Ataxia, la capitale d'un monde chaotique où le pouvoir découle de la richesse et de la terreur.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Quand Lundi rime avec Pari [PV Olivier^^]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Sylia Win Der Walls
Tueuse à gages
avatar

Nombre de messages : 156
Age : 30
Société : Synnefo
Formation : Tueuse à gages
Citation : "Dis moi qui tu es, je te dirais ce que tu vaux."
Date d'inscription : 06/12/2007

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Armes: sniper, un revolver, quelques aiguilles
Equipement: téléphone portable, cigarettes, munitions

MessageSujet: Re: Quand Lundi rime avec Pari [PV Olivier^^]   Ven 16 Mai - 1:37

Si ce n'était pas Olivier, elle l'aurait envoyé valser à l'autre bout de la chambre. Mais non seulement c'était lui mais c'était un jeu à qui cédera le premier, n'est-ce pas? Il devait bien savoir qu'elle n'était pas du genre à baisser si vite les bras... Même pour ça. Monsieur voulait se faire désirer, très bien. Elle le laissa jouer avec ses lèvres sans meême les toucher comme dit. Ses deux pupilles noires soutinrent les deux bleus du jeune homme. Quand elle croyait qu'il allait vraiment quitter ses lèvres pusqu'il était à peu de distance, il revint vers elle d'un seul coup, ressentant sa peau contre la sienne, sa chaleur l'envoûter, la protéger, raviver un feu qui n'avait pas cessé ses flammes. Il la tentait, ce péché qu'elle désirait commettre en oubliant sa fierté, ce qu'elle était: une femme aimant remporter ses défis.

Il était en train d'enflammer son corps du sien... Ses pensées... Elle n'avait plus de pensée sur le coup, toutes ici et là dans son esprit, se confondant. Il y avait l'ange sur son épaule droite lui disant de ne pas se laisser faire et le démon sur la gauche qui lui disait de ne pas se retenir. Horrible dilemne. Un moyen d'entente entre les deux partis... Oui. Et un sourire ravageur naquit sur ses lèvres. Ce fruit maintenant défendu.

-Qui a dit que j'étais traqué?

Sa main s'approcha du dos du jeune homme, glissant sur sa peau, ses ongles le frôlant se retenant de dévorer sa proie, de la griffer. Elle descendit peu à peu tandis qu'elle pressa intentionnellement son corps au sien, sa poitrine à son torse pour être plus proche de son cou. Ses baisers se rapprochèrent peu à peu de son oreille où un murmure au souffle chaleureux se fit entendre au creux de celle ci.

-Qui est prit qui croyait prendre... Chéri.

Elle utilisa une rapidité et une agressivité, tout le nécessaire pour une bonne chasseuse de primes ou chasseuse tout court, qu'elle mélangea avec plaisir à sa fougue et passion pour se tenir derrière le jeune homme et le pousser dans le lit derrière lui. Elle monta également et s'assit sur lui, sans demander la permission. Pas besoin.

-Pas besoin d'aller le chercher. Lui, il viendra bien à toi. Mais, crois-tu que tu pourras résister assez longtemps à mes lèvres?

Ses mains talentueuses vinrent caresser le torse du jeune homme et, de fil en aiguille, s'arrêtèrent à son début de pantalon. Elle approcha son visage du sien, donc le haut de son corps sur le sien, mais ne toucha pas ses lèvres.

-Quelle injustice de porter ça devant moi! Vous allez devoir vous en séparer, mon cher.

Elle s'y engagea d'ailleurs avec espièglerie, délicieuse divertissement. savoureuse proie.


Dernière édition par Sylia Win Der Walls le Ven 16 Mai - 12:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Maxter
Décédé
avatar

Nombre de messages : 372
Age : 34
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 23
Armes: Mgv-176 modifié, Knife Pistol Type 89 modifié et laser intégré dans une montre
Equipement: Ordinateur portable modifié, paire de lunette avec verres conventionnels et modes de vision spéciaux, montre avec plusieurs options électroniques

MessageSujet: Re: Quand Lundi rime avec Pari [PV Olivier^^]   Ven 16 Mai - 3:23

"Qui a dit que JE voulais résister? faire durer le plaisir, regarder qui va passer à l'attaque le premier, provoquer.. C'est là mon champ d'expertise. Passé ce point, c'est dans ton domaine que je risque d'entrer. Et tu sais comme moi ce qui arrive aux proies qui s'aventurent sur le territoire de chasse d'un prédateur... La question est: quand vas-tu achever la tienne? Ce serait dommage que ce soit moi qui gagne en profitant de cette capacité que j'ai à me sortir de n'importe quelle situation tu ne crois pas?"

Dit Olivier qui se laissa faire, gardant une éventuelle résistance pour plus tard. Il savait que s'il voulait gagner contre Sylia, sans faire usage de la technologie, il devrait utiliser analyse et ruse pour réussir son coup. Et puis du reste, c'était bien là toute l'affaire: observer l'autre, trouver son point faible et l'exploiter pour leur plaisir collectif...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylia Win Der Walls
Tueuse à gages
avatar

Nombre de messages : 156
Age : 30
Société : Synnefo
Formation : Tueuse à gages
Citation : "Dis moi qui tu es, je te dirais ce que tu vaux."
Date d'inscription : 06/12/2007

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Armes: sniper, un revolver, quelques aiguilles
Equipement: téléphone portable, cigarettes, munitions

MessageSujet: Re: Quand Lundi rime avec Pari [PV Olivier^^]   Jeu 22 Mai - 16:19

Sylia s'arrêta dans son geste par de curieuses paroles sortant de la bouche du jeune homme. Son visage n'avait pas perdu de son enthousiasme sauvage et son désir amoureux. Ses yeux d'un marron clair plongèrent dans le sien dont la couleur était celle d'un océan où elle s'y noierait avec le plus grand plaisir. Il était pour les paroles, elle pour les actes. Parce que l'un complètait les points faobles de l'autre par nature... Parce que l'un confiait ses points forts à l'autre... Ils s'aimaient tout naturellement. La jeune femme était une chasseuse d'expérience et cela ne concernait pas que le travail. Quand un homme attirait vraiment son attention, quand les sentiments s'en mêlaient, elle était chasseuse d'un seul: Olivier. Mais là, assise sur lui, ses mains posées sur son ventre, il l'interessait dans ses dires. Ses questions... IL ne suffisait finalement que des paroles frappant là où il fallait pour pouvoir l'arrêter dans ses actes. ET ça... C'était également pour ça qu'elle était tombée amoureuse de lui. Il n'était pas n'importe qui car n'importe qui ne pourrait pas la stopper ainsi sans avoir affaire à la violence.

*Quand?*

-Tu as raison...

Elle posa chaque main d'un côté et de l'autre de la tête d'OLivier. La sienne était d'ailleurs maintenant au-dessus de la sienne mais pas trop près. La lueur de ses yeux marrons respirait un certain sérieux mais un malin plaisir à continuer ce jeu de qui chasse qui. Ses cheveux d'un beau blanc retombaient librement sur eux deux comme une barrière les coupant du monde, des autres, de tout. Sa voix était mêlée d'un sérieux et d'une sensualité.

-Tu ne te sortiras pas de cette situation.

La jeune femme ne bougea pas comme pour affirmer ses propos dans une position de supériorité. Son désir était toujours ardent mais cette nuit... Elle ne voulait pas tout foutre en l'air parce qu'elle était une redoutable chasseuse. Cette nuit... Ce n'était pas un travail mais un plaisir... à deux...

-J'arrête la chasse. Tout ce que je veux, c'est que tu n'oublies pas cette nuit parce qu'elle est ta première... avec moi. Otons ses barrières... Je peux même enlever ma fierté... Je veux juste montrer à quel point je te désire, ici , maintenant... Cette nuit.

Sa tête s'abaissa doucement, posant délicatement ses lèvres, lui volant un baiser comme la première fois... Faisant tomber ce qui faisait d'elle une chasseuse comme la première... La fierté, en ce moment, n'avait vraiment plus sa place...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Maxter
Décédé
avatar

Nombre de messages : 372
Age : 34
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 23
Armes: Mgv-176 modifié, Knife Pistol Type 89 modifié et laser intégré dans une montre
Equipement: Ordinateur portable modifié, paire de lunette avec verres conventionnels et modes de vision spéciaux, montre avec plusieurs options électroniques

MessageSujet: Re: Quand Lundi rime avec Pari [PV Olivier^^]   Jeu 22 Mai - 19:25

"Et crois moi, le sentiment est réciproque. Le désir me fait encore plus souffrir que si on me coupait en petites tranches... Chaque cellule de mon être me crie d'être plus près de toi comme si nous pouvions fusionner nos deux corps... Mon âme a soif du réconfort que tu m'apportes et mon coeur veut te donner plus d'amour qu'il ne peut en contenir..."

Sans donner signe qu'il préparait quelque chose, il parvint à inverser les positions: lui sur le dessus, les deux mains de chaque côté d'elle, elle sous lui, leur regard verrouillés l'un à l'autre... Il l'embrassa avec la plus infinie des douceurs pendant que d'une main, tant bien que mal, il termina de les dévêtir. Il n'y avait plus grand chose à retirer certes mais c'était déjà trop.

"Tu es encore plus belle habillée comme ça je trouve... Si belle, si désirable, si précieuse à mon coeur... Si je devenais aveugle après t'avoir vu ainsi, belle, pure et dans tes plus beaux atours, je ne le regretterais en rien..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylia Win Der Walls
Tueuse à gages
avatar

Nombre de messages : 156
Age : 30
Société : Synnefo
Formation : Tueuse à gages
Citation : "Dis moi qui tu es, je te dirais ce que tu vaux."
Date d'inscription : 06/12/2007

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Armes: sniper, un revolver, quelques aiguilles
Equipement: téléphone portable, cigarettes, munitions

MessageSujet: Re: Quand Lundi rime avec Pari [PV Olivier^^]   Dim 8 Juin - 16:15

[Désolé c'est la période d'exams rattrapages et tout ce que je n'aime pas^^]

Sans s'y opposer, Sylia se retrouva dos au lit tandis qu'elle avait au dessus d'elle Olivier plongeant son regard dans le sien... Le sien qu'elle n'allait pas décollé, elle ne pouvait pas fuir... Elle ne voulait pas quitter ses bras, ses baisers, son amour et cette scène. Elle n'avait plus grand chose sur elle et lui se trouvait torse nu, sentant sa peau contre la sienne, sa chaleur corporelle la réchauffer. Elle esquissa un sourire, amusée par de telles paroles et passa ses mains sur son torse, remontant doucement vers son cou.

-Si tout ton être souffre du désir à ce point, je veux bien guérir ces maux.

Des maux qu'elle éprouvait aussi mais qu'elle aimait ressentir.
Acceptant chaque baiser, elle savait les prolonger à son gré, voulant garder ce goût délicieux des lèvres du jeune homme sur les siennes, le plus longtemps possible. Sylia était une femme habituellement forte mais, dans ses bras, elle ne savait plus ce qu'elle était: fragile? Faible?
Tout ce qu'elle remarquait était que son corps tremblait au moindre contact de ses mains sur sa peau, qu'elle se sentait défaillir près de lui mais également que la passion augmentait cette adrénaline et lui brûlait le coeur.


-Un de mes principes: essaie de ne jamais regretter ce que tu fais.

Elle figea son regard dans le sien, riant.

-Profite. Je n'aurais pas cette tenue vingt quatre heures sur vingt quatre, Olivier.

Surtout qu'il ne supporterait pas l'idée que d'autres hommes la voient sous toutes ses coutures, n'est-ce pas? Tout comme elle à son propos, évidemment.
Eprise par la fougue amoureuse, la jeune femme déposa ses lèvres sur celles d'Olivier pour de longs baisers passionnés tandis qu'une de ses mains frôla de ses doigts fins son dos, remontant doucement sa colonne vertébrale en ne manquant pas de sentir chaque parcelle de sa peau se réchauffer à son contact. Elle termina sa course à sa nuque et se mélangea à la moindre mèche de ses cheveux. Il était à elle comme elle était à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Maxter
Décédé
avatar

Nombre de messages : 372
Age : 34
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 23
Armes: Mgv-176 modifié, Knife Pistol Type 89 modifié et laser intégré dans une montre
Equipement: Ordinateur portable modifié, paire de lunette avec verres conventionnels et modes de vision spéciaux, montre avec plusieurs options électroniques

MessageSujet: Re: Quand Lundi rime avec Pari [PV Olivier^^]   Mar 10 Juin - 1:57

HJ: Pas grave, ça se comprend^^

Olivier resta longtemps à regarder Sylia. Simplement détailler du regard la jeune femme, profiter de la vue enchanteresse qu'il avait, profitant du moment et de l'instant sans penser à autre chose qu'a bonheur qu'il éprouvait en ce moment. »Usant de ses mains rendues agiles et vives par des milliers d'heures dans la pratique du piratage informatique mais également un rien rugueuse puisque la manipulation d'arme qu'il faisait régulièrement pour garder ses sens en alerte était plutôt ardue, il dessina le contour du corps de Sylia comme il l'aurait fait avec une sculpture lorsqu'il appréciait une oeuvre d'art, un sourire appréciateur sur les lèvres.

"Alors je vais en profiter pleinement, de cette vue plutôt unique qui ne s'offrira pas souvent à mes yeux..."

Le tout dit sur son ton apaisant et un rien charmeur, ce temps dont il usait avec une déconcertante facilité et était une de ses armes les plus redoutables. maître des mots et des émotions, il savait faire savoir ses vraies émotions quand il le désirait vraiment, comme dans le cas présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylia Win Der Walls
Tueuse à gages
avatar

Nombre de messages : 156
Age : 30
Société : Synnefo
Formation : Tueuse à gages
Citation : "Dis moi qui tu es, je te dirais ce que tu vaux."
Date d'inscription : 06/12/2007

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Armes: sniper, un revolver, quelques aiguilles
Equipement: téléphone portable, cigarettes, munitions

MessageSujet: Re: Quand Lundi rime avec Pari [PV Olivier^^]   Ven 13 Juin - 0:54

-J'y compte bien.

Enroulant le cou du jeune homme de ses bras, elle l'obligea à venir près d'elle, elle qui était confortablement allongée dans ce lit appartenant au Grand Patron de la Synnefo... en ce moment, Olivier Maxter. Elle laissa ses lèvres découvrir ou redécouvrir cette nuque à croquer tandis que son coeur s'emballait de plus en plus sous ses affolantes caresses d'expert. Sylia désirait capturer la chaleur du corps de cet être charmant pour attiser son propre feu ardent et ses baisers s'enflammèrent près d'une des délicieuses oreilles d'Olivier. Son souffle chaud y entra, lui murmurant des mots amoureux, des confessions passionnées.
Ses mains durent quitter les mèches de ses cheveux pour frôler de ses doigts l'échine de son maitre des émotions et, se souvenant qu'avec le défi de tout à l'heure, elle en avait oublié cette partie là de son anatomie, elle s'affaira à débarrasser le jeune homme de son bas de costume.


-Comment ai-je pu oublié ce détail?

Avoua-t-elle en rigolant quand elle reprit un peu de son souffle après avoir terminé son petit tour près de sa nuque. Petit à petit, c'était un adieu sans regret à ce pantalon.
Ses yeux de braise se fermèrent, ses lèvres attirées par le torse d'Olivier qu'elle ne manquait pas de choyer avec amour. Sylia savait se montrer douce, tendre comme fougueuse et passionnée... A chaque situation ou pensée, son émotion... Elle voulait que cette nuit qu'ils partageaient tous les deux soit inoubliable... surtout pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Maxter
Décédé
avatar

Nombre de messages : 372
Age : 34
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 23
Armes: Mgv-176 modifié, Knife Pistol Type 89 modifié et laser intégré dans une montre
Equipement: Ordinateur portable modifié, paire de lunette avec verres conventionnels et modes de vision spéciaux, montre avec plusieurs options électroniques

MessageSujet: Re: Quand Lundi rime avec Pari [PV Olivier^^]   Ven 13 Juin - 3:54

"Quand le coeur parle et pense par lui même, l'esprit s'efface souvent tu sais? Autrement nous ne vaudrions guère plus que les machines que nous construisons ou utilisons. Toute forme de vie pouvant se reproduire a cette possibilité aussi minuscule soit-elle. En ce qui me concerne, je dois avouer que mon coeur a beaucoup parlé ces derniers que depuis de nombreuses années et ce n'est pas peu dire. Tu en vaux largement la peine tu sais? J'en ai l'éternelle certitude et rien ne me fera changer d'avis..."

Répondit Olivier sans cesser de caresser doucement Sylia. Olivier agissait par la douceur de façon générale, habitué au méticuleux travail de pirate informatique et de manipulation de cubes de données informatiques (et il était de notoriété publique que ces cubes étaient d'une effarante fragilité et pourtant si utiles). Il aimait Sylia et se montrer brusque ne faisait pas mais alors pas du tout partie de ses options...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylia Win Der Walls
Tueuse à gages
avatar

Nombre de messages : 156
Age : 30
Société : Synnefo
Formation : Tueuse à gages
Citation : "Dis moi qui tu es, je te dirais ce que tu vaux."
Date d'inscription : 06/12/2007

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Armes: sniper, un revolver, quelques aiguilles
Equipement: téléphone portable, cigarettes, munitions

MessageSujet: Re: Quand Lundi rime avec Pari [PV Olivier^^]   Mer 18 Juin - 0:14

-Je suis ravie de savoir que l'on partage le même avis...

Annonca-t-elle, amusée, quand elle revint vers le visage d'Olivier. Sous lui, la jeune femme se laissa immerger par le désir provoqué par le toucher sur sa peau avec tendresse et cela ne faisait que renforcer l'amour qu'elle avait pour lui.
Près de lui, le sentiment de froid qu'elle avait eu pendant un instant avait laissé sa place au brasier de passion qui accélérait petit à petit le rythme des battements de son coeur. Lui volant un baiser, elle plongea ses yeux marrons dans l'océan des siens au risque de s'y perdre.
Une pensée éveilla sa curiosité dans son esprit et, comme elle n'avait pas pour habitude de garder le silence, elle prit la parole, .


-Dis moi...

Elle l'obligea à prendre sa place à son tour, se trouvant sur le torse d'Olivier, pressant son coeur contre lui. Esquissant un sourire radieux, le visage de la jeune femme était tout près du sien, désirant se noyer davantage dans le bleu de ses pupilles. Elle lui revola un autre baiser de manière espiègle et continua sur sa pensée.

-Je ne comprends pas pourquoi personne n'a insisté pour te sortir de cette tour avant moi. A moins qu'il n'y ait eu quelqu'un... N'as-tu vraiment jamais été amoureux de ta vie, Olivier? Pas une seule fois?

Elle baissa le regard sur ses doigts qui frôlaient doucement le cou du jeune homme. Elle reprit d'une voix plus faible mais toujours et seulement audible par lui. Même s'ils étaient très proches, peut-être ne voulait-il pas confier un tel sentiment passé...

-Des machines... Es-tu seulement certain que j'en vaudrai toujours la peine quand je deviendrai une vraie machine à tuer? Je tue, je n'ai pas de coeur. L'argent a toujours fait partie de ma vie... la mort aussi. Tu es tombé amoureux d'une tueuse à gages... Et si jamais je te trahissais? Comment peux-tu être sûr que ça n'arrivera pas?

Elle ne comprenait pas pourquoi... Peut-être le mot "machine" qui avait fait remonter toutes ses questions à la surface. Elle posa sur le jeune homme un regard rempli de doutes. Ce n'était pas courant chez elle... Peut-être parce qu'elle montrait en ce moment un côté fragile de sa personne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Maxter
Décédé
avatar

Nombre de messages : 372
Age : 34
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 23
Armes: Mgv-176 modifié, Knife Pistol Type 89 modifié et laser intégré dans une montre
Equipement: Ordinateur portable modifié, paire de lunette avec verres conventionnels et modes de vision spéciaux, montre avec plusieurs options électroniques

MessageSujet: Re: Quand Lundi rime avec Pari [PV Olivier^^]   Mer 18 Juin - 1:04

"Et moi je suis hacker de formation. Dans ce monde là, tout ce qui a une faiblesse ou un défaut de conception est éliminé sans une once de remord. C'est une politique que j'applique dans mon travail de chef même si cela ne se voit pas. J'exécute et je fais exécuter les maillons faibles de la famille par nécessité. L'excellence est au coeur de mes principes et mon désir de dominer éventuellement cette ville font que moi aussi je suis une machine à tuer. De façon moins directe que toi peut-être mais je prends des vies sans hésiter. Qu'est-ce qui te garantis que moi je ne te ferai pas éliminer? Que je ne t'enverrai pas à la mort ou que je ne te tuerai pas? Je pourrais te poser également cette question. Pour répondre à la tienne, je dirais que c'est une certaine forme de foi, une conviction très profonde qui fait que je sais que je peux placer toute ma confiance en toi. Regarde toi, Sylia. Regarde ton reflet dans mes propres yeux et tu verras ta vraie nature, celle qui est humaine derrière le masque de tueuse. Regarde toi et affronte la réalité en face. Tout ce qu'on a pu te dire, ce qu'on te dit ou ce qu'on te dira ne change en rien le produit final. Tu resteras toujours pour moi ma reine de glace. Comme elle, tu peut être tranchante et mortelle mais tu peux aussi apaiser les brûlures causées par ce monde à mon coeur. En étant une machine à tuer, tu tues pour gagner ta vie et tu tues pour nous protéger tous les deux. C'est là que se situe un équilibre constant. Mais pour cette nuit, tu n'est pas l'ange de la mort, tu es l'ange de la vie, de ma vie et j'entends bien voir la Sylia sans armure et sans masque. Je reverrai la tueuse demain matin à l'ouverture du bureau."

Répondit Olivier avant d'embrasser la tueuse à nouveau. Il la serra contre lui pour lui offrir sa réconfortante chaleur et lui faire savoir encore une fois qu'il plaçait toute sa foi en elle. Olivier n'avait pas besoin d'armes ou de drogues pour faire ressentir certaines sensations aux autres: ses paroles à elle seule pouvait, dit-on, faire tomber un gouvernement...

"Et non, il n'y a eu absolument personne avant toi. Et si la situation venait à se présenter, il n'y en aurait pas d'autre après toi. Que vaut une conquête d'un soir face à un indéfectible amour? Absolument rien."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylia Win Der Walls
Tueuse à gages
avatar

Nombre de messages : 156
Age : 30
Société : Synnefo
Formation : Tueuse à gages
Citation : "Dis moi qui tu es, je te dirais ce que tu vaux."
Date d'inscription : 06/12/2007

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Armes: sniper, un revolver, quelques aiguilles
Equipement: téléphone portable, cigarettes, munitions

MessageSujet: Re: Quand Lundi rime avec Pari [PV Olivier^^]   Mer 18 Juin - 23:23

Qu'est-ce qui lui disait qu'il ne la trahirait pas? S'était-il construit une confiance aveugle autour de son coeur pour avoir oublié que les questions qu'elle posait pouvaient l'être dans l'autre sens? Elle se souvint aussitôt ce qu'elle aimait chez OLivier, ce qui l'avait attiré: il ôtait tous ses doutes avec de redoutables phrases et ce regard bleu sur elle qui semblait ne jamais mentir. Ne jamais lui mentir. Parce qu'elle était amoureuse de cet homme, parce qu'elle le respectait plus que quiconque, parce qu'elle se sentait émue avec la suite de ses paroles... Sylia se jura de ne plus oublier tout ce qu'il venait de dire. Il y avait beaucoup de machines à Ataxia mais il était rare d'en trouver une autre avec qui on pouvait créer de solides liens... comme ceux là.

Il avait raison. ELle l'avait questionnée sur un sentiment de faiblesse, fragilité... mais plus parce qu'elle restait sensible. Réalisant qu'elle ne deviendrait pas comme son père grâce à ça et à lui, elle se sentit soulagée et put sourire devant l'homme qui la serra dans ses bras. C'était une chose rare chez elle, quasiment inexistante jusque là, et pourtant, la jeune femme se sentit comme protégée des autres comme d'elle même. Amusée, elle répliqua sur une pointe d'humour, levant les yeux au plafond comme si elle réfléchissait à un passage de sa vie... ce qui était un peu le cas.

-EH bien... Ce n'est pas si mal une aventure d'une nuit, tu sais. Quand tu n'as pas envie de t'attacher... Juste pour le plaisir...

Elle reporta son attention sur le visage du jeune homme et rit légérement, approchant doucement ses lèvres des siennes, perdant son regard dans le sien.

-Mais ça ne vaut pas l'éternel amour de deux machines à tuer...

Elle embrassa Olivier usant de douceur, tendresse et amour, les sentiments d'une Sylia sans armure et sans masque.

-Si l'on reprenait là où l'on s'était arrêté... Monsieur Maxter...

Posant chaque main de chaque côté de la taille du jeune homme, elle continua ses baisers fruités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Maxter
Décédé
avatar

Nombre de messages : 372
Age : 34
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 23
Armes: Mgv-176 modifié, Knife Pistol Type 89 modifié et laser intégré dans une montre
Equipement: Ordinateur portable modifié, paire de lunette avec verres conventionnels et modes de vision spéciaux, montre avec plusieurs options électroniques

MessageSujet: Re: Quand Lundi rime avec Pari [PV Olivier^^]   Sam 21 Juin - 16:27

"Pourquoi pas, après tout... Mais je vais t'avouer quelque chose... Je n'ai aucune expérience dans ce domaine de la vie humaine. On peut en apprendre beaucoup devant un ordinateur mais il y a des sciences et des arts que seul un bon mentor peut enseigner. J'ai l'impression que même en égal, ce sera toi le maître et moi l'apprenti ma douce et tendre Sylia. Ma reine de glace, mon bras armé, mon aimée... La liste des qualificatifs est grande tu sais? Comme cadeau de mariage, je t'offrirai la tête de tes parents et ensuite seulement ensuite tu seras tranquille... A t'on idée de faire douter de soi la plus belle de toutes les femmes... C'est un crime impardonnable selon moi. Tout à fait impardonnable..."

Répondit Olivier d'un ton malicieux, d'une malice en fait presque enfantine. C'était là l'avantage d'avoir des armes qui n'était pas faite de métal ou de bois ou même d'un tout autre composé:paroles et expressions pouvaient être un vrai baume pour l'âme troublée... Ce qu'un pistolet apporte certes mais qui hélas fait passer de vie à trépas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylia Win Der Walls
Tueuse à gages
avatar

Nombre de messages : 156
Age : 30
Société : Synnefo
Formation : Tueuse à gages
Citation : "Dis moi qui tu es, je te dirais ce que tu vaux."
Date d'inscription : 06/12/2007

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Armes: sniper, un revolver, quelques aiguilles
Equipement: téléphone portable, cigarettes, munitions

MessageSujet: Re: Quand Lundi rime avec Pari [PV Olivier^^]   Ven 1 Aoû - 19:04

Sylia avait arrêté ses baisers d'amour encrés sur chaque parcelle de peau d'OLivier quand il prit la parole.
C'est vrai qu'elle allait devoir lui faire découvrir pas mal de choses sur elle, cette nuit ou dans l'avenir. ELle savait beaucoup sur OLivier... ou, du moins, une bonne partie mais, même s'il s'était certainement renseigné sur son compte, il ne pourrait pas avoir l'opinion même, le point de vue de Sylia sur son propre passé. Puisqu'elle-même n'en parlait pas... Mais, on la questionnait pas non plus. Quand elle entendit le mot " mariage", elle écarquilla ses yeux, son visage étant toujours près de celui de son aimé. Un mot qui impressionnait en lui-même. Elle ne s'y attendait pas. Sylia n'arrivait même plus à trouver ses mots. Etrange comment un seul mot dit comme ça peut la rendre moins calme...


-Ma... Ma... Mariage...

*IL pense déjà à ça!!*

La jeune femme sentait son coeur battre à tout rompre et, en même temps, se rétrécir. Elle le regarda dans les yeux avec cette même surprise et détourna aussitôt le regard. ET c'était bien rare qu'elle "fuit" ainsi. IL n'y avait vraiment qu'OLivier pour la faire réagir ainsi.

-Tu penses déjà à... ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Maxter
Décédé
avatar

Nombre de messages : 372
Age : 34
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 23
Armes: Mgv-176 modifié, Knife Pistol Type 89 modifié et laser intégré dans une montre
Equipement: Ordinateur portable modifié, paire de lunette avec verres conventionnels et modes de vision spéciaux, montre avec plusieurs options électroniques

MessageSujet: Re: Quand Lundi rime avec Pari [PV Olivier^^]   Sam 2 Aoû - 3:13

"Non pas de façon purement hâtive, loin de là: il s'avère simplement que comme l'espérance de vie en Ataxia est fort peu élevée, il va de soi que je prends certaines précautions pour éviter que nos deux lignées ne s'arrête prématurément. Et sur une note plus personnelle, voilà une garantie qui confirmera hors de tout doute que je t'appartiens corps et âme et qui découragera les greluches de vouloir te voler ton amoureux. n est jamais trop prudent tu sais?"

Répondit Olivier en souriant. Après tout, ce qu'il disait était loin d'être faux: en moins de deux ans, l'espérance de vie moyenne avait chuté de 27%... Un pourcentage plutôt fort pour ce sujet précis. Olivier désirait tout sauf perdre sa tendre Sylia et si mariage s'avérait la plus sûre des valeurs, il le ferait sans hésitation aucune!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylia Win Der Walls
Tueuse à gages
avatar

Nombre de messages : 156
Age : 30
Société : Synnefo
Formation : Tueuse à gages
Citation : "Dis moi qui tu es, je te dirais ce que tu vaux."
Date d'inscription : 06/12/2007

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Armes: sniper, un revolver, quelques aiguilles
Equipement: téléphone portable, cigarettes, munitions

MessageSujet: Re: Quand Lundi rime avec Pari [PV Olivier^^]   Mer 27 Aoû - 20:23

La réponse d'OLivier ne put empêcher de la faire rire. Pour appuyer ses propos loin d'être faux, elle lui vola un fougueux baiser, comme si elle voulait montrer son accord. BIen entendu, ils n'en étaient pas encore à là, même si elle avouait que cet homme n'arrêtait pas de la surprendre de seconde en seconde. La vie est si courte... La tueuse à gages ne le savait que trop bien pour ne pas s'en rendre compte. Aussi, elle allait profiter de cette belle nuit et, surtout, allait lui en faire profiter...

-Aucune chance qu'on te vole à moi... Je tuerais sur le champ. Alors, pour ça, je ne mourrais pas.

Sylia appuya doucement ses lèvres sur celles du jeune homme, pressant son coeur contre le sien comme pour sentir s'il battait aussi fort que le sien, s'il le surpassait. Elle savoura, prolongea le bonheur de l'embrasser tandis que ses mains s'affairaient à frôler sa peau, sentir qu'il était bien là, bien présent, avec elle, contre elle. Son deuxième amour... Son unique aimé... Il ne restait plus longtemps avant que les deux êtres finissent par ne faire qu'un et se plonger dans un univers de plaisir, de passion et d'amour, où ni l'espace, ni le temps n'avaient leur importance. Un dernier murmure avant que Sylia ne fasse découvrir un nouveau monde à Olivier...

-Je vais te montrer... à quel point je peux t'aimer, Olivier...

Ses mains s'abaissèrent, longèrent le torse du jeune homme... Cette nuit allait être la sienne. Chaque parcelle de peau ne manquait pas aux caresses remplies de tendresse de la tueuse à gages, même les recoins n'étaient pas abandonnés et elle leur portait toute son attention. Ses lèvres n'arrivaient quasiment pas à se dégager des siennes, ses yeux se fermaientt, voulant plonger tous ses sens dans cet océan de bien-être et de passion. Sa respiration se fit de plus en plus vive... Le désir n'avait de cesse de grimper et elle espérait que cela en fut de même pour Olivier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Maxter
Décédé
avatar

Nombre de messages : 372
Age : 34
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 23
Armes: Mgv-176 modifié, Knife Pistol Type 89 modifié et laser intégré dans une montre
Equipement: Ordinateur portable modifié, paire de lunette avec verres conventionnels et modes de vision spéciaux, montre avec plusieurs options électroniques

MessageSujet: Re: Quand Lundi rime avec Pari [PV Olivier^^]   Sam 30 Aoû - 2:50

"Et je suis on ne peut plus curieux de le voir en live, ma tendre Sylia. Je tâcherai de ne pas rester comme simple spectateur: je ferai de mon mieux pour rendre coup pour coup, comme on dit..."

Répondit Olivier en souriant avant de s'abandonner à ce flot de sensations qui lui parcourait tant la chair que l'esprit, faisant le vide pour mieux focusser sur le moment présent. Les dossiers, les problèmes, la gestion de la Synnefo... Tout venait de prendre le bord en moins de temps qu'il n'en faut pour appuyer sur la détente d'une arme. Dans ce maelstrom de bonnes sensations, Olivier n'avait qu'un repère, qu'un guide: Sylia, SA Sylia, avec qui il allait passer la plus inoubliable de toutes les nuits...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylia Win Der Walls
Tueuse à gages
avatar

Nombre de messages : 156
Age : 30
Société : Synnefo
Formation : Tueuse à gages
Citation : "Dis moi qui tu es, je te dirais ce que tu vaux."
Date d'inscription : 06/12/2007

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Armes: sniper, un revolver, quelques aiguilles
Equipement: téléphone portable, cigarettes, munitions

MessageSujet: Re: Quand Lundi rime avec Pari [PV Olivier^^]   Sam 18 Oct - 17:33

"Coup sur coup"... Elle esquissa un radieux sourire, amusé. Elle n'en attendait pas moins venant de lui. Alors, les mots n'avaient plus leur importance, ils discutaient avec le langage de leurs deux corps proches, confondus. Sylia ne cessait d'embrasser le jeune homme, de prolonger ses baisers enflammés comme pour lui montrer à quel point elle savait l'aimer. Elle était comme un volcan, brûlant de désir, et le plaisir d'être contre l'homme qu'elle adorait n'en était que plus grand. Elle espérait être à la hauteur de la première nuit d'amour d'Olivier.
Son coeur battait à tout rompre, il voulait s'échapper d'elle, il lui chauffait la poitrine et, comme pour calmer cette ardeur passionnée, Sylia déposa ses baisers sur les lèvres de son patron comme un échange vital, capital. Leurs souffles ne faisaient plus qu'un. Tout n'était qu'un, d'ailleurs. Impossible de parler, la respiration accelérée, les mots sonnaient plutôt comme des cris adorables, des "je t'aime" sans retenue.
Sur le corps d'Olivier Maxter, la tueuse à gages gravait sa présence, un " il est à MOI" qu'on ne pouvait ne pas remarquer. Oui, elle n'hésiterait pas à faire couler du sang si on essayait de le lui voler. Possessive? Jalouse? Oui. Mais, surtout terriblement amoureuse. De toutes ses années de deuil, elle pouvait enfin se lâcher, ôter toute cette pression contre lui, ressentir à nouveau de formidables sentiments et sensations. Elle renaissait. Une démone, un ange. Un ange, un démon. Deux personnes ambigus, opposées comme semblables, qui ne sont finalement trouvés dans un monde de destuction. Alors, cette nuit, cet instant, le reste était devenu insignifiant.

Les draps du lit recouvraient deux êtres, encerclaient leurs formes, et capturaient leurs ombres. Les mains de la jeune femme profitaient de chaque parcelle de peau d'Olivier. Ses longs cheveux blancs retombaient de part et d'autre de son visage, à moitié éclairé par la lueur de la lune qui entrait sans mal à travers les fenêtres de la chambre du Patron de la Synnefo. Et ses yeux... un marron clair, un regard malicieux... plongèrent infiniment dans l'océan bleu que lui offrait ceux d'Olivier.
La tension de toutes ses années relâchée, le plaisir à son paroxysme... Quant Sylia put à nouveau parler, elle n'avait qu'une chose à dire à son Prince salvateur;

-Je t'aime, Maxter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Maxter
Décédé
avatar

Nombre de messages : 372
Age : 34
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 23
Armes: Mgv-176 modifié, Knife Pistol Type 89 modifié et laser intégré dans une montre
Equipement: Ordinateur portable modifié, paire de lunette avec verres conventionnels et modes de vision spéciaux, montre avec plusieurs options électroniques

MessageSujet: Re: Quand Lundi rime avec Pari [PV Olivier^^]   Dim 19 Oct - 4:39

"Parce que tu crois que c’est unilatéral?"

Répondit Olivier dans un souffle. Même si les draps filtraient la chaleur, il avait l’impression d’être au cœur d’un volcan mais cela ne le dérangeait pas. Tant que Sylia était près de lui, il endurerait déserts brûlants et blizzards mordants sans broncher. De ses mains agiles, il recommença à explorer le corps de Sylia, dessinant de main de maître chaque contour, allant chercher tous les points les plus sensibles de l’anatomie féminine et en usant pour procurer moult sensations à son aimée. Aussi inexpérimenté qu’il puisse être, il n’en demeura pas moins que le chef de la Synnefo n’était pas sans une idée de la chose. Ses employés ne le savaient pas mais quand ils décidaient de s’adonner à des ébats amoureux en dehors de leurs appartements, il y avait toujours au moins une caméra pour les prendre en flagrant délit. Pas les caméras « officielles » mais bien le réseau privé mit sur pied par le premier chef de la Synnefo… Et Olivier avait eu droit à sa dose de visionnement : parfois presque artistique, il avait toutefois vu son lot de bizarrerie mais avait su retenir uniquement ce qui semblait importer. Après tout, sa philosophie de vie, une de ses facettes tout du moins, reposait sur le respect de l’être humain et par conséquent, il savait d’instinct quoi choisir pour rester dans cette ligne de pensée.Et il était de notoriété publique qu'il y tenait plus que mordicus!

Et Olivier découvrit et découvrait pour la première fois le langage du corps, cette faculté d’exprimer tant sans même avoir à parler, à offrir sans lyrisme ce que le plus beau des poèmes n’aurait su exprimer. L’expérience n’était pas déplaisante et il avait grande envie de prendre plus d’expérience dans le domaine : il pourrait ainsi être plus démonstratif dans son amour… Mais pour l’heure, il préférait s’en tenir à ses compétences limitées. Si Sylia était une prédatrice, une tigresse prête à fondre sur sa proie, lui était cette catégorie de gibier qui donne tout ce qu’il a avant de succomber au prédateur. Drôle d’ironie : Olivier était maître incontesté de la Synnefo mais ici, dans l’intimité de son bureau, ce titre revenait à celle qui dans les affaires était sa subordonnée…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylia Win Der Walls
Tueuse à gages
avatar

Nombre de messages : 156
Age : 30
Société : Synnefo
Formation : Tueuse à gages
Citation : "Dis moi qui tu es, je te dirais ce que tu vaux."
Date d'inscription : 06/12/2007

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Armes: sniper, un revolver, quelques aiguilles
Equipement: téléphone portable, cigarettes, munitions

MessageSujet: Re: Quand Lundi rime avec Pari [PV Olivier^^]   Mar 21 Oct - 23:28

Qui aurait pu croire que Lady Win Der Walls se serait retrouvé ici, contre le Boss d'une des trois organisations d'Ataxia pour lequel elle travaillait en tant que tueuse à gages? Enfin... Elle était aussi devenue garde du corps d'Olivier Maxter et, désormais, le garde de son coeur. Ele détenait les clefs qui servaient à ouvrir le cadenas et elle seule pouvait réellement franchir la porte menant vers l'homme en lui même et non pas seulement le leader de la Synnefo. Elle ne l'aurait pas cru, elle-même. Et pourtant... Il n'avait suffi que d'une rencontre avec Olivier Maxter et son " double" intérieur. Les choses auraient certainement été toute autre si Sylia n'avait pas insisté pour que le jeune homme sorte un peu de sa tour et... s'amuse. La vie vous réserve vraiment de drôles de tournants et de surprises.

Le temps passait. Heures, minutes, secondes... quelle importance! Ici et maintenant, les aiguilles s'étaient comme arrêtées, l'instant de purs bonheur et de douleur continuait son cours hors du temps réel. Bien que ce soit la première d'Olivier, Sylia aurait juré le contraire. Elle n'aimait pas n'importe qui après tout, n'est-ce pas?
Les douces caresses du jeune homme et la proximité de son corps étaient un vrai délice pour ses sens. Ses mains osèrent se ballader sur celui de son Prince, le trouvant aussi brûlant que le sien, passant près de son coeur, constatant qu'il était aussi agité que le sien. Ils étaient en harmonie dans un temps et un espace qui étaient bien insignifiants comparé à toutes les émotions qu'ils ressentaient. Ses longs cheveux blancs se mélangeaient aux teintes noirs de son aimé. Ses lèvres étaient irrésistiblement attirées vers celles d'Olivier et elle ne réprima pas l'envie d'aller l'embrasser encore et encore, prolongeant des baisers passionnés. Les courbes fines de la tueuse à gages épousèrent sans mal celles masculines de son patron comme si son être avait toujours attendu d'être avec le sien. La lueur faible mais bien prèsente de la lune éclairait les deux personnes et confondait leurs ombres en une seule. Le tableau ne pouvait pas mieux reprèsenter l'amour dans son sens général, il était le plus exprimé.

La jeune femme en avait oublié où ils étaient. Elle se trouvait dans un état de plaisir immense qu'elle faisait partager à Olivier. Oui, cette nuit était unique, magique et magnifique. A Ataxia, cela existait encore. IL suffisait de trouver son Autre. Dénicher la personne qui vous manquait. La trouver et la serrer si fort dans ses bras afin qu'elle ne s'en aille pas. Plus jamais.
Respiration saccadée, souffles entremêlés, lèvres contre lèvres pour de délicieuses preuves d'amour, le désir ardent continuait de grimper et de faire rêver la jeune femme, l'emmener dans un monde qu'il lui semblait avoir perdu à jamais. Libération dans un Paradis oublié...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Maxter
Décédé
avatar

Nombre de messages : 372
Age : 34
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 23
Armes: Mgv-176 modifié, Knife Pistol Type 89 modifié et laser intégré dans une montre
Equipement: Ordinateur portable modifié, paire de lunette avec verres conventionnels et modes de vision spéciaux, montre avec plusieurs options électroniques

MessageSujet: Re: Quand Lundi rime avec Pari [PV Olivier^^]   Mer 22 Oct - 5:15

Pour Olivier, qui vivait une expérience toute nouvelle, les sensations étaient les mêmes mais avec un sens différent. Ce n’était pas un paradis oublié dont ses sens foulaient le sol mais un Eden jusqu’alors inconnu, bien au-delà de tout ce qu’il avait pu imaginer. Qu’étaient l’argent et le pouvoir face à cet univers si particulier dont on pouvait bien ne jamais revenir? Le pouvoir avait ses limites : une fois que l’on régnait et possédait une ville, un pays, un monde, voire un univers, il n’y avait plus rien à aller chercher. Quand on avait une fortune rendue incalculable, cela faisait aussi office de limite. Mais en amour, en passion, quelles étaient les limites? Cette forme d’art avait mille et un visages, mille et une forme… Et dire qu’il serait passé à côté de tout cela sans l’intervention providentielle d’une de ses employées… Sylia, son ange, sa protectrice… Il l’avait toujours vu comme étant plus qu’une fille de la Synnefo mais moins que la mère de la Synnefo, en un sens… Il la voulait près de lui mais pas encore pour le business. Et il l’avait eu au final, dans son lit oui mais encore plus dans son âme et dans son cœur. Il sentait ce corps vivant et vibrant contre lui, si près de li que l’on aurait pu croire qu’ils ne faisaient qu’un, qu’ils étaient deux morceaux d’un même casse-tête tant leurs formes se moulaient l’une à l’autre… Et Olivier se dit que ce serait à regret qu’il se séparerait d’elle un peu plus tard, quand viendrait le temps de redescendre du nuage et de revenir sur terre avec les problèmes du quotidien. Cette pensée disparue bien vite dans le tourbillon de sensations qu’il ressentait et il su après un certain temps que la fin de cette intime union de la chair approchait : il pouvait sentir le flot de la vie et de l’amour devenir torrent dans leurs cœurs et leurs âmes et savait que bientôt, ce même torrent déferlerait en eux et marquerait la fin de cette nuit de passion certes mais qui marquait aussi le début d’un nouveau chapitre dans le livre de deux vies… Les relations d’un soir ne pourraient jamais espérer un jour procurer ne serait-ce qu’une fraction de ce que ce genre d’acte lui offrait sur le moment et à jamais…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylia Win Der Walls
Tueuse à gages
avatar

Nombre de messages : 156
Age : 30
Société : Synnefo
Formation : Tueuse à gages
Citation : "Dis moi qui tu es, je te dirais ce que tu vaux."
Date d'inscription : 06/12/2007

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Armes: sniper, un revolver, quelques aiguilles
Equipement: téléphone portable, cigarettes, munitions

MessageSujet: Re: Quand Lundi rime avec Pari [PV Olivier^^]   Sam 25 Oct - 0:41

Pourquoi devoir absolument revenir à la réalité alors qu'ils s'approchaient de plus en plus du Paradis, qu'elle se souvenait des sensations oubliées et en apprenait des nouvelles? La vie a ses hauts et ses bas, inconvénients comme avantages, c'est une des raisons qui fait qu'elle peut devenir interessante. A Ataxia, cette définition a son importance doublée, voire plus, particulièrement grâce au danger omniprèsent et... un seul être qui réussit à vous faire oublier toutes les dures épreuves du passé.
Sylia sentait ce torrent d'émotions entrer en elle, la réchauffer jusqu'à même la brûler, lui procurer une souffrance qu'elle pourrait lui réclamer à nouveau tellement elle lui était agréable. La jeune femme ne s'était pas dit, au début, que cela allait être aussi... diffèrent. Une nuit banale avec un inconnu ne vient même pas à bout de ce qu'elle vivait ici et maintenant, avec Olivier, contre Olivier. C'était totalement incomparable avec son vécu et, non pas qu'elle regrettait ses nuits d'égarement dans les bras d'hommes de passage, mais Miss Win Der Walls se disait que c'était dommage qu'elle ne l'ait pas rencontré plus tôt,... Cet homme qui faisait grimper son plaisir au maximum. Cette nuit, ill avait réussi autre chose: Olivier avait effectivement trouvé le moyen, infaillible, de lui faire passer l'envie de fumer(xD).


Tout son être vibrait au contact de ce corps contre le sien. Une harmonie de gestes, des souffles entremêlées et des pensées unifiées. Un même but qui allait se terminer, le summum du plaisir était malheureusement éphèmère. Mais, l'amour restait là, gravé dans les coeurs. A jamais? IL faut toujours l'espèrer mais l'imprévu était aussi ce que préfèrait Sylia. Et elle avait toujours sa dose.
La jeune femme se laissa envahir par les toutes dernières preuves passionnées d'Olivier et ses lèvres vinrent se confondre aux siennes en un long baiser. Plus doux mais n'ôtant rien à l'intensité de ses sentiments. Un remerciement silencieux. Elle était effrayée à l'idée que le monde réel ne lui enlève à nouveau l'être le plus cher à son coeur... Or, ils allaient bien être ensemble le reste de la nuit. Ses mains glissèrent délicatement sur le torse du jeune homme jusqu'à atteindre son visage, se posant de part et d'autre afin d'appuyer ce baiser digne d'histoires romantiques, comme la plus belle des conclusions de cette soirée. Elle le voulait pour elle mais il était le patron de la Synnefo. Aussi, elle comptait encore profiter des instants passés en sa compagnie, en tant que Sylia et non la garde du corps et tueuse à gages. Qui aurait pu dire qu'un homme compterait autant pour elle? Elle était bien la dernière personne à le penser, elle qui avait été des plus malchanceuses avec le sexe opposé.


Tout doucement, le plaisir finissait son bonhomme de chemin, il redevenait normalité, l'étincelle qui pouvait devenir feu à tout moment. La chaleur emmagasinnée avait eu raison de la fraicheur du début et elle berçait la jeune femme qui calmait petit à petit son souffle. Tout redevenait paisible, une étrange tranquilité mais qui allait parfaitement avec le moment intime des deux personnes.
Sylia se tenait contre lui, les draps sur leurs deux corps, sa tête confortablement posée sur son torse, elle se laissait envoûtée par les battements de coeur du jeune homme qui redevenaient peu à peu réguliers. Le silence règnait alors dans la chambre du Boss. Puis, après un certain temps, la jeune femme prit la parole d'une voix sensuelle, douce et faible, seulement audible pour Olivier.


-C'est vrai...

Elle leva légérement la tête vers lui, un sourire amusé aux lèvres.

-Tu vaux beaucoup plus qu'une cigarette...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Maxter
Décédé
avatar

Nombre de messages : 372
Age : 34
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 23
Armes: Mgv-176 modifié, Knife Pistol Type 89 modifié et laser intégré dans une montre
Equipement: Ordinateur portable modifié, paire de lunette avec verres conventionnels et modes de vision spéciaux, montre avec plusieurs options électroniques

MessageSujet: Re: Quand Lundi rime avec Pari [PV Olivier^^]   Sam 25 Oct - 1:06

Je vaux plus qu’une cigarette dis-tu? J’aurais au moins fait une bonne action ce soir en retirant une partie de ta dépendance alors… Et pour être honnête, si te libérer de la nicotine est chose toujours aussi agréable, je vais me laisser plusieurs trous à mon agenda pour consacrer davantage de temps à cette tâche… Bon sang, ce simple moment intime vient de me redonner une semaine d’énergie et m’a retiré un mois de stress c’est… Particulier je dirais… Mais des plus salvateur et positif…

Répondit le chef de la Synnefo avant d’embrasser Sylia d’abord sur la bouche puis ensuite en d’autres endroits plus intimes. Ce moment tout spécial qu’ils avaient passé ensemble était peut-être terminé pour le moment mais il n’en demeurait pas moins qu’il tenait à lui faire montre de son appréciation. Ah Sylia, l’amour d’une vie, une personne si spéciale qu’il regretta de ne pas avoir connu plus tôt… Après cet épisode, cette volonté de garder la tueuse à gage pour lui seul n’en fut que renforcée. Il mettrait la ville à feu et à sang s’il le fallait mais personne ne s’en prendrait ni ne poserait un regard déplacé sur son aimée sans le payer de sa vie. Il se surprit à être soudain si possessif mais il se rappela que comme l’enfer, l’amour était pavé de bonnes intentions… Et qu’il n’en tenait qu’à lui de ne pas franchir certaines limites spécifiques. Après tout, n’était-il pas monsieur contrôle en personne?

Son regard se posa sur son horloge murale et il jura en silence. Quelle injustice, la nuit passait bien trop vite, ils seraient au bout de la nuit avant de s’en être rendu compte. Mais Olivier ne désirait pas dormir, il voulait rester près de Sylia, sa Sylia, la prédatrice devenue femme fatale, qui pouvait jouer avec son cœur comme d’autres jouent avec les cartes. Il voulait s’enivrer de son odeur, de son image à damner le plus chaste des mortel, toucher sans honte ce corps fier dans toute sa nudité, ressentir l’être aimé en dehors d’un cadre professionnel et froid… Et sans être devin, il ne pouvait que supposer que le désir était aussi présent chez la demoiselle Win Der Walls…


"Je ne trouverai jamais la force d'aller au boulot demain et me séparer de toi, c'est bien trop cruel comme sort... Trop injuste ajouterais-je..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylia Win Der Walls
Tueuse à gages
avatar

Nombre de messages : 156
Age : 30
Société : Synnefo
Formation : Tueuse à gages
Citation : "Dis moi qui tu es, je te dirais ce que tu vaux."
Date d'inscription : 06/12/2007

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Armes: sniper, un revolver, quelques aiguilles
Equipement: téléphone portable, cigarettes, munitions

MessageSujet: Re: Quand Lundi rime avec Pari [PV Olivier^^]   Ven 31 Oct - 22:29

Retirer une partie de sa dépendance... Oui, une partie seulement! Elle riait à ses paroles. On ne lui ôtait pas son habitude de la cigarette aussi facilement mais... bah... qui sait. Si jamais le jeune homme aux beaux yeux bleus qui se trouvait contre elle devenait une nouvelle drogue, il se pourrait qu'elle ne voie plus un grand intérêt à se détruire les poumons. Qui sait. Elle était, au contraire, ravie à cette idée. La jeune femme se sentit soulagée qu'il ait apprécié cette nuit, ce moment de plaisir comme de souffrance, mais à quel point des plus agréables! IL ne pouvait comparer avec personne mais elle oui. Elle pourrait. Mais ce n'était pas nécessaire, ce n'était même pas utile parce que... Olivier était Olivier et les autres, c'était les autres. Aucune comparaison possible, Sylia pensait simplement qu'il était unique et que ce qu'ils venaient de faire l'était encore plus.

-Si on se drogue à ça, je suis certaine qu'on arriverait à faire baisser mon taux de nicotine et ton stress en un clin d'oeil!

*Mais, il se peut aussi qu'on ne puisse plus bouger au bout de la centième fois...* (xD)

-Je prèfère qu'on laisse faire les choses. Suivons le même chemin et voyons où il nous mène. Ne forçons rien, c'est plus amusant.

Finit-elle par dire avant de se laisser submerger par les baisers d'Olivier et les sensations ô combien magnifiques qui s'en suivaient.
IL n'avait pas la force d'aller au travail... Elle non plus. Disons qu'elle se doutait bien qu'une fois les portes franchies, tout serait diffèrent de leur petit univers à eux deux. Tout. La dure réalité du monde. Ce n'était même pas à cause du sang qui accompagnait la tueuse à gages. Mais les responsabilités, le manque de temps. L'emploi du temps du grand patron était plus chargé que le sien. Mais, c'était ainsi. Il n'y avait rien à faire. Chacun avait sa vie à mener comme il l'entendait. Elle garda le silence aux premiers abords, se blottissant contre le torse du jeune homme, ses cheveux blancs tombant de part et d'autre de son visage. Elle esquissa un faible sourire en songeant à tout ça mais c'était inévitable. Elle s'attendait à ça, lui aussi.

-Mmmh...

*Moi aussi...*

Relevant légérement la tête vers le visage du jeune homme, Sylia fusionna ses lèvres avec les siennes pour lui remonter un peu le moral... à elle aussi, d'ailleurs.

-On n'échappe pas à ses fonctions, Olivier. Mais... je suis là pour le moment. Je resterais toujours ton garde du corps, que j'accepte une mission ou non. Garde juste un truc en tête: le boulot, c'est le boulot. IL ne faut pas mélanger vie professionnelle et vie amoureuse, d'accord?

Elle plongea ses yeux marrons dans les siens.

-Je ne t'apprends rien, n'est-ce pas? Demanda-t-elle tout en recouvrant son cou de baisers passionnés, humant le parfum de cet homme qui avait comblé son désir comme son coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Maxter
Décédé
avatar

Nombre de messages : 372
Age : 34
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 23
Armes: Mgv-176 modifié, Knife Pistol Type 89 modifié et laser intégré dans une montre
Equipement: Ordinateur portable modifié, paire de lunette avec verres conventionnels et modes de vision spéciaux, montre avec plusieurs options électroniques

MessageSujet: Re: Quand Lundi rime avec Pari [PV Olivier^^]   Dim 2 Nov - 2:07

Pour toute réponse, Olivier repartit dans les baisers langoureux, les touchés osés et intimes et tout cet ensemble de signes du langage du corps pour exprimer son amour pour la jeune tueuse. Tantôt doux et aimants, tantôt animaux et passionnés, ses mouvements, sans en revenir à une union des corps, résumaient sans mots la curieuse situation dans laquelle nos deux jeunes gens étaient pris. Et dans un monde où de façon générale, la parole était remplacée par la gestuelle de la violence, on aurait pu écrire des pages et des pages sur cette muette communication entre le jeune amoureux et son aimée. Les flammes de la passion n’avaient en rien diminué, le désir était toujours présent et la volonté de profiter de chaque fraction de seconde avant la fatidique échéance ne faisait que donner davantage de détermination à Olivier pour rester auprès de sa belle, lui offrant une « conversation » gestuelle dont une personne (dans ce cas si une femme) ne pouvait pratiquement espérer ou ne désirer que dans ses rêves ou une sorte de fantasme secret. Mais dans le cas de Sylia, c’était bien réelle. Olivier avait décidé d’offrir à Sylia le reste de cette soirée et de la lui dédier, s’occupant de chaque parcelle de peau, détendant les nerfs, chassant le stress, remplaçant l’ensemble des tensions et éléments négatifs d’un corps par de l’extase à l’état brut, le sentiment de la suprême détente tout en ne s’écartant pas du chemin du plaisir. Où avait-il apprit tout cela, toute cette science digne du plus aguerri des Don Juan? Partout et nulle part. Sylia l’inspirait et comme dans tout, en tant que chef, il savait s’instinct quoi faire, comment le faire et quand le faire. Il n’était pas le chef de la Synnefo pour des prunes et en amour, son inexpérience était compensée justement par cette espèce de leadership et d’esprit instinctif qui était sien. On disait que par les sentiments les plus purs, un était capable de faire découvrir des dimensions rarement explorées au niveau du bien être… Et c’est en première classe qu’Olivier tentait d’y conduire sa sylia, pilote d’un cœur et maestro de l’âme. Quel gâchis, aurait-on pu dire, si sans l’intervention de Sylia le jeune homme soit rester si distant du sentiment amoureux…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylia Win Der Walls
Tueuse à gages
avatar

Nombre de messages : 156
Age : 30
Société : Synnefo
Formation : Tueuse à gages
Citation : "Dis moi qui tu es, je te dirais ce que tu vaux."
Date d'inscription : 06/12/2007

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Armes: sniper, un revolver, quelques aiguilles
Equipement: téléphone portable, cigarettes, munitions

MessageSujet: Re: Quand Lundi rime avec Pari [PV Olivier^^]   Mar 30 Déc - 3:04

Jamais elle n’accepterait qu’on fasse du mal à son homme, son amour, sa possession, son bouclier ! Personne… ou ce serait signer son arrêt de mort. Et Olivier lui-même savait comment se comportait la tueuse à gages face à ses ennemis. Surtout menaçant le seul être qu’elle aimait. Celui qui l’avait fait renaître alors qu’elle était celle qui lui avait fait découvrir le sentiment d’être amoureux. Des émotions parfois paradoxales. Mais, ils s’étaient trouvés… Et unis…

Dire que toute cette histoire avait commencé avec leur rencontre dans le bureau du patron de la Synnefo. Sylia se souvenait de la liste d’insultes du jeune homme alors qu’elle n’avait fait que frapper à sa porte pour l’entrevue puisqu’elle était nouvelle dans l’organisation. Tout de suite, il l’avait adoptée. Qui sait ? Il devait y avoir de l’alchimie dès le départ en petites quantités. Il avait été le premier des deux à l’inonder d’un compliment tout simple : « vous êtes très jolie ». De la bouche d’autres hommes, il aurait pu passer inaperçu, un simple détail. Venant de lui… C’était autre chose. Mais, au début, il n’y avait eu rien. Parfois, il faut du temps pour se rendre compte à quel point on peut aimer l’autre…
Il lui avait directement confié certaines choses que, lors d’un entrevue professionnel, on n’est pas censé avouer. Ses problèmes avec les femmes… Et puis, l’Autre en lui… Cet être bien particulier qui était la personne au caractère tout à fait opposé à celui du patron. Le savait-il ? S’en souvenait-il ? Olivier Maxter lui avait montré bien des faiblesses comme des forces et tout compensait celles de la tueuse à gages. Ils étaient différents mais leurs sentiments étaient semblables. Prêt à se protéger l’un l’autre en mettant sa vie en danger… Et, en se baladant dans les avenues d’Ataxia, sous la neige qui lavait un peu la ville de tout ce sang, le Boss de la Synnefo avait commencé à éprouver quelque chose… Enfin, c’était plutôt l’Autre en lui. Mais, finalement, l’amour avait inondé et fait fusionner les deux Olivier. C’était ce qu’avait décidé Sylia Win Der Walls et c’était ce qu’il se passa.
Croyez vous que le couple s’était crée dans la facilité ? Non. IL y avait eu des hauts et des bas comme pour chaque couple, chaque personne. Il y avait eu des menaces, des larmes, des rires, du sang et des vérités lourdes mais importantes pour la suite. Et cette suite… C’était ici, dans l’appartement du jeune homme avec qui elle partageait la plus belle des nuits, leur première et non leur dernière… Elle l’aimait. C’était simple et compliqué mais elle ne regrettait vraiment rien.

Comment pourrait-elle trouver la force de se séparer de cet homme qui comblait son désir et son plaisir avec perfection? Impossible, on aurait dit qu'il ne voulait pas la laisser partir, retrouver la vie quotidienne, elle en garde du corps et tueuse à gages et lui en chef de la Synnefo. Sylia ne le voulait pas non plus. Son coeur désirait se mêler aux battements du sien, elle ne voulait pas que cette nuit cesse. Son corps voulait se réchauffer encore et encore contre celui d'Olivier afin de ne plus voir le temps s'écouler. Aimer et continuer d'être aimé, ne jamais oublier, que ces souvenirs si délicieux restent dans leur esprit... Elle le laissa faire, se laissant guider par cet homme qui avait capturé tout son être, qui avait bouleversé sa vie. Sylia l'embrassa comme elle se fit voler d'autres savoureux baiser, en apprit davantage sur les capacités d'Olivier bien que ce fut sur un autre domaine. Elle n'était pas déçue et devina que c'était réciproque. La démonstration d'un amour passionné entre les deux personnes se prolongea encore et encore, sans que ni l'un ni l'autre ne veuille arrêter. Sylia Win Der Walls se réfugia dans ses marques de tendresse, dans les bras du jeune homme... Cette magnifique nuit près de lui... Pouvait-on rêver mieux?

Non.

Le plus beau rêve était devenu une réalité puisqu’ils étaient maintenant un couple, prêt à faire plier ceux qui n’étaient pas d’accord et ceux qui oseraient les torturer.

Alors… Bonne nuit, Olivier Maxter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand Lundi rime avec Pari [PV Olivier^^]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand Lundi rime avec Pari [PV Olivier^^]
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Quand bar rime avec bagarre! [Elijah - Logan]
» Sujet libre - Quand s'amuser rime avec tuer
» Quand "Tingapour" rime avec "nid de blurps"... [PV Lya, Nybelus, Shinzô, Keylo et Kirya'tylanhem]
» Quand on joue avec le feu, on se brûle.
» (Terminé) Je me sens pousser des ailes quand je suis avec toi ... (Eddie & O.)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ataxia : nouvelle génération :: Ataxia :: Quartier des affaires :: Club & Lounge Bar VIP-
Sauter vers: