Ataxia, la capitale d'un monde chaotique où le pouvoir découle de la richesse et de la terreur.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Car toi et moi nous ne sommes qu'un tout unique [Samuel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexia Westfield
Second du boss de la Schya
avatar

Nombre de messages : 17
Age : 31
Société : Schya
Formation : Unité d'élite / Navy / Cia
Citation : "Et mon âme, de cette ombre qui gîte flottante à terre, ne s’élèvera jamais plus"
Date d'inscription : 29/01/2008

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Armes: - un p99 - un sniper silencieux sg 1 - un couteau style rambo
Equipement: - ioles de poison - pillules d'adrénaline - un laser

MessageSujet: Car toi et moi nous ne sommes qu'un tout unique [Samuel]   Dim 21 Déc - 16:32

    L'ascenceur retentit d'un petit son aigu et évasif.
    Les portes s'ouvrent et aussitôt, le bruit lourd d'une caracasse d'une septentaine de kilo vint s'entrechoquer, non sans une certaine violence, sur le mur d'en face. Le corps d'un individu d'une petite vingtaine d'année se retrouve là, au sol, alors que de la cabine de fer sort une silhouette féminine teintée de masculinité. Un jean's noir moulant, un sombre pull de laine et de longs cheveux chatains viennent caractériser cette apparition soudaine. Le choc de ses talons sur le sol sont les seuls éléments visibles pouvant effacer tout doute sur le sexe de l'inconnue. Ca et ses quelques formes dissimulées précieusement sous la largeur de son pull.

    Elle s'avance vers le jeune homme et vient le saisir par la gorge afin de le remettre sur pied. Ce dernier la regarde, ses yeux quittant presque ses orbites alors que son visage se pare déjà de tons fortement rosés, trahissant son manque d'oxygène. Cette recrue ignorait encore certainement qui était cette femme sombre et violente mais elle n'allait pas tarder à se faire connaitre ainsi que mettre les points sur les 'i' !


    "Tu dois être nouveau ici, n'est ce pas? Dans ce cas, sache que tu viens de te frotter au second du boss de cette entreprise. Alors, un conseil, n'essaie même plus de venir me mettre la main aux fesses si tu tiens un tant soit peu à ce qui te sert de bijoux de familles..."

    Oui, le second du boss, la seule et unique Alexia Westfield, soeur du grand patron. Voilà qui elle était. Une femme imprévisible et dangereuse qui savait merveilleusement bien dissimulé par les apparences ses capacités professionnelles ainsi que sa place de choix dans l'organisation. Une femme qui n'avait pas peur de naviguer dans un monde gouverné par les hommes et qui, malgré cela, réussissait à se faire obéir, respecter et, parfois, même craindre. Oui, une femme fière de cela, fière d'être arrivée là où elle était et, surtout, fière d'avoir un frère comme le sien. Quoiqu'il en soit, sachant se montrer cruelle et sadique, elle s'assura que le jeune homme avait compris le message en venant presser ses valseuses au creux d'une main qui se voulu vive et on ne peut plus ferme.

    "C'est bien clair?"

    Il hocha de la tête, le regard d'un animal appeuré, se sentant totalement pris au piège. Elle eut un petit sourire en coin et le relâcha, faisant aussitôt volte face comme si de rien n'était tot en reprenant son petit bonhomme de chemin. C'est ainsi que, sans attendre et en venant à peine frapper sur la porte d'entrée, notre jeune femme pénétra dans le bureau du grand chef en le gratifiant d'un salut trè familial.

    "Bonjour frérot !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Westfield
Boss de la Schya
avatar

Nombre de messages : 64
Age : 31
Société : Schya
Formation : Ex-membre d'unité militaire d'élite d'infiltration
Date d'inscription : 29/01/2008

Feuille de personnage
Age: 32
Armes: Lame rétractable attachée au poignet gauche et un MK23 Socom muni d'un silencieux.
Equipement: Matériel de crochetage, ordinateur de poche personalisé pouvant défaire les systèmes d'alarme high-tech, lunettes de vision nocturne.

MessageSujet: Re: Car toi et moi nous ne sommes qu'un tout unique [Samuel]   Lun 22 Déc - 16:01

En ce moment et, comme depuis l'instant où il était devenu le patron de la Schya, Samuel se trouvait dans son bureau.
S'il regrettait bien queqlue chose c'était de ne plus avoir mit un pied sur le terrain depuis sa 'promotion', mais bon, sans doute pourrait-il remédier à cela une fois qu'il en aurai terminé avec la paperasse en retard, sans doute...
Mais bon, pour l'instant il n'avait pas vraiment l'envie de travailler, il avait passé la nuit à plancher sur différents problèmes internes à l'organisation et n'avait donc que très peu dormi, ce qui se voyait légèrement sur son visage...

Histoire de se détendre un minimum, il avait rassemblé toute la paperasse sur une petite table dans un coin de la pièce, laissant ainsi son bureau libre. Actionnant la chaine hi-fi à distance à l'aide d'une télécommande, une douce musique très calme envahit rapidement la pièce.
Battant la mesure de ses doigts sur son bureau au rythme de la musique, Samuel tira son paquet de cigarette de la poche de sa chemise et en glissa une entre ses lèvres, allant ensuite extirper son briquet zippo argenté d'une des poches de son pantalon.

D'un geste vif de la main, le capuchon du briquet s'ouvrit dans un petit 'clic' metallique si particulier; d'un claquement de doigts la flamme apparut, chaude, si belle et pourtant si dangereuse...Il approcha la cigarette de cette flamme, le papier et le tabac s'embrasant alors au contact du feu.
D'un autre mouvement vif, il referma son briquet et le déposa tout simplement sur la surface lisse du bureau, expirant alors lentement la fumée tout en la regardant monter avec lenteur vers le plafond puis disparaître dans la pièce...

"Mmm...?"

Tien, il lui avait semblé avoir entendu un bruit, comme si on jetait un sac contre le mur...Sans doute son imagination...Il revint bien rapidement à la contemplation des volutes de fumée qui s'échappaient de sa cigarette et qu'il expirait soit par la bouche ou par le nez.
La porte du bureau s'ouvrit alors qu'on avait à peine frappé sur cette dernière; d'oridinaire il n'aurait sans doute pas accepté un tel comportement, mais là il n'en ferait rien car il connaissait très bien la personne qui venait de faire son entrée...

"Salut frangine..."

Esquissant un sourire, Samuel quitta son siège et s'approcha de sa petite soeur qu'il prit aussitôt dans ses bras pour l'embrasser sur la joue, une vieille 'coutume' familiale si l'on peut dire, mais il fallait avouer que Alexia et Samuel étaient fort proches l'un de l'autre.

"Comment vas-tu? Cela faisait un bout de temps que je ne t'avais vue! Tu veux boire quelque chose?"

Tout en parlant il s'était dirigé vers le mini-bar de la pièce et en avait déjà ouvert la porte, attendant juste que sa soeur passe commande...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexia Westfield
Second du boss de la Schya
avatar

Nombre de messages : 17
Age : 31
Société : Schya
Formation : Unité d'élite / Navy / Cia
Citation : "Et mon âme, de cette ombre qui gîte flottante à terre, ne s’élèvera jamais plus"
Date d'inscription : 29/01/2008

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Armes: - un p99 - un sniper silencieux sg 1 - un couteau style rambo
Equipement: - ioles de poison - pillules d'adrénaline - un laser

MessageSujet: Re: Car toi et moi nous ne sommes qu'un tout unique [Samuel]   Lun 22 Déc - 21:16

    Cela faisait tellement longtemps qu'ils ne s'étaient plus revu que, lorsqu'ils se saluèrent respectivement, Alexia ne remarqua même pas la cigarette qui tronait dans les mains de son frère. Elle lui offrit le plus beau de ses sourires et vint l'embrasser sur la joue tout en l'enlaçant contre elle. Hum, les bras protecteur de son frangin... Cela lui avait tellement manqué, comme le fait de sentir sa douceur et sa gentillesse envers elle. Et oui, c'était son frère, le seul et l'unique, le seul homme qu'elle aimerait et accepterait jamais. Celui qui ne la rabaisserait pas, qui ne la jugerait pas et la considérerait toujours à juste titre. Oui, le seul homme digne du mot perfection en ce bas monde. Vous trouvez cela exagérez comme comparaison? Et bien, mettez vous à la place d'Alexia, ressentez son histoire d'enfant vivant seul avec son frère, celui qui s'est toujours occupé d'elle et qui a réussi à faire d'elle une grande femme. Et là, peut-être trouverez vous cela plus réaliste qu'exagérez !

    "Ca va, j'ai du remballer ton rendez-vous de 10h30. Je suis désolée mais cet idiot à commencer à me regarder comme une sucette de Noël avant de me mettre la main aux fesses. Donc, il ira soigner ses petits bijoux avant de reprendre rendez-vous s'il est vraiment motivé pour nous rejoindre !"

    Sourit-elle avec innocence, candeur, tout en venant prendre place dans l'un des fauteuils qui ornaient le bureau de son frère, du grand patron. Un fauteuil dont le confort frappa à l'esprit d'Alexia. Oui, ce fameux confort en question lui avait fortement manqué et elle se rappelait sans mal les nombreuses heures qu'elle était restée ici juste pour profiter de ce bien être d'être assis dans de si bonnes conditions.

    "Tu veux bien me servir un Amaretto pour changer s'il te plait?"

    Fit-elle en se redressant pour venir derrière son frangin qui s'affairait à remplir les verres. Elle se stoppa en venant l'enlacer autour de la taille et en posant sa tête juste entre ses omoplates, fermant les yeux en souriant. Toutefois, une odeur incommodante et on ne peut plus indésirable vint titiller ses narines.

    "Ah non !"

    Se redressant subitement, elle ne se souciait pas du fait qu'il était en train de servir à boire. Elle saisit son frangin par les épaules et le retourna face à elle sans une once de difficultés.

    "Alors je t'ai manqué mais tu viens fumer une cigarette devant moi?!"

    Bien que cela l'amusait de faire la petite joueuse en criant comme cela, elle était tout de même un peu fachée de voir que son frère n'avait pas changé ce vice. Et, pour coller avec son numéro de madame frustrée et vexée, elle lui fit dos et croisa les bras, tout en fermant les yeux.

    "Tu as intérêt à être imaginatif car je vais pas te pardonner facilement là !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Westfield
Boss de la Schya
avatar

Nombre de messages : 64
Age : 31
Société : Schya
Formation : Ex-membre d'unité militaire d'élite d'infiltration
Date d'inscription : 29/01/2008

Feuille de personnage
Age: 32
Armes: Lame rétractable attachée au poignet gauche et un MK23 Socom muni d'un silencieux.
Equipement: Matériel de crochetage, ordinateur de poche personalisé pouvant défaire les systèmes d'alarme high-tech, lunettes de vision nocturne.

MessageSujet: Re: Car toi et moi nous ne sommes qu'un tout unique [Samuel]   Lun 22 Déc - 22:02

C'était donc ça le bruit incongru qu'il avait entendu quelques instants plus tôt! D'un certain coté, il était vrai que ce pauvre Marc n'était pas au courant de qui était réellement Alexia, savoir qu'elle était le boss en second l'aurait peut-être fait réfléchir avant d'agir, mais d'un autre point de vue, mettre la main aux fesses des femmes n'est pas vraiment ce qu'on peu appeler un comportement digne de la Schya, ce sera sans doute à l'ordre du jour de l'entretien qu'il aura plus tard avec le jeune homme concerné.
Samuel se contenta de sourire et de hausser les épaules.

"Du moment qu'il sait encore parler ça me va tu sais."

Samuel n'avait même pas eu besoin d'attendre la réponse de sa soeur pour saisir la bouteille d'amaretto et en remplir un verre, il connaissait le penchant de sa chère frangine pour cette boisson, c'est d'ailleurs la raison pour laquelle il n'en manquait jamais dans le mini-bar, jamais.
Il sentit alors Alexia l'enlacer doucement au niveau de la taille, il cessa alors tout mouvement et sourit légèrement, il aimait cette complicité qui existait entre eux deux, même si cela pouvait paraître ambigu, voire malsain pour les autres, Samuel et Alexia eux savaient très bien qu'il ne s'agissait là que d'une preuve d'un grand amour fraternel, et rien d'autre.

Arriva ce qui devait arriver, l'odeur de la cigarette fit bondir Alexia d'effroi et elle saisit Samuel pour le mettre face à elle, il eu du mal à ne pas renverser les verres mais fort heureusement il y parvint de justesse, il fixa alors Alexia droit dans les yeux, perdant aussitôt son éternel sourire devan la réprimande de sa soeur.
Autant il était l'ainé, le protecteur, le grand frère, autant Alexia mettait un point d'honneur à ce qu'il fasse très attention à sa santé, mais se débarasser d'un vice tel que la cigarette n'est pas chose aisée..

"Voyons Alex, je ne suis plus un gamin maintenant tu sais."

Mouais, m'enfin touours est-il que la demoiselle se mit à bouder, mais Samuel se doutait que là elle surjouait un petit peu, ce qui avait le don de l'amuser car même si elle était fachée contre son grand frère, la belle Alexia ne le restait pas longtemps, il suffisait juste à notre ami de trouver comment la faire sourire.
Rapidement il saisit une autre bouteille dans le minibar, du bailey's, et il en versa une bonne quantité dans le verre d'Alexia, si elle adorait l'Amaretto, elle aimait encore plus ce subtil mélange Amaretto/Bailey's; il y rajouta un peu de glace pillée avant de venir secouer doucement le verre sous le nez de sa soeur en souriant doucement..

"Et là tu me pardonnes?"

Dit-il tout en écrasant sa cigarette dans le cendrier posé sur le minibar, au moins il n'en allumerai plus tant qu'elle serait en sa compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexia Westfield
Second du boss de la Schya
avatar

Nombre de messages : 17
Age : 31
Société : Schya
Formation : Unité d'élite / Navy / Cia
Citation : "Et mon âme, de cette ombre qui gîte flottante à terre, ne s’élèvera jamais plus"
Date d'inscription : 29/01/2008

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Armes: - un p99 - un sniper silencieux sg 1 - un couteau style rambo
Equipement: - ioles de poison - pillules d'adrénaline - un laser

MessageSujet: Re: Car toi et moi nous ne sommes qu'un tout unique [Samuel]   Mer 11 Nov - 4:24

    "Et alors ? Ce n'est pas une excuse !"

    Rétorqua-t-elle avec sa mine de petite boudeuse, bras toujours croisés sous sa poitrine, dos à Samuel et les yeux fermés. Non mais, c'était un peu facile ce genre de réflexion. Ce n'était plus un gamin mais il continuait à s'encrasser les poumons comme un pompier et, ça, elle ne le supportait pas. La raison du pourquoi ? A cause de Brad Campton. Ce jeune homme était avec elle en formation à la Navy. L'un et l'autre, ils étaient soudés un peu comme elle et Samuel. A l'exception près que ce Brad aurait pu être le seul homme qu'elle aurait jamais aimé. Le seul homme pour qui elle aurait abandonné cette gente féminine qu'elle affectionnait particulièrement. Un garçon, un soldat, un être dur et sensible à la fois qui avait réussi à se frayer un chemin dans son coeur. Mais le destin est souvent fourbe et vicieux... C'est pourquoi il enleva Brad à Alexia... Une violente crise pulmonaire due à la nicotine foudroya littéralement le pauvre soldat qui mourru deux jours plus tard. Cela faisait partie des choses qu'elle ne pouvait empêcher. C'était un fléau contre lequel elle ne pouvait lutter. Et, de voir que son frère avait succombé à cela et qu'elle ne pourrait le protéger la rendait malade. Mais, bien évidemment, ne serait-ce que par fierté mal placée, Lexie ne l'avouera jamais à l'être le plus cher à son coeur.

    Bref ! Heureusement pour lui, Samuel avait la parade parfaite. Au moins c'était un bon frère, il connaissait sa soeur sur le bout des doigts. Il aurait pu se contenter d'écraser simplement sa cigarette et, deux minutes après, l'incident aurait été clos. Cela dit, il ne pu s'empêcher de venir livrer en plus le cocktail number one pour notre chère Lexie. Cet onctueux mélange de Bailey's et d'Amaretto que certains avaient rebaptisé 'Orgasme'. Un mot quelque peu fort mais justifié lorsque l'on avait le privilège de ressentir tout le bonheur et le bien être que ce mélange d'alcool pouvait procurer. D'ailleurs, lorsqu'elle ouvrit les yeux et constata le verre sous son nez, elle se sentait déjà défaillir... Si l'on peut dire ! Un sourire s'élargit sur son visage et un petit mouvement négatif de la tête se manifesta.


    "Espèce de tricheur... Tu sais que tu es vraiment sadique par moment ?"

    Dit-elle d'un ton légèrement amusé en le regardant du coin de l'oeil. Sans plus attendre, elle vint agripper le verre dans ses mains, délestant Samuel de cet encombrement étyllique. Sans perdre une seule seconde, elle porta le verre à ses lèvres et s'en délecta de quelques gouttes.

    "Et en plus il est parfaitement dosée... Je te déteste !"

    Reprit-elle en grimaçant avant de reporter son verre à ses lèvres. Samuel avait gagné, lorsqu'elle prônait le détester de la sorte, c'est qu'elle le pardonnait. C'est sans doute pour cela qu'il était le big boss. Pour la bonne et simple raison qu'une personne sur cette terre arrivait encore à faire plier Alexia, à la 'soumettre'... C'était lui, cet ignoble et fourbe personnage ^^

    "Cela dit, bien que ça me manque de passer des journées dans ton bureau, je viens voir après du boulot car, figure toi que mes journées sont d'un ennui mortel. Et je t'avoue que ça devient un peu trop facile de remettre tes hommes à leur place..."

    Soupira-t-elle après une nouvelle gorgée, regardant son frangin comme une petite fillette encore toute pure et innocente, que la vie avait épargné de toute corruption que ce soit... Chose qui n'était absolument pas le cas évidemment. Mais cela faisait partie de son charme !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Car toi et moi nous ne sommes qu'un tout unique [Samuel]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Car toi et moi nous ne sommes qu'un tout unique [Samuel]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nous ne sommes qu'un [LIBRE]
» Nous ne sommes pas des amies. Nous sommes des étrangers avec des souvenirs.
» Nous ne sommes pas là pour vous faire du mal - Feat Laurelin
» Tout nous sépare et pourtant, nous sommes si proche. [PV] TERMINE
» « Nous ne sommes que témoins de notre apocalypse » || TOUT le clan de l'ombre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ataxia : nouvelle génération :: Ataxia :: Schya :: Gratte-ciel Schya :: Étages :: Bureau du boss-
Sauter vers: