Ataxia, la capitale d'un monde chaotique où le pouvoir découle de la richesse et de la terreur.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Reila. incomplet

Aller en bas 
AuteurMessage
Reila XY
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 1
Age : 26
Société : Synnefo
Formation : Formation de tueuse a gage et espionnage, accesoirement elevee par la rue et son frere
Citation : La vie est un eternel sourire auquel on doit trouver raison
Date d'inscription : 10/04/2008

Feuille de personnage
Age: 19 ans
Armes: Guitare a ultra-sons, Magnum, dague
Equipement: fils ultra resistants, poisons, medaillon

MessageSujet: Reila. incomplet   Jeu 10 Avr - 19:48

Prénom :
Reila

Nom :
Inconnu

Age :
19 ans

Société :
Synnefo

Rang :
Espion

Formation :
Formation de tueuse a gage chez les religieuses. La rue est cependant la meilleure des formations.

Armes :
Une Guitare particuliere:
Cette guitare se pose sur le sol pour plus de maniabilite et creer des ultras sons dont la puissance peut variee selon la corde utilisee.
Un Magnum
Dague

Equipement :
Fils ultras resistants, poisons, medaillon

Physique :
Des cheveux assez courts, un regard de glace tache de chaleur et des traits angeliques. Reila est jeune, on la dit belle mais d'une beaute particuliere. La beaute poignante d'un subtile melange entre la candeur enfantine et la prestence feminine. Plutot grande pour son sexe et son age, dotee d'un metre 78 de chair, sa corpulence est celle d'une jeune enfant de douze ans: un corps filiforme avec, evidement, une petite poitrine. Ce manque d'atouts sensuels ne la gene absolument pas, l'arrangeant presque. Sa peau tres pale, son long corps maigre, sa chevelure de jais et son regard poignant lui donne des airs de spectre malingre qu'elle accommode d'une telle facon que son etre devient froid et beau. De ses tenues et ses attitudes on peut la confondre avec un jeune homme mais sa voix legerement grave trahit son physique arrange d'une telle facon qu'il devient suborneur. Comme mentionne plus haut, ses vetements sont souvent masculins cependant son style est marginale. Une partie de son enfance passee au Japon, la petite s'est impregnee de cette culture et repond a un mouvement excentrique appelle le "VIsual Kei". Pauvre de naissance, suposee pieuse d'education, Reila n'a pas moins passe la majorite de sa vie dans la rue. Son heritage se solde d'une vulgarite relative et de positions etranges. Une coulee de lait se dessine a l'horizontale au milieu de son bras: Ah conne jeunesse. Elle est egalement tatouee dans le dos par six kanjis en bas des reins: Espoir, Souffrance, Existence, Mort, Reve, Tristesse. Elle ne porte que des Geta ou des grosses chaussures appellees "New Rocks" qui la grandissent encore plus. Pour achever son accoutrement elle se balade toujours avec un gros casque a imprime ecossais cerne de noir rabattu sur le cou ou sur ses oreilles percees de six trous chacune. Elle aime faire n'importe quoi avec ses cheveux, ses yeux, son visage a l'aide d'artifices cosmetiques en tout genre. Quand elle reflechit ou qu'elle est anxieuse, l'enfant balade un medaillon qui jamais ne la quitte entre ses doigts: a une chaine en argent pend autour de son cou le fragment d'une sphere pourpre.

Caractère :
D'apparence froide, Reila est enjouee et pleine de vie. Elle souffre de lunatisme aigue, ce qui la rend parfois difficile a comprendre et surtout extremement violente: une contrariete est si vite arrive. Elle est cependant tres ouverte et sociable a toujours arboree un sourire carnassier et une bouille d'enfant. D'un sang froid a toute epreuve et d'un sadisme depassant l'entendement, la jeune fille a des attraits inspirants crainte a ses ennemis. Joviale, elle se fait facilement des amis mais ne peut s'empecher d'avoir une attitude neutre voir dedaigneuse envers certains inconnus, surtout les personnes d'un naturel de glace pour lesquels elle ressent une grande attirance part le mystere qui enveloppe ces etres. L'enfant naissante dans ce corps de femme se traduit par un air de petite perdue qui decouvre ce qui l'entoure jours apres jours. Elle aime particulierement les choses sucrees comme les fruits |surtout les fraises|, les bonbons |toujours une sucette dans la bouche si c'est pas une clope|, les patisseries et autres friandises. En anti-these parfaite, une partie de son salaire brule dans ses cigarettes et briquets qu'elle use une vitesse folle tout comme ses depenses en alcool, surtout en sake. Les melanges de saveurs des nippons mais surtout son amour de ce pays la conduisent a cherir la nourriture japonaise. Reila colle parfaitement a l'excentricite de son costume avec le cote fou qui l'habite: elle ne vit que dans l'enorme et se fait tout de suite remarquer. Anormalement coupee du monde pendant la majorite de sa vie d'anodines parcelles de la vie la fascine. Ainsi, elle ne peut voir un petit enfant sans rester en extase devant, tout comme devant la pleine Lune. Elle passe ses nuits a parler au Ciel assise sur son balcon, tard, ses murmures portes jusqu'au par un vent frais. C'est son passe-temps favori bien avant l'ecriture, le dessin, le chant ou la danse qui lui servent a calmer ses nerfs et son caractere aussi explosif que fantaisiste. Meme si elle a une peur affreuse de la solitude complete mais aussi tres porter sur le sort de ses proches, il lui arrive de ne plus supporter la presence d'un camarade juste a cote. Meconnaissant beaucoup de sentiments comme la Haine, sa decouverte de l'Amour lui fit si mal qu'elle est garda une cicatrice vive ayant purule en une aversion pour "le plus beau sentiment du monde". Franche, entete et insolente, l'espionne ne respecte aucune autorite voir y repond avec cran et franc parle hormis avec son frere jumeau avec lequel elle entretient une relation tres particuliere souvent confondu avec de l'inseste. Mauvaise perdante et colerique, elle s'enerve tres rapidement et en viens facilement aux mainx. Bagarreuse et provocante, elle n'a pas froid aux yeux et rentre tete baissee dans le moindre defi.
"La vie n'est qu'un jeu." Et dans tout jeux il est plus plaisant de gagner que de perdre. Reila a appris ce precepte par coeur. A tel point qu'elle est d'une perceverence et d'une foi en la vie a toute epreuve. Nonchalente, sa memoire selective lui fait souvent defaut tandis que la jeune fille vit dans un je m'en foutisme existenciel absolu et ne demande qu'exister, rire, s'amuser, connaitre, rever et aimer.

Histoire:
Il parait que nous avons tous notre histoire. Nos repers, nos souvenirs, tous ces bouts de memoire qui ajoutent un peu d'existence a des kilos de muscles, de nerfs et d'os. Car ce n'est pas tout de vivre, vivre est donner a tout le monde. Exister. Voila le but humain. Depasser le stade de simple etre vivant pour devenir une antite existencielle a travers les ages. Quand bien meme le corps partira en morceau, l'ame s'envolera. L'humain aura existe et son existence sera immortelle.

†: De toute maniere les souvenirs ca n'existe pas.

La ville etait immense, impressionante par sa crasse. Son apparence noire suitant un mal etre et un peche ambiant donnait la delicieuse impression d'etre en Enfer. Habituee a l'excentricite nippone et specialement tokyioiste, un petit "Welcome to Hell" ne l'aurait pas surprise. Elle avait les cheveux noirs coupes court et de longues meches rouges lui tombait dans la nuque pour coller sur son dos. Il pleuviait. Elle decida un pas tranquil. Les mains dans les poches , elle souriait de ses levres mouillees, ecoutant le bruits des getas sur le bitum. Elle etait bien comme ca, juste bien. En oubliant le decor, elle souriait de plus belle et s'envoler vers les cieux aurait ete de bon ton bien qu'un peu niais.Quand des centaines de batiments eurent defiles devant ses yeux, elle sortit du fond de sa poche le vieux papier chiffone juste apres avoir gobe une sucette a la cerise lorsque le numero mit en marche son peu de memoire.

Code:
 117 rue Ste Opportune
Je me suis dit que le nom de plairait
Il y s un quart-queue

Je t'aime

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Reila. incomplet
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Reila, où es-tu? [prez Lucky T. Grant]
» Une équipe improbable [F.T K. Okita / C. Katsuko / S. Reila]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ataxia : nouvelle génération :: Hors RP :: Fiches en attente-
Sauter vers: