quelque chose de précis dans le ciel. Un avion. Il connaissait par coeur les heures de vol pour les avoir longuement étudiées et il savait donc queel système pirater pour faireun feu d'artifice.

"Voici le vol 455 de Ataxia's airway. à son bord, entre cent et cinq cent personnes. Et je vais prendre leur vie en quelques click de souris, comme je te l'Ai dit tout à l'heure. Watch and learn..."

Le chef de la Syneffo sortit un petit ordinateur de sa poche de manteau, de la taille de ces anciennes consoles portables qui avaient révolutionné l'électronique d'Ataxia en 1988. Il pianota pendant environ une minute et désigna le ciel du doigt. Au moment où il appuya sur une touche... L'avion explosa. Un débris portant l'identification de l'avion s'écrasa à cinq mètres d'eux, creusant un petit cratère dans le sol.

"Tada!"

Il attendit ensuite la réaction de ce cancer de la société auquel il n'y avait qu'une cure: l'élimination systématique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Blue
Tueuse à gages
avatar

Nombre de messages : 104
Société : Mavros
Formation : reçue par la Mavros
Citation : Horrorshow!
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 22 ans
Armes: Meteor Hammer personnalisé, britva (canne dans laquelle est dissimulée un poignard), Sig-Sauer P245
Equipement: un silencieux, un python nommé Basil

MessageSujet: Re: Plein les glazes !   Jeu 29 Nov - 20:40

Lorsque son interlocuteur leva les yeux au ciel, Charlie suivit son regard, mais ne remarqua pas l'avion qui passait alors au-dessus d'eux. Ce ne fut que lorsque le jeune homme reprit la parole pour désigner l'appareil qu'elle porta son attention dessus, fronçant un sourcil intrigué. Elle baissa les yeux juste au moment où le type se mit à pianoter sur le clavier d'un ordinateur portable avant de désigner le ciel du doigt. A nouveau, Charlie leva les yeux juste au moment où l'avion explosait, illuminant le ciel orange d'une lumière dorée impressionnante. Charlie ouvrit de grands yeux, ne pouvant s'empêcher de fixer le point aérien où des centaines de personnes venaient de trouver la mort. Elle fut ramenée sur terre, sursautant si fortement qu'elle fit un véritable bond sur place, lorsqu'un débris de l'avion s'écrasa non loin d'eux. Elle observa d'un oeil vitreux la carcasse fumante, si brûlante que les flocons fondaient avant même de l'avoir atteinte, puis releva un regard ennuyé vers le jeune homme :

- Ouais... Okay, c'est impressionnant... Mais où est l'amusement, hein ?

Elle haussa les épaules.

- T'as beau faire le fier avec ta grosse cervelle, t'es d'un ennui mortel... conclut-elle avec une petite moue. Dommage, t'avais l'air amusant avec tes cheveux bizarres.

Elle esquissa un sourire, puis dépassa le jeune homme, s'engageant sur la grande avenue. Elle ne se sentait pas à l'aise à l'idée de lui tourner le dos, et restait donc sur ses gardes au cas où il déciderait de ne pas la laisser partir - on ne sait jamais. Enfin, si c'était le cas, elle préférait qu'il l'interpelle plutôt qu'il ne lui décoche une balle dans le dos.



du mal à comprendre Charlie ? jetez un coup d'oeil au lexique de Nadsat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Maxter
Décédé
avatar

Nombre de messages : 372
Age : 34
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 23
Armes: Mgv-176 modifié, Knife Pistol Type 89 modifié et laser intégré dans une montre
Equipement: Ordinateur portable modifié, paire de lunette avec verres conventionnels et modes de vision spéciaux, montre avec plusieurs options électroniques

MessageSujet: Re: Plein les glazes !   Ven 30 Nov - 2:42

"L'amusement est pourtant apparent. Mais je ne m'attendais pas à ce que tu le comprennes. Il est des formes d.humour qui demande un certain esprit et celui là tu ne l'as pas. Première des choses."

Olivier aram le laser de sa montre pour qu'il n'inflige une brûlure superficielle un fois tiré. Il visa avec soin la joue droite de l'autre et fit feu: au mieux, il touchait, lui laissait un souvenir et engendrait une réaction. Au pire, il la ratait, faisait un beau show de lumière et attirait juste son attention.

"Deuxième chose, ne jamais tourner le dos à une personne armée sous peine de devenir la proie de son esprit dans mon cas dément à temps partiel."

Dit Olivier d'un ton amusé que l'on pouvait sentir. La parasite de la société l'intriguait toujours autant et il voulait continuer de pousser la farce plus loin encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Blue
Tueuse à gages
avatar

Nombre de messages : 104
Société : Mavros
Formation : reçue par la Mavros
Citation : Horrorshow!
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 22 ans
Armes: Meteor Hammer personnalisé, britva (canne dans laquelle est dissimulée un poignard), Sig-Sauer P245
Equipement: un silencieux, un python nommé Basil

MessageSujet: Re: Plein les glazes !   Ven 30 Nov - 4:23

Charlie stoppa lorsque le jeune homme s'adressa à elle, mais ne se retourna pas, écoutant ce qu'il avait à dire. Une fois qu'il eut terminé, elle s'apprêtait à répliquer lorsque, esquissant un mouvement pour faire volte face, elle sentit une douleur cuisante sur la joue droite. Elle poussa un cri aigu en portant la main à sa joue et ce fut un visage emprunt d'incrédulité qui se retourna alors vers le jeune homme.

- P... P... P... P... bredouilla-t-elle. P... Pourquoi t'as fais ça ?!

Ignorant totalement ce qu'il disait, elle s'approcha lentement de lui, frottant toujours sa joue de sa main. Elle avait exactement l'air qu'aurait un tout jeune enfant qui ne comprendrait pas pourquoi il se faisait punir : un mélange de tristesse, de curiosité et d'incrédulité.

- Pourquoi ? Qu'est-ce que j'ai fait ? demanda-t-elle d'un ton qui évoquait presque la supplication.

Comme s'il comprenait la douleur de sa maîtresse, Basil sortit sa tête du chemisier de Charlie malgré la neige qui redoublait et s'enroula autour de son cou pour finalement effleurer son visage de sa petite tête triangulaire. Mais Charlie l'ignora, continuant à fixer l'étrange inconnu et attendant désespérément une réponse de sa part.



du mal à comprendre Charlie ? jetez un coup d'oeil au lexique de Nadsat


Dernière édition par le Ven 30 Nov - 4:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Maxter
Décédé
avatar

Nombre de messages : 372
Age : 34
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 23
Armes: Mgv-176 modifié, Knife Pistol Type 89 modifié et laser intégré dans une montre
Equipement: Ordinateur portable modifié, paire de lunette avec verres conventionnels et modes de vision spéciaux, montre avec plusieurs options électroniques

MessageSujet: Re: Plein les glazes !   Ven 30 Nov - 4:53

"Mais pour m'amuser et parce que tu m'as manqué de respect, rien de plus. Et pour une autre raison que je ne te dirai pas tout de suite. Ton truc c'est de tuer les gens de façon grotesque, le mien d'inffliger de la douleur mentale à l'aide de douleur physique, de causer incompréhension et confusion..."

Dit Olivier d'un ton mieleux. Il regarda avec délectation l'Expression de son interlocutrice avant de repredre la parole.

"Si tu veux tout savoir et comprendre... Viens avec moi, on va prendre un verre et parler, je vuex tout savoir de toi, tu es un personnage si fascinant..."

*Et un sujet d'étude de premier choix...*

Il lui indiqua le chemin à prendre pour se rendre au bar le plus proche. La tumeur de l'esprit bien pensant allait suivre, il le savait... Ou tout du moins, il en avait l'impression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Blue
Tueuse à gages
avatar

Nombre de messages : 104
Société : Mavros
Formation : reçue par la Mavros
Citation : Horrorshow!
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 22 ans
Armes: Meteor Hammer personnalisé, britva (canne dans laquelle est dissimulée un poignard), Sig-Sauer P245
Equipement: un silencieux, un python nommé Basil

MessageSujet: Re: Plein les glazes !   Ven 30 Nov - 5:24

Entendant la réponse de l'inconnu, l'expression d'incompréhension totale de Charlie ne fit qu'augmenter. Interdite, elle se frotta la joue puis laissa finalement retomber sa main le long de son corps. Elle secoua la tête, perdue.

- J'y entends rien à c'que tu dis, mon frère. Je t'ai pas manqué de respect, j'ai juste été honnête ! En revanche...

Le sourire taquin et enfantin qui lui était tellement typique revint étirer légèrement ses lèvres.

- En revanche... Tu dis que t'as fais ça pour t'amuser ? Là je peux comprendre... Mais alors, si j'ai bien compris ce que t'as dis...

Elle alla se planter devant le jeune homme et agita son index sous son nez, comme un adulte qui ferait un reproche à un enfant.

- Alors ça contredit ce que tu as dis, mon frère !

Puis elle haussa les épaules en faisant une petite moue.

- Quant au verre... J'sais pas. Ça dépend où on va. Moi j'aurais bien besoin d'un bon Moloko après tout ça, mais c'est pas partout qu'ils en servent, expliqua-t-elle avec un petit clin d'oeil. Et puis d'abord...

Elle croisa les bras et le regarda d'un oeil amusé et inquisiteur à la fois.

- T'es qui toi ? Hein ? Et qu'est-ce que tu m'veux ? Tu viens de me cramer la joue et t'espères que je vais te suivre sans broncher sans savoir à qui j'ai affaire ?


A nouveau elle agita son index sous le nez du jeune homme.

- Vilain garçon, va ! Mais faut avouer que je me suis trompée... T'es pas un gros joueur, mais t'es pas complètement ennuyeux non plus.



du mal à comprendre Charlie ? jetez un coup d'oeil au lexique de Nadsat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Maxter
Décédé
avatar

Nombre de messages : 372
Age : 34
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 23
Armes: Mgv-176 modifié, Knife Pistol Type 89 modifié et laser intégré dans une montre
Equipement: Ordinateur portable modifié, paire de lunette avec verres conventionnels et modes de vision spéciaux, montre avec plusieurs options électroniques

MessageSujet: Re: Plein les glazes !   Ven 30 Nov - 5:35

"Olivier Maxter, chef de la Synnefo, ni plus ni moins. Unique survivant du groupe de hackers criminels Chaos Puppeters. Les mots sont mes armes, le désespoir mes outils et la mort la délivrance de mes proies. Et toi, qui es-tu?"

Demanda Olivier. Il s'amusait vraiment comme rarement ces derniers temps Il regarda avec appréciation la brûlure qu'il avait causé: nette, sans bavure, du vrai travail de pro!

"Pour le bar, à toi de choisir. Et si tu es sage.... Alors on s'Amusera tous les deux. Il y a tant de victimes innocentes dehors..."

Son sourire s'élargit et il commença à jouer avec le règlage du laser de sa montre, faisant varier la puissance de ce dernier. L'exception à la règle du bon sens et de la perfection utopique de sa conception du monde aallait en avoir pour son argent.

"Il y a lnogtemps que je ne me suis pas aéré l'esprit..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Blue
Tueuse à gages
avatar

Nombre de messages : 104
Société : Mavros
Formation : reçue par la Mavros
Citation : Horrorshow!
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 22 ans
Armes: Meteor Hammer personnalisé, britva (canne dans laquelle est dissimulée un poignard), Sig-Sauer P245
Equipement: un silencieux, un python nommé Basil

MessageSujet: Re: Plein les glazes !   Ven 30 Nov - 20:10

Charlie s'apprêtait à se présenter à son tour lorsqu'Olivier évoqua la possibilité d'un amusement futur puis commença à jouer avec le rayon laser de sa montre. Aussitôt, ses yeux brillèrent d'excitation, fixant le rayon lumineux avec fascination, et elle tapa dans ses mains comme une enfant impatiente de commencer la fête.

- Ah oui ? Bien vrai ? Horrorshow ! Euh pardon... super !


Si elle n'avait pas été couverte de sang, ni attifée de cette façon bizarre, et surtout si cette inquiétante lueur de folie ne brillait pas constamment dans ses yeux, elle aurait presque pu paraître... mignonne. Elle agita le bras vers l'ouest, désignant un point derrière une rangée d'immeubles.

- Y'a un Milk Bar pas loin. Bon c'est pas donné mais je sais pas si t'aimerais que je t'emmène à celui du quartier Mavros, hein ?


Elle avisa l'oeil avec lequel elle avait joué puis lancé contre le mur quelques minutes auparavant et qui avait roulé non loin du point où ils se trouvaient maintenant. Elle donna un petit coup de pied dedans et, alors qu'elle le regardait rouler dans la fine couche de neige qui recouvrait maintenant le trottoir, elle dit :

- Au fait moi c'est Charlie. Et toi c'est Olivier, t'as dis ? Okay, Oli...


Elle releva brusquement la tête vers lui, le visage plein d'appréhension. Elle venait tout juste d'assimiler les paroles de son interlocuteur. Elle fit un pas en arrière et se mis sur ses gardes, ses muscles se crispant.

- Ch... Chef de la Synnefo ? Hein ? Ha ha !

Son rire était jaune. Elle essayait de paraître décontractée, mais on pouvait dire qu'elle se plantait en beauté. Elle était clairement impressionnée, et n'arrivait pas à le dissimuler.

- Tu te fiches de moi, hein ?

Mais elle savait que ce n'était pas le cas. C'est pourquoi elle n'attendit pas la réponse et poursuivit de suite :

- Tu me veux quoi, hein ? Crache !

Elle s'était figée, n'osant pas porter la main à son sac pour saisir son Sig-Sauer. Elle avait bien son poignard caché dans sa canne, mais n'osait pas faire un geste par peur de la riposte d'Olivier.

- Moi je te veux pas de mal, mon frère. Je te le dis tout de suite ! Alors me cherche pas, okay ? Hein ? Okay ? On va prendre un verre, on s'amuse, et c'est tout, okay ?



du mal à comprendre Charlie ? jetez un coup d'oeil au lexique de Nadsat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Maxter
Décédé
avatar

Nombre de messages : 372
Age : 34
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 23
Armes: Mgv-176 modifié, Knife Pistol Type 89 modifié et laser intégré dans une montre
Equipement: Ordinateur portable modifié, paire de lunette avec verres conventionnels et modes de vision spéciaux, montre avec plusieurs options électroniques

MessageSujet: Re: Plein les glazes !   Ven 30 Nov - 21:07

"Aucune autre possibilité n'a effleuré mon esprit. Je suis sortis pour me divertir. Que ce soit en compagnie de la Synefo, de la Mavros ou de la Schya m'importe peu. Le plaisir est universel."

Dit Olivier en esquissant un sourire rassurant. En plus d'être comp^lètement folle, cette anomalie à la trame universelle et comportementale de la société bien pensante était aussi instable que dix kilos de nitroglycérine!

"Amène moi à ton bar, l'argent est tout sauf un problème pour moi. J'en ai autant que je puisse en désirer. Du moment où ils sont en mesure de servir quelque chose de décent!"

Le chef de la Synnefo commençait à avoir une idée derrière la tête concernant sa petite expérience... Et il comptait bien profiter de la touchante naïveté de son cobaye.

"Bon, il faut faire bonne impression si tu veux jouer avec moi. As-tu devêtements propres que tu pourrais mettre? Là où nous irons après le bar, les gens sont méfiants si on ne respecte pas certains... Standards. Cela rends le jeu moinsdrôle si la victime se doute de quelque chose!"

Il réfléchit ensuite à la façon dont il mènerait son expérience, de voir comment le sujet réagissait à des propositions pas nécessairement plaisantes mais dont la finalité serait son type d'amusement.

"Il faudra en plus séduire la cible. Tu saurais le faire ça? Avec une assistance biochimique, je pourrais le faire mais je n'ai pas le matériel avec moi, ce sera donc dur de venir à bout de ce problème. Et bien sûr, il faudra que tu te montres méthodique dans ton amusement: plus le travail est finement ouvragé, plus c'est plaisant! Et si tu performes bien... Je te donnerai un petit quelque chose. Je suis sûr que tu vas adorer!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Blue
Tueuse à gages
avatar

Nombre de messages : 104
Société : Mavros
Formation : reçue par la Mavros
Citation : Horrorshow!
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 22 ans
Armes: Meteor Hammer personnalisé, britva (canne dans laquelle est dissimulée un poignard), Sig-Sauer P245
Equipement: un silencieux, un python nommé Basil

MessageSujet: Re: Plein les glazes !   Ven 30 Nov - 22:45

Charlie rit faiblement, toujours nerveuse bien que relativement rassurée. Ses muscles se détendirent et elle reprit une certaine assurance, mais elle se mit à tripoter machinalement sa canne, la faisant tourner entre ses mains.

- Bon, bah c'est bien, alors.

Elle se dit qu'elle devrait malgré tout rester méfiante. Après tout, ce n'était pas n'importe qui avec qui elle s'apprêtait à passer la soirée. Lorsqu'il lui demanda si elle avait des vêtements propres, elle haussa un sourcil intrigué. Elle jeta un coup d'oeil à sa tenue et constata qu'elle était maculée de sang.

- Ah oui, fit-elle d'un air entendu, comprenant la remarque d'Olivier. Euh, bah non, j'ai rien d'autre, répondit-elle en haussant les épaules. Mais si tu me laisses cinq minutes je peux aller en chercher.

Elle voulait dire par là qu'elle comptait entrer par effraction dans une des nombreuses boutiques qui longeaient l'avenue et se servir sans ménagement.

- Je sais pas où tu comptes m'emmener et ce que tu veux dire par "standard", moi je m'habille toujours de la même façon. Alors s'il faut un truc spécial, t'as qu'à venir avec moi et tu me diras.

Elle caressa distraitement Basil lorsque celui-ci disparu à nouveau dans son chemisier pour se protéger de la neige qui tombait de plus en plus.

- Quant à ce que tu attends de moi... Hum... Je devrais être capable de faire n'importe quoi après un bon Moloko. Alors tu m'expliqueras tout ça en détails au bar.


Elle se mit à marcher le long de l'avenue, scrutant les vitrines des boutiques qui, bien qu'étant bien sûr fermées à cette heure tardive, étaient illuminées. Elle fit la moue en observant les tailleurs et robes haute couture qu'elle trouvait d'un ennui mortel.

- C'est de ce genre de trucs dont tu parles ?
demanda-t-elle avec appréhension.



du mal à comprendre Charlie ? jetez un coup d'oeil au lexique de Nadsat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Maxter
Décédé
avatar

Nombre de messages : 372
Age : 34
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 23
Armes: Mgv-176 modifié, Knife Pistol Type 89 modifié et laser intégré dans une montre
Equipement: Ordinateur portable modifié, paire de lunette avec verres conventionnels et modes de vision spéciaux, montre avec plusieurs options électroniques

MessageSujet: Re: Plein les glazes !   Ven 30 Nov - 22:56

"Oh. Et tu verras, je connais peu de matériaux qui rehaussent davantage les tâches de sang que ceux qui composent la robe blanche que tu vois là. Tu es une artiste: à toi d'y imprimer, tout à l'heure, tous les motifs sanglants que tu voudras. Pour le moment, sers toi, allonsboire et tu te changeras après."

Dit Olivier avant de consulter son ordinateur portable. Il fronça les sourcils puis laissa échapper un petit rire amusé.

"Tiens tiens, y en a qui font des heures supplémentaires on dirait... Ça nous laisse deux heures au bar avant d'aller s'amuser. C'est suffisant pour toi?"

*Ce le sera pour moi quand je mettrai un peu de sérum de vérité dans ton verre... Suffisamment longtemps pour te questionner à ma guise...*

Il lui offrit galamment son bras, se proposant de l'accompagner dans son effraction.

"J'espère que tu te sens d'attaque car il va falloir agir vite et bien. Je en veux pas de sang avant un verre, c'est un principe."

Et il attendit ensuite la réaction de cette manifestation symbolique et vivante d'un appendice: inutile dans le corps, tant de l'individu que de la société.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Blue
Tueuse à gages
avatar

Nombre de messages : 104
Société : Mavros
Formation : reçue par la Mavros
Citation : Horrorshow!
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 22 ans
Armes: Meteor Hammer personnalisé, britva (canne dans laquelle est dissimulée un poignard), Sig-Sauer P245
Equipement: un silencieux, un python nommé Basil

MessageSujet: Re: Plein les glazes !   Ven 30 Nov - 23:38

Charlie fronça les sourcil et fit une moue de réflexion en étudiant la robe blanche que lui désignait Olivier. Puis elle haussa les épaules d'un air las.

- Bon... Tes arguments sont convaincants. Et puis elle est blanche, c'est mieux que rien.


Elle commençait à farfouiller dans son sac lorsqu'elle remarqua le bras d'Olivier tendu en une invitation. Elle haussa un sourcil moqueur.

- Hin hin... ricana-t-elle. T'es gentil, mais tu ferais que me gêner là, tu vois ?

Sur ce, elle sortit son Meteor Hammer de son sac ainsi qu'un mouchoir qu'elle humecta de neige avant de le passer sur la sphère d'acier hérissée de pics afin d'en nettoyer le sang de sa dernière victime. Puis, elle fit tournoyer son arme au-dessus de sa tête.

- Recule,
prévint-elle. Ça risque de... d'éclabousser.

Elle recula elle-même de quelques pas puis projeta la sphère sur la vitrine qui vola en éclat, déclenchant l'alarme. Charlie, ignorant royalement le sifflement strident, se rapprocha, enroulant progressivement la chaîne de son arme pour finalement la ranger dans son sac lorsqu'elle fut arrivée à la hauteur de la devanture. Elle grimpa à l'intérieur, s'approcha du mannequin portant la robe blanche et entreprit de le déshabiller. Une fois que ce fut fait, elle fourra le vêtement dans son sac.

- Je m'habillerai en temps voulu. Pour l'instant je préfère rester comme ça,
expliqua-t-elle.

Elle sauta à terre et rejoignit Olivier.

- Bon, on ferait mieux de mettre les voiles avant que les flics se ramènent... enfin, s'ils se ramènent, ça, c'est même pas sûr ! Bande de trouillards. dit-elle avec un petit rire.

Elle désigna à nouveau un point derrière la rangée d'immeubles sur le trottoir d'en face.

- Le Milk Bar est là-bas, derrière ces buildings. On peut le rejoindre par une petite ruelle. On y va ?



du mal à comprendre Charlie ? jetez un coup d'oeil au lexique de Nadsat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Maxter
Décédé
avatar

Nombre de messages : 372
Age : 34
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 23
Armes: Mgv-176 modifié, Knife Pistol Type 89 modifié et laser intégré dans une montre
Equipement: Ordinateur portable modifié, paire de lunette avec verres conventionnels et modes de vision spéciaux, montre avec plusieurs options électroniques

MessageSujet: Re: Plein les glazes !   Sam 1 Déc - 0:11

"C'est quand tu veux. Moi je n'y vois pas d'inconvénient. Tu veux qu'on y aille à pied ou qu'on vole une voiture?"

Demanda Olivier d'un ton curieux.

"Moi, en toute franchise, je m'en moque un peu, du moment que je puise m'envoyer un verre d'alcool fort derrière la cravate. Ils doivent bien en avoir à ton bar non? Tout bar décent a au moins une bouteille de vodka dans cette ville..."

*Tu parles d'un personnage... Une vraie épave. Ps étonnant que ça vienne, tout udu moins je le suppose fort, de la Mavros. Ils ont un talent inné pour prendre sous leur aile les cas perdus...*

Se forçant à sortir de ses pensées, il mit quelques secondes avant de reporter son attention sur la carie dans la bouche de cette humanité qui ne demandait qu'à s'Abreuver à la source de la raison.

"Au fait, j'y pense... C'est qui ce Alex dont tu parlais tout à l'heure?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Blue
Tueuse à gages
avatar

Nombre de messages : 104
Société : Mavros
Formation : reçue par la Mavros
Citation : Horrorshow!
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 22 ans
Armes: Meteor Hammer personnalisé, britva (canne dans laquelle est dissimulée un poignard), Sig-Sauer P245
Equipement: un silencieux, un python nommé Basil

MessageSujet: Re: Plein les glazes !   Sam 1 Déc - 0:39

Charlie, qui avait baissé la tête pour s'intéresser d'un air rêveur aux marques dans la neige provoquées par les éclats de verre, releva brusquement le museau lorsqu'Olivier prononça le prénom d'Alex. Elle le fixa, interdite, ne disant mot. Puis, pour la première fois depuis que les deux jeunes gens s'étaient rencontrés, quelque chose d'humain s'alluma dans les yeux de Charlie. Ce quelque chose n'était rien d'autre qu'une larme, qui se mit à couler paresseusement sur la joue de la jeune femme, dévia vers sa bouche et se brisa sur la commissure de ses lèvres. Charlie détourna le regard et battit rapidement des cils, ravalant ses pleurs, puis lâcha d'une voix plate qui ne laissait paraître, malgré tout, aucune émotion :

- Laisse tomber.

Elle passa rapidement la main sur ses yeux puis releva la tête vers Olivier.

- Okay, on y va. On peut y aller à pied, c'est pas loin. Et t'inquiètes pas pour la bibine, ils ont ce qu'il faut.


Elle se mit en marche et traversa l'avenue sans prendre la peine d'emprunter un passage piéton ni même de regarder à droite et à gauche. Les quelques voitures qui circulaient encore malgré l'heure tardive durent freiner d'urgence sur son passage, mais Charlie continua à avancer en affichant une royale indifférence. Elle guida Olivier à travers une ruelle étroite et il se retrouvèrent sur une autre avenue sur laquelle ils firent quelques pas. Puis Charlie s'engagea dans des escaliers qui menaient vers le Milk Bar qui se trouvait en sous-sol mais qui, malgré tout, semblait être un endroit relativement correct, si l'on ne tenait pas compte, bien sûr, du genre de boissons très spéciales qui y étaient servies. En effet, le fameux Moloko dont Charlie raffolait n'était autre que du lait dopé au speed, crack et mescaline synthétique. Mais ils servaient également des boissons "normales", comme n'importe quel bar lambda.

Charlie poussa la porte et ils pénétrèrent dans le bar dont l'atmosphère rappelait celle du club : lumière tamisée et banquettes de velours. Ce n'était pas exactement le genre d'ambiance que Charlie appréciait, mais il s'agissait du Milk Bar le plus proche de l'endroit où elle avait laissé ce qu'il restait de sa dernière victime.



du mal à comprendre Charlie ? jetez un coup d'oeil au lexique de Nadsat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Maxter
Décédé
avatar

Nombre de messages : 372
Age : 34
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 23
Armes: Mgv-176 modifié, Knife Pistol Type 89 modifié et laser intégré dans une montre
Equipement: Ordinateur portable modifié, paire de lunette avec verres conventionnels et modes de vision spéciaux, montre avec plusieurs options électroniques

MessageSujet: Re: Plein les glazes !   Sam 1 Déc - 1:30

"Mouais... On peut pas dire que ce soit mon genre d'endroit, ça manque cruellement d'électronique tout ça..."

Fit remarquer Olivier avec une pointe de déception dans la voix. Il détestait les environnements classiques des bars qui plus est l'ambiance et leur musique... D'un autre côté, Venant de cet abcès aux bonnes moeurs et à la conformité (et il n'était pas prêt de crever dans les deux sesn du terme...), cela n'avait vraiment rien de surprenant.

"Allons prendre place, on va quand même se mettre minimalement à l'aise... C'est l'usage d'habitude. Allez tiens, je te paie le verre, en signe de bonne foi, ça te va? Tu vas voir, on va s'amuser!"

*Et moi plus que toi parce que je connais le programme de la soirée. Et toi non. Mais t'inquiète, tu ne t'en souviendras pas demain matin...*

Il se dirigea vers le comptoir d'un pas blasé, se demandant si le jeu en valait réellement la chandelle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Blue
Tueuse à gages
avatar

Nombre de messages : 104
Société : Mavros
Formation : reçue par la Mavros
Citation : Horrorshow!
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 22 ans
Armes: Meteor Hammer personnalisé, britva (canne dans laquelle est dissimulée un poignard), Sig-Sauer P245
Equipement: un silencieux, un python nommé Basil

MessageSujet: Re: Plein les glazes !   Sam 1 Déc - 1:43

Charlie hocha la tête d'un air entendu et répliqua :

- Moi non plus, c'est pas mon genre d'endroit, mais c'est le seul bar du coin qui serve du Moloko. Quant au verre, tu fais ce que tu veux, mais me prend pas non plus pour la dernière des fauchées.


Elle s'installa sur la banquette libre la plus proche. Dans son accoutrement déplorable, elle faisait littéralement tache dans cette ambiance, au milieu de ces riches paumés qui s'étaient échoués ici en plein milieu de la nuit. Une serveuse s'approcha et, avant de leur demander ce qu'ils voulaient prendre, détailla d'un oeil désapprobateur et sans retenue aucune l'extraterrestre qu'était Charlie en cet endroit. Cette dernière ne manqua pas de le remarquer et répondit d'une voix mordante et plus sèche que le Sahara en plein mois de juillet :

- Moloko...

La serveuse hocha la tête et, évitant dignement de poser à nouveau son regard sur Charlie, se tourna vers Olivier pour prendre sa commande.



du mal à comprendre Charlie ? jetez un coup d'oeil au lexique de Nadsat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Maxter
Décédé
avatar

Nombre de messages : 372
Age : 34
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 23
Armes: Mgv-176 modifié, Knife Pistol Type 89 modifié et laser intégré dans une montre
Equipement: Ordinateur portable modifié, paire de lunette avec verres conventionnels et modes de vision spéciaux, montre avec plusieurs options électroniques

MessageSujet: Re: Plein les glazes !   Sam 1 Déc - 1:58

"Une vodka, avec le plus haut pourcentage d'alcool je vous pries."

Quand la serveuse repartit vers le bar, Olivier se leva, prétextant une envie urgene. Il se rendit bel et bien à la salle de bain... mais uniquement pour aller sortir d'une poche intérieure le flacon de sérum de vérité. comme le couloir des toilettes n'était pas visible depuis leurs sièges, Olivier n'eut aucun mal à entrer sans être vu par Charlie à l'arrière du bar, par la porte de service. Il y découvrit la aserveuse en train de commenter l'accoutrement de Charlie et au vu de son habillement à lui, elle ne poserait pas de question.

"Pardonnez moi de vous déranger mais je suis le professeur Ingersol. Je fais une expérience de psychologie mandattée par le consortium Pharmafine et la jeune femme que vous avez vue est mon sujet d'expérience. Je dois mettre ce produit dans son verre et observer sa réaction. une étude avec d'émnomes capitaux, vous comprenez alors il faut que ça reste secret..."

Le personnel du bar dévisagea Olivier avec de grands yeux et celui-ci continua à jouer son rôle.

Devant elle, si vous avez à utiliser mon nom, je serai monsieur Maxter. Mais restez naturels, vous tous. Si vous vous montrez coopératifs, vous recevrez un demi-million pour participation à une recherche décisive contre les troubles de la mémoire."

On ne s'opposa pas à e qu'il se livre à sa petite manipulation. Inodore, incolore... Un instrument parfait.

"MAintenant, allez nous servir et surtout, jouez le jeu!"

Puis il retourna à la table avec Charlie, le rebut de la création.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Blue
Tueuse à gages
avatar

Nombre de messages : 104
Société : Mavros
Formation : reçue par la Mavros
Citation : Horrorshow!
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 22 ans
Armes: Meteor Hammer personnalisé, britva (canne dans laquelle est dissimulée un poignard), Sig-Sauer P245
Equipement: un silencieux, un python nommé Basil

MessageSujet: Re: Plein les glazes !   Sam 1 Déc - 2:17

Olivier partit juste après la serveuse et Charlie se retrouva seule. Elle profita de ces instants pour faire un peu de ménage : elle sortit le poignard caché dans sa canne et entreprit de le nettoyer à l'aide de la nappe - qui bien sûr était blanche.

*Ça lui apprendra à me regarder comme ça...* songea-t-elle avec un petit sourire.

Bien sûr il ne s'agissait pas là d'une vengeance de premier ordre, mais cela avait au moins le mérite de défouler légèrement Charlie qui avait été un brin contrariée par l'attitude de la serveuse. Olivier revint peu de temps avant que cette dernière ne réapparaisse, soutenant un plateau portant leurs commandes. Elle déposa les verres sur la table, notant au passage les taches de sang sur la nappe et le poignard que Charlie n'avait pas encore rangé dans sa canne, mais ne fit aucun commentaire et s'éloigna sans demander son reste.

Charlie rangea son poignard, déposa sa canne sur la banquette et saisit son verre pour le porter à ses lèvres. Elle bu une longue gorgée, vidant son verre au quart, puis le reposa précautionneusement sur la table. Quelques secondes plus tard, ses pupilles se dilatèrent et un sourire rêveur étira ses lèvres. Elle poussa un soupire de satisfaction et se cala contre le dossier de la banquette avant de prendre une autre gorgée.

- Mince ! souffla-t-elle en posant à nouveau son verre sur la table. C'est encore mieux que d'habitude. Ils ont changé leur recette ou quoi ?

En effet, elle se sentait beaucoup plus euphorique que d'habitude. Ce qu'elle ne savait pas, c'était qu'il s'agissait tout simplement du sérum de vérité qui commençait à faire effet. Bientôt, elle se sentit tellement planer qu'elle avait vraiment l'impression de décoller du sol. Elle secoua la tête, n'étant pas habituée aux effets combinés des drogues se trouvant dans le Moloko et du sérum de vérité.



du mal à comprendre Charlie ? jetez un coup d'oeil au lexique de Nadsat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Maxter
Décédé
avatar

Nombre de messages : 372
Age : 34
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 23
Armes: Mgv-176 modifié, Knife Pistol Type 89 modifié et laser intégré dans une montre
Equipement: Ordinateur portable modifié, paire de lunette avec verres conventionnels et modes de vision spéciaux, montre avec plusieurs options électroniques

MessageSujet: Re: Plein les glazes !   Sam 1 Déc - 2:55

"Je l'ignore, je ne consomme pas ce genre de breuvage. C'est ce Alex dont tu parlais qui t'as initié à ceci et à ce drôle de lagage que tu parlais?"

Demanda Olivier, d'un ton tranquille, en sirotant son verre. Il adopta une attitude qui attirerait tout sauf du méfis de la part de son interlocutrice.

"Et cette sorte de passion pour les morts violentes, ça doit venir de quelque part... Allez, vas-y, raconte moi tout de toi, de cette bizzarre d'influence qui te pousse à agir ainsi, je suis tout ouïs. Il faut toujours écouter ses pairs, c'est ce que me disait ma mère dans le temps. N'hésite pas, confie toi à moi, tu peux tout me dire sans risque."

Au fond de lui, Olivier avait pitié de cette épave autrefois humaine, de cette âme corrompue et pourrie dans un corps dans un état presqu'aussi lamentable. Il nota mentalement qu''il devrait demander sur quoi était basé le truc que Charlie buvait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Blue
Tueuse à gages
avatar

Nombre de messages : 104
Société : Mavros
Formation : reçue par la Mavros
Citation : Horrorshow!
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 22 ans
Armes: Meteor Hammer personnalisé, britva (canne dans laquelle est dissimulée un poignard), Sig-Sauer P245
Equipement: un silencieux, un python nommé Basil

MessageSujet: Re: Plein les glazes !   Sam 1 Déc - 3:14

- Hmmm... marmonna Charlie en dodelinant de la tête.

Elle caressa distraitement Basil qui s'était glissé hors de son chemisier et était venu se lover sur ses épaules, puis répondit d'une voix molle, un sourire rêveur étirant ses lèvres :

- Alex...

L'amertume et le bonheur se mêlaient dans le ton de sa voix.

- Alex... C'est mon modèle... mon dieu... mon homme... reprit-elle en renversant la tête en arrière. Je fais tout pour être comme lui, pour qu'il soit fier de moi lorsqu'il croisera mon chemin.

Elle se redressa brusquement et se pencha par-dessus la table pour continuer en chuchotant, comme sur le ton de la confidence :

- Parce que je sais qu'il est là, quelque part ! Il a été incarné, j'en suis sûre ! Et il va se venger !

Elle se laissa à nouveau aller contre le dossier de la banquette et croisa les bras, affichant un sourire satisfait, et continua d'une voix ayant repris son volume normal mais de plus en plus rêveuse :

- Moi j'ai déjà commencé à le venger. Tous ceux qui se prennent pour lui... Je les extermine, parce que personne ne saurait lui arriver à la cheville... Pas même moi,
dit-elle en faisant une petite moue mais sans perdre son sourire. Mais personne ne saurait être aussi proche de lui que je ne le suis.



du mal à comprendre Charlie ? jetez un coup d'oeil au lexique de Nadsat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Plein les glazes !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Plein les glazes !
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Plein le cul de palpatine et de son sénat de mes deux
» Ouvrir la porte d'un avion en plein vol pour fumer...
» En avoir plein le slip...
» salut a tous je vend plein de truque
» durler en plein air

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ataxia : nouvelle génération :: Ataxia :: Quartier des affaires :: Club & Lounge Bar VIP-
Sauter vers: