Ataxia, la capitale d'un monde chaotique où le pouvoir découle de la richesse et de la terreur.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Nuit de garde

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
James MacCarthy
Médecin
avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 01/06/2008

Feuille de personnage
Age: 27 ans
Armes: Poignard, drogues de sa propre composition
Equipement: Trousse de médecine

MessageSujet: Nuit de garde   Lun 2 Juin - 0:06

Il était tard : trois heures du matin passées. James était de service de nuit, comme souvent. Et, comme souvent, il râlait intérieurement, se demandant qui aurait donc besoin de voir un neurologue en urgence, en pleine nuit. Et, comme toujours, il se rappela qu'il avait accepté en plus de sa spécialisation d'être généraliste, sous le seul prétexte que cela lui permettait de draguer plus facilement. Et, comme souvent, il en arrivait à le regretter, puisque cela lui volait ses nuits qu'il aurait pu passer dans les bars et nightclubs, à prendre du bon temps.

Et, au lieu de ça, il moisissait dans son cabinet, à attendre qu'arrive un blessé ou un geignard sujet aux migraines nocturnes. De ces derniers, il se débarrassait souvent en leur refilant un de ses petites pilules bien particulières, non conventionnelles, mais tellement plus efficaces qu'un bête cachet de paracétamol. Bien sûr, lorsqu'il s'agissait d'un beau spécimen, les choses étaient différentes, mais James ne prenait pas n'importe quelle marchandise, il avait des goûts très arrêtés, et ce n'était pas tous les jours toutes les heures qu'il pouvait se rincer l'oeil à loisir.

Assis derrière son bureau, il commençait à piquer du nez. Il bailla à s'en décrocher la mâchoire. La journée avait été longue. Il s'était levé à six heures du matin. La nouvelle qu'il était de garde cette nuit-là était tombée en fin de journée. Qu'il ait été de service toute la journée, ça, personne n'en avait tenu compte. Il aurait pu tenir le coup grâce à quelques cachets judicieusement dosés, mais il ne se sentait pas d'humeur. Et étant donné qu'il n'avait encore eu aucune visite depuis bientôt deux heures, il se dit qu'il avait bien le temps de faire une petite sieste. Il se leva et se dirigea vers la table d'auscultation. Il s'y allongea, croisa les mains sur son ventre et ferma les yeux.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumi Yoshinagawa
Cambrioleuse
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 29
Société : Schya
Formation : Acrobate Pro, Kanfuu, Kendo, Shuriken-jutsu
Citation : Hana yori dango
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 19
Armes: Hira shurikens, sabre
Equipement: lunettes infra-rouges, ordinateur portable

MessageSujet: Re: Nuit de garde   Lun 2 Juin - 0:41

Aux alentours d'une heure du matin, ne trouvant pas le sommeil, Yumi se mit en tête de faire de l'exercice, car elle avait toujours pensé que ce qu'elle faisait n'était jamais suffisant, même si elle y passait quasiment tout son temps depuis qu'elle était ici.

Après avoir passé deux heures à s'étirer dans tous les sens et grimpé sur la plupart de ses quelques meubles, qui soit dit en passant se faisaient bien rares dans son appartement, elle se dit qu'il était temps qu'elle retravaille son saut de l'ange. Et là, vous vous dites sûrement : mais quelle bonne idée, en intérieur et à cette heure. Mais c'est que mademoiselle Yoshinagawa maîtrisait parfaitement ce saut et arrivait à atterrir sans le moindre bruit ou presque. Elle grimpa donc sur le dossier de son canapé et s'élança les bras écartés.
Mais arriva ce qui devait arriver, elle fit ce qu'on appelle couramment, un faux mouvement et ce fût le claquage, ou l'élongation, ou encore la déchirure musculaire, elle n'en avait pas la moindre idée, elle savait juste que ça faisait un mal de chien, et la douleur lui faisant oublier sa réception, elle atterrit avec le bruit que ferait un éléphant.
Elle essaya de se relever mais la douleur l'en empêcha.
C'est précisément à ce moment là que Yumi ce dit que son idée était plus qu'idiote et qu'elle se retrouverait bien embêtée si on lui confiait une mission dans cet état.
L'unique solution qui s'offrait à elle, n'était autre que de se rendre à l'infirmerie. Elle aurait probablement besoin d'une crème miracle ou peut-être un bandage, elle n'en savait rien puisqu'elle n'était pas médecin, c'est pourquoi il lui fallait en voir un au plus vite, et il y aurait sûrement quelqu'un de garde à l'infirmerie.
Elle se remit donc sur pieds tant bien que mal, et entreprit de s'y rendre en tenue de sport évidemment.

Environ un quart d'heure plus tard, elle y était enfin, le fait qu'elle boîte fortement était la cause de cette arrivée tardive.
Elle ouvrit la porte, et voulut lancer un "Ohayo" retentissant, mais à peine avait-elle prononcer le O qu'elle grimaça sous l'effet de la douleur. De toutes façons personne ne l'aurait comprise bien sûr.
Elle jeta un coup d'oeil autour d'elle, personne. Elle s'avança et tâcha de de faire le tour de l'infirmerie, c'est là qu'elle trouva quelqu'un étendu sur la table d'auscultation.
Elle s'approcha lentement et remarqua que la personne était assoupie. Elle se dit que ça devait sûrement être le médecin de garde.
Elle le poussa légèrement, tout en disant à voix basse pour qu'il se réveille :

-Hello~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alohaaa.livejournal.com
James MacCarthy
Médecin
avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 01/06/2008

Feuille de personnage
Age: 27 ans
Armes: Poignard, drogues de sa propre composition
Equipement: Trousse de médecine

MessageSujet: Re: Nuit de garde   Mar 3 Juin - 13:32

Les minutes passaient, et James commençait doucement à glisser dans les bras de Morphée. D'abord assoupi, il s'endormit finalement... Pour être réveillé quelques minutes à peine plus tard. Heureusement, le réveil aurait pu être des plus désagréables, mais il n'en était rien. En effet, ce fut une douce voix féminine qui le tira de son sommeil. Déjà, cette personne partait avec un bon point. Il ouvrit les yeux et découvrit la personne en question : une jolie jeune fille, manifestement d'origine asiatique.

James sourit et se redressa dignement. Il se serait fait secouer et crier dessus sans ménagement qu'il n'en aurait eu cure qu'il se fut agi d'une belle créature, il aurait fait passer un sale quart d'heure à l'importun qui aurait osé le réveillé. Mais en l'occurrence...

Il s'étirra comme un chat, souriant toujours et ne détachant pas son regard de la jeune fille.


*Pas mal, pas mal du tout. Cette nuit va peut-être devenir intéressante.* songeait-il. *En revanche, elle n'a pas l'air d'être du genre à se laisser marcher sur les pieds... Loin d'être une fille facile, c'est clair. Va pas falloir trop se la jouer avec elle.*

- Hello, répondit-il d'un air qui se voulait pas trop endormi avant de sauter à bas de la table d'auscultation.

Il s'étira à nouveau puis se passa, dans un geste machinal, une main dans ses cheveux éternellement rebelles. Rien de prétentieux ni de dragueur dans ce geste : il n'y faisait même pas attention, c'était un tic. Il s'efforçait d'adopter un attitude "normale", par opposition à l'attitude un peu arrogante qu'il avait d'ordinaire. Non seulement car il était en exercice de ses fonctions, mais également car il avait bien conscience qu'il ne s'agissait pas de la première fille venue, il en croyait son expérience, il suffisait de la regarder.

- Veuillez m'excuser, pour la petite sieste, je veux dire. Ces nuits de gardes, ce n'est pas toujours facile, vous me comprendrez. Mais je suis tout à fait disponible.

*D'un autre côté je n'ai pas le choix...*

- Que puis-je faire pour vous ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumi Yoshinagawa
Cambrioleuse
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 29
Société : Schya
Formation : Acrobate Pro, Kanfuu, Kendo, Shuriken-jutsu
Citation : Hana yori dango
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 19
Armes: Hira shurikens, sabre
Equipement: lunettes infra-rouges, ordinateur portable

MessageSujet: Re: Nuit de garde   Mer 4 Juin - 1:29

Le médecin de garde se réveilla, et se mit à lui raconter sa vie, Yumi n'en avait que faire, et en réalité ne pensait pas du tout qu'il était normalde s'endormir pendant ses heures de travail, même si c'était une pensée égoïste et qu'elle ne tenait pas compte du fait qu'il ait pu avoir une longue journée juste avant. Mais elle tenait pas à avoir une confrontation, car il était tard et qu'en plus, elle avait une sorte de respect pour les gens qui pouvaient sauver des vies, ce qui à ses yeux était le cas de tous les médecins, et se contenta d'écouter vaguement et de hocher la tête tout en souriant un peu lorsqu'il lui dit qu'elle le comprendrait.

Elle fût bien contente lorsqu'il stoppa ce qu'elle considérait comme un monologue inintéressant, et lui demanda ce qu'il pouvait faire pour elle.
Elle prit le temps de réfléchir un instant à comment expliquer le fait qu'elle se soit fait un claquage ou autre à cette heure de la nuit, elle ne tenait pas vraiment à expliquer qu'elle s'entraînait au saut de l'ange.
Elle dit simplement :


-Et bien, je m'entraînais quand j'ai probablement dût faire un mouvement un peu trop brusque, résultat, c'est le claquage, ou l'élongation, ou je ne sais quoi encore.

Elle fit quelque pas pour lui montrer qu'elle boîtait fortement, et continua :

-Vous voyez, j'ai pas l'impression que ce soit grave, mais c'est un peu handicapant, vous n'auriez pas une pomade magique ou quelque chose comme ça pour que ça se rétablisse au plus vite s'il-vous-plaît?

Yumi prit le temps de regarder un instant le médecin de garde, j'entends par là, d'y faire attention, et se rendit compte avec un léger étonnement enfantin que tous les médecins n'étaient pas des vieux fossiles qui essayaient par tous les moyens de refourguer des sucettes aux petites filles, même si celui-ci n'était pas jeune non plus, du moins pas de son point de vue à elle. En effet, Yumi était rarement tombée malade, et c'était l'idée générale qu'elle se faisait d'eux, bien qu'elle savait tout cela idiot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alohaaa.livejournal.com
James MacCarthy
Médecin
avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 01/06/2008

Feuille de personnage
Age: 27 ans
Armes: Poignard, drogues de sa propre composition
Equipement: Trousse de médecine

MessageSujet: Re: Nuit de garde   Jeu 5 Juin - 20:51

*Elle s'entraînait en plein milieu de la nuit ? Je dois le prendre au sens littéral ou au sens figuré ?* ne put s'empêcher de penser James en bon pervers qu'il était.

Il hocha la tête en se caressant le menton, visiblement en proie à la réflexion. On aurait pu croire que sa réflexion portait sur ce que venait de lui dire cette jeune femme, et on aurait eu à moitié raison. En fait, il se demandait comment traiter cette affaire. Devait-il agir dans les règles de l'art, l'ausculter pour diagnostiquer le cas exact et lui donner une ordonnance en conséquence ou bien... utiliser des moyens moins conventionnels ? Tout dépendait de ce que souhaitait la jeune femme. Si c'était bien un claquage, il lui faudrait suivre une rééducation et ne pratiquer aucune activité physique pendant au moins un mois. Et il se doutait bien que cela serait bien handicapant pour elle, comme pour tout autre membre de la Schya.

- Hmmm... marmonna-t-il.

Bon, il allait déjà commencer par être pro, ensuite, on verrait.


- Allongez-vous sur la table, je vous prie,
lui demanda-t-il en changeant le drap de protection. Enfin, si vous le pouvez. Faites travailler votre muscle le moins possible. Pour l'instant je ne peux pas dire si c'est un claquage, mais si c'en est un, une simple pommade ne suffira pas.

Il avait adopté un ton très professionnel et il n'y avait rien dans son attitude qui rappelait celle d'un dragueur. Avec ce genre de filles, mieux valait commencer comme si de rien n'était...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumi Yoshinagawa
Cambrioleuse
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 29
Société : Schya
Formation : Acrobate Pro, Kanfuu, Kendo, Shuriken-jutsu
Citation : Hana yori dango
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 19
Armes: Hira shurikens, sabre
Equipement: lunettes infra-rouges, ordinateur portable

MessageSujet: Re: Nuit de garde   Jeu 5 Juin - 21:17

Apparemment ce médecin avait l'air sérieux, c'est ce qu'elle se disait, et pour elle s'était toujours bon à savoir, étant donné qu'elle ne faisait confiance à personne ici, et d'ailleurs, elle n'y tenait pas vraiment même si elle essayait de se convaincre du contraire, juste parce que pour elle, sa situatuion serait plus facile à vivre de cette façon.

Bref juste après qu'il lui ait parler de s'allonger sur la table d'auscultation, elle tenta de sauter dessus pour s'asseoir en espérant donner l'image d'une personne dynamique, mais la douleur aidant, elle se vautra lamentablement, mais se rétablis bien vite espérant que personne ne remarquerait, bon ils n'étaient que deux dans la pièce, mais on ne sait jamais.
Sa tête touchait à peine le dossier de la table, quand elle entendit le médecin dire que si c'était bien un claquage, une pomade ne suffirait pas. Elle se redressa aussitôt, et dit, légèrement affolée :


-Hein, quoi??

Yumi se voyait déjà être immobilisée pendant un certain temps, ce qui ne lui plaisait pas du tout, elle ne pouvait tout simplement pas se le permettre ! Elle tâcha néanmoins de se calmer en se disant qu ce n'était pas encore le cas, et que même si ça l'était, elle trouverait bien un moyen d'écourter cette maudite immobilisation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alohaaa.livejournal.com
James MacCarthy
Médecin
avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 01/06/2008

Feuille de personnage
Age: 27 ans
Armes: Poignard, drogues de sa propre composition
Equipement: Trousse de médecine

MessageSujet: Re: Nuit de garde   Jeu 5 Juin - 21:39

Lorsqu'elle s'affala sur la table après avoir essayé de sauter dessus, James fit celui qui n'avait rien remarqué. Approche professionnelle... Il se serait agit de quelqu'un qui ne l'intéressait pas, il ne se serait pas gêné pour ricaner, même dans sa barbe. Il se permit de lui appuyer doucement sur l'épaule afin qu'elle se laisse aller sur le dossier.

- Détendez-vous, lui intima-t-il.

Son regard avait commencé à glisser vers les jambes fines et dévoilées par le short d'entraînement que portait la jeune fille lorsqu'elle se redressa brutalement, manquant de lui déboiter une dent au passage. Heureusement, James eut le réflex de reculer un brin avant de se prendre le front de la jeune fille dans la mâchoire.

- Détendez-vous, j'ai dis, et surtout, pas de tension sur le muscle, lui ordonna-t-il, mais d'un ton doux, rassurant, sans autorité.

Une main toujours doucement appuyée sur son épaule pour la maintenir allongée, il se pencha très légèrement vers sa jambe. Sur sa cuisse, au niveau du genoux, s'étalait un bleu, et on pouvait clairement voir que le muscle était déformé. James fit la moue. C'était bien un claquage. De sa main libre, il appuya un peu sur la zone bleutée.

- Désolé, je sais que cela fait mal, ça ne sera pas long,
dit-il doucement et en lui tapotant l'épaule d'un geste qui se voulait rassurant.

Il retira ses deux mains et lui fit signe de rester allongée. Il leva un des étriers qui étaient au bout de la table d'auscultation.

- Veuillez mettre votre pied dans l'étrier afin qu'il soit en hauteur,
lui demanda-t-il en se dirigeant vers un placard. Il en sortit un bandage et revint vers la jeune fille et entreprit de lui bander étroitement la cuisse au niveau du claquage.

- C'est un claquage, mademoiselle... mademoiselle ? s'enquit-il.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumi Yoshinagawa
Cambrioleuse
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 29
Société : Schya
Formation : Acrobate Pro, Kanfuu, Kendo, Shuriken-jutsu
Citation : Hana yori dango
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 19
Armes: Hira shurikens, sabre
Equipement: lunettes infra-rouges, ordinateur portable

MessageSujet: Re: Nuit de garde   Jeu 5 Juin - 22:09

*Se détendre? Non mais quelle idée ! Il fallait bien être un médecin à ne pas se retrouver impliqué là dedans pour dire ce genre de conneries*, pensa aussitôt Yumi légèrement énervée par la bêtise des phrases toutes faites qu'on servait à n'importe qui.
Conciliante, elle s'allongea de nouveau. Seulement, la demoiselle ne tolérait pas vraiment le fait qu'il pose sa main sur son épaule, ça va elle ne s'était pas déboîter l'épaule, et elle ne chercherait pas à s'enfuir, et d'ailleurs, si il n'avait pas été médecin, elle le lui aurait immédiatement fait remarquer, mais elle se tut une nouvelle fois.

Le diagnostique tomba, un claquage, elle aurait pût s'en douter, et elle se doutait bien qu'on allait lui dire de ne pas bouger pas quelque chose comme un mois, et de faire attention à ceci, et de faire attention à cela, et comme d'habitude, elle n'en ferait qu'à sa tête, car selon elle, elle était jeune et tout se remettrait vite.
Maintenant, elle se voyait affublée d'un bandage, mais contrairement à ce qu'on aurait pût croire, elle ne trouva rien à y redire, après tout, un simple bandage ne l'empêchait pas de faire quoi que ce soit, et ça, au moins elle le garderait jusqu'à son rétablissement.

Lorsque le médecin s'enquit de son nom, elle répondit nonchalament :


-Yoshinagawa.

Elle n'aimait pas donner son nom comme ça, mais là c'était un cas de force majeure, il en avait sûrement besoin pour l'ordonnance.
Ne sachant pas si elle pouvait se redresser enfin ou pas, elle resta allongée, et demanda :


-Alors que dois-je éviter pour ne rien aggraver?

Bien sûr, elle s'en fichait, mais comme ça, on la prenait pour quelqu'un d'obéissant, et on la laissait tranquille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alohaaa.livejournal.com
James MacCarthy
Médecin
avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 01/06/2008

Feuille de personnage
Age: 27 ans
Armes: Poignard, drogues de sa propre composition
Equipement: Trousse de médecine

MessageSujet: Re: Nuit de garde   Jeu 5 Juin - 22:22

James hocha la tête.

- Mademoiselle Yoshinagawa, hé bien - vous pouvez vous relever mais prenez garde à ne pas trop porter votre poids sur votre jambe, je peux vous fournir des béquilles si vous le souhaitez - hé bien, deux solutions se proposent à nous.

Il marcha jusqu'à son bureau et s'y installa, faisant signe à sa patiente de prendre place dans le fauteuil en face de lui. Très professionnellement, il se mit à débiter :

- Un claquage nécessite toute cessation d'activité physique ainsi qu'une rééducation, et ceci durant au minimum un mois.

Il pianota sur son ordinateur, afin de chercher le fichier Yoshinagawa. Il en trouva deux : celui de son père et le sien. Il haussa un sourcil et fit un petit sourire. Il avait la fille de l'ancien second devant les yeux. Il n'était pas encore à la Schya lorsque Yoshinagawa père était encore second, mais il prenait soudainement conscience qu'il vaudrait mieux ne pas trop déconner avec la fille... On ne savait jamais. Cela ne voulait pas dire qu'il renonçait, mais il allait devoir la jouer finement, galamment.

- Je vois que vous êtes cambrioleuse, de formation acrobate, très portée sur les sports...

Il laissa sa phrase en suspension, fixant toujours l'écran de son ordinateur. Puis, il tourna à nouveau son regard vers Yumi et se pencha par-dessus son bureau, pour continuer sur le ton de la confidence :

- Je peux vous proposer une solution alternative, peu conventionnelle, certes, mais qui vous permettrait de continuer votre activité sans dérangements... tout du moins, sans dérangements majeurs.


C'était le docteur criminel professionnel qui parlait alors. Mais ça, peut-être que Yumi ne pouvait pas encore le comprendre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumi Yoshinagawa
Cambrioleuse
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 29
Société : Schya
Formation : Acrobate Pro, Kanfuu, Kendo, Shuriken-jutsu
Citation : Hana yori dango
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 19
Armes: Hira shurikens, sabre
Equipement: lunettes infra-rouges, ordinateur portable

MessageSujet: Re: Nuit de garde   Jeu 5 Juin - 22:54

Yumi se redressa après avoir eut le consentement du médecin, et le suivit du mieux qu'elle pût au bureau, sans même prendre la peine de lui répondre alors qu'il parlait de béquilles. Des béquilles? Non mais et puis quoi encore? Malgrés tout, elle ne s'était rien cassé et elle n'avait pas besoin de ça.
Et blablabla rééducation et tous ces machins là, comme elle l'avait prédis. Elle se contenta de hocher la tête faisant mine d'être concernée, mais ne dis rien de plus.
Après ça, il chercha probablement son fichier, car après avoir eût un petit sourire, qui signifiait sûrement qu'il avait aussi trouver le fichier de son père, que Yumi était sûre d'avoir vu dans les archives il n'y avait pas si longtemps, ou alors avait-il trouvé quelque chose d'autre qui aurait pût être digne d'intérêt, mais elle en doutait, il lui sortit les faits la concernant qui s'y trouvaient.

Puis il se passa quelque chose à laquelle elle ne s'attendait pas. Elle rêvait ou il lui proposait un remède miracle qui, d'après ce qu'il venait de dire, n'était pas conventionnelle? Elle se dit qu'il était sacrèment gonflé, ou alors elle n'avait pas une tête à le balancer pour traffic illégal au sein même de la Schya, ce qu'elle serait tout à fait capable de faire.

Yumi aurait très bien pût être intéressée par l'offre, vu que cela lui assurait un parfait anti-douleur, et même d'autres avantages qu'elle ne connaissait pas, mais pouvait plus ou moins imaginer, et que cela lui serait d'une grande aide. Mais Yumi était le genre de personne à hésiter à prendre un médicament même très léger lorsqu'une migraine à se taper la tête contre les murs la prenait, alors elle se voyait mal prendre quelque chose pour lequel elle pourrait développer une dépendance, étant donné que c'était tout ce qu'elle redoutait.

Elle sourit cependant, et dit :


-Ah je vous remercie, mais je crois qu'un traîtement normal me conviendra mieux, en général, je me remets plus vite que la normale des blessures superficielles, et ce sera amplement suffisant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alohaaa.livejournal.com
James MacCarthy
Médecin
avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 01/06/2008

Feuille de personnage
Age: 27 ans
Armes: Poignard, drogues de sa propre composition
Equipement: Trousse de médecine

MessageSujet: Re: Nuit de garde   Ven 6 Juin - 13:20

James hocha la tête, esquissant un petit sourire, puis se laissa aller contre le dossier de son fauteuil, croisant les mains derrière la tête.

- Blessure superficielle... Votre muscle est déchiré, mademoiselle Yoshinagawa. Résistante ou non, vous mettrez au grand minimum un mois à vous en remettre. Et, comme vous avez pu le constater, la douleur est vraiment lanscinante. Libre à vous de suivre un traitement "normal", mais mettez-vous bien dans la tête que vous devrez cesser toute - je dis bien toute - activité physique durant la rééducation. Car il ne fait pas occulter la rééducation. Séances de kiné trois fois par semaine. Et même si vous décidiez de vous forcer la main, étant donnée la douleur, vous auriez bien du mal. Bien sûr, avec la voie classique, vous ne prenez aucun risque - sauf celui de voir votre claquage se transformer en déchirure musculaire si vous forcez. En revanche, grâce à mon petit remède personnel, ce temps de rééducation pourrait vous sembler moins long et moins ennuyeux...

Il leva les mains, paumes vers elle, comme dans un signe d'apaisement.

- Je ne suis pas en train de vous faire basculer dans le mauvais chemin, loin de moi cette idée. Je vous explique juste les avantages et les inconvénients de chaque méthode. Je suis médecin, je ne veux que votre bien.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumi Yoshinagawa
Cambrioleuse
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 29
Société : Schya
Formation : Acrobate Pro, Kanfuu, Kendo, Shuriken-jutsu
Citation : Hana yori dango
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 19
Armes: Hira shurikens, sabre
Equipement: lunettes infra-rouges, ordinateur portable

MessageSujet: Re: Nuit de garde   Ven 6 Juin - 21:24

Elle l'écouta lui débiter un nouveau monologue sur l'explication du traîtement et de comment elle allait souffrir si jamais elle ne suivait pas ce qu'on lui disait de faire à la lettre. Cependant elle n'y prêtait aucune attention, même si elle en avait l'air, d'ailleurs elle savait que tous corps réagissait différemment, donc elle se fichait bien de ce qu'on lui disait. Oui, dans ce cas, on se demande bien pourquoi elle était allée voir un médecin si c'était pour n'en faire qu'à sa tête de toutes façons, et bien la éponse était toute simple, elle était là juste pour le diagnostique.

Une fois qu'il eût enfin terminé, elle prit son air de gentille petite fille, et dit :


-Mais qui dit que je vais me forcer à faire quoi que ce soit? Même si c'est très handicapant et embêtant, j'ai le temps de faire cette rééducation et tout ce que nécessite un traîtement normal.

Puis elle ajouta avec son plus grand sourire :

-Oui je suis sûre que vous ne voulez que mon bien, mais je crois me connaître mieux que personne et je suis sûre que ce qui me conviendrais le mieux, c'est un traîtement normal, puis votre "remède personnel" n'est quand même pas magique au point que mon muscle se régènere plus vite si? Alors ça revient au même, et je dois quand même éviter de forcer dessus afin que la blessure ne s'aggrave pas.

Son sourire s'effaça légèrement, et elle conclut :

-Et quand bien même il le serait, je ne suis pas intéressée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alohaaa.livejournal.com
James MacCarthy
Médecin
avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 01/06/2008

Feuille de personnage
Age: 27 ans
Armes: Poignard, drogues de sa propre composition
Equipement: Trousse de médecine

MessageSujet: Re: Nuit de garde   Sam 7 Juin - 21:24

James hocha la tête en souriant et leva à nouveau les mains.

- Bon, bon, très bien, comme vous voulez !

Il prit son bloc de feuilles d'ordonnances et un stylo et commença à rédiger sa prescription.

- Je vous mets des antidouleurs - tout ce qu'il y a de plus conventionnel, je vous rassure - pas obligatoires bien sûr, et je ne doute aucunement de votre capacité de résistance, mais mieux prévenir que guérir ! ... Même si en l'occurrence, notre but sera de faire les deux.

Il leva rapidement les yeux vers elle avant de les rabaisser vers sa feuille. Elle n'avait pas l'air d'être du genre très bavarde, ni à blaguer, et il avait bien conscience que sa petite blague ne risquait pas de l'atteindre, et même de le faire passer pour ridicule. Mais c'était sortit tout seul.

Il se racla un peu la gorge et continua d'écrire.

- Séances de kiné, bien sûr. Pas la peine d'aller à l'extérieur, nous avons tout ce qu'il faut au sein même de la Schya. Je vous conseille ma collègue, le Docteur Marvin, à mon sens la plus compétente.

Il ne put s'empêcher d'esquisser un petit sourire malin, pour lui-même. En effet, pour être compétente, elle était "compétente". Heureusement qu'il était penché sur sa feuille, cela passerait inaperçu.

Une fois qu'il eut fini de rédiger l'ordonnance, il la tendit à Yumi.

- Voilà. Il est tard, mais il y a également quelqu'un de garde à la pharmacie, vous pourrez vous procurer les médicaments tout de suite. Hum... Est-ce que vous allez avoir besoin d'aide pour vous déplacer ? Je vous rappelle qu'il ne faut pas forcer sur le muscle. Plus vous le laisserez se reposer, plus vite il guérira.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumi Yoshinagawa
Cambrioleuse
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 29
Société : Schya
Formation : Acrobate Pro, Kanfuu, Kendo, Shuriken-jutsu
Citation : Hana yori dango
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 19
Armes: Hira shurikens, sabre
Equipement: lunettes infra-rouges, ordinateur portable

MessageSujet: Re: Nuit de garde   Dim 8 Juin - 2:56

Yumi passa complètement à côté de la blague, peut-être était-ce trop subtile pour elle, ou ce n'était tout simplement pas drôle, la seconde solution était sûrement la bonne. Bien que les deux ne soit pas incompatible, elle se dit que ça devait être une plaisanterie de médecins qui ne faisaient rire qu'eux, et ne se força même pas à sourire, à quoi bon.

Il lui préscrit donc des anti-douleurs conventionnels, cette expression la faisait rire sans qu'elle sache trop pourquoi, et elle renonça à trouver la réponse, après tout il y a des choses qui vous font rire sans que vous sachiez le pourquoi de la chose. Il lui recommanda aussi d'aller voir une kiné qui travaillait à la Schya. Elle hocha la tête tout en se disant qu'elle ferait quand même ce qu'elle voulait et qu'elle irait voir quelqu'un qui ne travaillait pas pour des criminels.

Et il lui recommanda aussi de passer à la pharmacie de garde, peut-être qu'ici elle suivrait son conseil, mais elle n'en était pas encore certaine. Et pour finir, il lui demanda si elle avait besoin d'aide pour se déplacer, elle aurait voulut lui sortir un non catégorique, et lui faire remarquer qu'elle n'avait besoin de l'aide de personne, et qu'elle était parfaitement autonome même dans ces circonstances, mais comme il insistait encore sur le fait qu'elle ne devait pas forcer, d'ailleurs si elle n'avait pas encore compris ça, c'est qu'elle devait lui manquer une branche, à force de l'entendre, elle dit :


-Ca dépend de quelle aide vous parlez, si c'est de béquilles, alors non j'en veux pas, merci.

Oui, ce qu'elle venait de dire était parfaitement stupide, mais bon tant pis, ce qui est fait est fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alohaaa.livejournal.com
James MacCarthy
Médecin
avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 01/06/2008

Feuille de personnage
Age: 27 ans
Armes: Poignard, drogues de sa propre composition
Equipement: Trousse de médecine

MessageSujet: Re: Nuit de garde   Dim 8 Juin - 20:48

James eut un petit rire suivit d'un soupire nonchalant, si typique à lui-même, et croisa les doigts en hochant la tête.

- Bon, je vois, dit-il en souriant. Pas de béquilles, très bien. Votre mobilité n'en sera que plus réduite, libre à vous. Et encore une fois, je vous conseille de ne pas forcer, ou vous risquez de voir votre blessure s'aggraver.

Il pausa quelques secondes, scrutant le visage de la jeune femme comme s'il essayait de la passer aux rayons X et plus si affinités, puis reprit :

- Je vous déconseille également fortement de marcher jusqu'à vos quartiers ce soir, la blessure est bien trop jeune, non seulement ce serait mauvais pour le rétablissement, mais également à cause de la douleur que cela provoquerait. Encore une fois je ne doute pas de vos capacités de résistance, je ne veux que votre bien, et dans votre état vous n'êtes pas loin d'être aussi vulnérable dans cette ville qu'un chinchilla dans une garderie.


Il se leva en s'appuyant du plat de la main sur son bureau.

- Puis-je dans ce cas vous proposer mon soutient pour vous accompagner jusqu'à vos quartiers ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumi Yoshinagawa
Cambrioleuse
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 29
Société : Schya
Formation : Acrobate Pro, Kanfuu, Kendo, Shuriken-jutsu
Citation : Hana yori dango
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 19
Armes: Hira shurikens, sabre
Equipement: lunettes infra-rouges, ordinateur portable

MessageSujet: Re: Nuit de garde   Lun 9 Juin - 1:22

Encore une fois cette histoire qu'elle ne devait pas forcer, non mais il la prenait pour une débile ou quoi? Ca faisait au moins la cinquième fois qu'il le lui disait. Bon au moins, il n'insistait pas pour qu'elle utilise ses fichues béquilles, même si il avait clairement sous entendu qu'elle ferait mieux de les prendre, mais il en était hors de question, au moins sur ce point, elle ne ferait même pas semblant de bien vouloir tenté, c'était catégorique et irrémédiable.

Après quoi, il sembla la passer au crible, ce qui lui déplût au plus haut point, pas qu'elle n'en ai pas l'habitude, mais contrairement à certaines autres filles, ça ne lui plaisait pas du tout. Elle fit comme si de rien n'était et l'écouta encore et toujours. Il lui fit tout un spitch sur le fait qu'il lui déconsellait de rentrer chez elle sans aide, avec encore une fois le fait de ne pas forcer pour ne pas aggraver sa blessure ou du moins quelque chose qui s'y apparentait, et aussi à cause de la douleur, ce qui sembla parfaitement idiot à Yumi, puisqu'elle était bien venue jusque là sans aucunes aides, la douleur ne la ferait pas plus souffrir au retour qu'à l'aller, c'était absurde, mais bon, elle se garda une nouvelle fois de le dire.

Puis il lui proposa de la raccompagner lui même. Yumi s'intérogea un instant, après la façon dont il l'avait regardée un peu plus tôt, c'était un terrain miné. Cela dit, si elle acceptait ça ne serait pas plus mal, ne serait-ce que pour sa jambe, et elle pourrait très bien lui montrer qu'elle n'était pas si faible que ça et qu'elle pourrait quand même lui en faire voir de toutes les couleurs si il se montrait un peu familier à son goût.

Elle répondit d'un air détaché :


-Si vous y tenez, mais je ne tiens pas à vous accaparer, alors que quelqu'un d'autre pourrait se présenter ici à tout instant avec quelque chose de bien plus grave que ce que je n'ai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alohaaa.livejournal.com
James MacCarthy
Médecin
avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 01/06/2008

Feuille de personnage
Age: 27 ans
Armes: Poignard, drogues de sa propre composition
Equipement: Trousse de médecine

MessageSujet: Re: Nuit de garde   Ven 13 Juin - 21:30

James secoua la tête, souriant.

- Du tout, du tout. Vous ne m'accapareriez pas. Je ne fais que mon devoir. Si nous étions en pleine journée, j'aurais dépêché quelqu'un, mais à cette heure-ci, chacun est à son poste, personne n'est disponible. Il en revient donc de ma responsabilité de prendre soin de mes patients jusqu'au bout.

Il contourna son bureau pour venir se tenir à la hauteur de Yumi et lui offrit son bras, sans cérémonie, pour ne pas faire trop Casanova. Pourtant, il n'en pensait pas moins. Il espérait rentrer plus en contact avec elle durant le trajet qui les mènerait à ses quartiers. Il avait bien conscience qu'elle n'était pas une fille facile et qu'il devait la jouer très délicatement.

- Je ne vais quand même pas vous porter, rassurez-vous. J'ai pu constater que vous êtes quelqu'un de fort.

Un petit compliment ne faisait jamais de mal Il espérait qu'elle ne penserait pas qu'il en faisait trop, car, pour une fois, il était sincère. Avec les filles faciles, il avait tendance à en faire des tonnes, non seulement elles ne voyaient rien venir, mais en plus elles adoraient ça ! Mais cette Yumi Yoshinagawa... Non non, elle n'était pas du tout de ce genre, et cela rajoutait grandement à son charme.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumi Yoshinagawa
Cambrioleuse
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 29
Société : Schya
Formation : Acrobate Pro, Kanfuu, Kendo, Shuriken-jutsu
Citation : Hana yori dango
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 19
Armes: Hira shurikens, sabre
Equipement: lunettes infra-rouges, ordinateur portable

MessageSujet: Re: Nuit de garde   Sam 14 Juin - 1:35

Mais c'est que Yumi avait eût la chance de tomber sur la perle rare totalement dévoué à son travail, si on l'écoutait. Bien sûr, ça pouvait être possible, mais ça lui semblait bizarre, enfin, si elle se mettait à sa place, elle, elle ne l'aurait pas fait. Si quelqu'un à moitié mort venait à arriver, il n'y aurait personne pour le recevoir, c'était comme même étrange de penser comme ça, enfin soit.

-Haha je vois que vous êtes très professionnel, dit-elle d'un ton qui se voulait enjoué.

Il fit le tour du bureau, et Yumi se redressa vivement, mouvement qui par chance, ne la fit pas souffrir. Cette fois, ce n'était pas pour faire du zèle, mais juste par habitude.
La porter? Cette idée était tellement ridicule qu'elle ne lui avait même pas traverser l'esprit. Elle allait lui rétorquer que de toutes manières, il n'en aurait jamais été question, quand la suite l'en dissuada.
Essayait-il de la flatter? En tout cas, ça marchait, un sourire idiot venait de se fixer sur ses lèvres.
Embarrassée, elle chercha vite à changer de sujets.


-On y va?

Elle lui prit le bras tout en faisant bien attention de ne peser de tout son poids sur lui, ce qui de toutes façons, n'aurait pas changer grand chose, vu qu'elle était tout sauf lourde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alohaaa.livejournal.com
James MacCarthy
Médecin
avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 01/06/2008

Feuille de personnage
Age: 27 ans
Armes: Poignard, drogues de sa propre composition
Equipement: Trousse de médecine

MessageSujet: Re: Nuit de garde   Sam 14 Juin - 18:58

James réprima un sourire satisfait afin de ne pas éveiller les soupçons de la jeune fille. En effet, même s'il n'était pas vraiment sûr de ce qu'il avançait, il avait remarqué que son petit compliment l'avait faite sourire, et que surtout elle semblait un peu embarrassée. Mais peut-être son esprit, et surtout la fatigue, lui jouaient-ils des tours. En temps normal, il aurait su dire en un clin d'oeil, mais là, il n'était pas au meilleur de sa forme, et encore une fois, cette Yumi Yoshinagawa n'était pas la première fille venue.

- Allons-y, répondit-il en se mettant en route.

Pas trop lentement, pas trop rapidement, un rythme de croisière, juste ce qu'il fallait pour ne pas trop pousser la jeune fille blessée, et ne pas non plus lui faire sentir qu'elle était une handicapée qu'il fallait ménager comme une poupée de porcelaine transbahutée sans protection de polystyrène.

Ils avançaient dans les couloirs de l'infirmerie, ils croisèrent une femme, une infirmière, qui décocha un regard noir à James. Et pour cause : ils avaient passé la soirée et la nuit dernières ensembles, et elle le voyait maintenant avec une autre femme à son bras ! James resta impassible, bien qu'une petite vague de nervosité montait en lui à l'idée que l'infirmière lui fasse un scandale en présence de Yumi. Heureusement, elle se contenta de tracer la route, le nez dignement en l'air, ignorant royalement James. Ce dernier espérait maintenant seulement que Yumi n'ait rien remarqué, ou que si c'était le cas, elle lui en fasse la remarque, pour qu'il puisse lui donner une bonne explication. Il ne fallait pas qu'elle aille se faire des idées...

Ils arrivèrent finalement aux ascenseurs, James appuya sur le bouton d'appel et, en attendant qu'il arrive, demanda d'un ton tout à fait détaché :

- Vous êtes à quel étage ?


On aurait cru qu'ils venaient de se rencontrer et qu'il la raccompagnait à son hôtel... Mais non, ce n'était pas exactement ça, bien qu'il eut souhaité que ce fut le cas !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumi Yoshinagawa
Cambrioleuse
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 29
Société : Schya
Formation : Acrobate Pro, Kanfuu, Kendo, Shuriken-jutsu
Citation : Hana yori dango
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 19
Armes: Hira shurikens, sabre
Equipement: lunettes infra-rouges, ordinateur portable

MessageSujet: Re: Nuit de garde   Sam 14 Juin - 20:14

Le chemin de retour se fit silencieusement, car Yumi n'était pas d'humeur bavarde aujourd'hui, elle l'avait peut-être un peu trop précédemment, et ce médecin était passé maître dans l'art de monologue, aussi il parlait bien assez pour deux. Cependant, sur le trajet, il ne dit rien, ce qui ne déplaisait pas à Yumi, bien au contraire.
La seule chose qui l'ennuyait le plus, c'était la lenteur de la marche. Pas que cela soit si lent que ça, mais Yumi n'aimait prendre son temps qu'à certains moments seulement, autrement elle était plus vive que ça, et ce n'était pas l'un des moments ou elle voulait prendre son temps, en l'occurence, surtout que la douleur faiblissait petit à petit.

C'est alors qu'ils croisèrent une infirmière à l'air bizarre, du moins d'après Yumi. Elle passa de l'état de colère visible à celui de fierté mal placée. Yumi se demanda bien qu'elle était son problème, mais ne s'en étonna pas tellement que ça, après tout quelqu'un qui travaillait pour des criminels ne pouvait être que bizarre, c'est ce qu'elle se disait toujours, oubliant qu'elle même travaillait pour des criminels, et qu'elle en était une elle-même, mais de toutes façons, ce n'était pas comme si elle était là par envie, ni même qu'elle s'y plaisait, et c'était toujours le même refrain qui revenait, comme une litanie.

Ils pénétrèrent enfin dans l'ascenseur, et Yumi s'écarta bien vite pour prendre appuis sur l'une des parois de la cage d'ascenseur.
Il lui demanda son étage, et elle répondit mollement :


-68 ème.

Jusqu'ici, pas d'encombres, peut-être s'était-elle fait des idées après tout.
La montée lui parut extrêmement longue, et elle fût soulagée de voir les portes s'ouvrir sur son étage. Elle sortit s'en prendre la peine d'attendre le médecin, se retourna pour lui faire face, et dit avec un grand sourire :


-Voilà, c'est pas la peine d'aller plus loin, mon appartement est à deux pas d'ici, et je m'en sortirais bien, merci de m'avoir raccompagnée, et désolée de vous avoir dérangé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alohaaa.livejournal.com
James MacCarthy
Médecin
avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 01/06/2008

Feuille de personnage
Age: 27 ans
Armes: Poignard, drogues de sa propre composition
Equipement: Trousse de médecine

MessageSujet: Re: Nuit de garde   Sam 14 Juin - 21:48

Seuls dans un ascenseur... Une situation rêvée pour tout dragueur. Mais il aurait été très mal venu de la part de James de tenter quoi que ce soit après le numéro qu'il avait choisi de suivre avec Yumi, autrement dit, le gentleman. Aussi, la montée se déroula dans un silence respectueux. Lorsque l'ascenseur s'arrêta et les portent coulissèrent devant eux, James tendit à nouveau son bras à Yumi mais elle se dirigeait déjà vers la sortie et lui signifiait qu'il n'était pas besoin qu'il l'accompagne plus loin. James haussa un sourcil amusé. Se doutait-elle de quelque chose ? Ou bien faisait-elle sa fière ? En tous cas, elle n'avait vraiment pas l'air de souhaiter être plus longtemps que cela en sa présence. Dommage ! Mais il avait plus d'un tour dans son sac.

- Très bien, dans ce cas je m'en vais vous souhaiter une bonne nuit. Je vous demanderai juste de revenir me voir dans une semaine, pour le suivi médical. Et bien sûr si vous avez le moindre problème, la moindre question, je reste à votre disposition, tel est mon dev...

Il fut coupé par l'irruption d'une tornade humaine dans l'ascenseur. La tornade en question bouscula violemment Yumi et se jeta sur James pour l'attraper par le col, le soulever et le plaquer contre la paroi de l'ascenseur. Il s'agissait d'un homme sensiblement plus grand que James, et ce dernier le reconnu rapidement : il s'agissait d'une de ses conquêtes. Enfin, conquête... Disons qu'après l'avoir pris dans ses filets, il s'était rendu compte que le type souffrait d'un mother complex particulièrement important, et avait exigé de James qu'il se déguise en femme pour ressembler à sa mère. Bien sûr, James avait mis le holà, et avait allègrement envoyé chier le malade sans lui donner satisfaction. Cela s'était déroulé quelques huit jours auparavant, et visiblement, la pilule n'avait pas toujours pas été digérée.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumi Yoshinagawa
Cambrioleuse
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 29
Société : Schya
Formation : Acrobate Pro, Kanfuu, Kendo, Shuriken-jutsu
Citation : Hana yori dango
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 19
Armes: Hira shurikens, sabre
Equipement: lunettes infra-rouges, ordinateur portable

MessageSujet: Re: Nuit de garde   Dim 15 Juin - 2:33

Yumi était déjà sur le point de partir direction son appartement, sans prendre la peine d'écouter ce que le médecin avait à lui dire, qu'elle aille le revoir dans une semaine? Oui sûrement, il pouvait compter là dessus et boire de l'eau fraîche.
Oui il était à sa disposition, elle s'en doutait bien, d'ailleurs il n'avait même pas finit sa phrase qu'elle savait déjà que c'était ce qu'il allait dire.

Quand soudain elle se retrouva projetée contre le mur du couloir, par elle ne savait pas trop quoi. Elle jetta un coup d'oeil et médecin qui se retrouvait maintenant maintenu dans les airs par une espèce de géant. Yumi resta sans bouger un moment en fixant la scène qui se déroulait devant elle. Pas un mot ne fût prononcé, et il était clair que ce médecin avait le plus grand mal à venir a bout de l'autre géant.
Elle hésita, devant lui venir en aide ou ne pas intervenir? En tant normal, elle serait rentrée chez elle, sans dire quoi que ce soit, mais là, il s'agissait quand même d'un médecin, il se pouvait que même contre son grés, elle en ait besoin par après. Elle décida donc de lui porter secours.

Premièrement, Yumi attrappa le géant par le col de son t-shirt, et l'envoya valdinguer dans le couloir pour qu'il se décolle de sa proie, ce qui marcha, mais juste parce qu'elle s'y était prise au bon moment, et qu'elle l'avait eût par surprise.
Le gros lourdeau était resté tout bête de voir une miniature comme elle le faire voler comme ça. Cela dit, étant en colère, il ne comptait pas en rester là, même si Yumi avait, physiquement du moins, l'air d'une jeune fille vulnérable, et blessée de surcroît. Ce n'était pas bien grave, elle s'y attendait, elle regrettait juste de ne pas être armée, c'était toujours plus dissuasif, mais elle devrait faire appelle à la force de son qi.

La montagne se rua sur elle, Yumi avait anticipé cette attaque et s'était mise en position. Alors qu'il était à peine à quelque millimètres d'elle, elle lui balança un coup de poing dans le ventre. Elle l'avait à peine frôler, pourtant c'était exactement comme si il avait reçu un coup de poing d'une telle force qu'il recula de trois pas. Cependant, ce n'était pas encore assez, il chargea de nouveau, pour se prendre cette fois deux coups de pieds enchaînés, et encore une fois, le ki décupla la force de Yumi et cette fois il s'enfuit en courant.

Yumi retomba comme une loque sur le sol, les larmes aux yeux, bien sûr ce genre de pratiques n'étaient pas conseillées dans son état, et la douleur qui était plus ou moins passée, revint puissance dix, ou presque. Elle se félicita quand même d'avoir utilisé le ki qui avait réduit la force qu'elle devait mettre dans ses coups, mais n'avait malgrés tout, pas empêché le fait qu'elle ait dût faire supporter à sa blessure des mouvements brusques.

Maintenant, elle n'était plus qu'une masse informe, sanglotant sur le sol, ne cessant de répeter :


-Aitetetete.

Ce qui était bien entendu ce qui se disait au Japon, quand quelqu'un se faisait mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alohaaa.livejournal.com
James MacCarthy
Médecin
avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 01/06/2008

Feuille de personnage
Age: 27 ans
Armes: Poignard, drogues de sa propre composition
Equipement: Trousse de médecine

MessageSujet: Re: Nuit de garde   Dim 15 Juin - 17:04

Au moment où James s'apprêtait à tenter d'entamer le dialogue avec son amant éconduit, ce dernier lâcha soudainement prise et vola en arrière. James retomba lourdement sur le sol, et comme il ne s'y attendait pas, ses jambes se dérobèrent sous lui et il s'écrasa sur le sol. Il sentit alors une douleur fulgurante dans la jambe.

- Gniiiiiiiiiii ! gémit-il.

*C'est pas vrai je rêve !*

Il s'était fait un claquage ! Ironie du sort. Il releva alors la tête et constata que Yumi avait réglé son compte à son agresseur. Il ne put s'empêcher d'afficher un regard étonné. Bien sûr, il ne doutait pas de ses capacités (après tout, si elle avait été engagée à la Schya, fille de l'ancien second ou non, elle se devait d'avoir les qualités requises) mais il ne s'attendait pas, il se devait de se l'avouer, à ce qu'elle se démène autant malgré sa blessure. Il regarda la montagne détaler sans demander son reste. Cela l'arrangeait, il n'aurait pas à se perdre en explications vaseuses devant Yumi, ce qui risquait de le mettre en fâcheuse posture à ses yeux... Mais il pouvait oublier cela, puisqu'il n'était plus dans les parages.

James s'apprêtait à sermonner gentiment Yumi qui n'aurait pas dû produire d'effort physique dans sa condition - sans oublier tout de même de la remercier, fallait pas pousser mémé dans les orties. Mais elle venait de s'écrouler sur le sol (Yumi, pas mémé) et sanglotait. James sentit son coeur se serrer, il ne supportait pas de voir une jolie fille souffrir.

Il se traîna jusqu'à elle en grimaçant de douleur - il était bien moins brave qu'elle. Il la prit doucement par la taille et la redressa.

- Oh mon di... Miss Yoshinagawa, ca... calmez-vous, respirez, ça va aller.

Il fouilla dans ses poches à la recherche d'éventuels anti-douleur. Mais il n'avait que des cachets "non-conventionnels", mais aucun médicament générique. Il poussa un soupire, suivit d'un gémissement, toujours à cause de sa blessure. Il avala rapidement un comprimé. Il n'y aurait aucun effet secondaire sur son comportement - à part peut-être une légère euphorie, cela ne ferait que réduire la douleur.

- Veuillez m'excuser,
marmonna-t-il. Je me suis moi-même blessé. Je vous proposerais bien quelque chose mais... Cela ne vous plairait pas.

Il pouvait déjà sentir la douleur se dissiper, ses créations étaient décidément une réussite. Il serait rapidement en mesure de venir à son tour en aide à Yumi.

- Est-ce que ça va aller ? Voulez-vous retourner à l'infirmerie ? Ou voulez-vous que je vous ramène chez vous vous reposiez ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumi Yoshinagawa
Cambrioleuse
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 29
Société : Schya
Formation : Acrobate Pro, Kanfuu, Kendo, Shuriken-jutsu
Citation : Hana yori dango
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 19
Armes: Hira shurikens, sabre
Equipement: lunettes infra-rouges, ordinateur portable

MessageSujet: Re: Nuit de garde   Lun 16 Juin - 23:11

Yumi se retrouva vite sur pieds, mais cela ne faisait qu'aggraver la situation bien sûr. Visiblement, elle n'était la seule à souffrir, mais elle s'en fichait, c'était elle la patiente après tout, et cet idiot de médecin s'était fait mal par sa faute.
La jeune fille continua à pleurer, malgré tout, ce qui la surpris parce que même sous l'effet de la douleur, il était bien rare qu'elle pleure. Peut-être que c'était aussi le fruit de toute la pression qu'elle avait accumulée, elle n'en savait rien, et même si c'était embarassant et qu'elle essayait de stopper ses larmes, il n'y avait rien à faire, elle restait là debout à pleurer comme une petite fille qui aurait perdu son nounours.

Et malgré ses grands airs, finalement Yumi n'avait que dix-neuf ans, il me fallait pas l'oublier. Dans un réflexe, elle avança de quelque pas, et presque malgré elle, elle prit ce médecin dans ses bras et le serra de toutes ses forces, un peu comme on serre un oreiller pour se consoler.
Elle continua à sangloter un long moment comme ça, tout en essayant de reprendre le contrôle des choses en inspirant et expirant lentement.

Lorsque tout redevint normal, elle reprit peu à peu ses esprits, et lâcha aussitôt le médecin, de nouveau embarrassée, mais moins qu'avant quand même.
Elle essuya les larmes qui avaient coulés sur ses joues, et dit avec un petit rire nerveux :


-Désolée pour ça...

Puis elle inspira à nouveau profondément, et dit à nouveau :

-Ca va mieux, je vais juste rentrer chez moi, merci pour tout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alohaaa.livejournal.com
James MacCarthy
Médecin
avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 01/06/2008

Feuille de personnage
Age: 27 ans
Armes: Poignard, drogues de sa propre composition
Equipement: Trousse de médecine

MessageSujet: Re: Nuit de garde   Jeu 26 Juin - 20:58

S'il y avait une chose à laquelle James ne s'attendait pas, c'était bien ce qui arriva. Avant qu'il ait eu le temps de cogiter, Yumi s'était blottie contre lui et le serrait dans ses bras. Un peu pris de court, il ne réagit pas tout de suite, mais au bout de quelques secondes, il lui rendit, mais sans trop d'enthousiasme, son étreinte. Il était toujours un peu absent, et pour cause, quelque chose venait tout juste de flasher dans son esprit. Il se souvenait que, lorsqu'il était enfant, et même ado, il se blotissait ainsi contre sa soeur, Leelah, en quête de réconfort ou de simple affection, ce dont le reste de sa famille était plutôt avare. Aussi, il ne put s'empêcher d'éprouver une sensation amère. Leelah, il ne l'avait pas oubliée, malgré tous ses efforts... Il essayait encore et toujours de se convaincre qu'il avait laissé sa famille, TOUTE sa famille, derrière lui, et qu'ils pouvaient rejoindre l'Opus Dei qu'il n'en aurait rien à faire, mais pour Leelah, c'était tout simplement impossible.

Il tapota distraitement le dos de Yumi, sans faire trop attention à ce qu'il se passait car il était perdu dans ses pensées. D'ordinaire, il aurait bien sûr profité de la situation et aurait essayé de la tourner à son avantage. Mais non seulement il était ailleurs, en plus il était blessé et il avait par conséquent autre chose en tête que la drague. Ce fut lorsque Yumi se dégagea qu'il revint sur terre. Il la regarda, sourcils froncés alors qu'il reprenait ses esprits, et nota son embarras.

- Ne vous excusez pas enfin... marmonna-t-il en s'appuyant contre la paroi pour se redresser, ce qu'il fit non sans esquisser une grimace de douleur.

- Hum je... je vous raccompagnerais bien mais j'avoue ne pas avoir la même résistance physique que vous au claquage, avoua-t-il sans honte.

Il farfouilla à nouveau dans sa poche et en tira deux autres cachets qu'il goba en une fraction de seconde. Il lui fallait double dose pour faire passer cette douleur lancinante.

- Si vous avez besoin de quoi que ce soit, n'hésitez pas...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nuit de garde   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nuit de garde
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ataxia : nouvelle génération :: Ataxia :: Schya :: Gratte-ciel Schya :: Étages :: Infirmerie-
Sauter vers: