Ataxia, la capitale d'un monde chaotique où le pouvoir découle de la richesse et de la terreur.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Visite chez Carter [PV Carter]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Elizabeth Levy
Espionne
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 27
Société : Schya
Formation : Technique policière et criminologue
Citation : «L'art d'être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l'art de réussir»
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Armes: Desert Eagle noir et un petit couteau
Equipement:

MessageSujet: Re: Visite chez Carter [PV Carter]   Mar 20 Mai - 1:22

Un mince soulagement eut tôt fait d'apaiser une crainte d'Elizabeth. Dans un sens, elle était ravie que la cause première de son isolement n'était pas dû juste à elle. Toutefois, elle espérait avoir fait changé les choses. Oui, une chance qu'elle le tenait fermement, car l'énergie que déploya Carter dans ce nouveau baiser emmena la jeune femme dans un sentiment de stupeur. Il avait longtemps caché ce petit côté impulsif pour ne l'avoir dévoilé qu'aujourd'hui après toutes ces années d'existence. Elle se sentit d'autant plus choyée d'avoir été la personne présente pour remarquer cette facette de sa personnalité. Même qu'un moment donné, l'espionne passa à deux doigts de basculer, mais ses mains se cramponnèrent sur le comptoir. Elle se dit que s'ils étaient pour être aussi démonstratif et énergique l'un envers l'autre, il fallait se tenir fermement. Dès lors, elle prit la sage décision de se rasseoir sur le comptoir comme la vieille en gardant ses jambes autour de la taille du médecin. Ainsi, il pourrait la caresser avec l'ardeur qu'il lui avait fait découvert quelques minutes plus tôt. La jeune femme resaisit le visage de Carter entre main et se servit de cette pogne pour rapprocher son corps encore plus du sien, allant jusqu'à blottir sa poitrine dans le cou de l'homme. Néanmoins, elle garda ses lèvres prisonnières des siennes. Et ce fut presque à contre coeur qu'elle lâcha sa bouche pour respirer... même si elle aurait pris la chance de le retenir encore.

"Je t'aime tellement, Martin... et nous avons gaspillé des mois! Va falloir rattraper le temps perdu, mon médecin favori!"

S'exclama coquinement l'espionne avant de se déchaîner à nouveau sur sa bouche comme un animal après avoir passé un doigt sensuel sur ses lèvres.

Ses mains finirent par descendre comme de l'eau dans le cou de Carter puis sur son torse pour se retrouver dans son dos et une dans sa chevelure en bataille auquelle elle prenait plaisir à cajoler. Elle le serra encore plus fortement contre elle, sa poitrine se trouvant presque dans un corset puisque sa respiration faisait en sorte qu'elle se soulève comme si elle était écrasée.

Soudain, quelque chose retentit dans l'infirmerie. On aurait dit que quelqu'un tentait d'entrer. En entendant les coups de poing retentirent contre la porte comme pour toquer, l'espionne retira brusquement ses lèvres de celles de Carter et regarda dans la direction de l'infirmerie, l'air grave. Et si on les découvrait ensemble? Quel effet cela donnerait? La personne se moquerait-elle de Carter qui est en train d'embrasser la plus belle employé de l'organisation? Ou rirait-elle de la nouvelle conquête de la jeune femme que l'on qualifierait de cas désespéré? Par conséquent, toujours figée, elle ne bougeait pas, elle ne cherchait même pas non plus à se défaire du médecin, trop préoccupée. Puis, plus rien... le bruit avait cessé. La personne s'était peut-être rendue à l'évidence que le médecin était trop occupé à venir répondre... au risque de subir son torrent d'insultes! C'est alors que, ramenant son regard sur Martin, elle remarqua au passage son épaule dénudée qui ne laissait paraître que la bretelle de son soutien-gorge, la manche de son chandail se trouvant sur son bras. Qu'importe, elle se dit que c'était à cause de la fougue des caresses que lui vouait son amoureux qui en avait été la raison. Elle lâcha un soupir de soulagement, soulagée que personne ne soit entrée pour les découvrir de cette façon.

"Ouf! On l'a échappé bel!"

S'exclama Elizabeth.

"Bon, où en étions-nous?"

Sur ce, elle redéposa ses lèvres sur les siennes et recommença la longue série d'échange de salive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martin Carter
Médecin en chef
avatar

Nombre de messages : 300
Age : 34
Date d'inscription : 28/01/2008

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Armes: injecteur et ses projectiles
Equipement: synthétiseur de drogues, scanner et trousse de soin standard

MessageSujet: Re: Visite chez Carter [PV Carter]   Mar 20 Mai - 2:33

[justify]Instinctivement, Martin avait porté la main à son injecteur et il s’en serait bien servit pour neutraliser l’intrus, le temps de trouver un mobile crédible pour s’éviter des ennuis. Même s’il avait l’air plutôt inoffensif, Carter avait des réflexes étonnants qu’il avait acquis avec la pratique : quand un faux mouvement peut signifier la mort, vous vous débrouillez pour en faire le moins souvent et le moins possible… Il prit la parole d’un ton hargneux, vociférant avec une dureté à faire fuir un tueur à gage LA réplique qui signifiait que quiconque entrerait le paierait chèrement…

"EXPÉRIENCE EN COURS! LES INTRUS SE FERONT TIRER DESSUS ET LES SURVIVANTS AURONT DROIT À UNE SECONDE RAFALE! DU VENT SALES TECHNOPHOBES!"

Quand il fut sûr que l’intrus était partit (un coup d’œil rapide au moniteur de sécurité lui révéla que c’était une des conquêtes passées d’Elizabeth, un macho fini et libidineux au possible que Carter aurait volontiers rayé de la carte), le médecin éclata de rire.

"Lui je sais pourquoi il venait… Trop d’abus de drogues diverses, d’alcool et de sexe lui ont donné de jolis problèmes érectiles… Un cas que je déteste par-dessus tout mais j’ai pour ordre de traiter tous les patients. C’est comme cette espionne atteinte de nymphomanie dont je dois m’occuper à tous les mois avec des inhibiteurs… Un vrai cauchemar. Je te jure, elle passe ses paies en augmentations mammaires, en cosmétiques et en je ne sais quoi! Et puis il y a les junkies, ceux qui souffrent de problème mentaux… Ce n’est pas une organisation c’est un zoo!"

Puis l’espionne lui demanda où ils en étaient… Et tous deux repartirent dans une longue série de baisers passionnés et de mouvements énergiques et vifs. Il sursauta quand il entendit le bruit d’une déchirure et il se rendit vite compte que dans sa frénésie amoureuse, sa douce Elizabeth venait de faire une déchirure dans son t-shirt. Peu lui importait, ce n’était pas son sarrau ni dans ses vêtements de valeur, simplement de vieux trucs qu’il mettait quand il travaillait sur des projets qui n’étaient pas dangereux. Si elle voulait réduire en lambeaux ses vêtements, peu lui importerait. Carter avait toujours détesté ce qu’il portait présentement, cela lui rappelait trop certains éléments de son passé…

"Et bien et bien, je te savais forte et fougueuse mais à ce point… Que gardes-tu en réserve dans ton arsenal, mon espionne adorée?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Levy
Espionne
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 27
Société : Schya
Formation : Technique policière et criminologue
Citation : «L'art d'être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l'art de réussir»
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Armes: Desert Eagle noir et un petit couteau
Equipement:

MessageSujet: Re: Visite chez Carter [PV Carter]   Mar 20 Mai - 3:38

Elizabeth le regarda et sourit malinement allant jusqu'à s'esclaffer un peu.

"Plein de surprises... tu veux en voir un aperçu?"

Sur ce, elle s'acharna sur le t-shirt de Carter avec ses ongles allant jusqu'à le déchirer complètement. Ainsi, le dit chandail se retrouva sur le sol, anéanti par la puissance «herculéenne» de l'espionne. Ensuite, elle glissa ses mains aux doigts fins sur le torse mis à nu du médecin, passant ses doigts sur chaque muscle et moindre recoins de sa peau. Puis, elle garda une main posée sur son épaule tandis que l'autre alla retrouver ses cheveux. Elle pencha sa tête sur le côté et approcha sa bouche dans le cou de Carter, le baiser avec sensualité tout en gardant le côté sauvage qui faisait sa renommée. Toutefois, ses mains se baladèrent sur sa peau, se cramponnant à certains endroits pour qu'ils se collent encore plus. Remontant sa tête, elle effleura sa joue et le regarda droit dans les yeux.

"Et toi, que gardes-tu?"

Lui demanda-t-elle avant de déposer ses lèvres sur les siennes pour pouvoir les caresser encore plus, voulant répondre à sa forte demande pour assouvir sa faim d'une telle drogue. Oui, c'était devenu sa drogue dont elle voudrait mourir. Certes, elle avait déjà éprouvé ce genre de sentiments, mais aussi fort? Jamais. C'est pourquoi elle tenait à en profiter comme si c'était la dernière fois. Et puis, Carter était en pleine «expérience». Autant laissé ce taré de macho, une ancienne conquête de la jeune femme, avec ses problèmes masculins. Il avait bien abusé d'Elizabeth et elle pouvait bien lui rendre la monnaie de sa poche. Qu'importe, elle l'oublia bien vite celui-là...

À nouveau, elle saisit la tête du médecin entre ses mains et rapprocha davantage sa poitrine de Carter qu'elle lui exhibait sans gêne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martin Carter
Médecin en chef
avatar

Nombre de messages : 300
Age : 34
Date d'inscription : 28/01/2008

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Armes: injecteur et ses projectiles
Equipement: synthétiseur de drogues, scanner et trousse de soin standard

MessageSujet: Re: Visite chez Carter [PV Carter]   Mar 20 Mai - 3:52

"Ce que moi je garde en réserve? Bonne question, laisse-moi y réfléchir... Ah oui, je sais, ce que toi tu fais avec ta force seule, moi je le fais avec plus de doigté et de finesse. Par exemple…"

Il s’attaqua au chandail de la jeune femme sans trop qu’elle ne s’en aperçoive, usant de ses talents cachés pour les baisers pour occuper l’espionne. Ce fut à son tour d’explorer la bouche de la jeune femme et il se montra encore plus avide et désireux dans son exploration, y allant avec une ardeur qui demandait concentration à l’espionne pour pouvoir continuer à suivre… Et en moins de temps qu’il n’en faut pour dire acide désoxyribonucléique, la jeune femme se retrouvait elle aussi torse nu mais avec ses vêtements en parfait état. Le comptoir n’était ni très large ni très profond, il prit avantage de ces deux éléments et Elizabeth se retrouva plaquée contre le mur, toujours assise sur le corps avec le corps du médecin pressé fortement contre elle, si près que pour un peu plus et ils auraient tous deux eu de la misère à respirer… Et alors les baisers se firent encore plus sauvage, plus désirables, plus ardent et dans sa position avantageuse, Martin repartit d’un de ces interminables baisers et cette fois, il allait entraîner avec lui l’espionne dans une épreuve d’endurance : combien de temps pourraient-ils tenir avant de devoir reprendre leur souffle dans un tel baiser? Une épreuve à la fois physique et mentale mais carter était prêt à tenter le coup : pour Elizabeth, il ferait bien plus si nécessaire. Et les secondes passèrent : une, deux puis dix et en montant…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Levy
Espionne
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 27
Société : Schya
Formation : Technique policière et criminologue
Citation : «L'art d'être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l'art de réussir»
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Armes: Desert Eagle noir et un petit couteau
Equipement:

MessageSujet: Re: Visite chez Carter [PV Carter]   Mar 20 Mai - 4:14

Elizabeth fut surprise que Martin se fasse aussi imprévisible. D'autant plus qu'elle ne se rendit même compte qu'il lui avait retiré son chandail jusqu'à ce qu'elle sente la froideur du mur lui transperçer le corps. Le coup avait bien failli lui faire perdre la prise que Carter exerçait sur ses lèvres et pourtant, elle tint le coup autant que lui, ne voulant aucunement lâcher sa bouche pour rien au monde. Sachant qu'ils étaient assez en «équilibre» pour que ses mains le lâche, elle les rabattit sur le mur, emportant celles du médecin avec elle. Elle s'arrangea même pour qu'elle ait l'air d'être clouée sur une croix invisible alors que les mains de Martin la tenait fermement plaquée contre le mur. Et puis, ses jambes étaient toujours entourée autour de la taille de celui-ci; ce qui leur permettait de rester toujours aussi collé l'un à l'autre.

Allez Elizabeth! Tu peux tenir encore sans respirer... cinq, quatre... deux... un! L'espionne lâcha sa prise et détourna la tête pour contempler l'horloge. Elle avait tenu un bon cinq minutes... Même si une certaine satisfaction se lisait sur son visage, on voyait bien cette lueur qui savait qu'elle aurait pu faire plus. Qu'importe, elle en profita pour respirer librement, sa respiration se faisait sifflante et horriblement haletante. On pouvait même percevoir sa poitrine pousser fortement vers le haut et si jamais le médecin déposait sa tête sur celle-ci, ressentir les battements rapprochés de son coeur consumé par la chaleur de leur amour. Elle fixa ses pupilles et lui sourit.

"Si ça continue, à nous seuls on sera dans la possibilité de faire augmenter la température de la pièce sans même appuyer sur le bouton prévu à cet effet..."

Sur ce, elle allait quérir un autre baiser, entremêlant follement sa langue avec la sienne. Elle se défit de la force que ses mains exerçaient sur ses bras et elle alla les baiser sur la peau de Carter dont elle se permit de se caresser en toute liberté. Cependant, au bout de plusieurs minutes, dont elles ne furent pas assez longues pour battre son record, elle lâcha à nouveau ses lèvres et posa sa tête sur le mur. Elle lui exposa sa poitrine comme s'il s'agissait d'une oeuvre d'art à admirer et à commenter dans un vermissage. La seule différence est que cette oeuvre pouvait être touchée sans que l'on vous tape sur les doigts sur cette infraction. D'un simple regard, elle l'invita à se «servir» et fermer ensuite les yeux, attendant la suite des choses...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martin Carter
Médecin en chef
avatar

Nombre de messages : 300
Age : 34
Date d'inscription : 28/01/2008

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Armes: injecteur et ses projectiles
Equipement: synthétiseur de drogues, scanner et trousse de soin standard

MessageSujet: Re: Visite chez Carter [PV Carter]   Mar 20 Mai - 4:31

Une idée germa dans la tête de Carter qui regarda le numéro du comptoir. 7B… Le comptoir avait donc quelques éléments utiles pour lui à porter de main… Dégageant une de ses mains, il joua avec le tiroir intégré à l’élément mural et en sortit… Une plume! Un des tics nerveux de Carter quand il travaillait était de jouer avec cet instrument et il prit un malin plaisir à tirer avantage de sa position dite de force pour faire se balader la plume sur le buste de la jeune femme dans un long et lent frôlement, redessinant les courbes de la jeune femme avec une lenteur à faire frémir tout en déclenchant une explosion de sensations chez la jeune espionne… Il continua ce petit jeu qui était à la fois une douce torture et une agréable détente : si la poitrine de la demoiselle était une œuvre d’art, il fallait en prendre soin, l’épousseter et tout le bataclan… Et Carter était passé maître dans l’art des allusions, cette fois-ci ne faisant pas exception.

Quand il en eut assez de jouer avec la plume, il décida de faire un travail similaire avec la langue et la bouche histoire que le contact soit moins impersonnel. Emprisonnant le sommet d’un de ses monts féminins dans sa bouche, il commença d’abord à utiliser sa langue pour jouer avec puis il y alla avec des mordillements qui se firent de plus en plus audacieux sans être vraiment douloureux et il termina le tout pour un langoureux suçotage qu’il accomplit avec la même ardeur que ses baisers sans toutefois malmener la partie du corps sur laquelle il travaillait…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Levy
Espionne
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 27
Société : Schya
Formation : Technique policière et criminologue
Citation : «L'art d'être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l'art de réussir»
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Armes: Desert Eagle noir et un petit couteau
Equipement:

MessageSujet: Re: Visite chez Carter [PV Carter]   Mar 20 Mai - 23:58

Le jeu de la plume surprit la jeune femme par l'audace soudaine du médecin. Néanmoins, la partie n'avait pas été désastreuse... au contraire. Elizabeth avait fermé les yeux et tentait vainement de contenir la jubilation qui se manifestait par des rires qu'elle étouffa rapidement. Qui plus est, cette série de chatouillements eut tôt fait de provoquer des frissons, hérissant le poil corporel recouvrant le corps de l'espionne. Puis, lorsque l'objet léger ne se fit plus sentir, elle ouvrit les yeux pour voir ce que mijotait Carter. Il revint à être plus ardent et frivole qu'à l'habitude, décidant par lui-même de séquestrer l'éminence l'une de ses gloires féminines dans sa bouche allant jusqu'à utiliser le muscle le plus fort de tout le corps humain, à savoir, la langue. Ce doux contact légèrement humide eut raison de durcir le sommet de son mont généreux. Puis, vint l'étape des mordillements. Niveau qu'il avait déjà accèdé durant leurs ébats amoureux de la nuit derrière. Toutefois, ce fut très agréable. Par ailleurs, ce n'était qu'une infime extase comparée à ce qui allait suivre...

En effet, lorsqu'il en vint au fameux suçotage, Elizabeth bascula la tête vers l'arrière, prise d'un excès d'exaltation. Elle poussa un gémissement de plaisir et fit des grimaces. Cependant, ce n'était pas à cause que ce niveau lui déplaisait, c'était bien plus que ça. C'était une sensation de profond abandon à lui, se soumettant à ses moindres fantasmes les plus cachés. Et dans un élan de réflexe, elle se recroquevilla sur lui, entoura la tête de Carter de ses bras pour le rapprocher encore plus de sa poitrine. Elle serait, ainsi, plus à sa portée. De plus, elle s'accrocha si durement à lui qu'inconsciemment, elle enfonça ses ongles dans sa peau. Toutefois, tous les deux étant occupés, ils ne se préoccuperaient sans doute pas de ce détail. Mais ce supplice pour Martin, si vraiment il y portait une certaine attention, ne dura pas longtemps. En effet, elle saisit encore une fois la tête du médecin sans l'arrêter dans son exécution. Elle se cramponna d'une main dans ses cheveux et de l'autre, elle lui caressait légèrement l'épaule. À quelques occasions, elle renversait sa tête à l'envers et poussa un gémissement qu'elle étouffait aussitôt. On aurait vraiment dit qu'elle lui donnait de son lait comme un enfant âgé d'à peine quelques mois... mais la manoeuvre et l'intention étaient plus que ça, allant dans une extrème sensualité. Puis, elle ramenait sa tête à la hauteur de son oreille droite et elle prit un malin plaisir à la lui mordiller ou alors qu'elle la blottissait dans son cou et lui baisait cette partie de son corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martin Carter
Médecin en chef
avatar

Nombre de messages : 300
Age : 34
Date d'inscription : 28/01/2008

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Armes: injecteur et ses projectiles
Equipement: synthétiseur de drogues, scanner et trousse de soin standard

MessageSujet: Re: Visite chez Carter [PV Carter]   Mer 21 Mai - 0:27

Martin prenait un malin plaisir à montrer à la jeune espionne qu’il avait son côté plus wild et que derrière le masque du professionnel se cachait un être humain. Un être humain capable de savoir d’instinct comment apporter frissons et sensations fortes (dans le bon sens du terme) à l’être aimé. Les réactions de la jeune femme tout au long de la journée précédente lui avait permit de déduire ce qui serait le plus efficace pour une stimulation optimale et son esprit créatif avait fait le reste : pas besoin d’être Einstein pour savoir quels endroits d’un corps étaient particulièrement sensible ou réceptifs à différents modes de toucher…

Son suçotage se fit plus fort et histoire de combiner deux types de stimulations en même temps, il emprisonna entre ses dents le sommet durci du mont féminin de l’espionne pour en mordiller la base et pour n’en suçoter que l’extrémité, plus sensible encore. Une de ses mains s’affairait à masser le mon qui ne subissait pas un traitement buccal et lingual et voyant qu’Elizabeth n’avait plus besoin qu’il la retienne contre le mur, il utilisa l’autre main pour caresser le postérieur athlétiquement musclé de l’espionne. Encore une fois, dans l’esprit de Carter, ce n’était pas des pensées libidineuses qui transitaient mais le désir de faire plaisir. Le vêtement que portait l’espionne par contre lui compliquait la tâche et il se demanda si l’espionne pouvait sentir son iritation…


Dernière édition par Martin Carter le Mer 21 Mai - 0:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Levy
Espionne
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 27
Société : Schya
Formation : Technique policière et criminologue
Citation : «L'art d'être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l'art de réussir»
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Armes: Desert Eagle noir et un petit couteau
Equipement:

MessageSujet: Re: Visite chez Carter [PV Carter]   Mer 21 Mai - 0:48

Carter se dévoilait de plus en plus et Elizabeth était sans doute la seule élue qui allait connaître son côté plus futile et sauvage. Quelle chance! Même que lorsqu'il en vint à mordre dans la base de son éminence, la jeune femme laissa échapper un petit cri de plaisir et la caresse sur son postérieure ne vint qu'agrémenter la chose déjà phénoménale point de vue sensation. Et comme si leurs pensées étaient reliées entre elles, l'espionne sentit que la main du médecin ne pouvait se promener aussi librement qu'il l'aurait voulu. Ainsi donc, alors qu'il continuait toujours sa manoeuvre, elle rabattit ses mains à sa taille et entâma de défaire le bouton de son pantalon et de désagrafer les agrafes de la fermeture éclair. Sans pour autant l'obliger à s'arrêter, elle en vint à retirer son pantalon, celui-ci bloquant au niveau de ses chevilles alors qu'elle avait défait l'étreinte qu'elle exerçait toujours avec ses jambes autour de sa taille. Usant de chaque pied, elle réussit à le faire glisser jusqu'au sol où il gisa impitoyablement comme un vêtement oublié. Aussitôt, elle emprisonna à nouveau la taille du médecin de ses jambes pour le rapprocher encore plus contre elle. Le fait qu'il massait en même sa gloire accéléra le niveau d'extase.

Un moment donné, elle recula légèrement sa tête pour le voir à l'oeuvre. Il s'exécutait si habilement qu'on aurait dit qu'il avait fait ça toute sa vie. Elle sourit et blottit sa poitrine assez près, mais assez loin pour qu'il ait une marge de manoeuvre. Alors, qu'elle bascula pour énième fois sa tête vers l'arrière, un mordillement de la part de son amoureux, la ramena vivement vers l'avant, l'obligeant à la pencher dans son cou. Elle se serra les lèvres et tenta de contenir un hurlement de plaisir. De plus, elle sentait toujours sa main aventureuse lui provoquer une série de frissons après son passage sur son postérieur. Alors qu'elle entoura d'une main sa tête afin que les doigts s'entremêlent dans ses cheveux, l'autre commença à effectuer des mouvements circulaires sur le torse masculin, descendant le plus qu'elle pouvait selon sa position. Pour ajouter de la sensualité, elle prenait un malin plaisir à respirer près de son oreille pour qu'il puisse sentir son souffle chaud et sifflante lui faire vibrer le tympan. Imperceptiblement, elle lui souffla entre deux souffles que c'était fabuleux, de continuer et même de redoubler en ardeur... elle en vint même à lui murmurer très bas qu'elle lui donnait la permission de faire ce dont il voulait de son corps et de l'exploiter selon ses fantasmes qu'il s'imaginait à l'instant présent. Et cette permission fit sourire coquinement l'espionne qui recommença à lui baiser le cou en usant sa langue... mais le mieux qu'elle éprouvait en ce moment même était l'agréable sensation qu'il lui donnait en s'exécutant de la sorte sur le sommet durci de son mont.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martin Carter
Médecin en chef
avatar

Nombre de messages : 300
Age : 34
Date d'inscription : 28/01/2008

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Armes: injecteur et ses projectiles
Equipement: synthétiseur de drogues, scanner et trousse de soin standard

MessageSujet: Re: Visite chez Carter [PV Carter]   Mer 21 Mai - 1:19

Si Carter avait été en mesure de le faire, il aurait sourit. Mais occupé comme il l’était, la chose était impossible à réaliser. Pour faire savoir qu’il avait bien comprit, son mordillement se fit plus fort, l’amenant à l’extrême limite séparant le plaisir de la douleur. Et Carter était champion en matière de dosage et de mesures (il avait d’ailleurs, durant ses études, passé avec toutes les mentions d’honneur son cours de TMS) : il connaissait d’instinct les limites de pratiquement tout et il exploitait ce talent naturel à son avantage. Le suçotage aussi se fit plus ardent, Carter y mettant moins de retenu. On aurait pu dire à la blague qu’il suçotait tant et si bien qu’il finirait par faire sortir du lait du sommet du mont féminin. Une infime possibilité, les chances allant probablement sous le 1% mais Carter ne le faisait pas dans cet objectif bien que la chose eu été plutôt comique. L’important était qu’il offrait le maximum de stimulation dont il était capable avec la bouche. Passé cette limite, il y avait risque de blessure ou alors de laissé un suçon rouge fort inélégant sur la poitrine de l’espionne…

De sa main qui massait l’autre mont d’Elizabeth, il y alla plus en force, plus en profondeur, faisant rouler l’extrémité du mont entre ses doigts, le pinçant de façon malicieuse de temps en temps, mettant le même dosage, le même critère de stimulation. Quant au massage du fessier d’Elizabeth, la main solitaire faisait aussi des miracles… au bout d’un temps, cette main solitaire s’affaira à retirer le dernier rempart de vêtement d’Elizabeth, à savoir, le sous-vêtement, pour aller s’occuper d’un autre mont, le mont de Vénus cette fois, à l’opposé donc du postérieur sculptural de l’espionne. On est professionnel ou on ne l’est pas : Carter savait exactement où appuyer et quelle force mettre pour rendre la chose plus agréable encore…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Levy
Espionne
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 27
Société : Schya
Formation : Technique policière et criminologue
Citation : «L'art d'être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l'art de réussir»
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Armes: Desert Eagle noir et un petit couteau
Equipement:

MessageSujet: Re: Visite chez Carter [PV Carter]   Mer 21 Mai - 1:43

"Ah! Martin..."

Souffla Elizabeth alors qu'il se mit à lui mordiller le sommet jusqu'à atteindre un certain seuil de douleur. Néanmoins, une douleur agréable à sentir. Étant médecin, il était maître dans l'art du touché et du dosage parfait pour LA sensation. De plus en plus qu'il promenait sa main sur son postérieure, de plus en plus elle se mouvait. Sans même qu'elle s'en rende compte sur le coup, il lui retira le dernier vêtement qu'elle portait. Elle le sut lorsque le froid du comptoir lui perfora la peau. Et le dicton qui dit que seule une femme peut faire plus d'une chose en même temps s'avéra à être totalement faux, car Martin lui prouva la chose en explorant une partie plus intime du corps féminin tout en continuant de masser un mont et en mordillant l'extrémité de l'autre d'une folle bouchée. Soudain, elle voulut lui faire également plaisir. Tout en le laissant faire, elle se fraya un chemin vers sa ceinture qu'elle défit. Ce fut au tour du bouton puis de la fermeture éclair de se défaire. Plongeant une main fouineuse dans son pantalon, elle trouva la route de son sous-vêtement et alla empogner l'évidence même du sexe masculin. D'un mouvement doux pour ne pas le brusquer pour qu'il continue son fameux suçotage, elle lui massa cette partie. Son autre main libre se rabattit dans son dos, prenant une marche sur ses épaules et son torse aussi.

Les deux manoeuvres de Carter assez vifs merci eurent tôt fait d'achever l'espionne. Alors qu'il lui mordit plus fortement son éminence, le reflexe lui fit sortir sa main du sous-vêtement de Carter. Elle l'appuya sur le comptoir comme pour s'assurer d'une stabilité dont elle perdait graduellement. Comme pour ajouter à cela, elle renversa sa tête vers l'arrière, passant à un cheveu pour se la cogner solidement sur le mur, et poussa un hurlement de plaisir intense. Le médecin venait de toucher un point sensible dans les parties intimes féminines. Elle se grinça les dents, fronça les sourcils pour contenir un autre cri d'extase. Elle entreouvrit la bouche tout en ramenant sa tête vers l'avant, signifiant un plaisir qui la gagnait de plus en plus. Si elle aurait été dans la capacité de le nourrir au sein tel un enfant, elle n'aurait pas hésité une seconde, mais les chances que cela arrive étaient plutôt nulles.

Prise d'une autre convulsion, elle emprisonna la tête de Martin dans ses bras et le choc suffit pour faire basculer le médecin vers l'arrière, mais Elizabeth s'accrocha assez fermement au comptoir pour l'empêcher de tomber. Sans doute, ce choc-ci avait suffit pour l'arrêter dans son exécution. À ce moment-là, l'espionne reposa ses pieds sur le sol et tâta avec sa main à la recherche d'une chaise. Au bout de quelques secondes de recherche à l'aveuglette, elle finit par trouver un dossier. Elle les dirigea habillement vers la chaise où elle obligea Carter à s'y asseoir. Elle s'installa ensuite dessus et il put reprendre son activité. S'accrochant au comptoir situé derrière Carter, l'autre main de la jeune femme se trouvait dans le dos de celui-ci, mais elle n'y resta pas bien longtemps. En effet, elle retrouva refuge dans son pantalon, recommençant la manoeuvre de tout à l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martin Carter
Médecin en chef
avatar

Nombre de messages : 300
Age : 34
Date d'inscription : 28/01/2008

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Armes: injecteur et ses projectiles
Equipement: synthétiseur de drogues, scanner et trousse de soin standard

MessageSujet: Re: Visite chez Carter [PV Carter]   Mer 21 Mai - 2:34

Ah tiens, la tigresse passait à l’attaque… Les prédateurs ne sont pas fait pour attendre, ne sont pas fait pour subir passivement… Il leur faut de l’action, il leur faut du vif, de l’énergique… Et il commençait à comprendre pourquoi dans les courriels qu’il avait intercepté il lisait ceci en guise de description de l’espionne : Vivre comme une catin, se battre comme un tigre, et avoir l’air d’un ange. La première partie lui apparaissait comme fausse dû au fait que la chose avait été temporaire mais le reste était on ne peut plus vrai : même dans l’intimité et l’amour, elle était un fauve indomptable qui ne s’arrêtait que quand l’instinct le lui commandait… Et c’est ce qui faisait qu’elle était unique en son genre. Même alors qu’elle croyait ses gestes doux dans ce massage plutôt intime, Carter lui trouvait qu’il n’en était rien : il y avait toujours une force certaine et une énergie qui se dégageait des mouvements de l’espionne, comme si c’était cela qui attestait qu’elle vivait… Et donc Carter eut bien du mal à rester concentré, surtout après la dernière réaction corporelle de la jeune femme somme toute parfaitement normale. Dès que l’on ajoutait un fluide à l’équation : salive, transpiration, etc.), la gestuelle devenait tout autre : il fallait se montrer encore plus prudent, le risque de blesser étant plus grand. Mais Carter était un homme de défi à défaut d’être un homme d’action et celui-ci finirait comme tous les autres : relevé haut la main. Il changea de mont, sentant que celui qui n’avait pas subit les assauts de sa bouche et de sa langue serait une meilleure option pour ne pas irrité le sein de la jeune femme. Il ne fit qu’interchanger les opérations : celui qui était massé se retrouva mordillé et suçoté et celui qui était mordillé et suçoté se retrouva à être massé. Déjà tous deux stimulés de façon différente, l’inversion dans les manœuvres allait s’avérer être une décharge de plaisir brut pour la jeune femme, comme quand on saute dans l’eau froide après être resté dans un sauna. Les mains changèrent également de position pour une meilleure efficacité et il repartit dans un massage sensuel de cette zone féminine si intime qu’elle lui avait offert de bonne foi, voulant voir jusqu’où le médecin irait dans ses traitements.

Le tout, bien sûr, en tentant de rester parfaitement concentré : là où lui utilisait ses connaissances, Elizabeth semblait utiliser son ignorance (sur le plan anatomique) pour effectuer son massage : oubliez la finesse, oubliez le raffinement et bonjour la façon directe, franche mais non pas moins agréable de faire les choses. Et Carter était bien curieux de voir jusqu’où irait l’espionne dans ses manœuvres…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Levy
Espionne
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 27
Société : Schya
Formation : Technique policière et criminologue
Citation : «L'art d'être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l'art de réussir»
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Armes: Desert Eagle noir et un petit couteau
Equipement:

MessageSujet: Re: Visite chez Carter [PV Carter]   Mer 21 Mai - 3:03

Ainsi donc, il en remettait davantage. Il avait sans doute entendu son autre mont l'implorer de recevoir le même traitement. Dire que la jalousie existe qu'entre les êtres humains et animales? Qu'importe, cela eut raison de satisfaire la jeune femme déjà en pleine extase en ce moment. Si elle était un fauve, alors lui il était un véritable caméléon, capable du meilleur et du... encore meilleur. Il avait su s'adapter assez rapidement à la vitesse et l'énergie vive de la jeune femme impulsive. D'autant que cela surprenait toujours autant l'espionne qui ne l'avait jamais connu aussi sauvage auparavant. Quelle joie ressentit-elle en réalisant qu'il se garderait aussi vivant qu'avec elle. S'il pouvait montrer le lion qui dormait paisiblement en lui depuis sa naissance, elle fut ravie que cette bête se soit réveillée en sa présence. Sous l'effet du chasseur-prédateur, il était les deux et un redoutable même. Chasseur au niveau des sens et prédateur dans le sens de l'exécution. Ses précédentes conquêtes n'arrivaient même pas à sa cheville. Être médecin était utile bien plus que pour soigner les blesser et les malades. Cette profession cachait des facettes que seules les femmes de ceux-ci pouvaient connaître... à moi que Carter soit le seul à utiliser ses cours universitaires dans son couple. Alors là, il était tombé sur la bonne personne à qui faire de telles expériences. Elizabeth était également synonyme de fougue et de brusquerie dans un sens et elle affectionnait les moindres sensations fortes. S'il y avait un autre moyen d'en avoir autre que d'avoir recours aux montagnes russes et aux manèges, elle s'y prêterait volontier sans hésiter une seconde.

Dès lors, elle comprit qu'il fallait qu'elle soit à la hauteur de sa réputation de cheval indomptable. Elle redoubla, même tripla d'ardeur dans son massage intime, empognant ses parties dans sa main comme s'il s'agissait de pétrir de la pâte à biscuits. Elle espéra une vive réaction de sa part étant donné qu'elle y était allée assez radicalement. Si sa bouche était hors de portée alors qu'elle s'occupait fortement à mordiller et têter son sein, ses lèvres trouvèrent refuge dans son cou où elle se fit vampiresse pour l'occasion sans toutefois créer une entaille comme pour y faire la saignée comme autrefois. Pendant un moment, un aurait pu croire que son geste avait un côté félin dans l'exécution de son mouvement avec sa langue. Encore une fois, elle ne se trouva pas à la hauteur du plaisir que lui-même lui provoquait. Qu'importe, les femmes subissaient plus souvent que les hommes eux-mêmes... et ça elle l'avait remarqué plus d'une fois. Et le même phénomène de la respiration revint: rapide, saccadée, sifflante, vacillante, haletante, chaude... Tout d'un coup, les gémissements firent surface, démontrant à Carter que ses deux traitements allaient de concert pour lui provoquer une série de crescendo pour laisser échapper un son de profond plaisir. Comme si le bouchon s'était fait expulsé par une trop forte pression à l'intérieur de la bouteille. C'est pourquoi, de sa main libre, elle se cramponna solidement au médecin, oubliant qu'elle lui créait des lignes dignes d'un zèbre à la différence qu'elles étaient rouges. Heureusement que ses ongles n'étaient pas de scalpel pour réduire sa peau en lambeaux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martin Carter
Médecin en chef
avatar

Nombre de messages : 300
Age : 34
Date d'inscription : 28/01/2008

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Armes: injecteur et ses projectiles
Equipement: synthétiseur de drogues, scanner et trousse de soin standard

MessageSujet: Re: Visite chez Carter [PV Carter]   Mer 21 Mai - 3:25

Quand Elizabeth mit l’accent dans son massage, par pur réflexe Carter mordit plus fort. Beaucoup plus fort. Pour une personne normale, la douleur aurait été atroce et la peau aurait subie un traumatisme causant saignement mais chez Elizabeth… rien de tout cela. Uniquement un cri de plaisir particulièrement perçant voire animal venu du fond de l’être de l’espionne. Et Carter maudit sa propre ignorance d’un facteur tout simple : Elizabeth N’ÉTAIT PAS un être humain ordinaire. Comme si son impulsivité lui conférait une certaine invulnérabilité. Il l’avait vu la veille d’ailleurs quand il avait fait ses tests et ce détail aurait dû rester frais à la mémoire de l’espion. Évidemment, Elizabeth n’était pas Wonder Woman mais… Son seuil de tolérance exceptionnel offrait des portes que le médecin n’avait établit que sur des bases théoriques. Elle voulait des émotions fortes? Elle allait en avoir, foi de Carter!

Refaisant mentalement ses calculs, il arriva avec le nouveau seuil de tolérance présumé de l’espionne et il reprit le traitement. En bien plus intense encore. Le mordillement se faisait comme si Carter voulait saisir chaque cellule de peau individuellement entre ses dents, son suçotage se faisait avec l’énergie de l’assoiffé au bord de la déshydratation complète et son massage, tant sur le haut que sur le bas se fit comme s’il modelait la glaise divine pour créer une nouvelle espèce vivante. Un traitement si intense que Carter se demanda comment il faisait pour déployer une telle énergie : alors qu’Elizabeth aurait dû transpirer davantage, c’était lui qui était en sueur mais le jeu en valait la chandelle : selon ses calculs, il y avait suffisamment de stimulation là pour faire pleurer de désir et de plaisir et de provoquer de violents spasmes de plaisir qui ne ferait qu’ajouter au plaisir créé par le traitement en cours. Carter savait de par ses études et ses formations spécialisées voire underground que le plaisir pouvait tuer… Et il voulait voir jusqu’où se situerait la violence des réactions d’Elizabeth au plaisir. Jusqu’où elle pouvait tolérer. Il la connaissait : quand elle serait incapable de supporter davantage, elle demanderait qu’il arrêt. Et alors, il en était sûr, les rôles seraient inversés et il goûterait à la monnaie de sa pièce. Carter savait les femmes bien plus réceptives au plaisir que les hommes… Et avec Elizabeth, c’était transcender les limites établies à tout coup… avant de mettre le paquet, une pensée amusée passa par la tête de Martin : une chance que la pièce était insonorisée car s’il avait bien étudié Elizabeth, elle n’Aurait plus beaucoup de voix après cet exercice…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Levy
Espionne
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 27
Société : Schya
Formation : Technique policière et criminologue
Citation : «L'art d'être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l'art de réussir»
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Armes: Desert Eagle noir et un petit couteau
Equipement:

MessageSujet: Re: Visite chez Carter [PV Carter]   Mer 21 Mai - 3:55

La vive réaction à laquelle elle s'attendait se fit sentir alors qu'il lui mordit littéralement l'éminence de son mont. Elle lâcha comme un cri de fureur, de furie, mais ce ne fut que pour ajouter au plaisir déjà existant. Et quel plaisir! Un vrai délice pour les sens à vrai dire. Sa main libre s'accrocha au dossier de la chaise et elle tenta d'encaisser le coup comme si cela n'avait été qu'une simple piqûre d'insecte. Elle se raidit d'un seul coup et vint même à donner un violent coup de poing sur le comptoir. Encore une fois, la douleur resta à l'intérieur d'elle-même et elle l'extériorisa par un simple cri aigu à peine perceptible. On aurait dit même un sifflement très, très aigu d'un train. Son massage sensuel cessa alors qu'elle écrasa parfaitement la dite «pâte» dans sa main comme par réflexe. Qui plus est, elle avait violemment basculée sa tête vers l'avant, percutant son front sur son épaule. On aurait dit une collision frontale, comme si la loi de l'inertie avait rentré en ligne de compte. Qui plus est, comme si elle tentait de le punir de cette souffrance - qu'elle aurait vécu à nouveau n'importe quand pour lui -, elle rabattit sa main libre sur sa tête et vint à lui tirer les cheveux, mais le tirade ne l'empêcha pas de s'exécuter. Heureusement, sinon, elle s'en aurait voulu de l'avoir arrêté en plein traitement des sens.

L'espionne revint finalement à elle alors qu'elle ramena sa tête droite pour contempler Carter qui continuait son mouvement, soumis à la dominatrice qu'elle était en ce moment. Elle étira un sourire satisfait et supérieur. Elle serra ses dents entre elles et respirait presque péniblement à l'entendre souffler si fort au point de faire revoler une mèche de sa chevelure ébène dans les airs à chaque fois. L'admirant de haut comme si son domestique exécutait les moindres désirs de sa maîtresse, elle déserra l'étreinte qu'elle entretenait toujours sur ses parties masculines, sans doute endolories à présent. Elle l'observa comme une mère qui regarde son enfant se nourrir sans cette étincelle émerveillée. «Bois! Bois!» avait-elle l'air de vociférer en silence alors qu'elle leva très haut sa main libre. Il ne lui manquait plus qu'un poignard et elle avait l'air réellement menaçante. Elle se contenta de lui donner un coup sur l'épaule sans être véritablement violente dans sa manoeuvre. Elle renversa sa tête vers l'arrière et lança un cri strident comme pour laisser échapper ses démons intérieurs. La tigresse qu'elle était se mettait-elle en colère? Enfin, cela signifiait uniquement une poussée ou plutôt, une montée d'énergie soudaine. Heureusement que la pièce était insonorisée, sinon cela ferait longtemps qu'on aurait défoncé la porte pour venir au secours de la «femme en détresse», découvrant ainsi Martin Carter et Elizabeth Levy en plein ébats torrides et amoureux. Il lui manquait plus les canines surdimensionnées, caractéristique spécifique des vampires, et elle ressemblait à l'une de ses bêtes assoiffées de sang. Par conséquent, la drogue de l'espionne n'était pas ce liquide écarlate parcourant les veines du corps. C'était l'un des fameux baisers du médecin. Ne tenant plus en place pour en recevoir un, elle saisit de ses deux mains la tête du concerné, l'obligeant à laisser son sommet pour quelques instants pour assouvir les besoins buccaux d'Elizabeth. Et c'est avec générosité qu'elle engouffra profondément sa langue dans sa bouche, le traitement buccal recourant à des mouvements de têtes de chaque côté comme des hochements continus. Si ce n'était pas de l'impulsivité, je me demande bien ce que c'était! Son besoin comblé - ayant tenu sans respiration pendant près de sept minutes, elle redirigea d'elle-même la bouche de Carter vers son éminence toujours durci, lui indiquant de continuer. Elle lui caressa la tête au début et l'une de ses mains finie par se retrouver à nouveau dans son pantalon avec la même ardeur de pétrissage de pâte. Cette fois-ci, il allait s'y attendre. Sa main libre entoura son cou et sa tête se blottit dans sa cou, ses lèvres humectant cette partie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martin Carter
Médecin en chef
avatar

Nombre de messages : 300
Age : 34
Date d'inscription : 28/01/2008

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Armes: injecteur et ses projectiles
Equipement: synthétiseur de drogues, scanner et trousse de soin standard

MessageSujet: Re: Visite chez Carter [PV Carter]   Mer 21 Mai - 4:22

Tiens… la partie se corsait encore davantage? Et bien Martin avait l’intention de relever le défi une fois de plus! Dans un élan passionnel, Martin voulu se montrer à la hauteur et... Oublia les lois élémentaires de la gravité et de la chute des corps. La chaise bascula vers l’arrière et dans un cri de surprise étouffé, il se retrouva sur le dos, le choc lui coupant brièvement le souffle. La surprise laissa place à un fou rire de la part du médecin qui regarda la jeune femme avec une certaine malice.

"Si je m’attendais à ça… Ah, sacrée Elizabeth, tu n’as donc aucune limite, aucune fin dans ta soif de désir? Ton impulsivité est-elle donc infinie? C’est ce qui m’a tout de suite charmé chez toi…Tu es mon antithèse mais il faut croire que je m’adapte vite. Un vrai caméléon! C’était… Intense. Profondément intense et… Wow, je ne me souviens pas m’être autant appliqué dans ma vie. J’ai l’impression d’avoir couru le marathon de New York. Une bonne douche me fera le plus grand bien. Nous fera le plus grand bien. Mais je te promets que si nous la prenons ensemble, ce sera intime mais pas intense. Je vais te montrer un côté qui se situe plus dans mon type de personnalité et même quelqu’un d’impulsif comme toi va adorer j’en suis sûr."

Affirma le médecin sur un ton légèrement haletant.


Dernière édition par Martin Carter le Mer 21 Mai - 4:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Levy
Espionne
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 27
Société : Schya
Formation : Technique policière et criminologue
Citation : «L'art d'être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l'art de réussir»
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Armes: Desert Eagle noir et un petit couteau
Equipement:

MessageSujet: Re: Visite chez Carter [PV Carter]   Mer 21 Mai - 4:39

Elizabeth poussa un cri de surprise alors que la chaise céda sous leurs pulsions, reculant comme si on l'avait propulsé. Ainsi, l'espionne se retrouva à plein ventre sur Carter qui se retrouva sur le dos sur le plancher. Se relevant le buste pour observer le médecin, elle le suivit immédiatement dans sa rigolade, trouvant la situation assez farfelue. Elle aurait pourtant du s'en douter que la chaise ne tiendrait pas le coup avec la jeune femme en pleine action. Sa respiration se mêlait d'autant plus à la sienne, vacillante et chaude...

"Moi? Aucune limite? Elle est bien bonne... je suis uniquement impulsivement têtue. Tu as bien pu le constater plusieurs fois. Et va pour cette bonne douche. À force de travailler aussi fort, dépassant même le marathon de New York, oh ça tu peux me croire c'est rien ça cette course... on vient que nos hormones nous obligent à nous rafraîchir. Puis, ce sera une expérience pour moi que de vivre un côté de ta personnalité... un peu moins folle que la mienne disons-le. Je suis persuadée que je vais adorer..."

Répliqua Elizabeth avant d'aller quérir un rapide baiser pour se donner la force de se lever. Elle balaya le laboratoire du regard, à la recherche de ses vêtements. Ils étaient un peu moins éparpillés qu'hier, mais tout de même à terre. Elle déposa ses mains sur ses hanches et commença à reprendre une respiration plus normale.

"Je te dirais bien de te procurer une pathère pour que mes vêtements ne se retrouvent pas sans dessus-dessous à tout bout de champs dans ton labo, mais ce serait une vraie perte de temps que d'aller les accrocher tout le temps."

Remarqua l'espionne. Elle alla ramassa ses habits, prenant à peine le temps de le plier correctement, impatiente de se défaire de cette sueur qui lui collait à la peau depuis hier. Elle se passa une main dans les cheveux quelque peu humide et se retourna vers le médecin torse nu et dont le pantalon était toujours détaché.

"Je dois t'avouer me surprendre moi-même de faire tout ça à l'aveuglette..."

Confia la jeune femme en désignant son pantalon des yeux. Elle rigola à sa remarque et rejoignit Carter. D'un regard complice, elle lui sourit malinement.

"On y va?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martin Carter
Médecin en chef
avatar

Nombre de messages : 300
Age : 34
Date d'inscription : 28/01/2008

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Armes: injecteur et ses projectiles
Equipement: synthétiseur de drogues, scanner et trousse de soin standard

MessageSujet: Re: Visite chez Carter [PV Carter]   Mer 21 Mai - 4:55

"Sans problème. J’ai une grande douche parce que je dois toujours prévoir pour ces crétins de sciençophobes dégénérés qui pourrait se mettre un produit X dans les yeux…"

Dit le médecin en ramassant les lambeaux de son chandail et en les jetant dans l’incinérateur avant de conduire l’espionne dans une salle de bain qui semblait tout droit sortie d’un film de science fiction avec ses éléments métallisés et tout le bataclan. La douche était effectivement spacieuse : si Carter vivait de façon spartiate, l’équipement de prévention lui était grand luxe lui. Il termina de se déshabiller, ramassa une boite qu’il serait appelé à poser sur une sorte de tablette dans la douche et entra sous l’eau brûlante avec l’espionne. Rien de mieux pour chasser les impuretés qu’une douche bien brûlante, juste avant que cela ne se transforme en picotements désagréables sur la peau.

"On commence par se purifier le corps une première fois. Tu vas voir, cela relaxe et détend le corps…"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Levy
Espionne
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 27
Société : Schya
Formation : Technique policière et criminologue
Citation : «L'art d'être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l'art de réussir»
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Armes: Desert Eagle noir et un petit couteau
Equipement:

MessageSujet: Re: Visite chez Carter [PV Carter]   Jeu 22 Mai - 0:05

Elizabeth suivit Carter jusqu'à la salle de bain. Arrivée, elle fut stupéfaite par l'allure assez inhabituelle. Tout droit sortie d'un film de science-fiction, l'aspect métallique reluisait de partout. Alors qu'elle alla déposer sa pile de vêtements sur une chaise, elle observa la pièce dans ses moindres détails, haussant les sourcils devant tant de technologie. Quel contraste avec le mode de vie plutôt simpliste du médecin. Toutefois, c'était tout à fait lui: antique et contemporain à la fois. Tournant sa tête dans tous les sens, son regard finit par atterir sur Carter qui se trouvait à être en tenue d'Adam. Sans même s'adresser la parole, ils se rejoignèrent pour pénétrer un à la suite de l'autre dans la douche spacieuse. Immédiatement, l'espionne se précipita sous l'eau brûlante et ferma instinctivement les yeux dès les premiers contacts de l'eau sur sa peau. Une sensation de bien-être l'envahit aussitôt, laissant couler le liquide chaud sur sa peau. Tout à coup, elle se souvint qu'elle portait du maquillage et que ce ne serait pas exactement beau. Elle fit volte-face à Martin et camoufla ses yeux dans ses paumes de main. À l'aide d'une seule, elle chercha à tâton une débarbouillette pour se défaire de ses «paillettes» de femmes.

"Ne me regarde pas! Je suis affreuse! Un vrai raton-laveur!"

L'informa la jeune femme sur un ton à la fois humoristique - puisqu'elle avait laissé échapper quelques ricanements - et sérieux. Elle se départit de tout ce superflu entourant ses yeux pour faire ressortir la pureté de ses iris bleues éclatantes. À quelques occasions, elle considérait la petite serviette et constatait la quantité de maquillage qui lui restait à enlever. Alors qu'elle fut certaine qu'elle s'était défarder au complet, elle observa la serviette un peu noircie par son mascara et tout le reste pour déguiser ses yeux. Elle la mit en petite boule et la déposa soigneusement sur une tablette. Il n'était pas question de l'utiliser à nouveau. Prochain arrêt? Le lavage. Elizabeth se retourna enfin vers Carter, un sourire amusé étiré sur son visage à présent naturel. On pouvait, dès lors, constater l'ampleur que son maquillage apportait à son regard et à quel point, naturellement, ses yeux avaient un moins grand impact. Qui plus est, le volume dans ses cheveux n'existaient plus puisque ceux-ci s'étaient plaqués contre son crâne et son visage. L'espionne n'avait pas la même allure sous la douche que dans la rue par exemple. Qu'importe, elle se dit que ce détail ne le dérangerait aucunement puisqu'il l'aimait avant tout pour ce qu'elle était et non pour ce qu'elle ressemblait. Soudain prise par une éclaboussure trop brûlante, elle sautilla sur place sur l'effet de la surprise. Elle trouva la robinetterie et changea vivement la température pour la rendre plus agréable sur la peau. Aussitôt fait, elle revint auprès de Carter et alla quérir un baiser en entourant ses bras autour de son cou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martin Carter
Médecin en chef
avatar

Nombre de messages : 300
Age : 34
Date d'inscription : 28/01/2008

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Armes: injecteur et ses projectiles
Equipement: synthétiseur de drogues, scanner et trousse de soin standard

MessageSujet: Re: Visite chez Carter [PV Carter]   Jeu 22 Mai - 5:49

"Affreuse? Non, je ne crois pas. Je te trouve encore plus belle sans ces artifices de cosmétique. Le corps au naturel est cent fois mieux qui le plus glamour ou tendance des maquillages. Ce n'est pas en vêtemetns que je te préfère mais en tenue d'Ève. Tu es encore plus belle je trouve. Peut-être est-ce une déformation professionnelle, je traite avec de cas de je me moi et à la longue, cela a peut-être déteint sur mes préférences..."

Dit le médecin en choisissant un savon doux non parfumé dans la boîte qu'il avait amené avec lui sous la douche. Il commença à savonner doucement le dos de la jeune femme tout en lui rendant son baiser et un regard sur la poitrine de la jeune femme lui arracha un sourire.

"Hum... Cela tire sur le rouge, on dirait presque une enflure... J'y suis peut-être allé un peu fort. ta tolérance et ta résistance sont exceptionnelles mais la chair elle reste plutôt comment dire... Ordinaire si on peut dire. Ce doit être douloureux, surtout avec de l'eau chaude... JE vais devoir prendre un savon plus doux..."

Commenta le médecin en passant au cou et aux épaules avant de redescendre jusqu'au bas du dos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Levy
Espionne
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 27
Société : Schya
Formation : Technique policière et criminologue
Citation : «L'art d'être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l'art de réussir»
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Armes: Desert Eagle noir et un petit couteau
Equipement:

MessageSujet: Re: Visite chez Carter [PV Carter]   Ven 23 Mai - 0:06

À cette remarque, elle baissa son regard et constata le fait. Il est vrai que c'était rouge, mais ça ne brûlait pas tant que ça sous l'eau. Elle avait vécu des douleurs plus vives auparavant alors ça ce n'était absolument rien à comparer. D'autant qu'elle étira un sourire et releva son regard sur Carter. Elle l'observa un moment avant de fermer ses yeux au contact du savon lui nettoyant la peau. Elle finit par hausser les épaules avant de lui répondre quoi que ce soit.

"Non, pas tant que ça en fait. J'ai du endurer pire, alors c'est rien!"

S'exclama Elizabeth avant d'ouvrir à nouveau ses yeux et de se soulever un peu sur la pointe des pieds pour atteindre les lèvres du médecin qu'elle caressa langoureusement. Lorsqu'elle reposa ses pieds sur le sol de la douche, une pointe de malice illuminait son regard déjà assez mesquin.

"Qu'importe pour le résultat, l'expérience a valu la peine..."

Énonça l'espionne avant de lui faire un clin d'oeil relativement coquin. Lorsqu'il eut terminé de la savonner, elle alla se rincer sous l'eau en prenant soin de bien sentir la cascade lui retirer tous les résidus de savon. Puis, elle revint auprès de lui après avoir attrapé le savon qu'il avait redéposé sur la tablette au passage. Elle lui donna un autre tendre baiser avant d'aller se placer derrière lui pour lui rendre la pareille. Elle frotta frénétique le savon entre ses mains, créant le plus de mousse possible. Puis, elle le déposa sur la tablette et ses mains s'appuyèrent sur sa peau pour commencer à le savonner. Des mouvements circulaires glissaient sur son corps, en débutant par son dos pour se retrouver sur son torse, les bras, ses épaules, etc. Dès qu'elle venait à manquer de savon, elle se reservait une quantité en frottant la bande entre ses paumes. Elle s'appliquait fortement dans sa procédure, prenant sa tâche très au sérieux comme si elle effectuait le ménage de son appartement. Mais Elizabeth possédait la caractéristique de ne pas faire les choses qu'à moitié et de s'appliquer avec sérieux dans tout ce qu'elle entreprenait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martin Carter
Médecin en chef
avatar

Nombre de messages : 300
Age : 34
Date d'inscription : 28/01/2008

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Armes: injecteur et ses projectiles
Equipement: synthétiseur de drogues, scanner et trousse de soin standard

MessageSujet: Re: Visite chez Carter [PV Carter]   Ven 23 Mai - 0:29

"Sur ce point je ne peux qu'approuver. Cependant, si lésions il y a eu, il faudra sérieusement reconsidérer la fougue que nous y mettons. Il ne faudrait pas que cela finisse en blessures graves... Autrement, l'expérience perd tout son sens et ce serait chose regrettable. Hum... Comment justifier la chose devant le boss si je voulais te mettre en convalescence pour quelques jours... Passer du temps avec toi est pure féérie et même si nous n'en arrivons pas à une autre démonstration tout aussi vivante de notre amour, il n'en demeure pas moins que ta présence m'est bénéfique. Je pourrais peut-être te faire mobiliser comme infirmière auxiliaire... Ou laborantine, qui sait..."

Dit pensivement Carter après avoir reprit le savon des maisn de l'espionne pour recommencer à s'occuper de sa tâche de "nettoyage". Si quelqu'un doutait du côté perfectionniste de Carter et qu'il avait pu le voir s'affairer à la tâche, le dit doute serait tombé: pas un seul millimètre de peau n'échappa aux manipulations expertes du médecin. Maniaque de la propreté, Carter ne se départissait pas de son habitude même dans une tâche si simple. cela ne rendait en rien l'expérience désagréable: il exerçait jsute la bonne pression pour que ce soit suffisamment agréable et que le frottement ne devienne pas désagréable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Levy
Espionne
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 27
Société : Schya
Formation : Technique policière et criminologue
Citation : «L'art d'être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l'art de réussir»
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Armes: Desert Eagle noir et un petit couteau
Equipement:

MessageSujet: Re: Visite chez Carter [PV Carter]   Ven 23 Mai - 0:54

Elizabeth se mit profondément à réfléchir. Cela faisait-il vraiment mal à ce point? Remarque, étant assez indépendante à ce niveau, elle ne voudrait pas déranger une infirmière rien que pour une telle blessure... d'autant plus que celle-ci se poserait de sérieuses questions quant à savoir la nature exacte de cette enflure. D'autant plus qu'il avait raison sur le fait qu'ils refassent les calculs de leur fougue. Si à deux ils arrivaient à être aussi énergiques qu'une bande de lions affamés, alors dans ce cas, de sérieuses blessures pourraient survenir dans leurs élans amoureux. Le jeu n'en valait-il pas la chandelle? Ruminant ses pensées, l'espionne songea également au fait que son patron trouverait ridiculement étrange qu'elle soit recouverte de bleus à tout bout de champs et par un pur hasard, Martin se retrouve avec les mêmes lésions... S'il était assez malin, Westfield ferait le lien très vite puisque la jeune femme n'était pas du genre à recourir à la violence lors de ses missions, sa technique ne requérant aucunement ce genre de comportement. D'autant plus que ce serait louche d'arriver à convaincre le boss de sa «convalescence» sur ordre du médecin et ayant à son chevet vingt-quatre heures sur vingt-quatre, une infirmière... ou une laborantine? La question de sécurité lui grugeait péniblement les parois de son cerveau, cette nervosité ce manifestant par un mordillement inhabituel des lèvres, d'où l'expression «mordre jusqu'au sang». Toutefois, les caresses savonneuses lui procuraient un bien immense et elle se secoua vivement la tête pour chasser ses pensées, ne voulant les retrouver qu'une fois seule pour réfléchir à leur sujet de relation de couple.

"Je sais pas, Martin. Ça paraîtrait vraiment louche... D'autant plus que j'ai que très rarement recours à la violence dans mes missions. C'est vraiment dans des situations dangereuses que je me bat ou braque mon arme. Autrement, je m'en sors très bien."

Répliqua Elizabeth alors qu'elle se laissait toujours aussi faire en se concentrant parfois sur son contact avec sa peau. Un bref moment, elle considéra l'éminence de sa gloire féminine enflée avant de relever la tête pour commenter ce fait.

"Et puis, je crois qu'il s'agit plus d'une simple enflure que d'une entaille ou quelque chose du genre... Moi et le language médicinal... Si jamais ça viendrait à empirer, alors je reviendrai te voir. Je ne veux pas que l'on tire des conclusions trop vite à ce sujet."

Expliqua l'espionne avant de faire volte-face pour regarder le médecin dans les yeux. Elle déposa ses mains sur ses avant-bras, le stoppant dans son traitement.

"Ne t'inquiète surtout pas pour la question de quand se voir. Tu peux être sûr que je viendrai te voir tous les jours et toute la nuit s'il le faut pour combler notre manque mutuel durant la journée. Toutefois, je ne veux pas que mes visites deviennent fixes pour faire soupçonner quoi que ce soit chez le patron. Je me trouverai une excuse pour venir te voir si on me demande où je vais... je ferai semblant d'un mal soudain ou quelque chose du genre. Je veux que notre relation reste au secret... ça ajoute du piquant à notre amour déjà assez débordant de fougue."

Vociféra la jeune femme d'une voix suave qui laissa fendre un sourire sur ce visage exempt de cosmétiques superflus. Elle se rapprocha de ses lèvres et déposa un délectant baiser. Le plus délicieux de tous, le plus merveilleux, féerique... comme s'il s'agissait d'un premier qu'ils s'échangeaient. Puis, elle entoura son cou de ses bras et le contact de leur bouche cessé au bout de plusieurs secondes, elle blottit sa tête contre son torse et profita de ce moment de tendresse pour fermer ses paupières.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martin Carter
Médecin en chef
avatar

Nombre de messages : 300
Age : 34
Date d'inscription : 28/01/2008

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Armes: injecteur et ses projectiles
Equipement: synthétiseur de drogues, scanner et trousse de soin standard

MessageSujet: Re: Visite chez Carter [PV Carter]   Ven 23 Mai - 1:17

"C'est d'une logique implacable... Nous ferons comme tu le désires. Et puis du reste, mieux vaut ne pas modifier nos routines, cela évitera de souffrir du syndrome de la surplanification. Un cas assez rare de perfectionnisme que l'on peut observer chez les professionnels. Mais bon, nous ne sommes pas là pour parler médecine..."

Dit Carter en serrant la jeune femme contre lui. Point de désir, que de l'amour dans son geste, quelque chose de tendre et d'Attentionné. Il était en train de lui apprendre sa spécialisation dans les sentiments: la douceur, l'pposé de la fougue d'Elizabeth. Après tout, si quelqu'un pouvait tranquiliser la jeune espionne, c'était bien Carter, son antithèse...

"Mon champ d'expertise est excessivement bénéfique pour le corps puisuq'Il le détend. De plus, il allège les pensées ce qui est également favorable à l'esprit. Tu es une sacrée boule de nerf mon espionne préférée, mais je vais remédier à cela et qui sait, je t'apprendrai peut-être même le contrôle."

Dit martin en riant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Levy
Espionne
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 27
Société : Schya
Formation : Technique policière et criminologue
Citation : «L'art d'être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l'art de réussir»
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Armes: Desert Eagle noir et un petit couteau
Equipement:

MessageSujet: Re: Visite chez Carter [PV Carter]   Ven 23 Mai - 1:46

Lorsqu'il referma ses bras autour de son corps, c'est là qu'Elizabeth comprit l'essence même de la personnalité de Carter: la douceur. Tout le contraire de l'espionne fougueuse qu'elle était. Étrangement, mais comme il s'y attendait, elle ne pouvait qu'apprécier ce moment de délicatesse qu'il lui apportait. Malgré sa nature impulsive, elle aimait ces moments de pure détente où bouger devenait presque pénible pour l'esprit tant il était rendu à un haut niveau de relaxation. Cela lui apportait beaucoup de bien de prendre le temps de respirer de la sorte et de faire le plein d'énergie de cette façon; de se revigorer l'esprit pour le purifier... Qui plus est, au risque de vous étonner, la jeune femme savait prendre le temps de vivre sans prendre le tout pour une course et relaxer pour regarder la terre tourner au lieu de la suivre dans son mouvement.

Au bout d'un moment, elle finit par ouvrir les yeux. Ne déplaçant pas sa tête sur le coup, elle prit le temps d'observer la vue qu'elle avait et de regarder autour d'elle dans son champs de vision sans bouger le moindrement sa tête. Il est vrai que c'était une boule d'énergie ambulante, néanmoins, elle savait être calme et posée dans les bons moments et aux bons endroits. Elle finit par prendre une grande respiration et releva la tête vers les yeux du médecin, un léger sourire aux lèvres.

"Le contrôle?! Mais c'est toi qui me pousse à me déchaîner!"

Ironisa Elizabeth avant de laisser échapper un ricanement.

"Qu'importe, tu réussiras qu'à contrôler mes pulsions en ta compagnie... quoique si je viens que je modère mon comportement, qu'est-ce qui va te charmer chez moi?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Visite chez Carter [PV Carter]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Visite chez Carter [PV Carter]
Revenir en haut 
Page 7 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» visite chez le gynéco
» Visite chez l'artisan
» Une visite chez le mécano[Avorté]
» Invention Tarriennes et internement forcé.
» Visite chez le mécano(intro)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ataxia : nouvelle génération :: Ataxia :: Schya :: Gratte-ciel Schya :: Étages :: Infirmerie-
Sauter vers: