Ataxia, la capitale d'un monde chaotique où le pouvoir découle de la richesse et de la terreur.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Lilith Weim

Aller en bas 
AuteurMessage
Lilou Weim
Tueuse à gages
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 28
Société : Mavros
Citation : La musique, c'est du bruit qui pense... dans ma tête le bruit d'une balle entre tes deux yeux...
Date d'inscription : 17/11/2009

Feuille de personnage
Age: 20
Armes: Mk.11 Mod 0 , Beretta 92 , dague à rouelles
Equipement: Téléphone portable, Netbook et Mp3... what else?

MessageSujet: Lilith Weim   Mar 17 Nov - 1:52

Prénom : Lilith dit Lilou
Nom : Weim
Age : 20 ans

Société : Mavros
Rang : Tueuse à gage
Formation : Offert à Mavros à 3 ans elle y resta jusqu’à ces 15 ans comme le veut la coutume. Une fois cela fait elle fut reprise par sa famille, des militaires fous furieux, l’élite de l’élite où elle finit sa formation dans les règles de l’art pendant 4 ans, avant de revenir à Mavros.

Armes :
*Dague à rouelles
* Mk.11 Mod 0
*Beretta 92


Equipement :
*Téléphone portable
*Netbook
*Mp3



Physique :
On la dit grande pour une fille, il faut dire qu’avec ses 1m70 Lilith n’est pas ce que l’on peut appeler un petit gabarit. D’une prestance et une souplesse indéniable, on a du mal à comprendre comment cette fille de riches militaires peut être aux mains de Mavros. Des folles mèches ondulées et châtain clair viennent encadrer un fin visage aux yeux durs et profonds. Sombres de ceux qu’ils ont vu, lumineux de la vie qui bat encore en elle, mélancolique ou mystérieux, des yeux en amandes changeant légèrement suivant le temps, l’apparition ou non d’un soleil, d’un nuage. Un nez droit qui serait sa seule marque de noblesse si on ne tient pas compte de la droiture de sa démarche, alors que celui-ci descend sur une bouche pulpeuse et tendre sur laquelle un sourire, aussi délicieux soit-il, n’est pas toujours de bon augure…
Doté d’un corps aux courbes plus que féminine, celles-ci cachent de fins muscles hérités de ces 16 ans de formations et de sa 2e année de service au sein de la société Mavros.



Caractère :
Si seulement il était possible de mettre des mots sur un tel caractère… Une tueuse froide et professionnelle, ces victimes n’ont jamais eu l’occasion de s’en sortir vivantes, elle ne possède pas d’états d’âmes quand il s’agit de remplir une mission par contre elle répugne à tuer des civils et ça, la société semble bien l’avoir compris, ne lui offrant que le nectar de la bassesse des gangsters, qu’ils soient compétents ou non… Pourtant à la croiser dans la rue on pourrait croire à une jeune femme tout ce qu’il y a de plus normal, souriante et aimable elle peut venir en aide à qui en a besoin, suivant la plupart de son temps ses émotions en dehors de son travail. Mais il ne faut pas s’arrêter à ce visage angélique, après tout elle n’est qu’une machine à tuer, certainement l’une des plus compétente et des plus terrifiantes de ces machines… En tant que machine elle est donc très docile quand il s’agit de mission, mais ne connaissant pas les lois de la robotique il vaut mieux se méfier d’elle, chef ou non avec une balle entre les deux yeux on est plus rien… Peut-être conserve-t-elle une part d’humanité, peut-être que la Lilou en dehors de la société est celle qu’elle aurait pu être, dans un autre monde, moins pourris, moins vendu et corrompu, mais ça, c’est une autre histoire…

Histoire :

Lilith Weim… née un 11 décembre… température extérieure : -18°… Lieu : secret…

« C’est une petite fille Monsieur. »

« Egorgez la mère. »

Et c’est ce qu’elle fut… Comment un enfant né dans le sang d’un tel drame peut vivre normalement ? Oh mais il ne s’en souvient pas diraient certains… En êtes-vous vraiment sûr ? Toujours est-il que le général Weim ne posa pas un seul regard pour sa fille, aussi belle soit-elle, ce n’était plus sa fille, elle aurait dû naître homme ou ne pas naître. Dès lors elle fut vaguement confiée à une nourrice ou plutôt dirons-nous, laisser dans un coin, une pièce sombre. Pas bruyante la gosse, pas chiante, elle fait pas de bruit, manges quand il faut, et grandit comme ça jusqu’à ces 3 ans. Ça ne la gênait pas elle, ce silence, elle y aurait bien vécue une éternité, elle s’y plaisait, comme si un sens caché de son esprit lui avait confié qu’il valait mieux pour elle de ne jamais connaître le monde extérieur, personne ne devrait connaître ce monde, ni enfants ni adultes. Mais son père ou plutôt son géniteur se souvint d’elle une première fois… Il fallait en faire quelque chose, il était hors de question d’en faire une Schya, trop tôt, trop jeune, trop fatiguant.

Il avait besoin d’argent, comme si l’élite de l’armée n’était pas assez riche, comme s’il ne gagnait pas assez, Lilith fut vendu à ses chiens de Mavros, une gamine de 3 ans, parfait pour lui lobotomiser le cerveau à souhait. Ils la prirent. Je me permets de passer les détails qui firent d’une jeune fille esseulée une machine à tuer. Menace de mort, exécution publique des membres recalés, à 7 ans la moitié de son groupe n’a pas réussi à monter un pistolet en l’espace de 5 minutes, chacun d’eux un flingue pointé sur la tempe, 3 minutes 20 Lilith ou celle qu’on appelait déjà Lilou avait fini. 5 minutes écoulées 15 balles partirent. 15 sur 30. Fin du parcours, pas de deuxième chance. Et ce jusqu’à ces 15 ans.
Mais la fille Weim était brillante, étonnamment brillante parmi ces drogués et ses délinquants. Oh elle n’était pas mieux… elle avait sa drogue… sa musique… Un mp3 sur les oreilles, elle avait pris une sale habitude au moment des missions. Lorsque sa cible était en vu elle mettait en route une chanson, une seule et unique chanson. Peu importe que celle-ci dure 5 minutes, 3 minutes 50 ou 1 minutes 20. A la fin de cette unique chanson, le cœur de sa victime ne battait plus, et ce à chaque fois…
Bien sûr elle était tout à fait capable de tuer sans musique, mais c’était sa drogue, son plaisir, cette voie qui la mettait dans un état de transe, dangereusement mortel pour ceux qui l’entourait alors.

Le jour de la fin de sa formation, son père se souvint une deuxième fois de l’existence de ce jouet, cette fille. Il était temps pour lui de la récupérer, le détail de l’opération importe peu, il le fit, et l’enfant lui revient. Le dossier était bon, excellent même, mais pas parfait, une deuxième formation commençait… Lilith s’y plia avec la même indifférence que la première. Cette enfant avait-elle vécue un jour seulement ? Le mot rêve n’existait pas, ou alors elle n’en faisait part à personne. Entraînée jour comme nuit par les plus grands militaires de l’entourage de sa famille la fille Weim continua sa sinistre formation pour atteindre son objectif, voir briller dans les yeux de son père la fierté. Elle avait atteins ce qu’on pouvait appeler la perfection aux yeux de ce vieil avare.
Unique caprice. Une fois captée cette lueur. Lilou tourna les talons, claqua la porte de la maison familiale et retourna auprès de Mavros, par pur sadisme. Quoi de plus jubilatoire que de rentrer enfin dans la vie de son père et de rejoindre le pire clan que Schya est connue ?

Mavros ne lui demanda pas d’explication sur ces 4 années d’absence, elle n’avait pas à en donner. Sa vie de tueuse à gage repris. Normalité mortelle, le jeu d’une vie…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Roverandom
Tueuse à gages
avatar

Nombre de messages : 237
Age : 30
Société : Schya
Formation : Garde du corps
Citation : Win or die
Date d'inscription : 19/11/2007

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Armes: Sig-Sauer Pro SP 2022, wakizashi, sniper
Equipement: Silencieux, poisons, téléphone portable multifonction

MessageSujet: Re: Lilith Weim   Mar 17 Nov - 2:01

Bienvenue !

Franchement, au départ j'étais dubitative quand au fait que ton personnage ait quitté puis réintégré la Mavros, mais ta fiche est très bien tournée, j'aime beaucoup !

Donc, fiche validée, bon jeu :)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Lilith Weim
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» présentation Lilith Chik'ari
» Ensevelissement de Lilith ...
» Galerie de Lilith
» Une chasseuse égarée ?[PV Lilith]
» Des traces du passé, et de la porte des âmes... (pv Lilith)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ataxia : nouvelle génération :: Hors RP :: Mavros-
Sauter vers: