Ataxia, la capitale d'un monde chaotique où le pouvoir découle de la richesse et de la terreur.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Simple comme bonjour à la façon des gens d'action? [Malhia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Elizabeth Levy
Espionne
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 26
Société : Schya
Formation : Technique policière et criminologue
Citation : «L'art d'être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l'art de réussir»
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Armes: Desert Eagle noir et un petit couteau
Equipement:

MessageSujet: Simple comme bonjour à la façon des gens d'action? [Malhia   Sam 24 Mai - 1:41

Vendredi après-midi. Une journée banale à la température clémente et réjouissance en ces premiers vrais jours de printemps. Agréable. Un soleil rayonnant, aux allures souriantes même, et un ciel bleu parsemé de nuages ici et là. Une vrai belle journée comme il y a longtemps qu'il n'en avait pas eu. Les gens prenaient l'air, reniflant à pleins poumons cette air revigorante; les terrasses étaient bondées... même les fleurs semblaient avoir meilleure allure et plus abondantes que jamais. Elizabeth avait pris la décision de sortir un peu de l'immeuble de la Schya pour profiter de tout cet épanouissement de la nature. Elle n'avait rien à faire et le boss ne l'avait pas convoqué pour une quelconque mission. Alors, entre rester cloîtrer chez elle ou aller prendre une marche, la décision avait été facile à prendre. Toutefois, elle ne prit pas ce congé à la légère, préférant avoir toujours une arme sur elle pour un quelconque imprévu. Elle l'avait bien vécu l'autre soir au Casino avec ce fameux chef de la Synnefo. Olivier Maxter de son prénom. Quel personnage au fait! Qu'importe, elle écarta les événements de cette soirée et songea à son présent mandat: prendre l'air et faire le vide; repartir à neuf, sans toutefois oublier son dernier bonheur. À savoir, Martin Carter. À cette pensée, elle se mit à sourire, resongeant à cette nuit où tout avait déboulé. Cette nuit qui resterait à jamais graver dans sa mémoire d'espionne.

Alors qu'elle déambulait dans les grandes avenues, un homme l'accrocha. Elle s'excusa et, au son de sa voix, l'homme se retourna vivement et considéra longuement la jeune femme. Se sentant oscultée d'une étrange façon, elle croisa ses bras sur sa poitrine, signe que c'était fini l'examen visuel. Elle fronça les sourcils et l'homme, se sentant visé se reprit, souriant d'une drôle de façon à Elizabeth.

«Elizabeth! Ça fait un bail! Qu'est-ce que tu deviens? Tu reviens me voir c'est ça? T'as trop aimé ça cette nuit-là que tu veux répéter l'expérience!? Pas de problème, n'importe quand ma belle... Ce soir même si tu veux!»

Énonça l'homme qui s'avéra à être une ancienne conquête de l'espionne. Avec dégoût, elle hocha vivement la tête et elle était sur le point de lui dire que cette époque était finie et qu'elle avait enfin trouvé une relation stable basé sur l'amour et non le sexe. Il se rapprocha d'elle et vint pour l'entourer de ses bras, mais l'écarta brusquement.

"Lâche-moi! J'ai pas envie! Je ne suis plus cette Elizabeth, Hugo. C'est terminé!"

Une déception remplie les pupilles de Hugo. Il la considéra et songea sans doute qu'une telle Elizabeth ne pouvait pas avoir changé radicalement. Puis, son regard s'illumina, comme s'il avait compris une allusion qu'elle n'avait aucunement insinuée.

«Ah! C'est depuis qu'on s'est marré cette nuit-là que tu veux te garder que pour moi? Faut pas être gênée, Elie-Chérie. Fallait le dire plus tôt! Fais donc une diablesse et rejoins-moi dans mon lit...»

Elizabeth bouillonnait de rage. Se faire parler ainsi? Comme une prostituée? Non, plus jamais. N'écoutant que ses pulsions, elle gifla violemment l'homme se tenant devant elle. Elle le fixa avec une colère immense baignant dans son regard. Elle leva un doigt sur Hugo qui se frotta la joue.

«Ah donc! Tu me traites de "bad boy" Elizabeth! Viens donc que je traite ton cas de vilaine fille...»

Sur le point d'être entourée de ses bras, l'espionne se dit qu'elle devait avoir recours à ses techniques d'auto-défense. Elle s'exécuta dès que sa décision fut prise, donnant un coup de poing sur son nez et deux coups de pied à des endroits bien spécifiques: l'un dans le ventre et le dernier dans ses parties intimes. Il s'écroula par terre, tenant son paquet dans ses mains tant la douleur était vive. Elle le laissa «agoniser» et continua fièrement sa route. Les gens autour n'avaient aucunement fait attention à cela. Ils avaient continué leur chemin, certains plongé dans leur travail au cellulaire. D'autant plus qu'ici, à Ataxia, de telles choses étaient devenus normales et les gens n'y prêtaient pas autant d'attention qu'au départ.

Ainsi donc, Elizabeth continua sa route, ne prêtant aucune attention aux passants. Puis, cette femme apparut dans son de vision. Une femme en uniforme. Policière. Sans doute. Mais qu'est-ce qu'elle faisait avec ce truc tendu entre ses mains?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malhia Lyman
Capitaine de la police d'Ataxia
avatar

Nombre de messages : 124
Age : 29
Date d'inscription : 12/12/2007

Feuille de personnage
Age: 27 ans
Armes: Benelli M3 Super 90, FN F2000 et Heckler & Koch Mk.23
Equipement: Communicateur, menottes et matraque

MessageSujet: Re: Simple comme bonjour à la façon des gens d'action? [Malhia   Sam 24 Mai - 2:01

Une journée parfaite qui avait commencée de façon parfaite avant de tourner au cauchemar... Encore une fois à cause de ses patrons corrompus. revenons par conséquent quelques heures en arrière dans le quartier général des forces de police...

"N'IMPORTE QUOI! DEPUIS QUAND LES CRIMINELS ONT LE DROIT D'INVOQUER BRUTALITÉ POLICIÈRE?! CE TYPE AVAIT UNE MACHETTE BORDEL DE..."

Capitaine, capitaine, capitaine... Il faut comprendre ceci voyons: si vous arrêtez un criminel mais qu'il est en mauvais état, cela coûte des sous à l'administration... Et cette somme, vous ne voudriez pas qu'elle soit déduite de votre paie n'est-ce pas? dans les criminels arrêtés qui doivent comparaître, la cour suprême d'Ataxia a décrété qu'ils se devaient d'être en parfait état. Nous ne faisons que suivre la loi et si ce monsieur dit que vous l'avez brutalisé... Je n'ai que d'autre choix que de vous imposer un avis disciplinaire pour avoir violé une ordonnance de la cour...

"QUOI?! Allez vous faire voir espèce d'ordure! Vous savez tout comme moi que la cour suprême mange dans la main des buisnessmen et des sociétés criminelles tout comme les hautes instances du service de police, VOUS en l'occurrence! Espèce de pourriture, je ne sais pas ce qui me retiens de vous descendre ici et maintenant! C'est vous qu'on devrait faire enfermer vous et vos sales..."

Tututut capitaine, vous vous emportez encore... Il va falloir vous renvoyer en arrêt de travail j'en ai peur. Ou pire, vous envoyer en retraite préventive pour le salut de vos pauvres nerfs... Allez donc prendre l'air, vous aurez la chance de tester notre nouveau contrôleur d'identité au passage... Vous allez voir c'est un gadget on ne peut plus surprenant...

"Si tu crois que je vais aller me balader dans les rues pour un autre test stupide tu te trompes espèce de fils de... "

C'est un ordre capitaine. exécution.

Et la policière s'en était allé prendre son poste non sans une nouvelle bordée de jurons. Ce qui nous ramène à maintenant, alors qu'elle allait contrôler l'identité d'une jeune femme qui venait de brutaliser un homme qui le méritait sans doute. mais un ordre était un ordre et elle se devait de le suivre... Elle détailla la jeune femme du regard, une oeuvre d'art pour le regard qui tombait tout à fait dans les goûts de la policière... Mais elle chassa ses pensées, le boulot l'attendait...


"Pardon m'dame, contrôle des identités... Une nouvelle politique ordonnée par le service de police d'Ataxia. si vous voulez bien rester immobile le temps que je fasse le scan de votre visage..."

Dit la policière qui ne put cacher totalement son regard intéressé sur la jeune femme. Oui, elle préférait les femmes aux hommes mais jamais dans la mesure que l'on aurait pu penser. Malhia était d'une droiture exemplaire... Dans tous les domaines de sa vie sans exception.


Dernière édition par Malhia Lyman le Sam 24 Mai - 6:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Levy
Espionne
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 26
Société : Schya
Formation : Technique policière et criminologue
Citation : «L'art d'être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l'art de réussir»
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Armes: Desert Eagle noir et un petit couteau
Equipement:

MessageSujet: Re: Simple comme bonjour à la façon des gens d'action? [Malhia   Sam 24 Mai - 4:42

La voix un peu inhabituelle pour une force de l'ordre qui s'adresse à une citoyenne. Un brin différent, ressemblant étrangement à un intérêt particulier. Un intérêt porté sur... elle?

"Pardon? Un... quoi? Un... un scan de mon visage?"

Répéta Elizabeth, surprise que la police d'Ataxia entreprenne de telles mesures. Restant sur le qui-vive, la jeune femme considéra l'allure de la policière se dressant devant elle. Non, mais n'était-ce pas un prétexte par ailleurs? S'agirait-il d'une de ses femmes qui ont une préférence pour leur sexe? Elle se racla la gorge, ruminant vivement ses pensées et ne prenant pas au sérieux la commande de l'autorité.

"Pourquoi devrais-je être sûre que ce soit pour ça? Et pourquoi un scan de mon visage? Je n'ai jamais entendu ça de ma vie!"

L'espionne observa la policière comme s'il s'agissait d'une simple passante qui voulait lui vendre quelque chose de complètement inutile. Pourtant, son visage exprimait le contraire et la jeune femme finit par s'y résoudre en roulant ses yeux.

"Mais bon, puisque c'est la volonté de la police d'Ataxia qui a instauré cette nouvelle politique... je ne pense pas avoir le choix!"

Vociféra-t-elle en pensant que cette interruption de sa joie lui causerait une colère pour le restant de la journée. Parfait! La police lui avait gaché son bonheur de profiter d'une aussi belle journée. Que pourrait-il arriver de pire? Un ciel nuageux suivit d'une averse qui aurait tôt fait de tremper la jeune femme au grand complet. Là, elle se renderait précipitemment à l'infirmerie de la Schya pour chasser ses pensées en la compagnie de Carter qui saurait la contrôler dans ses moindres pulsions colériques de la journée.

Ainsi donc, elle posa ses mains sur ses hanches et attendit impatiemment que la policière s'exécute dans son travail et selon le mandat de son service. Même si Elizabeth était du genre à aller jusqu'au bout pour tenter de savoir pourquoi il faisait ça, il n'en demeure pas moins qu'elle n'était pas sur ses heures de travail et donc elle n'engageait aucunement la conversation avec sa couverture d'Elizabeth Misery. Donc, elle se pliait volontairement et aimablement à la volonté de l'autorité même si elle aurait préféré qu'elle la laisse tranquille en lui souhaitant tout bonnement «Bonne fin de journée!» et qu'elle puisse continuer sa promenade solitairement sans se faire harceler par quiconque. Ne pouvait-on pas vivre sans se faire remarque constamment? Cette vie-là n'était-elle pas disponible? Ou hors service pour le moment?

"Allez-y! J'ai pas juste ça à faire moi!"

S'impatienta l'espionne en voyant que la policière ne s'exécutait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malhia Lyman
Capitaine de la police d'Ataxia
avatar

Nombre de messages : 124
Age : 29
Date d'inscription : 12/12/2007

Feuille de personnage
Age: 27 ans
Armes: Benelli M3 Super 90, FN F2000 et Heckler & Koch Mk.23
Equipement: Communicateur, menottes et matraque

MessageSujet: Re: Simple comme bonjour à la façon des gens d'action? [Malhia   Sam 24 Mai - 6:21

"Ah oui, désolé m'dame. Un reste de rancune face à mes patrons corrompus. Envoyer un capitaine de police faire le travail d'un simple agent... Mais non, la cour suprême et le commissariat principal ont trop peur d'une bande de criminels et de buisnessmen pour agir..."

Maugréa hargneusement la jeune femme en s'exécutant. à peine avait-elle terminé le scan que l'appareil émit une sonnerie stridente. Malhia regarda le petit écran de contrôle: danger, suspect possiblement affilié au milieu du crime. Armé. Envoi de donner aux autorités concernées.

Ce qui troubla Malhia. Non pas le fait que la jeune femme fut reliée au crime mais qu'on ne lui spécifie pas les dites autorités concernées. Mais en bonne professionnelle, elle posa au sol l'appareil pour se servir de son arme de service pour faire son job: coffrer un suspect.


"À genoux et les mains derrière la tête. MAINTENANT! Au premier mouvement pour saisir une arme je te descend sans hésitation aucune. En vertu de l'application de la loi sur l'arrestation et la détention préventive, je t'arrête puisque le scanner t'a désigné comme cible dangereuse..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Levy
Espionne
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 26
Société : Schya
Formation : Technique policière et criminologue
Citation : «L'art d'être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l'art de réussir»
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Armes: Desert Eagle noir et un petit couteau
Equipement:

MessageSujet: Re: Simple comme bonjour à la façon des gens d'action? [Malhia   Sam 24 Mai - 18:09

Elizabeth se laissa faire en ne tentant aucunement de masquer sa moue inintéressé et ennuyé en soupirant fortement. Elle avait l'air de dire «Quand est-ce que je peux partir?» avec beaucoup d'impatience. Toutefois, jamais elle n'avait pensé une seule seconde que le machin-truc se mettrait à biper et que la policière lui ordonne de se mettre à genoux pour procéder à son arrestation. Sur le coup, l'espionne fronça les sourcils, ne prenant pas au sérieux l'ordre de l'autorité. Surprise, elle la considéra du regard en ne camouflant pas sa stupeur pour le moindre du monde.

"Qu... quoi? Non, mais vous devez faire erreur là..."

Bredouilla la jeune femme qui réalisa soudainement que la policière en question ne plaisantait pas.

"Bon. D'accord!"

Rétorqua l'espionne dans un calme impressionnant comparé à sa stupeur de tout à l'heure. Elle rabattit tranquillement ses mains sur sa nuque et s'agenouilla tout aussi doucement en ne quittant pas des yeux la jeune femme en uniforme. Qui plus est, que pouvait-elle avoir fait de mal à part avoir brutaliser un homme qui la harcelait. N'était-ce pas une bonne raison d'avoir eu recours à ses techniques d'auto-défense? Cependant, resongeant au pourquoi de cette «inspection», qu'est-ce que son identité pouvait avoir de dangereux? Comment pouvait-elle savoir, elle, l'autorité diplomée, qu'Elizabeth était une criminelle... de la Schya? Certes, elle ne portait pas une étiquette sur elle qui disait explicitement :«Bonjour, je m'appelle Elizabeth, espionne de la Schya». D'autant plus qu'elle se soumit assez facilement pour ainsi dire à l'ordre proféré par la policière. Elle ne chercha pas non plus à atteindre son arme pour se défendre, l'endroit n'était pas approprié... quoique les gens n'y prêteraient aucune attention particulière.

"Cible dangereuse? Moi? Et en quoi suis-je dangereuse alors que je me balade en cette fin d'après-midi au beau temps? N'est-il pas permis de profiter de cette température?"

Questionna Elizabeth, sans cacher le brin d'ironie dans ses propos, qui se retrouvait à présent dans la position ordonnée par la policière en question. Sans fixer le sol, elle levait vers elle des yeux interrogateurs, ne comprenant pas le pourquoi de tout ça et encore moins la raison pour laquelle on devrait la considérer comme une cible dangereuse. Et la seule chose qui résonnait dans son esprit c'était: «Qu'est-ce que j'ai fait pour que le ciel me tombe dessus comme ça?!»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malhia Lyman
Capitaine de la police d'Ataxia
avatar

Nombre de messages : 124
Age : 29
Date d'inscription : 12/12/2007

Feuille de personnage
Age: 27 ans
Armes: Benelli M3 Super 90, FN F2000 et Heckler & Koch Mk.23
Equipement: Communicateur, menottes et matraque

MessageSujet: Re: Simple comme bonjour à la façon des gens d'action? [Malhia   Sam 24 Mai - 22:52

"Et comment suis-je censé le savoir moi? On m'a donné ce bidule de force, sortit à coup de menaces du poste de police sans autres instructions que de tester cette saleté de truc sur quiconque ferait acte d'un peu plus d'énergie que le commun des citoyens. Si l'appareil vous reconnaît comme dangereuse, je me fiche bien de savoir si c'est vrai ou non, à chaque fois que je suis le sens de la loi je me ramasse avec des emmerdes. J'en ai plus que marre que..."

Au prix d'un effort visiblement surhumain, la policière au tempérament de feu parvint à reprendre un certain calme et esquissa un doux sourire à la jeune femme.

"Désolé. j'ai tendance à oublier que mes patrons cherchent toujours des mesures plus radicales pour me sortir du tableau... Et je reconnais volontiers que cela me tombe royalement sur les nerfs."

La policière lui tendit la main pour l'aider à se relever et elle prit la main d'Elizabeth avec bien plus de douceur qu'un contact anodin.

"Allez, file avant que je ne change d'avis. Et en passant... Superbe mouvements d'autodéfense que tu as fais!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Levy
Espionne
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 26
Société : Schya
Formation : Technique policière et criminologue
Citation : «L'art d'être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l'art de réussir»
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Armes: Desert Eagle noir et un petit couteau
Equipement:

MessageSujet: Re: Simple comme bonjour à la façon des gens d'action? [Malhia   Sam 24 Mai - 23:08

Elizabeth écouta la policière sans pour autant porter une attention particulière. Non pas que ses problèmes l'intéressaient, mais disons que cela faisait à peine deux minutes qu'elles s'étaient rencontrées et déjà elle lui confiait une chose étonnante par rapport à son métier. Elle qui avait toujours pensé qu'être policier ne vous bonbardait pas de temps de pression et d'emmerdes, pour la citer, elle avait eu tout faux. Elle répondit, d'ailleurs, moyennement au sourire de l'autorité, mais le fait qu'elle laisse tomber sa garde et lui donne une chance de filer, fit naître un sentiment de reconnaissance. Enfin elle pourrait profiter de cette belle journée ensoleillée. Elle prit la main que lui tendit la jeune femme et se releva sans prêter un intérêt sur la prise de main qu'elle lui avait faite. L'espionne s'epoussetta quelque peu, voulant se départir de cette poussière urbaine règnait sur ses habits sombres.

"Merci!"

Se contenta-t-elle de rétorquer en lui jetant un sourire plus grand que tout à l'heure. Elle se retourna sur ses talons et continua sa route. Toutefois, au bout d'une vingtaine de pas, elle s'arrêta nette. Un passant distrait bouscula même la jeune femme à la chevelure ébène. Il s'excusa et se remit à son cellulaire, continuant sa conversation. Dans un coup de vent, elle se retourna et cherchant la policière du regard. Tout de même, elle l'avait laissé filé et ne l'avait remercié qu'avec deux syllables. Étant naturellement plus clémente que ça envers des étrangers qui agissaient de la sorte, elle se trouva stupide de ne pas savoir son nom et de ne pas s'être elle-même présentée. Elle prit une inspiration et contre son gré, puisqu'elle désirait tout de même continuer sa promenade sans se soucier de problèmes, elle s'avança vers la policière. Arrivée à sa hauteur, elle lui sourit aimablement.

"Je vous ai simplement remercié et je trouve que ce n'est pas assez."

*Mon dieu! D'où tu sors cette soudaine gentilesse?*

"Je me présente, Elizabeth..."

Elle fit une pause en tendant sa main. Devait-elle faire confiance à une force de l'ordre et se présenter sous son nom de dans les murs de la Schya ou en tant que couverture? Réfléchissant rapidement à la question, la deuxième option resta celle qui la protégerait le mieux. Après tout, ceux avec un certain pouvoir peuvent en abuser.

"Misery... Elizabeth Misery. Et vous?"

Énonça Elizabeth qui attendait toujours une quelconque réaction de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malhia Lyman
Capitaine de la police d'Ataxia
avatar

Nombre de messages : 124
Age : 29
Date d'inscription : 12/12/2007

Feuille de personnage
Age: 27 ans
Armes: Benelli M3 Super 90, FN F2000 et Heckler & Koch Mk.23
Equipement: Communicateur, menottes et matraque

MessageSujet: Re: Simple comme bonjour à la façon des gens d'action? [Malhia   Dim 25 Mai - 18:39

"Lyman. Malhia Lyman. Capitaine de police dans les forces de police d'Ataxia, membre des sections spéciales et un des rares flics encore honnête dans cette ville. On est une douzaine environ. Le reste est soit corrompu soit trop trouillard pour faire son job correctement... Malh pour les amis, Malhi pour les intimes mais personnes ne m'a encore jamais appelé comme ça."

Dit la policière en serrant avec force la main qu'on lui tendait. La capitaine de police avait tendance à oublier que ses manières dites de garçon manqué et sa façon un peu brutale de faire les choses n'étaient pas particulièrement appréciées et appréciables. La dernière fois qu'elle avait mit autant de force dans sa poignée de main, elle avait brisé quelque chose à quelqu'un dans l'opération. S'en souvenant trop tard, elle espéra qu'Elizabeth Misery serait faite plus solide...

"Désolé... J'ai été élevée par des parents flics, encore plus durement que s'ils avaient été militaires et disons que la douceur c'était leur rayon mais en dehors du travail qui ne finissait pratiquement jamais. Les collègues disent que je suis un garçon manqué et que ça justifie certains de mes goûts peu orthodoxes."

La policière se moquait bien de ce qu'on pensait d'elle: elle se présentait et c'était tout. Quand bien même que la jeune femme désapprouvait les dire de la capitaine, Malhia n'était pas du genre à cacher ses pensées, ses sentiments ou encore ses goûts et dégoûts.

"Ne le prend pas mal, c'est juste un commentaire sans plus mais je trouve que tu es très jolie. Tu dois pas avoir de misère avec les gars non?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Levy
Espionne
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 26
Société : Schya
Formation : Technique policière et criminologue
Citation : «L'art d'être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l'art de réussir»
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Armes: Desert Eagle noir et un petit couteau
Equipement:

MessageSujet: Re: Simple comme bonjour à la façon des gens d'action? [Malhia   Dim 25 Mai - 18:59

Elizabeth grimaça intérieurement devant la brutalité de la poignée de main que la capitaine de police lui fit. Bien qu'elle ne se serait pas gênée pour lui faire savoir que c'était un peu rude comme main, elle tâcha de garder cela pour elle, ne voulant pas s'attirer d'inutiles ennuis avec la justice... en tout cas, pas aujourd'hui. Lorsqu'elles se lâchèrent le membre composé de cinq doigts, l'espionne secoua subtilement son poignet pour que son sang se remettre à circuler normalement. Par ailleurs, elle garda son sourire.

"Ce n'est pas grave!"

Lança joyeusement la jeune femme alors qu'elle envoya sa main de droite vers la gauche très rapidement comme pour lui confirmer que ce n'était rien.

"Eh bien, enchanté Malhia!"

Dit-elle.

Puis, elle écouta la remarque de la policière. D'abord, elle fronça les sourcils, mais le reste de ses dires lui suffirent pour écarter toute idée que la capitaine la trouvait de son goût. Et puis, discuter de telles choses devenaient de plus en plus rare alors, autant en profiter! Elle lâcha un petit ricanement amusé. Oui, c'est vrai. Elle attirait pas mal la gente masculine à cet effet. D'autant plus qu'elle avait réussi à gérer tous ces regards braqués sur elle que maintenant, c'était devenu une habitude et cela ne la gênait pas. Sauf peut-être dans les cas les plus pervers où les hommes et particulièrement les vieux, la dévisageaient avec une envie sexuée non camouflée. Dès lors, elle ne se privait pas pour leur faire savoir son dégoût.

"Eh bien, merci. C'est gentil. Tu as vu juste! Je n'ai pas de problèmes avec eux... sauf quand cela vient que ça tourne juste autour du sexe alors... je leur claque la porte au nez!"

Commenta Elizabeth qui ricana une seconde fois.

"On est peut-être une femme, mais quand même pas une poupée!"

Puis, d'un simple regard, elle invita la policière à prendre part à sa promenade qu'elle avait prévu. À présent, elles marchèrent côte à côte dans la direction qu'allait l'espionne plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malhia Lyman
Capitaine de la police d'Ataxia
avatar

Nombre de messages : 124
Age : 29
Date d'inscription : 12/12/2007

Feuille de personnage
Age: 27 ans
Armes: Benelli M3 Super 90, FN F2000 et Heckler & Koch Mk.23
Equipement: Communicateur, menottes et matraque

MessageSujet: Re: Simple comme bonjour à la façon des gens d'action? [Malhia   Dim 25 Mai - 19:13

"Ah ah! Toi tu m'plais beaucoup tu sais?"

Dit la policière en donnant une magistrale tape dans le dos de la jeune femme qui se voulait amicale.

"C'est exactement ce que je me dis quand je mets mon uniforme à chaque matin. Et ceux qui en doutes le paie chèrement. J'ai un tableau de chasse que mes collègues envient et j'ai même dépassé le score de ma mère et côté dossiers, celui de mon père. On aime son job ou on ne l'aime pas! Ah, j'ai aie brisé des membres pour me tailler ma place. Entre gars, ça se fait avec les notes, contre les filles, ces salauds y vont à coups de poings. Mais me battre ne me fait pas peur, j'ai fait ça toute ma vie pour finir par avoir le respect."

¤Entre autre chose à cause de ton allure peu féminine, de tes préférences envers ton propre sexe, de ta philosophie quasiment chevaleresque et à cause de tes origines... Un calvaire au travers duquel je suis passée ouais...¤

Dit Malhia tout en marchant. Au diable les tests avec le machin chouette de ses patrons, elle avait autre chose en tête pour le moment...

"Alors, t'a un petit ami? La vie à deux c'est toujours moins moche... Et tu fais quoi dans la vie? T'as pas trop le look d'une femme de la classe moyenne... T'as presque une étiquette avec élite de marquée dans le front... Tu serais pas une de ces postes cadre de sociétés qui nous foutent la merde par hasard. Sans offense mais les businessmen sont un plus gros problème que les sociétés criminelles. Entre nous c'est une lutte à mort mais cordiale: on ne fait pas de descente chez eux, ils ne font pas d'attentats chez nous. Les businessmen eux ne reculent devant rien pour asseoir leur pouvoir davantage..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Levy
Espionne
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 26
Société : Schya
Formation : Technique policière et criminologue
Citation : «L'art d'être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l'art de réussir»
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Armes: Desert Eagle noir et un petit couteau
Equipement:

MessageSujet: Re: Simple comme bonjour à la façon des gens d'action? [Malhia   Lun 26 Mai - 1:22

Elizabeth se mit à rigoler à la suite de son commentaire et de la tape amicale donnée dans son dos. Puis, elle reprit du sérieux en écoutant les propos de la capitaine de police en hochant frénétiquement la tête après chaque phrase comme pour approuver ses dires. Lorsque Malhia la questionna sur le fait qu'elle avait un petit copain ou non, l'espionne figea intérieurement. Devait-elle lui faire confiance et le lui dire? D'un côté, leur conversation et leur relation allaient sans doute se terminer dès qu'elles se quitteraient et ne seraient pas nécessairement de grandes amies inséparables. Mais de l'autre, ils s'étaient promis de ne pas le dire à personne... peu importe. Dilemme! songea-t-elle. D'autant plus que cette discussion intérieure finit par créer une certaine tension entre les deux jeunes femmes par le silence pesant qui régnait entre elles. Se rendant soudainement compte de cela, Elizabeth secoua vivement la tête et sourit à la jeune femme à côté d'elle en s'excusant.

"Désolée! J'avais la tête ailleurs... Non, j'ai pas de petit copain. Que des conquêtes! Toutefois, pour être honnête, ça devient lassant ces histoires sans lendemain. J'en ai marre en fait."

Confia Elizabeth avec beaucoup de naturel et d'habileté comme si elle s'était elle-même convaincue qu'elle n'avait pas de petit ami. En réalité, c'était peut-être mieux qu'elle ne le lui dise pas. Au moins, la relation amoureuse qu'elle entretenait avec Carter ajouterait du piquant. D'autant plus que de ne le dire à personne c'était comme s'ils étaient amants et qu'ils trompaient mutuellement leur conjoint respectif. Néanmoins, elle envoya une pensée au médecin en lui disant que c'était pour le mieux et, de toute façon, ils avaient déjà abordé ce point.

"Moi? Un poste au sein d'une société criminelle? Tu veux rire?! J'ai peut-être une bonne technique en auto-défense, mais c'est tout ce que je possède. C'est pour ma sécurité personnelle que j'ai pris ce cours. Tu m'as vu? Je n'ai rien en commun avec ces gens-là! Sinon, pour répondre à ta question, je ne fais rien pour le moment. Mon compte en banque peut me faire vivre jusqu'à 120 ans, alors... je ne ressens pas le besoin de travailler... juste de m'amuser!"

Énonça l'espionne en lançant un clin d'oeil à la policière concernant sa dernière remarque. Ensuite, elle s'esclaffa de rire à nouveau et cessa presque aussitôt. Elle lui avait menti avec beaucoup d'aisance que rien ne pouvait faire naître des soupçons dans l'esprit relativement logique d'une force de l'ordre.

"Et toi, un petit copain dans ta vie? Tes temps libres, qu'en fais-tu?"

Questionna à son tour Elizabeth pour tenter d'en savoir plus sur cette femme en uniforme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malhia Lyman
Capitaine de la police d'Ataxia
avatar

Nombre de messages : 124
Age : 29
Date d'inscription : 12/12/2007

Feuille de personnage
Age: 27 ans
Armes: Benelli M3 Super 90, FN F2000 et Heckler & Koch Mk.23
Equipement: Communicateur, menottes et matraque

MessageSujet: Re: Simple comme bonjour à la façon des gens d'action? [Malhia   Lun 26 Mai - 5:52

"Un... Un petit ami? Moi? Ouh... Tu ne dois pas passer souvent près des agents de police en service toi sinon tu aurais un bon aperçu de la chose. Comment expliquer ça... Tiens, je vais te le dire le plus franchement possible: j'aime mieux les femmes plutôt que les hommes. Oui, je le reconnais, il y a une part d'attirance physique mais c'est ce que sont les femmes qui me charme plus que le barbarisme et l'attitude macho des hommes. Je ne sais pas si tu peux comprendre ça et je ne t'en tiendrai pas rigueur de ne pas comprendre. "

Dit la policière. Elle désigna Elizabeth d'un geste de la main avant de reprendre la parole.

"Toi, par exemple, j'ai flashé sur toi quand je t'ai vu remettre ce type à sa place. C'est bien simple, moi une femme qui remet un homme ou même une autre femme à sa place, qui se fait respecter, c'est quelque chose que je trouve attirant. Plus comme un grand respect tu vois? Un peu comme quand tu te trouves en présence de ton meilleur ami ou de ta meilleure amie, une sorte de respect complice, tu saisis?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Levy
Espionne
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 26
Société : Schya
Formation : Technique policière et criminologue
Citation : «L'art d'être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l'art de réussir»
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Armes: Desert Eagle noir et un petit couteau
Equipement:

MessageSujet: Re: Simple comme bonjour à la façon des gens d'action? [Malhia   Lun 26 Mai - 23:58

À cette confidence, Elizabeth resta étonnée. Elle la considéra longuement du regard. Bien qu'elle était généralement ouverte d'esprit pour ce genre d'attirance, il n'en demeurait pas moins qu'elle fut surprise que la policière lui accorde autant de confiance pour lui dévoiler son orientation. Toutefois, Malhia semblait être une personne qui n'avait pas nécessairement de secrets pour personne et d'être capable d'affirmer sa préférence côté amour était une grande preuve qu'elle l'assumait et qu'elle ne vivrait pas cacher. Une chose respectable pour être honnête. Néanmoins, une certaine rancoeur envahit l'espionne. La capitaine avait été si sincère avec elle et elle, elle lui cachait habillement qu'elle avait un ami de coeur depuis peu. Vivre avec ce mensonge, masquer aux yeux du monde son amour passionné - et endiablé - pour Carter viendrait à lui jouer des tours et, tôt ou tard, tout finirait pas se savoir. Qu'importe, usant de la prudence, la jeune femme à la chevelure ébène se résigna à ne rien lui dévoiler à ce sujet.

"Eh bien!"

Lança Elizabeth qui n'avait trouvé rien d'autres à rétorquer. Elle qui était meilleure d'habitude pour faire face à ce genre de situation! Par conséquent, elle détourna son regard, réfléchissant à ce qu'elle pourrait bien lui dire pour nourrir sa réplique.

"C'est vrai, tu as raison. Maintenant que t'en parles, les hommes sont si barbares et libidineux de nos jours qu'on devrait toutes devenir attirées que par les femmes. De quoi les rendre fous!"

Rigola-t-elle. Mais elle se ravisa bien vite sur son coup qu'elle avait trouvé déplacé.

"Excuse-moi! C'était idiot comme commentaire."

Dit-elle.

"Qu'importe, je saisis où tu veux en venir."

Énonça-t-elle avant que leur conversation soit brutalemment interrompue par un long moment de silence où rien ne fut échangé. On entendit que le klaxon des voitures, des voix passant rapidement près de leurs oreilles, des pieds marchant sur le sol... Pendant tout ce temps, l'espionne regardait en avant d'elle avec une attitude de fonceuse. Elle avait si confiance en elle-même qu'on aurait pu la croire pour une prétentieuse... ce qui était totalement faux. Au bout d'un moment, elle observa la policière, un sourire aux lèvres.

"Pourquoi fallait-il que tu intercèptes les gens comme ça pour un contrôle d'identité? C'est nouveau? Et qu'est-ce que ça détecte au juste? Les voleurs, les criminels..."

Questionna Elizabeth, curieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malhia Lyman
Capitaine de la police d'Ataxia
avatar

Nombre de messages : 124
Age : 29
Date d'inscription : 12/12/2007

Feuille de personnage
Age: 27 ans
Armes: Benelli M3 Super 90, FN F2000 et Heckler & Koch Mk.23
Equipement: Communicateur, menottes et matraque

MessageSujet: Re: Simple comme bonjour à la façon des gens d'action? [Malhia   Mar 27 Mai - 0:51

"Un conseil, un seul et unique conseil: ne jamais parler de mon travail en ma présence. Jamais. Un truc pour que je pète un câble et que je m'emporte. Et t'as pas idée à quel point je peux gueuler quand je suis en beau pétard. Je suis tolérante et patiente mais mes patrons... ARGH!!!"

La policière serra les poings, de frustration avant de prendre un grand respire pour se calmer les nerfs. La jeune femme qui l'accompagnait n'y était pas rien et ne méritait pas de subir l'ouragan Lyman, bien sûr... Mais en même temps, la frustration qu'elle accumulait depuis le début de sa carrière ne semblait jamais vouloir sortir. Ou pas suffisamment au goût de la policière.

"J'ai besoin d'un verre. Si tu veux vraiment connaître le fin mot de l'histoire, ce sera devant un verre. autrement, je vais m'emporter, je le sais. Je le sens là, au fond de moi. Et pour ta remarque de tout à l'heure... Je n'ai rien dit sur le coup mais ce n'est pas bête. les hommes nous croit dépendante de ce qui se trouve entre leurs deux jambes et ce qui sort de leur bouche... Moi, si j,avais à avoir un petit ami, je voudrais un vrai gentleman, de ceux qui savent encore respecter les femmes. Mais dans cette ville de merde... Impossible à trouver. Vraiment impossible. Non, ma jolie, je te dis y a que..."

La policière se figea en milieu de phrase et devint rouge tomate avant de reprendre timidement la parole.

"Désolé, on ne dit pas ma jolie...J'aurais dû dire mademoiselle. C'est sortit tout seul. Quand je me sens en confiance avec les gens ça part tout seul: ma jolie, mon beau avec les collègues... Je... Ça ne se reproduira plus, je vais faire attention. C'est juste que j'ai vraiment l'impression que toi tu vas pouvoir me comprendre et que je peux te faire pleinement confiance. quand tu travailles avec de la vermine, tu la trouves bien vite la belle souris blanche au milieu des rats. C'est une des expressions préférées de mon défunt père. Je ne dis pas c'était, il vit encore, là dans mon coeur. Ok, je sais, c'est con de penser comme ça mais je suis pas quelqu'un d'ordinaire non plus!"

Dit la policière qui avait l'impression de se couler elle même de plus en plus...

"Désolé de t'embêter... C'est juste que des collègues femmes j'en ai pour ainsi dire aucun, pas dans mon unité et que des amis à qui je peux me confier ouvertement j'en ai pas... J'ai des collègues, pas d'amis par contre. La distinction est mince mais... Oh et puis merde, ferme la Malhia, tu t'enfonces ma vieille..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Levy
Espionne
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 26
Société : Schya
Formation : Technique policière et criminologue
Citation : «L'art d'être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l'art de réussir»
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Armes: Desert Eagle noir et un petit couteau
Equipement:

MessageSujet: Re: Simple comme bonjour à la façon des gens d'action? [Malhia   Mar 27 Mai - 4:14

"Oh, mais tu sais, il en quelques-uns qui sont de véritable gentleman! Ils n'abusent pas de toi, te respectent, te détendre même..."

Déclara Elizabeth qui se pinça les lèvres pour se raviser. C'était sorti si spontanément qu'elle sous-entendait très bien qu'elle avait un petit copain... ou du moins, en avait peut-être eu un du genre auparavant. Elle se tourna vers Malhia en se mordillant la lèvre inférieure, un petit tic nerveux qui allait finir par la trahir un de ces jours.

"Mais, ne va pas croire que j'ai un petit ami. Enfin, j'en ai connu un qui était comme ça..."

Dit-elle sans donner plus de détails. Oh certes, elle se contruisait une histoire à lui raconter si jamais la policière demanderait plus de détails. Elle serait au moins prête à répondre à cette éventualité si jamais elle lui en demandait plus. Toutefois, comme pour écarter le sujet, elle chercha un bar assez sympa dans le cas où il n'y aurait pas d'hommes injurieux qui leur ferait la cour d'une manière peu conventionnelle et sans manières. Le genre à te proposer de le rejoindre dans sa voiture dans la ruelle... Elle plissa les yeux, lisant les écriteaux les plus lointains de où elle se trouvait. Puis, son visage s'illumina. Elle avait enfin trouvé un endroit. Elle n'informa pas la capitaine tout de suite, préférant qu'elles soient à la hauteur de l'endroit pour que l'espionne lui en face mention.

"Ce n'est pas grave. C'est toujours flatteur lorsque c'est sans arrière-pensée seulement affectueux."

Répliqua la jeune femme à la chevelure ébène lorsque Malhia lui confia surnommer ses collègues par ce genre de surnom. Elles arrivèrent devant l'endroit et, sans briser leur conversation, Elizabeth lui désigna de rentrer ici.

"Le service est pas mal à ce qu'il paraît!"

Sur ce, elle poussa la porte et elles allèrent rejoindre le bar en ne cessant de papoter comme de vraies pies. L'espionne posa son sac à main à ses pieds en faisant sûre d'y toucher pour éviter de se le faire voler, car après tout, il y avait une arme à l'intérieur. Le barman vint à leur rencontre, un verre et un chiffon dans les mains, leur demandant ce qu'elles désiraient boire.

"Hum... je vais prendre... Qu'une simple Sangria. Et toi Malhia? C'est moi qui invite!"

L'informa poliement la jeune femme qui voulait être courtoise envers sa nouvelle amie. En se tournant vers Malhia, un sourire fendit son visage lumineux. L'après-midi allait être moins ennuyant après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malhia Lyman
Capitaine de la police d'Ataxia
avatar

Nombre de messages : 124
Age : 29
Date d'inscription : 12/12/2007

Feuille de personnage
Age: 27 ans
Armes: Benelli M3 Super 90, FN F2000 et Heckler & Koch Mk.23
Equipement: Communicateur, menottes et matraque

MessageSujet: Re: Simple comme bonjour à la façon des gens d'action? [Malhia   Mar 27 Mai - 5:12

"Une vodka sans glace pour moi. Bien froide, ce sera parfait. Le reste je m'arrange avec. Et... Laissez la bouteille avec le verre s'il vous plaît."

Fit savoir la capitaine de police. Après tout, service ou pas, il y a des moments où on a besoin de se changer les idées.. Et ce genre de moment ne peut généralement pas attendre. Et le moment était venu pour Malhia de parler à quelqu'un d'autre en dehors de ses collègues de problèmes pointus et peu communs mais pourtant bien présents dans le quotidien de la jeune femme. Ses patrons, entre autre chose, était une source d'irritation constante dans la vie de l'officier de police...

"Bon sang, par quoi commencer... Il me semble qu'il y en a tellement à raconter... Cela remonte à mes premiers jours dans les forces de police et ça a continué depuis... Une sacrée histoire ça tu peux me croire sur paroel. Si spéciale que je me demandes parfois si c'est vraiment ce qui m'était destiné et qu'on ne m'a pas confondu avec une ou un autre..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Levy
Espionne
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 26
Société : Schya
Formation : Technique policière et criminologue
Citation : «L'art d'être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l'art de réussir»
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Armes: Desert Eagle noir et un petit couteau
Equipement:

MessageSujet: Re: Simple comme bonjour à la façon des gens d'action? [Malhia   Mer 28 Mai - 0:28

"Eh bien..."

Aussitôt, Elizabeth fut interrompue par quelque chose qui se passait derrière. En effet, elle remarqua une bande de garçons de son âge - ou peut-être un peu plus vieux - et particulièrement celui qui se tenait debout, un verre à la main, fixant l'espionne du regard. Derrière, ses copains l'incitait à quelque chose, l'encourageant à s'approcher en le poussant dans le dos.

"Tu vois cet homme?. Il va venir vers moi. C'est certain. Et regarde comment j'agis avec eux maintenant."

Murmura-t-elle à Malhia. Elle se redressa et le serveur leur servit leur boisson qu'elles avaient précédemment commandé. L'espionne jouait frénétique avec la paille contenue dans son verre. Du coin de l'oeil, elle le vit s'approcher d'une démarche sûre et macho en se frottant la barbe de quelques jours tout en lui souriant d'une drôle de manière, la dévorant presque du regard.

«Salut Beauté!»

Dit-il alors qu'il s'accouda au comptoir du bar, toujours avec cet air de jeune enfant qui fixe un jouet avec envie.

"Salut!"

Engagea la jeune femme qui se laissait prendre au jeu seulement pour le taquiner et lui donner de faux espoirs.

«Moi, c'est Steve. Et toi?»

"Elizabeth. Enchanté Steve!"

Puis, il se pencha vers son oreille gauche, proférant des paroles imperceptibles aux oreilles de la policières. Quant à Elizabeth, elle riait de bon coeur, visiblement amusée par le charme qu'il lui vouait à lui susurrer de cette façon à l'oreille.

«T'as quelque chose de prévu ce soir? Je veux dire... si t'as rien on pourrait se voir. Juste toi, moi et une bonne bouteille de vin. On passerait une belle fin de soirée et que...»

Il la fixa un moment avec délectation en se mordant la lèvre inférieure, signe évident de son arrière-pensée coquine à caractère sexuelle. De plus, il se mit à lui frotter le bras en partant de l'épaule comme pour lui donner une série de frissons pour lui faire un avant-goût de ce qu'elle allait ressentir. D'autant plus qu'il ne se gênait aucunement pour osculter sa poitrine. Étant rusée comme un renard - mais ayant surtout vécu ce genre de situation pour la énième fois -, Elizabeth garda tout de même son sourire, faisant mine de réfléchir à sa proposition. Elle finit par le dévisager également en se mordillant la lèvre inférieure pour finalement revenir à son regard. Quoi? Il fallait bien lui occuper l'esprit pour qu'il ne se doute de rien!

"Eh bien..."

Elle prit son verre de Sangria et tendit sa main très haut afin de baisser son verre pour faire couler le liquide sur sa tête. Surpris, il resta immobile pendant quelques instants avant que ses réflexes ne réagissent. Fière de son coup, l'espionne le regarda d'un sourire victorieux.

"Je crois que tu viens de savoir ma réponse, Steve..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malhia Lyman
Capitaine de la police d'Ataxia
avatar

Nombre de messages : 124
Age : 29
Date d'inscription : 12/12/2007

Feuille de personnage
Age: 27 ans
Armes: Benelli M3 Super 90, FN F2000 et Heckler & Koch Mk.23
Equipement: Communicateur, menottes et matraque

MessageSujet: Re: Simple comme bonjour à la façon des gens d'action? [Malhia   Mer 28 Mai - 1:15

"Joli coup... Maintenant laisse moi te montrer comment moi je fais. Mais il va falloir que tu gardes ça pour moi. C'est mon badge, quand je ne le porte pas, je ne suis pas représentante de la loi ce qui me laisse certaines options intéressante..."

Une fois qu'Elizabeth eu prit son badge, la policière se redressa de toute sa hauteur. Elle était loin d'être petite et sa carrure ne laissait rien présager de bon pour Steve. Sans être l'archétype de l'armoire à glace, Malhia Lyman avait l'air imposante même sans prendre l'attitude menaçante qu'elle avait sur le visage en ce moment. Steve recula de quelques pas vers son groupe d'amis: il ne fallait pas être Einstein pour savoir que la policière n'allait pas se contenter de mots pour le remettre à sa place...

"Dit donc, le mâle en rut, tu trouves que ce sont des manières de parler aux femmes? J'ai dit femme, pas greluche assez naze pour sortir avec un macho dans ton genre... Une femme, une vraie,de la trempe de ceux qui ont milité pour leur droits ou de celle qui ont fait voir au monde leur talent. Non, j'oublie, les femmes pour toi ce sont ces idiotes à gros seins ou qui brûlent leurs économies en soins esthétiques... Je vais te remettre les deux pieds sur terre mon gars et tu vas voir que je ne fais pas dans la dentelle..."

Dans un geste rapide, la policière avait attrapé Steve par le col de son blouson de cuir noir et dans un mouvement souple, elle le faisait passer par dessus son épaule et le jeune homme se retrouva sur le dos, le souffle court. Malhia ne lui laissa même pas le temps de reprendre son souffle: Il posa son pied là où se trouvait les parties intimes du malfrats et commença à appuyer avec de plus en plus de force.

"Des idiots dans ton genre qui se font diriger par leurs organes génitaux ne devraient pas avoir le droit de se reproduire, tu ne crois pas? C'est affaiblir une race déjà débile, la race humaine, notre race... Et si je remédiais au problème hein? J'ai juste à appuyer un peu plus fort non?"

Elizabeth pouvait voir ce que Malhia entendait par grand respect pour la femme... Et malgré les suppliques de l'autre, froide comme le marbre, elle augmenta sa pression malgré les suppliques de plus en plus désespérées de l'autre, entrecoupées de sanglots et de gémissements de douleur. Si personne ne l'arrêtait, rien n'indiquait que Steve survivrait à une telle douleur. Et dans le regard de Malhia Lyman, on ne lisait aucune compassion. Seulement une fureur glaciale....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Levy
Espionne
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 26
Société : Schya
Formation : Technique policière et criminologue
Citation : «L'art d'être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l'art de réussir»
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Armes: Desert Eagle noir et un petit couteau
Equipement:

MessageSujet: Re: Simple comme bonjour à la façon des gens d'action? [Malhia   Mer 28 Mai - 1:57

Elizabeth regarda Steve retourner auprès de sa bande de «potes» qui eux se moquaient bien de leur copain et de son état plutôt... trempé et pitoyable. Toutefois, un de leurs, sans doute le plus censé de tous, fit un clin d'oeil à l'espionne. Ce n'était rien d'offensant, rien de pervers. Au contraire, c'était simplement un signe qu'il approuvait parfaitement sa réaction. La jeune femme lui sourit, comprenant où il voulait en venir. Toutefois, Malhia, n'ayant heureusement pas vu cela, se tourna vers son interlocutrice pour lui parler. Cependant, la jeune femme n'en saisit pas tous les mots et fut donc surprise de constater le virement de situation que la policière créait. Elle prit Steve par le col pour le flanquer sur le dos et, appuyant fermement sur ses bijoux de famille, la capitaine augmentait la pression avec une force surprenante et un regard qui ne le laisserait sans pitié. Au début, l'espionne trouvait cela amusant, mais, du coin de l'oeil, elle vit bien que la tournure commençait à déranger l'atmosphère chalereux du bar et d'autant plus que le serveur s'apprêtait à s'en mêler. C'est à ce moment-là qu'elle comprit qu'elle devait agir. Elle se leva donc et alla à la hauteur de Malhia.

"Ça va, Malhia. J'ai compris ta méthode et je crois qu'il ne m'embêtera plus... toi également j'imagine."

Énonça suavement et calmement Elizabeth. Elle jeta un regard sur l'homme en fâcheuse position et dont le supplice le faisait ruisseler de douleur et gémir. Il regarda l'espionne et lui fit signe du regard qu'il ne recommençerait pas et que jamais il viendrait les emmerder à l'avenir... même si la jeune femme à la chelevure ébène se retrouverait seule. Une seule pensée à ce moment et le voilà que son cerveau lui commanderait d'avoir mal à cet endroit que psychologiquement. De quoi le dissuader de refaire surface comme un poisson ayant manqué l'appât tant désirer.

"Il a saisi je crois..."

Nerveusement, il hocha la tête.

Relevant la sienne, Elizabeth retrouva le regard de son copain qui lui souriait toujours aussi radieusement. Puis, l'image de Carter lui revint en tête. Non pas qu'elle commençait à l'oublier, mais c'est qu'elle n'était pas tout à fait habituer à avoir un tel petit ami aussi sérieusement. Les autres n'étaient que des relations basées sur les comblements sexuels. Elle secoua vivement la tête et retourna sagement s'asseoir au bar. Le serveur lui servit un autre verre de Sangria et lui informa qu'elle ne devait pas payer pour celui-là, l'autre ayant servi plus qu'à se rafraîchir. Elle le remercia et attendit patiemment que la capitaine revienne s'asseoir. Elle prit une gorgée de sa boisson, prise d'une soudaine léthargie. Manifestement, la vie de couple secrète serait plus difficile qu'elle ne le croyait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malhia Lyman
Capitaine de la police d'Ataxia
avatar

Nombre de messages : 124
Age : 29
Date d'inscription : 12/12/2007

Feuille de personnage
Age: 27 ans
Armes: Benelli M3 Super 90, FN F2000 et Heckler & Koch Mk.23
Equipement: Communicateur, menottes et matraque

MessageSujet: Re: Simple comme bonjour à la façon des gens d'action? [Malhia   Mer 28 Mai - 2:38

"Dans son intérêt parce que la prochaine fois il n'y laissera pas que sa virilité tu peux en être sûre! Y en a marre de cette bande de pauvres cons qui se croient tout permit..."

Répondit la policière dans ce qui ressemblait plus à un grognement hargneux qu'à des paroles... Visiblement elle était très mécontente et c'était uniquement par respect pour la jeune femme qu'elle épargnait l'autre... Et donc pas de son plein gré. Reprenant place, elle but d'un trait sa vodka avant d'en commander une autre d'un ton tout aussi agressif.

"Tu comprends maintenant mes préférences je suppose. C'est de ça dont je parle. Dont je ne veux pas. Incapable de respecter une femme je te jure..."

La policière ne s'en rendit pas compte mais elle tremblait légèrement, de rage et de frustration. Elle lança un regard assassin aux amis de Steve avant de reporter un regard bien plus doux sur Elizabeth.

"Si les gars étaient comme toi, on aurait sans doute bien moins de problèmes.."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Levy
Espionne
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 26
Société : Schya
Formation : Technique policière et criminologue
Citation : «L'art d'être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l'art de réussir»
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Armes: Desert Eagle noir et un petit couteau
Equipement:

MessageSujet: Re: Simple comme bonjour à la façon des gens d'action? [Malhia   Mer 28 Mai - 23:52

Elizabeth observa la capitaine de police, masquant le plus habilement possible sa légère léthargie. Revenant souriante, elle hochait la tête chaque fois que Malhia s'arrêtait pour faire une pause dans ses dires.

"Comme moi?! Peut-être, mais je suis comme tout autre être humain... j'ai mes défauts!"

Répliqua l'espionne. Bien qu'elle insinuait rien en particulier, elle se connaissait assez pour dire qu'elle n'était la personne la plus près de la perfection. Loin de là! L'impulsivité dont elle était éprise pouvait devenir un problème à certains moments... comme un moment extraordinaire... Enfin bref, la jeune femme apporta son verre à ses lèvres, faisant tomber le liquide dans sa gorge en le relevant quelque peu. Elle ne le vida pas complètement, n'étant pas aussi «soûlonne» que la policière assise à côté d'elle.

"Et oui, tes préférences sont justifiables. Je respecte entièrement ce choix. Toutefois, je rêve d'une éventuelle vie de famille dans un avenir rapproché... Je ne dis pas d'ici deux ans! Mais au moins dans dix ans j'aimerais avoir un premier enfant. Mais bon, on me dit constamment que j'ai encore du temps et de profiter pleinement de la vie indépendante qu'il me reste alors... je m'y accroche autant que possible pour ne pas avoir à dit dans vingt ans: «Ah! J'aurais donc du!»."

Énonça Elizabeth qui, étant gestuelle, balança ses mains de droite à gauche pour expliquer son point de vue.

Soudain, un homme entra dans le bar. Son allure sombre lui donnait un air louche. D'autant plus que son regard grave n'inspirait pas la confiance. Et que dire de sa mine qui est à la recherche de quelqu'un... l'espionne se retourna, haussant les sourcils devant le personnage ténébreux.

"J'aimerais pas être la personne qu'il recherche en tout cas!"

S'exclama la jeune femme en tâchant d'avoir un volume de voix assez fort et assez faible pour que seule Malhia entende. Après tout, ce genre de commentaire pouvait l'attirer... et elles risqueraient d'affronter ses foudres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malhia Lyman
Capitaine de la police d'Ataxia
avatar

Nombre de messages : 124
Age : 29
Date d'inscription : 12/12/2007

Feuille de personnage
Age: 27 ans
Armes: Benelli M3 Super 90, FN F2000 et Heckler & Koch Mk.23
Equipement: Communicateur, menottes et matraque

MessageSujet: Re: Simple comme bonjour à la façon des gens d'action? [Malhia   Jeu 29 Mai - 5:12

"Pas de danger, je doutes que tu sois le genre de personne à attirer ce genre de type. Pour ce que tu m'en as dit, tu n'es ni buisnesswoman ni criminelle alors je ne vois pas pourquoi il en aurait après toi. Ce serait de un stupide et de deux totalement vide de sens. Mais t'as pas à t'en faire Eli, je lui règle son compte s'il te tourne autour et ce serait... Comment disent-ils ça aux États-Unis? Ah oui, "At gun's point". Rien de plus, rien de moins."

Répondit la policière d'un ton détaché avant de vider son second verre toujours sans broncher.

"Sacré ruskof de Kowalsky, il serait fier de moi... Lui qui s'est fait un devoir de m'immuniser un maximum à l'alcool pour clouer le bec de ces crétins de bar qui font des concours idiots. Un chic type Kowalsky. Ce n'est peut-être pas un gentleman mais il a du coeur et c'est un chic type. Il en faudrait plus des mecs comme lui en ce bas monde..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Levy
Espionne
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 26
Société : Schya
Formation : Technique policière et criminologue
Citation : «L'art d'être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l'art de réussir»
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Armes: Desert Eagle noir et un petit couteau
Equipement:

MessageSujet: Re: Simple comme bonjour à la façon des gens d'action? [Malhia   Sam 7 Juin - 0:15

Elizabeth abaissa sa tête en direction de son verre qu'elle tenait nonchalemment entre ses deux mains. Elle étira un léger sourire amusé à ses lèvres, démontrant ainsi que ses propos lui étaient non pas déplaisantes.

"Un chic type vous dites?! C'est un de vos amis... ou un ancien petit copain avec lequel vous êtes resté ami..."

Releva la tête, l'espionne décocha un regard intéressé, comme soudainement obnubilée par ce Kowalsky qui semblait porter une très grande estime dans l'esprit de la policière.

"Ou bien vous l'appréciez plus qu'en ami?"

Questionna curieusement la jeune femme qui fixa assez intensément Malhia avec un sourire espiègle, prétextant qu'elle s'intéressait aux histoires de coeur des autres. Enfin, qu'est-ce qui qualifie généralement le blabla des filles. Eh bien oui, malgré l'aspect plutôt barbare et impulsif de la femme aux cheveux ébènes, celle-ci avait un penchant pour ce genre d'histoire et de potins. Toutefois, elle détestait partager les siens, mentant sur le fait que sa vie sentimentale n'avait rien d'extraordinaire... et elle tâchait de changer habilement de sujet de conversation. Les gens la regardaient d'abord avec stupeur, mais entrait dans son jeu sans insister davantage. D'autant plus que sa relation avec Carter resterait un secret bien gardé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malhia Lyman
Capitaine de la police d'Ataxia
avatar

Nombre de messages : 124
Age : 29
Date d'inscription : 12/12/2007

Feuille de personnage
Age: 27 ans
Armes: Benelli M3 Super 90, FN F2000 et Heckler & Koch Mk.23
Equipement: Communicateur, menottes et matraque

MessageSujet: Re: Simple comme bonjour à la façon des gens d'action? [Malhia   Sam 7 Juin - 2:30

"Oh Kowalsky est déjà marié tu sais... Autrement on serait probablement ensemble. C'est un des premier policiers avec qui je me suis liée d'amitié. Il aurait fait un petit ami parfait malgré mes préférences et je dois t'avouer que j'ai été pendant un temps jalouse de la femme qu'il aime. Mais bon, on ne sacrifie pas une solide relation amicale pour une crise de jalousie alors j'ai laissé le temps et l'amour faire leur oeuvre."

Expliqua Malhia en souriant. Elle repensait à tous les bons moment passé avec son collègue et son épouse, notamment les dîner les fins de semaine. Quoi de mieux pour se vider les esprits après une semaine de travail?

"Ils disent que l'amour peut être éphémère et l'amitié éternelle alors je pense avoir miser correctement!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Levy
Espionne
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 26
Société : Schya
Formation : Technique policière et criminologue
Citation : «L'art d'être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l'art de réussir»
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Armes: Desert Eagle noir et un petit couteau
Equipement:

MessageSujet: Re: Simple comme bonjour à la façon des gens d'action? [Malhia   Lun 9 Juin - 20:30

Elizabeth hocha la tête et revint soudainement sérieuse, cette pointe d'espièglerie intriguée disparaissant de son visage. Elle contempla son verre un moment avant de prendre la décision d'en prendre une gorgée. Elle en vint même à terminer tout le contenu de son verre et s'étonna de l'avoir fini aussi rapidement.

"En effet, il ne vaut mieux pas détruire une relation avec de la jalousie."

Énonça innocemment la jeune femme qui n'avait nullement pensé à dire cela aussi fort. En effet, cette simple remarque pouvait être susceptible de déclencher une série de soupçons chez Malhia par rapport à des expériences antérieures chez elle. Comme si elle se foutait de l'opinion de sa camarade, elle fit comme si de rien n'était et se mit à frotter son front comme par signe de fatigue. Elle soupira et indiqua du regard au serveur de la resservir. Dès que ce fut fait, elle en prit une gorgée, plus raisonnable cette fois-ci.

"Je préfèrais une solide amitié à une relation amoureuse instable. Mais bon, qui suis-je pour dire ça? Je veux dire, j'ai eu une période plutôt sombre au niveau social... la seule chose que j'en tire c'est que je ne veux plus jamais retomber là-dedans. Et je te ne le souhaite pas non plus..."

Proféra Elizabeth qui s'était remise à regarder la policière.

"Crois-moi, ce n'est pas une partie de plaisir..."

Sur ce, elle prit une deuxième gorgée sans toutefois vider son verre. Elle avait l'air de lui dire que la vie de riche n'était pas toujours heureuse; que même ces gens-là connaissent des hauts et des bas. Enfin, elle n'allait quand même pas partir dans un monologue. Non, même si ce n'était qu'une couverture, elle n'allait pas commencer à se plaindre de tout et de rien à la fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Simple comme bonjour à la façon des gens d'action? [Malhia   

Revenir en haut Aller en bas
 
Simple comme bonjour à la façon des gens d'action? [Malhia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Divorcer, c'est simple comme bonjour
» - Que voudriez-vous graver sur votre tombe ? - Quelque chose de court et simple, comme : Je reviens dans 5 minutes.
» Bonjour..... c'est bien comme ça qu'on dit? Fini.
» Petites phrases comme-ci, comme-ça...
» Go Habs Go - Simple Plan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ataxia : nouvelle génération :: Ataxia :: Quartier des affaires :: Grandes avenues-
Sauter vers: