Ataxia, la capitale d'un monde chaotique où le pouvoir découle de la richesse et de la terreur.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Il faut que nous parlions, monsieur Monagan... (PV)

Aller en bas 
AuteurMessage
Olivier Maxter
Décédé
avatar

Nombre de messages : 372
Age : 34
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 23
Armes: Mgv-176 modifié, Knife Pistol Type 89 modifié et laser intégré dans une montre
Equipement: Ordinateur portable modifié, paire de lunette avec verres conventionnels et modes de vision spéciaux, montre avec plusieurs options électroniques

MessageSujet: Il faut que nous parlions, monsieur Monagan... (PV)   Mar 13 Mai - 19:12

Olivier avait convoqué le jeune membre de la Synnefo sur la terrasse plutôt que dans son bureau. Il avait envie de prendre l'air et il savait que personne ne viendrait le déranger comme il l'avait ordonné. Il avait ses doutes quant à l'état psychologique de ce drôle d'oiseau et si la Synnefo était certes tolérante, elle ne tolérait en rien le mensonge. On a beau être criminel, Olivier Maxter ordonnait l'honnêteté de tout ses employés. Il avait devant lui le dossier supposément officiel du jeune homme et un autre dossier avec des sources externes aux fichiers de la Synnefo. Il consulta sa montre: le convoqué arriverait en retard s'il ne se pointait pas dans les secondes à venir...

*On verra ce qu'il a à dire pour sa défense bien que je doutes que l'argument soit valable pour moi. Le mensonge est chose que je ne digérerai jamais et que je n'accepterai pas davantage...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artus Monaghan
Espion
avatar

Nombre de messages : 67
Société : Synnefo
Formation : cryptologie & empoisonnement
Citation : Va t'faire foutre un oeuf
Date d'inscription : 08/12/2007

Feuille de personnage
Age: 20 ans
Armes: couteau à lame rétractable, Sig-Sauer P245, set de poisons
Equipement: ordinateur portable

MessageSujet: Re: Il faut que nous parlions, monsieur Monagan... (PV)   Mar 13 Mai - 19:45

Il était onze heures du soir passées lorsqu'Artus avait reçu par email une convocation officielle de la part du boss de la Synnefo en personne. Intrigué, Artus n'en avait pas moins bien sûr répondu par l'affirmative. Il était associable, certes, mais pas au point de désobéir à un ordre direct de son patron. Il verrouilla son ordinateur, ainsi que la porte de sa chambre, et se dirigea vers les ascenseurs. Il s'engouffra devant le premier qui voulut bien s'ouvrir devant lui, et appuya sur le bouton du tout dernier étage : la terrasse, endroit incongru s'il en est pour une entrevue avec le boss, d'autant plus à cette heure avancée de la soirée. Mais soit.

Artus n'avait jamais aimé les ascenseurs, mais sa phobie avait encore empiré depuis la fois où il est était resté coincé dans un ascenseur en compagnie d'une jeune femme Schya. Mais il ne se sentait pas de se taper tous les étages à pieds... Il n'avait jamais été très endurant. Lorsque les portes coulissèrent devant lui, il poussa un soupir de soulagement et se glissa rapidement à l'extérieur, déboulant directement sur la terrasse.

Il regarda tout autour de lui pour finalement repérer Olivier Maxter. Il ne l'avait encore pas rencontré depuis son arrivée à la Synnefo, mais il avait vu son effigie recouvrir les murs de la chambre de son frère, et l'avait donc reconnu instantanément. Il s'avança silencieusement, comme à son habitude, vers lui, se demandant ce qu'il pouvait bien lui vouloir.

Lorsqu'il fut arrivé à sa hauteur, il s'immobilisa et resta quelques secondes silencieux, se demandant s'il devait le saluer ou non. Finalement, il décida que le meilleur choix était en effet de le saluer, puisqu'il était son supérieur, et qu'il lui devait le respect. Il marmonna donc un "bonsoir", d'une petite voix, mais suffisamment haut pour qu'Olivier puisse l'entendre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Maxter
Décédé
avatar

Nombre de messages : 372
Age : 34
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 23
Armes: Mgv-176 modifié, Knife Pistol Type 89 modifié et laser intégré dans une montre
Equipement: Ordinateur portable modifié, paire de lunette avec verres conventionnels et modes de vision spéciaux, montre avec plusieurs options électroniques

MessageSujet: Re: Il faut que nous parlions, monsieur Monagan... (PV)   Mar 13 Mai - 23:20

"Bonsoir Artus. C'est au plein coeur de la nuit qu'il est le meilleur temps pour regarder la ville et je tenais à partager ce temps d'observation avec toi. Regarde la bien et tu verras comme moi que dans cet état, il est impossible d'en voir la corruption et le chaos qui la ronge."

Dit Olivier de son ton calme coutumier. Sans se retourner et d'un simple geste de la main, il invita le jeune homme à s'approcher pour mieux voir l'étendue lumineuse et paisible que représentait Ataxia by night.. Quand le jeune homme arriva à sa hauteur, Olivier reprit la parole.

"Elle donne l'impression d'être autre chose que ce qu'elle est par la tromperie et le mensonge et c'est ce qui en fait la cité la plus dangereuse de ce monde. Deux éléments très peu agréables et désirables que l'on retrouve autant chez les choses qui ne vivent pas..."

Olivier se retourna par fixer un regard glacial dans celui du jeune homme avant que subitement le ton ne change, devenant plus froid encore que l'espace infinie.

"Et bien sûr chez les êtres vivants. Comme dans ton cas bien particulier. Sais-tu que l'on apprend beaucoup de choses quand on se donne la peine d'apprendre le noble art du piratage informatique, Artus? Je suppose que tu te doutais bien qu'on ne prend pas Olivier Maxter pour un idiot sans en payer le prix, n'est-e pas?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artus Monaghan
Espion
avatar

Nombre de messages : 67
Société : Synnefo
Formation : cryptologie & empoisonnement
Citation : Va t'faire foutre un oeuf
Date d'inscription : 08/12/2007

Feuille de personnage
Age: 20 ans
Armes: couteau à lame rétractable, Sig-Sauer P245, set de poisons
Equipement: ordinateur portable

MessageSujet: Re: Il faut que nous parlions, monsieur Monagan... (PV)   Mer 14 Mai - 0:31

Artus écouta d'une oreille peu convaincue la tirade d'Olivier sur Ataxia by night. Pour lui, ce n'étaient que paroles inutiles. Enfin, d'une certaine façon. Car il se doutait bien que son patron ne l'avait pas convoqué pour faire de la poésie sur les lueurs de la ville. Il s'agissait sans aucun doute d'un prélude à quelque chose d'autre. Mais Artus n'étant pas bavard, il aurait préféré qu'il en vienne directement au fait. Néanmoins, il écouta poliment son boss, hochant doucement la tête pour lui signifier qu'il était attentif. Son visage ne laissait paraître aucune expression si ce n'était, comme à son habitude, un peu de mélancolie.

Aux dernières paroles que prononcèrent Olivier Maxter, Artus fronça les sourcils. Quel était donc son problème à celui-là ? Que lui voulait-il donc ? Artus était bien à cent lieues de se douter de ce qui traversait l'esprit de son boss, et pour cause : il n'avait absolument rien à se reprocher.

Il se contenta donc de répondre poliment :

- Sans doutes.

Il espérait qu'Olivier n'attendait pas une réponse plus développé, car en l'occurrence il était tombé sur la mauvaise personne pour cela.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Maxter
Décédé
avatar

Nombre de messages : 372
Age : 34
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 23
Armes: Mgv-176 modifié, Knife Pistol Type 89 modifié et laser intégré dans une montre
Equipement: Ordinateur portable modifié, paire de lunette avec verres conventionnels et modes de vision spéciaux, montre avec plusieurs options électroniques

MessageSujet: Re: Il faut que nous parlions, monsieur Monagan... (PV)   Mer 14 Mai - 1:48

"Une réponse courte mais exacte. Dis moi, Artus, sauf si les censeurs ont effectivement bien fait leur travail, tu es le frère du jeune Erwan Stansfield. Si ce constat est vrai, c'est choses qui ne figure pas à ton dossier. Pourquoi? Là est toute la question. Comme tu le sais sans doute, la force de la Synnefo se situe dans le lien de confiance patron/employé et la structure plus familiale développée par mes prédécesseurs. Alors pourquoi avoir menti si mensonge il y a?"

Demanda Olivier d'un ton tranquille, scrutant chaque signe possible dans le visage du jeune homme.

"Y aurait-il par hasard une raison plus précise à cela que tu pourrais me donner en plus de dix mots?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artus Monaghan
Espion
avatar

Nombre de messages : 67
Société : Synnefo
Formation : cryptologie & empoisonnement
Citation : Va t'faire foutre un oeuf
Date d'inscription : 08/12/2007

Feuille de personnage
Age: 20 ans
Armes: couteau à lame rétractable, Sig-Sauer P245, set de poisons
Equipement: ordinateur portable

MessageSujet: Re: Il faut que nous parlions, monsieur Monagan... (PV)   Mer 14 Mai - 20:37

Artus, surprit, haussa les sourcils et croisa les bras. Que lui déblatérait donc cet individu ? Mensonge ? Censure ? Qu'est-ce que c'était que cette histoire ? Etait-il en train de l'accuser d'une quelconque faute ? si c'était bien le cas, Artus en tombait des nues, car il ne voyait vraiment pas ce qu'il avait fait de mal, en effet, tout simplement :

- Personne m'a posé la question.

Il avait réduit sa phrase au maximum. Venant de lui, d'aussi longues paroles équivalaient presque à un exposé complet. Il aurait même réduit la chose à "pas d'mandé" s'il n'avait pas eu conscience qu'il se trouvait face à son chef et qu'il se devait de faire des efforts. De plus il lui avait demandé de formuler une réponse en plus de dix mots... Mais Artus ne voyait pas du tout ce qu'il pouvait dire de plus.

Il fit une petite moue et agita la main, comme lorsque quelqu'un mime "couci, couça", pour faire comprendre à Olivier qu'il ne voyait pas quoi dire de plus. Néanmoins, bien sûr, il était enclin à poursuivre si son patron lui posait d'autres questions.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Maxter
Décédé
avatar

Nombre de messages : 372
Age : 34
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 23
Armes: Mgv-176 modifié, Knife Pistol Type 89 modifié et laser intégré dans une montre
Equipement: Ordinateur portable modifié, paire de lunette avec verres conventionnels et modes de vision spéciaux, montre avec plusieurs options électroniques

MessageSujet: Re: Il faut que nous parlions, monsieur Monagan... (PV)   Jeu 15 Mai - 3:19

"Admettons. Mais cela ne me dit pas pourquoi tu as décidé de ne pas mettre ces détails dans ton dossier. Aurais-tu quelque chose à cacher? Du genre espion de la Schya ou de la Mavros qui cherche à se dissocier de toute possibilité de retraçage, quelque chose du genre? J'avoue être perturbé par une telle omission... Que cherchais-tu à cacher, Artus? Plus précisément, suis-je en mesure de te faire confiance après un coup pareil? Je demande l'honnêteté de mon personnel, ce n'est pas nouveau... C'est d'ailleurs devenu, en quelque sorte, ma marque de commerce et même nos... Rivaux sont au courant de cette politique!"

Dit Olivier en faisant un gros effort pour rester calme. Quel culot que de ne pas s'expliquer davantage... Parler n'était pourtant pas chose difficile...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artus Monaghan
Espion
avatar

Nombre de messages : 67
Société : Synnefo
Formation : cryptologie & empoisonnement
Citation : Va t'faire foutre un oeuf
Date d'inscription : 08/12/2007

Feuille de personnage
Age: 20 ans
Armes: couteau à lame rétractable, Sig-Sauer P245, set de poisons
Equipement: ordinateur portable

MessageSujet: Re: Il faut que nous parlions, monsieur Monagan... (PV)   Ven 16 Mai - 20:05

Alors là, malgré tout le respect qu'Artus devait à son patron, il devait admettre qu'il commençait sérieusement à lui courir sur le haricot. Nom de dieu ! Ce n'était tout de même pas de sa faute si on ne lui avait pas posé les questions qu'il fallait lors de la création de son dossier à son entrée à la Synnefo. Il n'avait rien omis. Il s'était contenté de répondre aux questions qu'on lui avait posées, c'était déjà pas mal venant de sa part. Si ce genre d'information avait été tellement important, alors, pourquoi ne le lui avait-on pas demandé directement ? Il ne pouvait pas savoir sans qu'on lui dise, non ? Et, de plus, il ne savait même pas que son frère était également à la Synnefo, jusqu'à ce qu'il le croise par hasard dans le QG.

Il poussa un petit soupire et haussa les yeux au ciel et marmonna :

- J'ai rien caché. On m'a rien d'mandé. Sinon j'l'aurais dis.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Maxter
Décédé
avatar

Nombre de messages : 372
Age : 34
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 23
Armes: Mgv-176 modifié, Knife Pistol Type 89 modifié et laser intégré dans une montre
Equipement: Ordinateur portable modifié, paire de lunette avec verres conventionnels et modes de vision spéciaux, montre avec plusieurs options électroniques

MessageSujet: Re: Il faut que nous parlions, monsieur Monagan... (PV)   Ven 16 Mai - 20:46

"Mais bon sang, t'es pas capable de parler comme tout le monde, de faire des phrases plus développées? Tu cherches à prouver que tu peux m'énerver avec ton attitude et que je vais laisser passer l'insubordination comme ça? Tu sais ce que le mot dialogue veut dire, Artus? Parce que si oui, ça ne parait vraiment pas mais alors là pas du tout. Admettons que je me sois trompé, que tu aies été parfaitement franc et tout. Ce n'est pas une raison pour adopter une attitude aussi désagréable, j'ai l'impression de parler à quelque'un en état de choc: de courtes phrases à peine inaudible, un langage en contractions... Fait un effort non de non!"

Cria presque un Olivier excédé, habitué à des dialogues riches et des conversations vivantes à défaut d'être riches. Artus l'énervait au plus au point et il l'aurait balancé du toit si quelque chose quelque part en lui ne l'en avait pas dissuadé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artus Monaghan
Espion
avatar

Nombre de messages : 67
Société : Synnefo
Formation : cryptologie & empoisonnement
Citation : Va t'faire foutre un oeuf
Date d'inscription : 08/12/2007

Feuille de personnage
Age: 20 ans
Armes: couteau à lame rétractable, Sig-Sauer P245, set de poisons
Equipement: ordinateur portable

MessageSujet: Re: Il faut que nous parlions, monsieur Monagan... (PV)   Dim 1 Juin - 22:16

Artus cligna plusieurs fois de ses yeux exorbités par la surprise. Bon, il pouvait comprendre que son quasi mutisme ordinaire pouvait énerver ses interlocuteurs, mais là, il avait du mal à suivre son boss, car, en effet, selon son ordinaire, Artus se considérait particulièrement loquace, et n'avait vraiment pas l'impression de s'être montré désagréable, bien au contraire : encore une fois, il s'était contenté de faire ce qu'on lui avait demandé, en l'occurrence, répondre à une question. De plus, il détestait les gens qui s'énervaient si facilement et sans raison (c'était ainsi que la situation lui apparaissait tout du moins) cela le mettait non seulement de mauvaise humeur, mais également mal à l'aise, donc dans de très mauvaise conditions pour devenir plus loquace.

D'ordinaire, Artus serait parti sans rien ajouter et en se contentant de lancer un dernier regard noir à son interlocuteur. Mais il avait beau vivre dans sa petite bulle, il n'en était pas moins conscient qu'en l'occurrence, les choses étaient différentes : désormais, il avait un patron, un supérieur hiérarchique.

Il fit une petite moue et se gratta la tête, se demandant ce qu'il pouvait bien faire pour faire comprendre au boss qu'il ne cherchait pas à être désagréable, mais qu'il n'était pas dans ses cordes d'avoir une conversation développée... Il réfléchit à un moyen de communication qu'il maîtrisait. La parole, clairement, non. Il y avait bien la musique, mais il ne savait pas si son patron était un mélomane... Ah, il y avait bien une solution !

Il sortit son ordinateur portable de sa sacoche et se résolu à articuler quelque chose :

- Z'avez votre ordi ?


Il désignait le sien du doigt, essayant de faire comprendre à Olivier qu'il désirait dialoguer par écrit via l'envoi de mail. Ce serait bien plus simple... pour lui. Cela lui permettrait d'avoir une conversation bien plus structurée, selon les désirs du patron.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Maxter
Décédé
avatar

Nombre de messages : 372
Age : 34
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 23
Armes: Mgv-176 modifié, Knife Pistol Type 89 modifié et laser intégré dans une montre
Equipement: Ordinateur portable modifié, paire de lunette avec verres conventionnels et modes de vision spéciaux, montre avec plusieurs options électroniques

MessageSujet: Re: Il faut que nous parlions, monsieur Monagan... (PV)   Dim 1 Juin - 23:29

Olivier manqua de pousser un cri de rage: lui, Olivier Maxter, chef de la Synnefo, forcé de se plier aux fantaisies d'un employé qui manifestement ne savait que trop peu parler... Il l'aurait truffé de plomb si son professionnalisme et son éthique personnelle ne l'en avait pas empêché. Son ordinateur portable... Il le traînait toujours avec lui lorsqu'il était dans l'immeuble, dans une mallette qui avait plus l'air de celle d'un buisnessman que d'un maître hacker... Il mit donc l'appareil sous tension après avoir jeté un regard assassin à son employé et attendit que l'autre commence à communiquer.

*Un mot de travers, un seule et je te troues la peau sans même hésiter. Il y a toujours des limites à ma patience...*

"Bon,c'est quand tu veux mais je te conseille de faire mieux à l'écrit qu'à l'oral. Ma patience a ses limites et tu es en train de les franchir..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artus Monaghan
Espion
avatar

Nombre de messages : 67
Société : Synnefo
Formation : cryptologie & empoisonnement
Citation : Va t'faire foutre un oeuf
Date d'inscription : 08/12/2007

Feuille de personnage
Age: 20 ans
Armes: couteau à lame rétractable, Sig-Sauer P245, set de poisons
Equipement: ordinateur portable

MessageSujet: Re: Il faut que nous parlions, monsieur Monagan... (PV)   Dim 8 Juin - 19:59

A ceci, Artus se contenta de pousser un petit soupire en guise de réponse et ouvrit son ordinateur puis appuya sur le bouton power. La machine se mit à ronronner doucement et lorsque tout fut chargé, Artus ne perdit pas une seconde et ouvrit sa boîte mail. Il accéda à sa liste de contacts, dans laquelle avaient été rentrés par défaut toutes les adresses des membres de la Synnefo lors de son entrée dans l'organisation, et par conséquent celle d'Olivier Maxter. Il double cliqua sur le nom de ce dernier et commença à rédiger :

"M. Maxter, veuillez excuser mon mutisme, je n'ai jamais su faire bon usage de la parole. Pour vous répondre : je n'ai rien à cacher. J'ignorais tout de la présence de mon frère à la Synnefo jusqu'à ce que je l'y rencontre par hasard quelques jours auparavant. Si j'ai adopté un nouveau nom, c'est uniquement car j'ai renié la famille dont je viens. Je n'ai plus aucun contact avec eux depuis des années. Ils veulent me renvoyer d'où je viens, dans cet établissement psychiatrique, mais je n'ai encore jamais croisé leur chemin depuis que je m'en suis échappé. Je n'aurais aucun intérêt à trahir la Synnefo qui m'offre non seulement protection face à eux, mais également l'assurance de mener, enfin, une vie normale. Si je n'ai rien précisé dans mon dossier, je le répète encore une fois : c'est parce qu'on ne m'avait rien demandé et je n'ai pas jugé utile de le préciser puisque rien dans ce qui m'a été donné à remplir ne semblait traiter de quoi que ce soit de la sorte. Si vous avez d'autres questions, je reste à votre entière disponibilité."

Ses doigts caracolaient à toute vitesse sur le clavier et il lui fallu moins d'une minute pour rédiger ce paragraphe et l'envoyer à son chef. Ce faisant, il releva ses yeux verrons vers lui et le scruta poliment, attendant une quelconque réaction.

Ce qu'il venait de rédiger correspondait à ce qu'il aurait pu débiter, à l'oral, en environs deux semaines, et bien sûr, son discours n'eût jamais eu la même qualité de formulation, car s'il s'exprimait de façon soutenue à l'écrit, son parler était beaucoup plus familier.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Maxter
Décédé
avatar

Nombre de messages : 372
Age : 34
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 23
Armes: Mgv-176 modifié, Knife Pistol Type 89 modifié et laser intégré dans une montre
Equipement: Ordinateur portable modifié, paire de lunette avec verres conventionnels et modes de vision spéciaux, montre avec plusieurs options électroniques

MessageSujet: Re: Il faut que nous parlions, monsieur Monagan... (PV)   Mar 10 Juin - 3:02

"Nom de..."

Murmura Olivier en lisant le message de son employé, clignant des yeux à plusieurs reprises. Il s'était bien sûr attendu à une réponse plus complète mais à quelque chose de semblable... Non. cela dépassait et de loin ses attentes pourtant plutôt exigeantes selon ses propres standards...Il prit la peine de relire une ou deux fois pour s'assurer qu'il avait le bon courriel sous la main avant de se résigner à accepter l'évidence...

"C'est déjà plus à mon goût... Mais cet handicap de langage est plus préoccupant qu'une omission d'information... Je me demande si la rééducation est un choix judicieux dans cette optique des choses... L'action la plus efficace n'est pas nécessairement la meilleure..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artus Monaghan
Espion
avatar

Nombre de messages : 67
Société : Synnefo
Formation : cryptologie & empoisonnement
Citation : Va t'faire foutre un oeuf
Date d'inscription : 08/12/2007

Feuille de personnage
Age: 20 ans
Armes: couteau à lame rétractable, Sig-Sauer P245, set de poisons
Equipement: ordinateur portable

MessageSujet: Re: Il faut que nous parlions, monsieur Monagan... (PV)   Ven 13 Juin - 13:03

Artus fixa son chef d'un regard qui semblait absent durant quelques secondes avant de reporter son attention sur son écran et de se remettre à pianoter avec agilité sur son clavier pour finalement envoyer à Olivier Maxter le message suivant :

"Durant pour ainsi dire toute ma vie, on a cherché à me "rééduquer". Ça n'a jamais marché. Peut-être pace que, au fond, je n'en ai pas envie. Bien sûr j'ai conscience du handicap qui m'indispose et des inconvénients qu'il apporte, mais je n'ai pas envie de changer, ça ne serait plus moi. Je veux rester Artus, pas devenir quelqu'un d'autre. Ce n'est pas un refus de communication, je sais communiquer... Mais pas par la parole. Comme vous le constatez je suis capable d'écrire correctement. J'ai été employé ici en tant qu'espion, mais pas sur le terrain. Je suis spécialisé en cryptologie, pas besoin d'être un grand orateur pour cela. Et même si je suis ammené à être sur le terrain, en tant qu'espion, il est toujours préférable de se montrer discret. Qu'en pensez-vous ?"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Maxter
Décédé
avatar

Nombre de messages : 372
Age : 34
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 23
Armes: Mgv-176 modifié, Knife Pistol Type 89 modifié et laser intégré dans une montre
Equipement: Ordinateur portable modifié, paire de lunette avec verres conventionnels et modes de vision spéciaux, montre avec plusieurs options électroniques

MessageSujet: Re: Il faut que nous parlions, monsieur Monagan... (PV)   Lun 16 Juin - 16:58

"L'argument se vaut en effet mais qu'en est-il des réunions? Je ne vais pas demander à mon personnel de communiquer par courriels autour de la table, ce serait tout sauf pratique. La vitesse de frappe moyenne ne permet pas de longs échanges... et puis du reste, quand le débat se réchauffe, il va devenir impossible de modifier ce qu'on veut répondre au fur et à mesure de la discussion..."

Fit remarquer Olivier non sans y avoir réfléchit au moins deux fois. Après tout... Il était plus que vrai de dire que cela serait on ne peut moins pratique dans ce genre de situations qui bien que rares à la Synnefo n'en restaient pas moins réelles. Évidemment, il ne voulait pas se montrer être une sorte d'ennemis aux yeux du jeune homme mais il fallait penser dans l'intérêt du plus grand nombre et non des particuliers... Nécessité oblige.

"Bien sûr, si tu as une solution à proposer, je t'écoutes avec attention. Cela me sera sans doute utile pour établir la marche à suivre concernant ton cas bien précis..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artus Monaghan
Espion
avatar

Nombre de messages : 67
Société : Synnefo
Formation : cryptologie & empoisonnement
Citation : Va t'faire foutre un oeuf
Date d'inscription : 08/12/2007

Feuille de personnage
Age: 20 ans
Armes: couteau à lame rétractable, Sig-Sauer P245, set de poisons
Equipement: ordinateur portable

MessageSujet: Re: Il faut que nous parlions, monsieur Monagan... (PV)   Lun 8 Sep - 16:49

Artus poussa un soupire à fendre les pierres et se prit la tête entre les mains. Qu'espérait donc son chef, qu'il trouve la solution à tout ? Il faisait déjà des efforts démesurés afin de s'intégrer à la Synnefo et de faire son travail correctement, sans compter le fait qu'il était complètement déstabilisé par la présence de son frère dont il avait seulement prit connaissance après avoir rejoint la corporation. Ses doigts courraient sur le clavier alors qu'il rédigeait :

"Je n'ai pas d'autre solution à vous proposer. Maintenant, si vous voulez vous débarrasser de moi : faites-le. Il faut croire que c'est ma destinée."

D'abord sa famille, puis l'amie qui l'avait reccueilli, cette jeune fille qu'il avait rencontrée, maintenant la Synnefo... Personne ne voulait du mouton noir qu'il était... Ahah, mouton noir, alors qu'il était albinos... Hilarant...

"Mettez-moi à la porte, et je serais mort demain. La Synnefo est ma dernière chance, mon havre. Ma famille me traquait pour m'enfermer, maintenant, puisque je suis à la Synnefo, ils me traquent pour m'éliminer. Je suis venu chercher refuge ici, mais pas seulement. Je ne veux pas me vanter, mais j'ai des compétences qui sauront vous être très utiles. Sinon je n'aurais pas été embauché, n'est-ce pas ? Je sais que j'ai ce satané handicap, mais je ne manque pas de volonté. J'ai envie de me rendre utile, et si par la même occasion je peux me venger de ma famille, j'y gagne partout. A vous de décider de mon sors, patron."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Maxter
Décédé
avatar

Nombre de messages : 372
Age : 34
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 23
Armes: Mgv-176 modifié, Knife Pistol Type 89 modifié et laser intégré dans une montre
Equipement: Ordinateur portable modifié, paire de lunette avec verres conventionnels et modes de vision spéciaux, montre avec plusieurs options électroniques

MessageSujet: Re: Il faut que nous parlions, monsieur Monagan... (PV)   Mar 9 Sep - 16:58

"Mais voyons Artus, me prends-tu pour un monstre? Je n'ai pas pour habitude d'abandonner à leur triste sort les enfants de la Synnefo. Je ne suis pas sans solutions: je te proposais de donner ton opinion sur un problème qui te concerne, rien de plus, rien de moins. Je ne tiens pas à te jeter à la rue, ce serait bien cruel de ma part. Ma réputation en tant que patron est très bien établie, tu devrais savoir que ce n'est pas mon genre..."

Fit remarquer Olivier d'un ton sévère. Il avait des devoirs en tant que patron et pas uniquement des droits, chose que les employés oubliaient souvent lorsqu'ils étaient confrontés à un problème les impliquant, ce qui ne manquait pas d'irriter Olivier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artus Monaghan
Espion
avatar

Nombre de messages : 67
Société : Synnefo
Formation : cryptologie & empoisonnement
Citation : Va t'faire foutre un oeuf
Date d'inscription : 08/12/2007

Feuille de personnage
Age: 20 ans
Armes: couteau à lame rétractable, Sig-Sauer P245, set de poisons
Equipement: ordinateur portable

MessageSujet: Re: Il faut que nous parlions, monsieur Monagan... (PV)   Dim 5 Oct - 19:35

Artus avait vraiment cru comprendre que son patron voulait le virer, ou pire... Il avait été tellement habitué à ce que tout un chacun le laisse tomber un jour ou l'autre. Il se pensait maudit, interdit à toute affection ou protection, destiné à être seul au monde, pourchassé, comme un monstre... Pauvre petite chose, va ! C'est pourquoi les paroles d'Olivier Maxter, bien que prononcées sévèrement, le touchèrent beaucoup. Il avait pourtant du mal à y croire, malgré tout le respect qu'il devait à son patron, et malgré, comme il le lui avait rappelé, sa réputation : plus un père qu'un patron envers ses employés, plus, d'ailleurs, des protégés que des employés.

Les doigts d'Artus s'avancèrent vers son clavier, mais y restèrent en suspens. Quelque chose d'étrange montait en lui, quelque chose qu'il avait du mal à identifier. Ses mains tremblaient un peu, un frisson remontait le long de sa colonne vertébrale. Ses yeux le piquaient, et sa lèvre inférieure se mit à trembler. Un léger mal de crâne commençait à s'installer. Et, finalement, une larme coula sur sa joue et lorsqu'elle vint mourir à la commissure de ses lèvres, Artus sursauta. Qu'est-ce que c'était que ça ?

Il releva les yeux vers Olivier, sourcils froncés et un air perplexe sur le visage, comme s'il demandait à son patron de lui expliquer ce qui était en train de lui arriver. Mais il le savait, après tout, ce n'était pas si difficile à comprendre : il était touché, ému. Quelqu'un, manifestement, se souciait de lui, malgré son handicap, malgré son apparence repoussante. Mais s'agissait-il encore d'un leurre, comme avec son frère ? Et où était-il, d'ailleurs, celui-là ?

Il secoua la tête. Ce n'était pas le moment pour ce genre de questions. Ses doigts se remirent à pianoter sur son clavier, comme si de rien n'était :

"Pardonnez mon manque de confiance. Sachez que ce n'est pas un manque de confiance en vous, mais plutôt en moi. Cela ne se reproduira plus. Y a-t-il autre chose que je puisse faire pour vous ?"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Maxter
Décédé
avatar

Nombre de messages : 372
Age : 34
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 23
Armes: Mgv-176 modifié, Knife Pistol Type 89 modifié et laser intégré dans une montre
Equipement: Ordinateur portable modifié, paire de lunette avec verres conventionnels et modes de vision spéciaux, montre avec plusieurs options électroniques

MessageSujet: Re: Il faut que nous parlions, monsieur Monagan... (PV)   Jeu 9 Oct - 21:22

«Mon petit Artus, je ne vois pas ce que tu aurais à te reprocher si ce n’est d’être humain, avec tes forces et tes faiblesses. Je vois en mes employés des diamants bruts et c’est autant à moi qu’aux événements de te forger, de te tailler. Dans quelques années, qui sait, peut-être seras-tu un tout autre homme ayant réussit à surmonter ses propres démons. Cela peut paraître utopiste mais je dis et maintiens que rien n’est impossible quand on a la volonté qui va avec. Franchement, moi le premier j’ai eu ma part de choses à faire pour être ce que je suis aujourd’hui. Et ce que j’espère t’éviter c’est que ce chemin soit entaché par le sang. Il y a des choses auxquelles il faut parfois savoir se résoudre et c’est pour cette raison que je travaille avec autant d’acharnement à aider les enfants de la Synnefo. Pour certain, cette triste étape a déjà été franchie. Pour d’autre, c’est au bord du précipice qu’elle se trouve. Pour d’autres encore, cette éventualité n’est même pas encore présente. Quel que soit le cas à traiter, je me fais un devoir que d’y veiller. Autrement, je serais un bien piètre chef, cela va de soi…»

Expliqua le grand chef de la Synnefo sur un ton plein de bon sens. Il était, après tout, reconnu comme étant un excellent orateur qui ne laissait pas sa place pour influencer les esprits, tant de façon bénéfique que néfaste. La rumeur eu voulu que la seconde option relevait de l’exception vis-à-vis des employés de la Synnefo… Mais que de tel cas étaient généralement des extrêmes dans les agissements du boss. Il jeta un regard d’ensemble autour de lui et inspira à plein poumons, le parfum d’une part d’Ataxia venant réveiller chez lui tant de souvenirs et de secrets en lui. Sur ce même toit, des années plus tôt, un boss désormais mort et au nom pratiquement oublié par les citoyens d’Ataxia mais pas par les trois organisations criminelles avait eu une conversation du même genre avec un jeune hacker brillant et plein d’avenir… Et bien sûr, comme tant de chefs avant lui, ceux qui lui succèderaient adopteraient le même rituel. Le toit du bâtiment de la Synnefo avait une signification toute spéciale : si le bureau du chef était au dernier étage, au dessus de tous les autres, le toit représentait l’âme de l’organisation où tous pouvaient se rendre à loisir pour communier, en quelque sorte, avec la Synnefo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artus Monaghan
Espion
avatar

Nombre de messages : 67
Société : Synnefo
Formation : cryptologie & empoisonnement
Citation : Va t'faire foutre un oeuf
Date d'inscription : 08/12/2007

Feuille de personnage
Age: 20 ans
Armes: couteau à lame rétractable, Sig-Sauer P245, set de poisons
Equipement: ordinateur portable

MessageSujet: Re: Il faut que nous parlions, monsieur Monagan... (PV)   Sam 18 Oct - 19:19

Artus poussa un petit soupire, et s'empêcha d'en rajouter une couche en levant les yeux au ciel. La volonté, hein... Bien sûr. Mais qu'en était-il s'il n'avait pas envie de changer, lui ? Bien sûr, il avait conscience que sa façon d'être l'handicapait dans son travail et dans ses relations humaines. Mais il était heureux comme il était. Tant de personnes avaient tenté de le changer. Ses parents. Les éducateurs de l'asile. Kathleen, qui l'avait recueilli lorsqu'il s'était sauvé. Et maintenant, son boss. Bien sûr. Mais Artus ne voulait pas changer. S'adapter, d'accord. Changer, non.

Et bien sûr, Artus avait conscience de la bienveillance d'Olivier. Ce n'était que pour son bien qu'il souhaitait "l'aider à changer". Pas pour lui faire du mal. Mais en même temps, il avait peur de lui. Il ne voulait pas dire quelque chose qui puisse relancer la colère du boss. Aussi, il ne préféra rien dire ce qui lui passait par la tête. D'ailleurs, il n'avait plus grand chose à dire.

Il abaissa à moitié l'écran de son ordinateur et regarda Olivier avant d'articuler d'une voix un peu rauque :

- Autre chose ?


Il faisait ainsi preuve de sa bonne volonté. Il espérait néanmoins qu'il n'y ait rien d'autre à discuter car tout cela l'avait épuisé.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Maxter
Décédé
avatar

Nombre de messages : 372
Age : 34
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 23
Armes: Mgv-176 modifié, Knife Pistol Type 89 modifié et laser intégré dans une montre
Equipement: Ordinateur portable modifié, paire de lunette avec verres conventionnels et modes de vision spéciaux, montre avec plusieurs options électroniques

MessageSujet: Re: Il faut que nous parlions, monsieur Monagan... (PV)   Dim 19 Oct - 4:59

"Pour moi non. Pour toi oui par contre. Va prendre un peu de repos, une bonne nuit de sommeil te fera du bien. Je te recommande de prendre un thé avant d’aller dormir. À la menthe de préférence, cela a toujours été le « remède miracle » que l’on m’a conseillé pour garder un esprit tranquille. Et une bonne journée de congé ne te fera pas de tort non plus. Prend le temps de te détendre, de faire le vide dans ton esprit. Cela peut paraître cliché comme conseil mais crois moi sur parole, cela fait un bien fou. Tu es quelqu’un de bien Artus et je ne voudrais pas que ce genre de discussions, aussi laborieuses et pénibles puissent-elles être viennent te nuire."

Dit Olivier en invitant le jeune homme à le suivre à l’intérieur. Le temps commençait à se rafraîchir et il désirait réintégrer son bureau pour aller se servir quelque chose de chaud à boire. Et une bonne douche ne lui ferait pas de tort non plus. On a beau être le boss et être derrière son bureau à longueur de journée mais dans le feu de l’action… Enfin bref, il voulait allait prendre un peu soin de lui. Ces derniers jours, il avait très mal dormi, mal mangé… Il était temps de reprendre une routine plus saine.

"Tu sais Artus, si tu n’es pas d’accord avec ce que je te dis, tu as parfaitement le droit de me le faire savoir. Je ne suis pas un dictateur, je suis un chef d’organisation criminelle. Et contrairement à d’autre je ne tue pas pour un caprice ou parce que mes employés désapprouvent mes dires. Nous avons tous nos particularités et parfois, la meilleure des intentions s’avère être le pire des poisons pour une personne…"

Il était désormais rendu au niveau de l’accès au toit lorsqu’il reporta son regard sur le jeune homme. Olivier n’était ni devin ni omniscient mais il avait apprit à analyser le regard et l’expression faciale des gens. Et il avait bien comprit que quelque chose dans ce qu’il avait dit ne venait pas rencontrer l’approbation de son subordonné. Il ne s’attendait pas à des aveux évidemment mais il tenait au moins à lui faire savoir qu’il était libre de venir lui en parler si l’envie lui venait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artus Monaghan
Espion
avatar

Nombre de messages : 67
Société : Synnefo
Formation : cryptologie & empoisonnement
Citation : Va t'faire foutre un oeuf
Date d'inscription : 08/12/2007

Feuille de personnage
Age: 20 ans
Armes: couteau à lame rétractable, Sig-Sauer P245, set de poisons
Equipement: ordinateur portable

MessageSujet: Re: Il faut que nous parlions, monsieur Monagan... (PV)   Lun 22 Déc - 15:53

Artus se contenta de hocher poliment la tête en écoutant les recommandations de son boss. Du calme ? Du repos ? Une bonne nuit de sommeil ? Du... Thé ? Et pourquoi pas une séance d'UV tant qu'on y était... Artus détestait le calme, contrairement aux apparences. Il avait la plupart du temps des écouteurs bien enfoncés dans les oreilles, volume au maximum, pour s'isoler du reste du monde. De plus, malgré son air larvaire, il ne supportait pas de rester inactif. Et, torturé comme il était, cela faisait bien des années qu'il n'avait pas eu une nuit de sommeil paisible et réparateur. Enfin, peu lui importait ce que lui recommandait Olivier. Il pouvait faire ce qu'il voulait de son temps libre, et il profiterait donc de cette petite pause pour essayer de retrouver la trace de cette jeune femme qu'il avait rencontrée quelques temps auparavant et qui l'obsédait tant, sans qu'il ne comprenne pourquoi.

Il allait tourner les talons pour prendre l'ascenseur et regagner ses quartiers lorsqu'Olivier lui parla à nouveau. Nom de Dieu ! Ce type pouvait-il donc lire les esprits pour savoir ce qui avait traversé la tête d'Artus ? Non, restons rationnels. Il pouvait être intuitif, mais certainement pas médium. Artus avait la tête bien ancrée à ses épaules et ne croyait pas à ces sornettes. Il ne laisserait à personne une porte ouverte sur son esprit.

- Non. Il n'y a rien. Merci. Bonsoir, débita-t-il platement.

Puis, finalement, il tourna les talons et se dirigea vers l'ascenseur. Il appuya sur le bouton, les portes s'ouvrirent. Il se glissa à l'intérieur, appuya à nouveau sur un bouton, les portes se refermèrent, et Artus regagna ses quartiers pour s'y enfermer afin de non pas se reposer, mais continuer ses recherches sur Yumi.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il faut que nous parlions, monsieur Monagan... (PV)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il faut que nous parlions, monsieur Monagan... (PV)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Myrlande Manigat chapo ba, nou pap janm bliye ou!!!!
» Faut pas nous prendre pour des im-Bercy-les!
» C'est à boire qu'il nous faut
» « Nous recherchons tous la lumière mais parfois pour trouver la lumière il faut se confronter à l'obscurité. » † Camille
» Connie • Nous sommes tous des héros au fond de nous il faut juste savoir creuser assez profond

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ataxia : nouvelle génération :: Ataxia :: Synnefo :: Gratte-ciel Synnefo :: Étages :: Terrasse-
Sauter vers: