Ataxia, la capitale d'un monde chaotique où le pouvoir découle de la richesse et de la terreur.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Après-midi de folie [ pv ]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Yumi Yoshinagawa
Cambrioleuse
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 29
Société : Schya
Formation : Acrobate Pro, Kanfuu, Kendo, Shuriken-jutsu
Citation : Hana yori dango
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 19
Armes: Hira shurikens, sabre
Equipement: lunettes infra-rouges, ordinateur portable

MessageSujet: Après-midi de folie [ pv ]   Lun 4 Fév - 20:40

Que faire, un jour de congé quand on a 19 ans et qu'on se retrouve seule dans une ville comme Ataxia. Et oui, encore un jour de congé, ce qui signifiait qu'on ne lui donnait pas de petites corvées comme jouer les coursiers pour toute la journée. Quant aux contrats, elle n'en avait plus reçu depuis celui du musée, mais soit, étant donné qu'elle ne pouvait pas rentrer chez elle, autant prendre un maximum d'information sur les gens qui travaillaient avec elle non? Et quel endroit était le mieux pour cela? Un lieu publique assurément, là les gens étaient moins sur leurs gardes, et il était un peu plus simple d'obtenir toutes sortes d 'informations.

Pour ce faire, elle choisit le centre culturel et commercial du quartier Schya, ainsi, ce serait un bon endroit pour se changer les idées en même temps, car en réalité Yumi n'aspirait qu'à ça. Oui dépenser un peu d'argent lui ferait le plus grand bien.
En revanche, ça l'ennuyait un peu de sortir ces temps, étant donné qu'elle avait une drôle d'impression, comme si quelqu'un la suivait.
Mais bien sûr, elle se dit qu'elle devait être paranoïaque, qui pourrait bien la suivre, elle n'y voyait aucune raison, d'autant plus qu'elle trouvait sa vie mortellement ennuyeuse. Bon d'accord, l'ombre de son père plânait toujours au dessus d'elle, elle était malgrés tout la fille Yoshinagawa, et c'était pas rien, dans ce milieu, mais elle doutait de cela. De toutes façons, elle ne pouvait pas rester enfermée, elle aurait crût devenir folle, et en plus si ça s'avérait vrai, elle avait quand même les moyens de se défendre.

Sans perdre une minute de plus, elle s'apprêta, car bien sûr, ou qu'elle aille l'apparence était primodiale, et prit la direction du centre.
Il lui fallut environ une heure pour faire toutes les boutiques. Tout y passa, les boutiques de mode, les bijouteries...mais finalement, comme toujours, c'est à la librairie qu'elle passa le plus de temps. Une fois qu'elle eût acheté tout ce qu'elle voulait, elle décida d'aller boire un cocktail à l'un des nombreux cafés du centre, mais un cocktail sans alcool bien sûr, étant donné que l'alcool avait des conséquences désastreuses sur elle. Elle s'installa à la terrasse, mais jeta un coup d'oeil aux alentours avant, car pas une seule fois depuis le début de la journée, la sensation d'être suivie ne l'avait quittée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alohaaa.livejournal.com
Artus Monaghan
Espion
avatar

Nombre de messages : 67
Société : Synnefo
Formation : cryptologie & empoisonnement
Citation : Va t'faire foutre un oeuf
Date d'inscription : 08/12/2007

Feuille de personnage
Age: 20 ans
Armes: couteau à lame rétractable, Sig-Sauer P245, set de poisons
Equipement: ordinateur portable

MessageSujet: Re: Après-midi de folie [ pv ]   Lun 4 Fév - 21:34

Etre espion au service d'une grande corporation criminelle comme la Synnefo a bien des avantages, et Artus, bien qu'il en fût membre depuis à peine un mois, en avait déjà profité. En effet, depuis sa rencontre avec cette jeune femme, Yumi - il ne connaissait pas son nom de famille -, il s'était prit d'une obsession pour elle, et avait trimé pour retrouver sa trace. Mais elle n'était pas facile à tracer, et pour cause, elle était membre de la Schya, société rivale à la Synnefo. Il s'agissait de la seule information qu'il avait pu obtenir sur elle, car elle avait été récemment fichée par un des espions de la Synnefo sur les dossiers communs. Ses recherches sur Internet, et même ses tentatives de hackage des dossiers de la Schya ou de diverses banques de données n'avaient rien donné. Aussi, il s'était mis en tête d'arpenter régulièrement le quartier de la Schya, espérant tomber sur Yumi avec un peu de chance. Et, lors de ses errances, il avait en effet eu l'occasion de la voir de temps en temps, mais de loin, et à chaque fois elle avait disparu dans la foule avant qu'il ne puisse la rejoindre.

Ce jour-là, donc, comme beaucoup d'autres depuis qu'il avait rencontré Yumi, Artus arpentait le quartier Schya. Ses pas l'avaient mené au centre culturel et commercial. Heureusement pour lui, on était l'après-midi, et la plupart des gens étaient en train de travailler, le centre n'était donc pas trop bondé, au grand soulagement d'Artus qui détestait la foule. Alors qu'il regardait avec convoitise un magnifique harmonica en or blanc ciselé dans la vitrine d'un magasin de musique, il vit le reflet de Yumi dans la vitre. Il se retourna vivement, ne pensant plus à l'harmonica, mais elle avait déjà disparu. Il poussa un juron et se remit en marche, espérant retrouver la jeune fille.

La chance lui souriait ce jour-là, car, quelques minutes plus tard, il la retrouva assise à une terrasse, sirotant tranquillement une boisson. Artus hésita. Ce n'était pas son genre d'aller au devant des gens, même s'il les connaissait. Mais il ne pouvait se résoudre à la laisser s'évaporer dans la nature une nouvelle fois maintenant qu'il l'avait retrouvée. Alors, il s'avança vers elle et, alors qu'elle regardait il ne savait quoi par-dessus son épaule, il s'installa silencieusement en face d'elle.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumi Yoshinagawa
Cambrioleuse
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 29
Société : Schya
Formation : Acrobate Pro, Kanfuu, Kendo, Shuriken-jutsu
Citation : Hana yori dango
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 19
Armes: Hira shurikens, sabre
Equipement: lunettes infra-rouges, ordinateur portable

MessageSujet: Re: Après-midi de folie [ pv ]   Lun 4 Fév - 23:15

Yumi tourna la tête, et sursauta en voyant que quelqu'un s'était assis en face d'elle. Il lui fallut un petit moment pour se souvenir qu'elle le connaissait, c'était le jeune homme qui était resté bloqué avec elle dans l'ascenseur, mais quel était son nom déjà? Elle se demandait bien ce qu'il faisait là.

Elle attendait inconsciemment qu'il dise quelque chose, mais ça ne vint pas. En mais comment s'appellait-il encore? Quelque chose en us, Phileus? Non ce n'était pas ça. Remus? Non plus ! Il fallait absolument qu'elle s'en souvienne, ça uarait été beaucoup trop gênant pour elle. Et oui elle ne pensait pas à ce qu'il pouvait ressentir lui, car généralement c'était assez frustrant qu'une personne ne se souvienne pas de votre nom, mais au fait que ça l'ennuierait beaucoup elle.

Quand soudain :


-Artus !

Ah ça y est, elle s'en était finalement souvenue, et ce nom avait jaillit de ses lèvres, comme si elle avait crié victoire.
Elle était désormais toute souriante, très fière d'elle. Cependant, elle restait intriguée par la raison de sa présence, c'est pour ça qu'elle demanda :


-Que faites-vous là?

Sans pour autant se départir de son sourire.
Mais c'est alors qu'elle se rappela la sensation qu'elle avait ressentie un peu plus tôt. Se pouvait-il que ce soit lui qui l'a suivait? Oh non c'était vraiment idiot de penser ça. Et pourtant, elle ne pouvait s'en empêcher, mais elle ne comprenait pas le pourquoi, enfin si ça s'avérait être juste bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alohaaa.livejournal.com
Artus Monaghan
Espion
avatar

Nombre de messages : 67
Société : Synnefo
Formation : cryptologie & empoisonnement
Citation : Va t'faire foutre un oeuf
Date d'inscription : 08/12/2007

Feuille de personnage
Age: 20 ans
Armes: couteau à lame rétractable, Sig-Sauer P245, set de poisons
Equipement: ordinateur portable

MessageSujet: Re: Après-midi de folie [ pv ]   Lun 4 Fév - 23:48

Lorsque Yumi se retourna vers lui et sursauta, Artus se senti un peu mal à l'aise, comprenant que cela pouvait la gêner qu'il se soit installé juste en face d'elle sans demander la permission, et le sourire à peine visible qu'il affichait s'effaça soudainement. Il attendit qu'elle dise quelque chose, et ce fut son propre prénom qu'elle prononça, juste avant de se mettre à sourire. Artus se sentit aussitôt plus à l'aise, mais ce ne fut pas pour autant qu'il se remit à sourire, il ne fallait tout de même pas trop lui en demander, d'autant plus qu'elle lui avait poser une question et qu'il se devait bien d'y répondre. Alors parler ou sourire, il fallait choisir.

Il ouvrit la bouche comme un poisson hors de l'eau, et resta ainsi pendant plusieurs longues secondes avant de lâcher un faible :

- Eeeeuuuuuumh...

Il se mit à agiter les mains comme le fait quelqu'un qui parle en illustrant ses paroles de gestes, sauf qu'il ne prononçait pas un mot. Mais il savait bien qu'il devrait répondre à sa question.

- Baaah euh... 'passais dans l'coin, marmonna-t-il en articulant à peine.

Non seulement il avait l'habitude de ne pas articuler beaucoup, mais, en plus, il était nerveux, ce qui réduisait grandement ses facultés.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumi Yoshinagawa
Cambrioleuse
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 29
Société : Schya
Formation : Acrobate Pro, Kanfuu, Kendo, Shuriken-jutsu
Citation : Hana yori dango
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 19
Armes: Hira shurikens, sabre
Equipement: lunettes infra-rouges, ordinateur portable

MessageSujet: Re: Après-midi de folie [ pv ]   Mar 5 Fév - 0:11

Il lui fallut un moment avant de répondre, un moment qui sembla interminable à la jeune fille. Et quand sa réponse tomba enfin, elle resta perplexe. Etrangement, cela lui semblait suspect, déjà par le temps qu'il lui avait fallut pour répondre ça. Et oui, quelqu'un qui ne ment pas ne prend pas autant de temps, en revanche, Yumi savait qu'Artus avait quelques difficultés à s'exprimer, ou du moins, elle s'en doutait, puisqu'elle ne le connaissait pas du tout, c'est pourquoi elle lui laissa le bénéfice du doute, et répondit simplement :

-Oh je vois.

Un long silence suivit ces trois mots. Et bien oui, la jeune fille ne savait pas vraiment quoi dire, elle ne s'était pas attendue la moins du monde à sa venue, et se rappellait de l'interminable monologue qu'elle avait tenu lors de leur aventure dans l'ascenseur. Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'Artus ne semblait pas bavard, à son grand regret, car il aurait été plus simple d'engager la conversation de cette façons.

Elle but une gorgée de son cocktail, tout en gardant les yeux rivés au sol, cherchant désespérément un sujet à aborder.


-Vous...euh...vous voulez boire quelque chose?

Très original hum? Et bien en réalité, elle avait juste dit ça par politesse, afin de briser le silence qui s'était installé.
Elle releva la tête, et les mots lui vinrent un peu plus aisément :


-Vous vous baladez souvent dans le coin?

Bon d'accord, c'était pas vraiment mieux comme sujet, mais c'était mieux que rien non?
Elle se pencha légèrement en avant, et dit encore :


-Je me demandais...

Un petit sourire malicieux se dessina sur ses lèvres, et elle continua sur le ton de la confidence :

-Est ce que vous me suiviez?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alohaaa.livejournal.com
Artus Monaghan
Espion
avatar

Nombre de messages : 67
Société : Synnefo
Formation : cryptologie & empoisonnement
Citation : Va t'faire foutre un oeuf
Date d'inscription : 08/12/2007

Feuille de personnage
Age: 20 ans
Armes: couteau à lame rétractable, Sig-Sauer P245, set de poisons
Equipement: ordinateur portable

MessageSujet: Re: Après-midi de folie [ pv ]   Mar 5 Fév - 1:02

Au moins, Yumi essayait d'engager la conversation, contrairement à beaucoup de gens qui se retrouvaient en face d'Artus. Son mutisme et sa mine renfrognée - sans compter son apparence hors du commun - avaient tendance à repousser les rares personnes qui tentaient d'établir un contact social avec lui. Il secoua la tête en signe de négation lorsqu'elle lui proposa quelque chose à boire, et haussa les épaules en retroussant la lèvre inférieure lorsqu'elle lui demanda s'il se baladait souvent dans le coin. En revanche, lorsqu'elle lui demanda s'il la suivait, il se figea, ne cillant même plus et ne disant mot - mais ça, ça ne changeait pas grand chose...

Il se gratta la tête et haussa à nouveau les épaules en retroussant la lèvre inférieure en guise de réponse. Mais il savait bien que cela ne lui suffirait pas. Il soupira et baissa la tête, fronçant les sourcils, fixant ses mains posées sur la table avec obstination, comme un enfant qui aurait été pris la main dans le sac et à qui on venait de passer un savon. Bon, il ne s'était pas pris un savon, mais il avait définitivement été pris la main dans le sac. Il hocha la tête d'un mouvement à peine visible, clairement honteux.

Il n'osait pas relever les yeux et affichait une mine autant boudeuse que honteuse. L'avait-elle déjà repéré par le passé ? Ou bien avait-elle déduit qu'il l'avait suivie parce qu'il était venu directement s'installer à sa table ? Il aurait voulu poser la question, mais il en était bien incapable.

- Boah... se contenta-t-il de marmonner en haussant les épaules.

Il se mit à agiter les jambes sous la table, la faisant trembler dangereusement au risque de renverser le verre de Yumi, ce qui n'arriva heureusement pas - il l'avait déjà arrosée une fois dans son délire, mieux valait ne pas recommencer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumi Yoshinagawa
Cambrioleuse
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 29
Société : Schya
Formation : Acrobate Pro, Kanfuu, Kendo, Shuriken-jutsu
Citation : Hana yori dango
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 19
Armes: Hira shurikens, sabre
Equipement: lunettes infra-rouges, ordinateur portable

MessageSujet: Re: Après-midi de folie [ pv ]   Mar 5 Fév - 1:22

C'était pas gagné, il refusa sa proposition, et répondit à peine à sa première question. Par contre il eût une attitude quelque peu différente à la seconde. Son sourire s'effaça aussitôt, et son visage blémit. Elle avait juste dit ça pour rire, elle ne s'attendait pas du tout à ce qu'il réponde par l'affirmative.

Yumi resta bouche bée un long, ne sachant pas du tout comment réagir, elle voulait savoir pourquoi, mais en même temps son instinct lui disait de s'en aller sur le champs. Ben oui, il y a de quoi être effrayé quand on vous apprend qu'on vous suit, et ce depuis plusieurs jours.
En réalité, on pouvait même dire qu'elle était outrée par ce genre de comportement, seuls les criminels agissaient ainsi ! Il n'arrivait pas aux gens aux normaux et sain d'esprit de se comporter ainsi. Dans ce cas, soit l'homme assis en face d'elle était fou, soit c'était un criminel. On peut dire que les deux cas de l'enchataient pas une seule seconde.

Tout se bousculait dans sa tête, et d'un seul coup, elle pensa qu'elle devait avoir l'air ridicule, à réfléchir en silence comme ça depuis autant de temps.
C'est pourquoi elle se leva, et sans dire un mot s'en alla, s'en prendre la peine de payer sa consommation ou de dire quelque chose.

Elle accéléra le pas jusqu'à une foulée proche du pas de course, l'esprit à présent vide, elle essaya de rassembler ses pensées tout en prenant bien garde de s'éloigner le plus possible. Maintenant il fallait qu'elle réfléchisse au pourquoi, afin de s'assurer qu'elle ne courait aucun danger. Après tout, il aurait très bien pût être un espion qui travaillait pour le compte de quelqu'un ou même pire, un assassin, enfin voyons, on ne suit pas les gens sans raison quand même !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alohaaa.livejournal.com
Artus Monaghan
Espion
avatar

Nombre de messages : 67
Société : Synnefo
Formation : cryptologie & empoisonnement
Citation : Va t'faire foutre un oeuf
Date d'inscription : 08/12/2007

Feuille de personnage
Age: 20 ans
Armes: couteau à lame rétractable, Sig-Sauer P245, set de poisons
Equipement: ordinateur portable

MessageSujet: Re: Après-midi de folie [ pv ]   Mar 5 Fév - 1:52

Artus fut prit de court lorsque Yumi se leva, après un long silence, et se mit à tracer la route, souhaitant manifestement mettre le plus de distance possible entre eux. Bon, il s'était attendu à ce que, éventuellement, cela ne lui plaise pas, mais à ce qu'elle mette les voiles d'un coup sans rien dire, non, pas vraiment. Il resta figé sur sa chaise, interdit, durant quelques secondes, avant de se relever vivement, envoyant valser sa chaise et la table avec. Ne se souciant absolument pas du serveur qui le vilipendait avec véhémence, il s'élança à la poursuite de Yumi, espérant ne pas la perdre dans la foule pour la énième fois.

Heureusement pour lui, il parvint à la rattraper. Il faut dire qu'il avait de sacrées giboles, fines, mais très grandes. Lorsqu'il fut à sa hauteur, il l'attrapa par la manche, pas trop brusquement afin de ne pas l'effrayer plus, et vint se planter devant elle. Il la dépassait bien de deux ou trois têtes, c'était assez comique de voir ces deux demies-portions (chacun dans leur genre) face à face. Drôle de couple, pensaient certains en passant près d'eux.

Artus se gratta la tête, ce qu'il faisait systématiquement lorsqu'il ne savait pas quoi dire. Car oui, s'il restait silencieux, la plupart du temps, ce n'était pas parce qu'il ne savait pas quoi dire, c'était parce qu'il n'aimait pas parler, tout simplement. En tous cas, il sentait que le moment était venu pour lui de parler, mais voilà, il ne savait pas quoi dire, quoi dire qui puisse faire que Yumi revienne à son humeur première et soit moins sauvage.

*Lance-toi mon vieux* songea-t-il.

- Faut pas avoir peur, hein ! marmonna-t-il. Vais pas t'manger...

Il avait opté sans trop y réfléchir pour le vouvoiement, et après avoir dit cela, il espéra que Yumi ne s'en vexerait pas.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumi Yoshinagawa
Cambrioleuse
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 29
Société : Schya
Formation : Acrobate Pro, Kanfuu, Kendo, Shuriken-jutsu
Citation : Hana yori dango
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 19
Armes: Hira shurikens, sabre
Equipement: lunettes infra-rouges, ordinateur portable

MessageSujet: Re: Après-midi de folie [ pv ]   Mar 5 Fév - 2:41

Yumi était complètement perdue dans ses pensées, quand elle remarqua qu'on la tirait par la manche, elle se retourna, et à son grand désespoir, vit que c'était Artus qui revenait à la charge. Bien évidemment que c'était lui, enfin qui voulait-elle que ce soit? Elle hésita entre prendre une nouvelle fois la fuite ou alors écouter ce qu'il avait à dire, du moins si il avait quelque chose à dire. Après tout, même si son but premier était de la tuer, ce n'était pas vraiment l'endroit idéal, étant donné le monde qu'il y avait, et puis surtout ils attiraient beaucoup trop l'attention pour ça, aussi décida-t-elle de ne pas s'échapper.

Elle attendit un moment qu'il s'adresse à elle, mais ne daigna même pas le regarder en face. Oh pas qu'elle n'en soit pas capable, c'était mal la connaître, mais elle ne voulait tout simplement pas. C'était également une manière de bien faire comprendre qu'elle acceptait d'écouter mais qu'elle n'était pas dans les mêmes dispositions qu'auparavant.

La première réplique la fit sourire, bien qu'elle le dissimula. De toutes évidences, il s'y était très mal prit si il avait crût qu'il ne lui ferait pas peur, toutes personnes normales auraient réagis de la même façon.
La seconde, en revanche l'agaça au plus haut point, non pas ce qu'il avait dit, mais le fait de la tutoyer. D'accord, elle n'avait que 19 ans, d'accord elle paraissait plus jeune, mais elle avait marre que tout le monde se permette cette familiarité.

Une fois qu'il eût finit, elle le regarda d'un regard vide d'expression, et dit d'un ton sec :


-Alors dans ce cas, qu'est-ce que vous me voulez? Oh et je veux une réponse claire, et pas deux trois mots éparpillés, comme vous en avez l'habitude compris?

Sur la deuxième phrase, son ton sec était devenu dur, c'était un ordre, et elle tenait à bien se faire comprendre sur ce point. Qui plus est, elle ne s'abaissait pas à le tutoyer, ce qui renforçait encore la dureté de sa voix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alohaaa.livejournal.com
Artus Monaghan
Espion
avatar

Nombre de messages : 67
Société : Synnefo
Formation : cryptologie & empoisonnement
Citation : Va t'faire foutre un oeuf
Date d'inscription : 08/12/2007

Feuille de personnage
Age: 20 ans
Armes: couteau à lame rétractable, Sig-Sauer P245, set de poisons
Equipement: ordinateur portable

MessageSujet: Re: Après-midi de folie [ pv ]   Mar 5 Fév - 16:50

Artus apprécia moyennement la réplique de Yumi, et les traits de son visage se durcirent. Généralement, les gens se permettaient d'être ainsi secs avec lui parce qu'il était silencieux, paraissait modeste et surtout, avait l'air misérable de par son apparence et donc, pour beaucoup, méprisable, ne valant pas le coup d'être poli avec lui. Et, en l'occurrence, c'était l'impression que lui donnait tout à coup Yumi. Il en oublia qu'elle avait toutes les raisons d'être contrariée, et ne put s'empêcher de la rabaisser d'un cran dans son estime - ce qui la laissait tout de même à une place bien plus élevée que le commun des mortel.

Il hésita longuement entre lui répondre et la planter là, mais, encore une fois, il se dit qu'il ne voulait pas la laisser s'enfuir alors qu'il avait réussi à la retrouver. Il s'apprêtait à délier sa langue lorsque quelqu'un gamin le bousculer et se précipita sur Yumi pour lui chiper son sac à main. Artus, d'ordinaire, aurait rit de cette situation tellement bateau, mais sur le coup, son esprit ne pensa pas à la rigolade. En effet, il réagit au quart de tour. Il attrapa le mioche par la peau du coup (enfin, par le col de sa veste) et le souleva dans les airs avec une aisance inattendue étant donné son apparente fébrilité.

Il agita son index devant le nez du gamin, faisant claquer sa langue : "tut ! tut ! tut !" et récupéra le sac avant de laisser filer le garnement. Il esquissa un geste pour rendre son sac à Yumi, mais un sourire taquin étira ses lèvres et il ramena son bras contre lui. Oh, bien sûr, il comptait lui rendre son bien, mais il se sentait d'humeur joueuse, et espérait ainsi la dérider. Oh, peut-être s'agissait-il d'une très mauvaise idée, et que Yumi allait très mal le prendre, surtout étant donné qu'il n'avait pas précisé qu'il ne s'agissait que d'une blague. Mais peut-être que, avec un peu (beaucoup) de chance, elle se prêterait au jeu, c'était ce qu'il espérait.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumi Yoshinagawa
Cambrioleuse
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 29
Société : Schya
Formation : Acrobate Pro, Kanfuu, Kendo, Shuriken-jutsu
Citation : Hana yori dango
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 19
Armes: Hira shurikens, sabre
Equipement: lunettes infra-rouges, ordinateur portable

MessageSujet: Re: Après-midi de folie [ pv ]   Mar 5 Fév - 17:35

Ce qui était clair, c'est qu'encore une fois c'était pas son jour de chance. Elle était entrain d'attendre qu'il lui fournisse une explication, quand un gosse lui prit son sac. Elle allait se lancer à sa poursuite afin de récupérer son bien, quand Artus s'en chargea à sa place, sauf que lui n'eût même pas besoin de courrir après lui, il ne bougea pratiquemment pas et souleva le jeune voleur dans les airs.

Elle tendit la main pour reprendre son sac, s'apprêtant à le remercier pour lui avoir épargné une petit course à travers le centre, mais Artus ne sembla pas vouloir lui rendre. Bien sûr, Yumi ne trouva pas ça drôle du tout, elle était à cent lieues de se douter que c'était une blague. Forcément, après lui avoir avoué qu'il la suivait, maintenant, il refusait de lui rendre son sac.

Elle croisa les bras et poussa un long soupir, cette situation commençait à l'énerver, d'autant plus qu'elle ne savait pas le moins du monde ou ça la menait.
Il voulait jouer? Grand bien lui fasse, Yumi, elle n'avait plus l'âge pour ces bêtises.
Elle avait dépassé le stade de l'inquiètude, désormais, elle en avait juste assez.
Peut-être pensait-il qu'elle lui était redevable parce qu'il lui avait sauvé la vie ou alors parce qu'il venait de lui récupérer son sac, et logiquement cela aurait dû être le cas, enfin au moins pour la première raison, car il ne lui avait pas rendu son sac donc, mais elle ne se sentait absolument pas redevable. peut-être l'aurait-elle été si il s'était montré un peu moins étrange, mais pas là.

Elle haussa les épaules, et finit par dire d'une voix très calme :


-Ecoutez, je ne sais pas ce que vous voulez, mais je n'ai pas le temps de jouer à ça, enfin soit, vous voulez continuer à me filer? A votre aise ! Vous voulez garder mon sac? Très bien, je vous le laisse.

Sur ce, elle fit demi-tour, et reprit son chemin quitte à faire un détour pour arriver à la sortie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alohaaa.livejournal.com
Artus Monaghan
Espion
avatar

Nombre de messages : 67
Société : Synnefo
Formation : cryptologie & empoisonnement
Citation : Va t'faire foutre un oeuf
Date d'inscription : 08/12/2007

Feuille de personnage
Age: 20 ans
Armes: couteau à lame rétractable, Sig-Sauer P245, set de poisons
Equipement: ordinateur portable

MessageSujet: Re: Après-midi de folie [ pv ]   Mar 5 Fév - 17:53

Hé bien, comme l'avait pensé Artus, Yumi ne goûta pas la plaisanterie, il aurait dû s'en douter, étant donné qu'elle était déjà dans de mauvaises dispositions, et, encore une fois, il se dit qu'il ne pouvait pas la blâmer. Lorsqu'elle tourna les talons et le planta là, abandonnant son propre sac, il en resta comme deux ronds de flan. C'est pourquoi il mit quelques temps avant de se lancer à sa poursuite - pour la énième fois. Encore une fois, une fois arrivé à sa hauteur, il l'attrapa par la manche et la força à lui faire face. Puis il lui tendit son sac en soupirant. Et, faisant preuve d'une exceptionnelle éloquence, il lâcha, toujours en articulant à peine mais en restant un minimum compréhensible :

- Tu dois pas avoir beaucoup d'amis si t'es aussi bougon avec tout le monde... Enfin, au moins, on a un point en commun, si j'ai pas faux.

Il se gratta la tête et fit une petite moue, cela lui faisait très bizarre de parler autant. Mais, contrairement à ce que beaucoup pouvaient penser, Artus n'était pas autiste. Il n'aimait pas parler ni se mêler aux autres, cela ne voulait pas dire qu'il en était forcément malade - même s'il pouvait l'être un chouya parfois. Et, donc, il savait parler lorsqu'il le fallait vraiment. En l'occurrence, il devait parler pour retenir Yumi, ce qui lui tenait à coeur.

- Je te suis pas pour te faire du mal. J'avais juste envie de te revoir.


Il n'ajouta rien. Il ne songea même pas que ses paroles puissent être interprétée comme s'il avait le béguin pour Yumi, puisque c'était tout bonnement inconcevable dans son esprit.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumi Yoshinagawa
Cambrioleuse
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 29
Société : Schya
Formation : Acrobate Pro, Kanfuu, Kendo, Shuriken-jutsu
Citation : Hana yori dango
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 19
Armes: Hira shurikens, sabre
Equipement: lunettes infra-rouges, ordinateur portable

MessageSujet: Re: Après-midi de folie [ pv ]   Mar 5 Fév - 18:16

Yumi soupira lorsqu'Artus la rattrapa une nouvelle fois, il ne semblait manifestement pas vouloir la laisser partir. Le point positif est qu'il lui rendit son sac, elle se contenta d'hocher la tête en guise de remerciement, n'oubliant pas pour autant les bonnes manières. Elle fut surprise d'entendre autant de mots dans une seule de ses phrases. Cette phrase la fit réfléchir, car en effet, elle n'avait pas beaucoup d'amis, du moins ici.
Etait-ce parce qu'elle était antipathique? Peut-être bien, après tout, elle méprisait les gens de cette ville, et ça devait sûrement s'en ressentir dans son attitude envers les autres.

Cependant, elle n'accepta pas la critique, et se sentit obligée de répondre :


-Je ne suis pas comme ça avec tout le monde ! Mais là j'estime que c'est logique, n'impotre qui étant un tant soit peu censé aurait réagis de la même manière.

Artus se décida finalement à s'expliquer, mais finalement, Yumi pensa qu'elle aurait préféré ne rien savoir.
La stupéfaction la paralysa littéralement, ses yeux s'écarquillèrent de surprise.
Avait-elle bien entendu? Oui, pas de doute là dessus, en revanche, elle n'était pas ûre d'avoir bien compris, et elle espérait gradement s'être trompée sur la signification.

Un rire nerveux la prit, et elle demanda :


-Hein? Mais pourquoi ça?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alohaaa.livejournal.com
Artus Monaghan
Espion
avatar

Nombre de messages : 67
Société : Synnefo
Formation : cryptologie & empoisonnement
Citation : Va t'faire foutre un oeuf
Date d'inscription : 08/12/2007

Feuille de personnage
Age: 20 ans
Armes: couteau à lame rétractable, Sig-Sauer P245, set de poisons
Equipement: ordinateur portable

MessageSujet: Re: Après-midi de folie [ pv ]   Mar 5 Fév - 18:54

Artus hocha la tête, admettant humblement que Yumi avait ses raisons d'être bougon. Mais, tout de même, il estimait s'être expliqué et que par conséquent elle aurait dû se dérider un brin. Mais bref, il avait conscience qu'elle était déjà suffisamment énervée et qu'il valait mieux qu'il n'enfonçât pas le clou, et, de toutes façons, il avait bien trop parlé avant pour en rajouter. Fallait pas trop lui en demander non plus, nan mais ho !

Il poussa un soupire lorsqu'elle lui demanda pourquoi il avait voulu la revoir. N'avait-elle pas compris qu'il préférait ne pas se perdre en blabla ? Il se gratta la tête pour la énième fois et haussa les épaules en retroussant la lèvre inférieure et en gonflant les joues, faisant signe qu'il n'en savait trop rien.

- S'pô... marmonna-t-il.

Un traducteur Artus-Français/Français-Artus aurait indiqué que cela voulait dire "je n'en sais fichtrement rien", mais sans ce brillant - et inexistant - appareil, il était difficile de déchiffrer ses dires. Artus tenta un petit sourire pour essayer de lui faire comprendre qu'il l'appréciait. Il se demanda ce qu'il aurait bien pu faire d'autre. Il n'avait absolument pas l'habitude d'essayer de faire comprendre à quelqu'un cela.

Soudainement, il se rappela de quelque chose. Il se mit à fouiller dans sa poche et en ressorti une minuscule clé USB. Il s'agissait de la clé que Yumi avait oublié sur son ordinateur portable lorsqu'elle avait piraté le système de sécurité de l'ascenseur dans lequel ils s'étaient retrouvés coincés. Artus l'avait retrouvée sur son ordinateur lorsqu'il était rentré à la Synnefo. Avec un peu de scrupules, il avait regardé ce qu'elle contenait, mais il n'y avait rien, à part un programme facilitant le piratage, et aucun renseignement sur la jeune fille. Il la lui tendit, toujours souriant.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumi Yoshinagawa
Cambrioleuse
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 29
Société : Schya
Formation : Acrobate Pro, Kanfuu, Kendo, Shuriken-jutsu
Citation : Hana yori dango
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 19
Armes: Hira shurikens, sabre
Equipement: lunettes infra-rouges, ordinateur portable

MessageSujet: Re: Après-midi de folie [ pv ]   Mar 5 Fév - 19:37

Yumi devint écarlate, elle se trouvait ridicule d'avoir interprêter cela de cette façon, après tout c'était impossible, ils n'avaient absolument rien en commun, mais elle ne comprenait toujours pas. Elle se résigna et pensa qu'il valait peut-être mieux que ce soit ainsi. Il lui sourit, mais elle baissa les yeux, hocha la tête et sourit faiblement, du moins essaya, mais ce ne fût pas très glorieux.

Elle remarqua à peine qu'il lui tendait quelque chose. Elle s'en saisait et l'indentifia comme étant une clef USB. Pourquoi lui donnait-il cela? C'était une sorte de cadeau ou quelque chose de ce genre? Ce n'est qu'après un moment que ça fit tilt dans son esprit, en réalité, c'était celle qu'elle avait inséré dans son ordinateur lors de l'épisode de l'ascenseur. Quelle idiote ! Elle devait probablement l'avoir oubliée, avant de partir.
Elle se mit à réfléchir à toutes vitesses, était-ce celle qui ne contenait que des codes, ou bien celle qui contenait des informations sur elle également?
Elle priait pour que ce ne soit pas la seconde. Mais bien évidemment que c'était celle là ! Comment aurait-il pût la retrouver autrement?

Elle d'habitude si zen, perdait à nouveau son sang-froid, mais là, elle avait une bonne raison, une partie de sa vie était répertoriée là dedans, et ce n'était pas l'idéal pour son travail ça, même si c'était entièrement de sa faute, elle n'aurait jamais dû l'oublier.
Elle dévisagea longuement Artus. Elle ne pouvait pas prendre le risque de le laisser partir, sans s'assurer qu'il n'en savait pas trop pour la compromettre.

Elle lui prit la main et l'emmena de force dans un coin à l'abris des regards. Là, elle le plaqua au mur avec force.


-T'as vérifier son contenu n'est-ce pas? Qu'est ce que t'y as découvert hein, hein?

Elle avait dit ça d'une voix pressante, mais pas menaçante étonnament. Elle ne voulait pas l'effrayer, bien qu'elle se doutait que des ses 1m56, ça ne devait pas être le cas, mais juste savoir.
Cependant, si il s'avérait qu'il en savait trop, elle n'hésiterait pas un seul instant à se servir des ses Hira Shurikens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alohaaa.livejournal.com
Artus Monaghan
Espion
avatar

Nombre de messages : 67
Société : Synnefo
Formation : cryptologie & empoisonnement
Citation : Va t'faire foutre un oeuf
Date d'inscription : 08/12/2007

Feuille de personnage
Age: 20 ans
Armes: couteau à lame rétractable, Sig-Sauer P245, set de poisons
Equipement: ordinateur portable

MessageSujet: Re: Après-midi de folie [ pv ]   Mar 5 Fév - 19:55

Lorsqu'elle lui prit la main pour le mener dans un coin moins fréquenter, juste avant de le plaquer contre le mur, il paniqua un brin.

*Elle... elle m'en veut à ce point ?* se demanda-t-il malgré lui. *Et... sur quel plan ?*

Mais lorsqu'elle lui demanda simplement s'il avait regardé les informations contenues dans la clé, et quelle était leur nature, il fut rassuré.

Artus hocha la tête avec sincérité, confirmant le fait qu'il avait regardé ce qu'il y avait à l'intérieur. Il aurait été malvenu de mentir, vu les circonstances. Et puis, Artus était un espion, il était évident qu'il avait regardé les données. Mais bon, pour l'instant, Yumi ne savait pas grand chose sur lui, et encore moins qu'il était un espion, au service de la Synnefo qui plus est. Ah, mais oui, tiens, maintenant qu'il y pensait, comme allait-elle le prendre, s'il lui disait cela, étant donné qu'elle était à la Schya ? Il espérait qu'elle ne le rejetterait pas à nouveau... Enfin, pour l'instant, il n'était pas obligé de le lui dire, pas vrai ? Après tout, elle ne lui avait rien demandé... Mais si c'était le cas, si elle l'interrogeait sur son identité, il savait qu'il serait honnête avec elle.

Mais pour l'instant, il se devait de lui répondre - encore une fois ! Calmement mais fermement, il prit les mains de Yumi qui le tenait plaqué contre le mur et la força à le lâcher, n'aimant pas le contact physique. Puis, il la regarda en silence durant quelques secondes, avant de dire :

- Intéressant codage, sous entendant par là qu'il avait n'avait trouvé rien d'autre qu'un programme.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumi Yoshinagawa
Cambrioleuse
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 29
Société : Schya
Formation : Acrobate Pro, Kanfuu, Kendo, Shuriken-jutsu
Citation : Hana yori dango
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 19
Armes: Hira shurikens, sabre
Equipement: lunettes infra-rouges, ordinateur portable

MessageSujet: Re: Après-midi de folie [ pv ]   Mar 5 Fév - 20:50

Yumi se sentit aussitôt soulagée, ainsi, c'était la clef que ne contenait que des codes. Elle fut rassurée de n'avoir pas été assez imprudente que pour oublier la clef qui contenait ses informations personelles sur l'ordinateur d'un parfait inconnu. Mais pouvait-elle vraiment lui faire confiance? Car malgrés tout, il n'était toujours qu'un parfait inconnu dont elle ne connaissait que le prénom.
Elle tenta de s'en convaincre, qui plus est, jusqu'à maintenant, il ne lui avait pas mentit une seule fois, et d'ailleurs, il aurait peut-être mieux fait de lui mentir quand elle lui avait demandé si il la suivait, ça lui aurait évité de devoir lui courrir après la première, et par conséquent la deuxième aussi. Mais à l'évidence, le mensonge ce n'était pas fort, c'est pourquoi elle voulut bien le croire.

Mais elle ne pût s'empêcher de demander :


-Des codes et rien d'autre, t'es sur? Je peux te faire confiance hum?

Elle retrouva son sourire juste après avoir dit ça. Mais une question l'embêtait toujours, comment l'avait-il retrouvée?
Bah elle s'en occuperait plus tard, elle n'avait vraiment pas envie de cogiter là dessus en ce moment.

Bon il n'empêche qu'elle ne savait toujours pas quoi faire, visiblement, il n'était pas d'accord de la laisser partir, mais il n'aimait pas non plus du genre à parler, et après toutes ses émotions, elle ne se sentait pas d'humeur à recommencer un monologue.
Elle ne savait pas non plus ce qu'il lui voulait, et avait renoncé à essayer de le découvrir depuis un moment.

Elle se dirigea vers un stand au dehors qui vendait des crêpes. La raison, elle était affamée c'est tout. Ne doutant pas qu'Artus la suivrait, elle en commanda deux, et lui en tendit une. A défaut de pouvoir parler, elle espérait qu'au moins il serait content de cet aboutissement, et qu'après, elle pourrait rentrer chez elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alohaaa.livejournal.com
Artus Monaghan
Espion
avatar

Nombre de messages : 67
Société : Synnefo
Formation : cryptologie & empoisonnement
Citation : Va t'faire foutre un oeuf
Date d'inscription : 08/12/2007

Feuille de personnage
Age: 20 ans
Armes: couteau à lame rétractable, Sig-Sauer P245, set de poisons
Equipement: ordinateur portable

MessageSujet: Re: Après-midi de folie [ pv ]   Dim 2 Mar - 21:17

Lorsque Yumi lui demanda confirmation quant au fait qu'il n'avait bien trouvé que des codes dans la clé, Artus hocha la tête avec un peu de lassitude, se retenant de hausser les yeux au ciel. Bon, bien sûr, il ne pouvait pas lui en vouloir d'être méfiante, après tout, ils ne se connaissaient pour ainsi dire pas. Mais Artus avait le désir inexplicable que Yumi et lui deviennent soudainement et magicalement amis, comme s'ils s'étaient connus depuis toujours, et établir des liens de confiances.

Il se gratta la tête et baissa la tête en clignant plusieurs fois des paupières. Voilà qu'il laissait ses pensées divaguer sans retenue aucune. Heureusement qu'il n'était pas bavard, car s'il avait formulé cela à haute voix, sans doutes que cette fois-ci Yumi se serait sauvée si vite qu'il n'aurait pas pu la retenir.

Heureusement, elle sembla le croire et n'insista pas sur le sujet de la clé USB. Artus la vit s'éloigner, et se demanda si elle voulait à nouveau lui fausser compagnie, mais fut agréablement surpris lorsqu'elle revint vers lui en lui tendant une crêpe. Il cligna des yeux, surpris, puis prit la crêpe avec un petit sourire timide qui, venant de lui, signifiait clairement "merci". Puis il resta figé, sa crêpe à la main qui commençait à dégouliner, souriant bêtement et regardant Yumi, sans rien dire, bien sûr.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumi Yoshinagawa
Cambrioleuse
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 29
Société : Schya
Formation : Acrobate Pro, Kanfuu, Kendo, Shuriken-jutsu
Citation : Hana yori dango
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 19
Armes: Hira shurikens, sabre
Equipement: lunettes infra-rouges, ordinateur portable

MessageSujet: Re: Après-midi de folie [ pv ]   Mar 4 Mar - 23:15

Yumi n'eut pas de réponse verbale quand elle lui tendit la crêpe, mais il sourit, ce qu'elle prit comme un merci.
Alors qu'elle était tranquillement entrain de déguster sa crêpe, elle daigna lui accorder son attention quelques secondes, et remarqua qu'il la regardait en souriant bêtement sans même toucher à la sienne qui se répandait sur le sol.
La jeune fille ne savait pas si elle devait en rire ou en pleurer, car ce spectacle était à la fois drôle et pathétique.

Elle se décida à sourire légèrement, luttant de toutes ses forces pour ne pas rougir alors qu'elle trouvait la scène à moitié pathétique. Oh bien sûr, elle aurait pût le dire, ce qu'elle faisait généralement, mais elle tenait pas vraiment à le blesser en lui en faisant part, après tout il lui avait quand même sauvé la vie, elle se devait d'être un minimum sympathique avec lui, et à dire vrai, jusque maintenant, ça n'avait pas du tout été le cas.

C'est pourquoi elle dit en souriant :


-Ben tu manges pas? Si tu me dis que t'aimes pas les crêpes, je te croirais pas, tout le monde aime ça !

Elle baissa la tête, pensant qu'il était tant de faire quelques excuses à Artus pour son comportement de tout à l'heure.

-Je m'excuse de t'avoir fuis tout à l'heure, c'est que j'ai pas l'habitude de me faire suivre par quelqu'un et que c'est assez effrayant et que je m'attendais pas du tout à être suivie par toi...

Yumi souffla longuement, il était très rare qu'elle s'excuse et à chaque fois c'était toujours très dur pour elle. Mais bon, là elle se devait de le faire, bien qu'en fait, elle ne connaissait toujours pas la cause exacte de cette filature, elle repensa à ce qu'il lui avait dit un peu plus tôt, qu'il voulait la revoir. Là encore l'histoire n'était pas claire. Mais elle connaissait un moyen pour l'éclaircir, ça serait déjà ça.
Elle se planta devant lui sans prévenir, se hissa sur la pointe des pieds et pressa ses lèvres contre les siennes quelques secondes avant de se retirer sans rien dire, attendant de voir sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alohaaa.livejournal.com
Artus Monaghan
Espion
avatar

Nombre de messages : 67
Société : Synnefo
Formation : cryptologie & empoisonnement
Citation : Va t'faire foutre un oeuf
Date d'inscription : 08/12/2007

Feuille de personnage
Age: 20 ans
Armes: couteau à lame rétractable, Sig-Sauer P245, set de poisons
Equipement: ordinateur portable

MessageSujet: Re: Après-midi de folie [ pv ]   Sam 8 Mar - 17:44

Lorsque Yumi lui demanda pourquoi il ne mangeait pas, Artus se contenta de retrousser légèrement la lèvre inférieure, mais sans cesser de sourire, et haussa les épaules, voulant dire quelque chose du genre "j'sais pas trop..." bref, toujours aussi éloquent. Puis, Yumi s'excusa de son comportement, et son sourire s'effaça pour laisser place à une mine pensive. Il ne sentait pas qu'elle avait à s'excuser, il pouvait comprendre, et puis, il avait l'habitude de faire fuir les gens, que ce soit par son comportement étrange ou même, parfois, son apparence qui impressionnait les plus atteints du centre dans lequel il avait longuement vécu - ces derniers le prenant pour un fantôme... Et puis, ils avaient pu s'expliquer, et, au final, elle était restée, alors, selon lui, elle n'avait pas à s'excuser... En revanche, il n'allait pas non plus formuler tout cela, faut quand même pas pousser mémé dans les orties. D'un autre côté, il ne faut pas remettre à deux mains ce qu'on peut faire à quatre...

Artus ferma les yeux, réfléchissant. Si, au final, il valait mieux qu'il lui explique cela, au moins par honnêteté. Il rouvrit les yeux, ainsi que la bouche, prêt à parler, mais fut coupé net dans son élan car, au moment même où il avait ouvert les yeux, il avait vu que le visage de Yumi n'était plus qu'à quelques millimètres du sien, et il fallu à peine une seconde pour que ses lèvres rencontrent les siennes pour un court - mais éprouvant - french kiss. Lorsqu'ils se séparèrent, Artus resta figé durant d'interminables secondes, son visage encore plus blanc que d'ordinaire, ce qui faisait ressortir ses cernes et lui donnait un air relativement effrayant. Puis, ses mains se mirent à trembler violemment et il lâcha la crêpe qui alla s'écraser sur le sol avec un bruit mou.

Artus sentait ses veines battre à ses tempes et ses oreilles bourdonnaient alors que sa tête tournait affreusement, menaçant de l'envoyer mordre la poussière. On pouvait clairement voir qu'il était si troublé qu'il était au bord de l'évanouissement. Mais que se passait-il donc dans sa tête ? Hé bien, cela donnait quelque chose comme ça :

*Mais mais mais mais pourquoi ? POURQUOI ?! Pourquoi elle a fait ça ? Et c'était quoi ça ? Qu'est-ce que ça veut dire ? Qu'est-ce qu'elle s'imagine ? ... PUTAIN DE MERDE ! C'était mon... mon premier b... beuai...*


Même en pensée, il n'arrivait pas à le formuler. Et d'ailleurs, il pensait si fort, que, sans s'en rendre compte, il parlait :

- Pwemier b... beuhai... beuhaaaaiz...

Il se figea à nouveau, alors que son visage se colorait de rouge de façon surprenante et inhabituelle. Puis, il poussa un gémissement à fendre les pierres, se prenant la tête à deux mains, son visage déformé par une grimace d'angoisse. Et, soudain, il se mit à s'agiter dans tous les sens en crachant par terre avec dégoût.

- Arrrrrrrrrrgh mais pourquoi t'as fais çaaaaaaaaaaa !
couina-t-il.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumi Yoshinagawa
Cambrioleuse
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 29
Société : Schya
Formation : Acrobate Pro, Kanfuu, Kendo, Shuriken-jutsu
Citation : Hana yori dango
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 19
Armes: Hira shurikens, sabre
Equipement: lunettes infra-rouges, ordinateur portable

MessageSujet: Re: Après-midi de folie [ pv ]   Sam 8 Mar - 18:27

La jeune fille assistait à un spectacle plutôt étrange, auquel il fallait bien l'avouer, elle ne s'était pas vraiment attendue. Bon ben la question était réglée, il ne l'a suivait pas parce qu'il avait le béguin pour elle, c'était un fait. Dans un sens, elle se sentait rassurée, et pourtant elle n'appréciait pas du tout ce genre de réaction, et bien évidemment c'était légitime, n'importe qui aurait réagit comme elle. D'ailleurs en temps normal, tout ce qu'aurait récolté Artus, c'était une bonne giffle pour avoir été aussi rustre, et Yumi serait partie sans demander son reste, et là il aurait bien pût essayer de la rattrapper que rien n'y aurait fait.
Mais finalement, elle ne bougea pas, elle ne savait pas trop pourquoi en réalité, peut-être qu'elle avait eût pitié de lui dans l'ascenseur et que ce sentiment lui était resté, elle n'en avait aucune idée.

Apparemment, c'était son premier baiser, elle en fut assez surprise malgrés tout, pourquoi? Encore une fois, elle n'en savait rien, il était pourtant clair qu'Artus avait de sérieuses lacunes en ce qui concernait les relations avec d'autres êtres humains.
Elle le regarda passer du blanc spectrale au rouge tomate avec lassitude, et ne put s'empêcher de se demander si il allait continuer son manège encore longtemps quand il cracha à terre d'un air dégoûté.
Elle lutta contre l'irrésistible envie de lui mettre son poing dans la figure en les serrant de toutes ses forces.

Quand il lui demanda pourquoi elle avait fait ça, elle se contenta de hausser les épaules et de dire de la façon la plus naturelle du monde :


-Ben tout à l'heure t'as dit que tu me suivais parce que tu avais envie de me revoir, généralement on dit ça quand on a un faible pour la personne concernée, donc j'ai voulu m'en assurer, c'est tout.

Cela dit, elle ne pût s'empêcher de rajouter d'un ton un peu plus sec :

-Franchement, ça aurait pût être bien pire pour une première fois, enfin je parle de ton côté bien sûr, mais au moins comme ça je suis rassurée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alohaaa.livejournal.com
Artus Monaghan
Espion
avatar

Nombre de messages : 67
Société : Synnefo
Formation : cryptologie & empoisonnement
Citation : Va t'faire foutre un oeuf
Date d'inscription : 08/12/2007

Feuille de personnage
Age: 20 ans
Armes: couteau à lame rétractable, Sig-Sauer P245, set de poisons
Equipement: ordinateur portable

MessageSujet: Re: Après-midi de folie [ pv ]   Lun 5 Mai - 22:06

Artus ne s'était toujours pas remis de ses émotions et tremblotait pitoyablement. Pourtant, le peu de couleur qu'il avait lui revenait progressivement aux joues. Embarras ou retour à la "normale" ? En tous cas, il semblait particulièrement bavard, le coup de l'émotion, sûrement...

- Mais... Mais... Mais... T'es... T'as... cru que... Enfin... Non ! Nonononononononon ! J'ai pas du tout le béguin pour toi ! enfin ! C'est stupide, ridicule ! ... T'es pas amoureuse de moi hein ? DIS ?!

Il avait presque hurlé ces derniers mots, d'un ton clairement effrayé. Il n'avait absolument pas conscience de la portée de ses paroles. Evidemment, elles pouvaient clairement choquer et blesser. Mais ce n'était pas du tout son but. Il était juste effaré à l'idée que quelqu'un puisse être attaché amoureusement à lui. L'amitié, c'était déjà quelque chose de suffisamment éprouvant. Il l'avait à peine expérimentée, et n'était absolument pas prêt à passer au stade supérieur...

Il brossait nerveusement ses vêtements de ses mains, comme s'il voulait se défaire de taches imaginaires. Mais, alors que les minutes passaient, il commençait à se calmer, tout seul. Evidemment, il avait l'habitude, de se calmer tout seul... Et, alors qu'il se calmait, il prenait un tout petit peu conscience de la portée de ses paroles, notamment grâce à la dernière remarque de Yumi qui avait eut le temps de faire son chemin dans son esprit.

- Euh... bafouilla-t-il, très gêné. Je veux pas dire que... enfin... euh...

Peu habitué à non seulement parler autant, mais encore moins à s'excuser et à faire des compliments, sa voix se fit encore plus basse, et c'est dans un murmure à peine audible qu'il ajouta :

- T'es... t'es très jolie, c'est pas ça hein... Mais euh... moi... ces "trucs" là... fin... c'est pas mon truc, quoi...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumi Yoshinagawa
Cambrioleuse
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 29
Société : Schya
Formation : Acrobate Pro, Kanfuu, Kendo, Shuriken-jutsu
Citation : Hana yori dango
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 19
Armes: Hira shurikens, sabre
Equipement: lunettes infra-rouges, ordinateur portable

MessageSujet: Re: Après-midi de folie [ pv ]   Mar 6 Mai - 19:04

Yumi tomba des nues lorsqu'Artus lui demanda si elle n'était pas amoureuse de lui, une expression de surprise se fixa inévitablement sur son visage. Comment était-il possible de croire qu'elle pouvait tomber amoureuse de quelqu'un? C'était tout bonnement risible ! Tomber amoureux signifiait être dépendant de quelqu'un, et Yumi n'avait besoin de personne, et aurait préféré se jeter du haut d'une falaise plutôt que de devoir un jour en avoir besoin. En même temps, Artus ne l'avait rencontrée qu'une seule fois auparavant, il lui était donc impossible de savoir ce genre de choses à son sujet.
Mais dans son esprit, le fait qu'il puisse ne serait-ce qu'imaginer qu'elle pouvait tomber amoureuse de quelqu'un sonnait comme une insulte, bien plus que le fait qu'il agisse comme si il la repoussait, d'ailleurs elle s'en fichait bien qu'il la repousse, elle n'était pas intéressée le moins du monde.


-YAMETE ! explosa-t-elle soudain.

Puis elle continua avec un regard assassin, bondissant sur place et faisant de grands gestes avec les bras :


-Ehhh baka deshou hontou ni ! Suki janai !

C'était assez rare que Yumi se mette à parler japonais, ça ne lui arrivait que lorsqu'elle jouait les touristes en repérage, ou quand elle avait vraiment les nerfs à vif. Ces interlocuteurs comprenaient rarement ce qu'elle disait dans ces moments là, mais peut-être que c'est mieux ainsi, car ce qu'elle disait était rarement d'une grande gentillesse.
Elle se détourna et murmura pour elle même :


-Tsss hazukashi !

Elle soupira longuement, tentant de reprendre son calme, décidément cette journée avait été éprouvante pour ses nerfs. Elle n'avait même pas prêté attention à l'esquisse d'excuse enrobée d'un compliment, qu'elle releva cependant, avant de s'en servir comme d'une arme :

-Ouais, ça je le savais déjà que j'étais jolie, j'ai besoin de personne pour m'en apercevoir, et surtout pas de toi !

Peut-être avait-elle l'air d'une hystérique, mais c'était le cadet de ses soucis. Elle resta sans rien faire, lui tournant toujours le dos, avant de prendre une nouvelle fois la fuite, pensant intérieurement qu'elle n'avait rien à faire avec un stalker qui pouvait la croire capable d'une telle faiblesse que de celle de tomber amoureuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alohaaa.livejournal.com
Artus Monaghan
Espion
avatar

Nombre de messages : 67
Société : Synnefo
Formation : cryptologie & empoisonnement
Citation : Va t'faire foutre un oeuf
Date d'inscription : 08/12/2007

Feuille de personnage
Age: 20 ans
Armes: couteau à lame rétractable, Sig-Sauer P245, set de poisons
Equipement: ordinateur portable

MessageSujet: Re: Après-midi de folie [ pv ]   Mar 6 Mai - 21:37

Décidément, les deux jeunes gens n'étaient vraiment pas sur la même longueur d'onde. Artus écouta Yumi débiter ce qui pour lui n'était rien d'autre que du charabia avec une curiosité polie. Il n'avait bien sûr aucune idée de ce qu'elle était en train de lui débiter, mais il n'était pas stupide non plus : clairement, il ne s'agissait pas de paroles agréables... A moins que le japonais soit une langue si différente de la sienne que même les intonations n'avaient rien à voir. Hmm... Non, peut-être pas, quand même.

Soudain, alors qu'elle n'avait même pas fini de lui lancer ces paroles incongrues à la figure, Artus sentit quelque chose de très, très étrange monter en lui. Ce quelque chose lui faisait des chatouillis dans le ventre, et amenait le feu à ses joues. Qu'était-ce donc que cela ? ... Il fit de son mieux pour contenir cette étrange sensation, et il y parvint, jusqu'à ce que Yumi se remette à parler sa langue. A cet instant, il se sentit se calmer.

Alors que Yumi s'éloignait de lui pour la énième fois, il lui vint en tête de se lancer à sa poursuite, pour la énième fois... Mais ce fut alors qu'il se souvint du charabia qu'elle venait de débiter, et, aussi rapidement qu'elle s'en était allée, l'étrange sensation revint l'envahir, et cette fois-ci, il ne sut la retenir et... il éclata de rire. Un rire tonitruant, qui fit se retourner vers lui toutes les personnes l'environnant.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumi Yoshinagawa
Cambrioleuse
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 29
Société : Schya
Formation : Acrobate Pro, Kanfuu, Kendo, Shuriken-jutsu
Citation : Hana yori dango
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 19
Armes: Hira shurikens, sabre
Equipement: lunettes infra-rouges, ordinateur portable

MessageSujet: Re: Après-midi de folie [ pv ]   Jeu 8 Mai - 22:07

Alors qu'elle prenait la direction de la sortie, elle entendit un étrange rire se répercuter dans toute la galerie, ce qui l'a fit se retourner pour voir d'ou cela pouvait bien provenir. Elle revint légèrement sur ses pas, et s'apperçut avec stupéfaction que cela venait d'Artus.
La surprise laissa bien vite la place à la colère (et oui, encore une fois), alors qu'elle réflechissait à ce qui pouvait bien le faire rire à ce point.
A moins que quelque chose de vraiment drôle ne ce soit passé pendant les trente secondes ou elle s'était mise en marche pour la sortie, elle ne voyait qu'une raison à cet éclat de rire soudain : elle.
Peut-être était-elle un petit peu trop égocentrique ou bien paranoïaque, mais elle avait la désagréable impression qu'il était bien entrain de se payer sa tête.
Si c'était bien le cas, elle allait lui montrer de quel bois elle se chauffait, il était clairement hors de question qu'elle laisse passer ça.
Elle s'avança d'un pas direct dans sa direction, tout en recherchant ses hira shurikens dans leur cachette habituelle, lorsqu'elle eût mis la main dessus, elle en sortit en sans même prendre la peine de s'arrêter, le jeta d'un geste d'une précision incroyable vers Artus. Celui-ci le frôla et alla se planter dans le mur, a peine quelques millimètres au dessus de l'épaule du jeune homme.
Cela aurait être considéré comme raté, mais pas du tout, car tout ceci n'était bien sûr qu'une manoeuvre d'intimidation, elle ne comptait quand même pas le tuer, du moins pas encore.

Elle se planta finalement face à lui, et lui dit d'une voix menaçante :


-Dis donc toi, j'espère que tu ne te moque pas de moi, sinon tu risque de le regretter !

L'assistance semblait être en proie à la panique, mais ne bougeait cependant pas d'un centimètre, mais Yumi s'en fichait, après tout ce n'était pas comme si elle avait fait quelque chose de mal ou de dérengeant, si? Pour elle ce n'était jamais que de la légitime défense !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alohaaa.livejournal.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Après-midi de folie [ pv ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Après-midi de folie [ pv ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Après-midi tranquille.
» Un bel après-midi de printemps [a archiver]
» Après-midi entre filles [PV Lizzy]
» Un samedi après-midi qui s'annonçait des plus ennuyeux ? Peut-être pas... | ft. Loïse A. Langel & Perle Duval [TERMINE]
» Après midi shopping [Topic Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ataxia : nouvelle génération :: Ataxia :: Schya :: Le quartier :: Centre culturel et commercial Schya-
Sauter vers: