Ataxia, la capitale d'un monde chaotique où le pouvoir découle de la richesse et de la terreur.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Seule pour longtemps? [PV Olivier Maxter]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Elizabeth Levy
Espionne
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 26
Société : Schya
Formation : Technique policière et criminologue
Citation : «L'art d'être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l'art de réussir»
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Armes: Desert Eagle noir et un petit couteau
Equipement:

MessageSujet: Re: Seule pour longtemps? [PV Olivier Maxter]   Mer 16 Avr - 3:38

Le téléphone portable d'Olivier l'interrompit d'une fâcheuse façon. Alors qu'ils s'étaient enfin mis le pied sur un autre chemin de conversation, voilà que le tout fut coupé. Cependant, ce que rétorqua le chef de la Synnefo à son interlocuteur via le combiné intrigua vivement la jeune femme. La presse?! À ce mot, les sourcils d'Elizabeth fronçirent, démontrant grandement son questionnement. Qu'est-ce qui allait une fois de plus les déranger dans leur conversation? La presse? Il ne manquait plus que ça s'il s'agissait de ça. Toutefois, cette question se résoudit assez rapidement alors que l'homme lui confirma ses soupçons.

"Une star?! Il fallait vraiment qu'il en fasse toute une histoire?! Pourquoi les gens ne se résoudent-ils jamais aux événements?"

Lança-t-elle dans les airs sans l'attente d'une éventuelle réponse. Elle se leva, déposant son verre sur la table et tapota sa robe pour qu'elle tombe convenablement pour être présentable aux médias.

*Qu'est-ce que le boss va dire ça? Je ne serais même pas surprise d'être convoquée dans son bureau dès demain. Le mieux, selon moi, est ne pas dévoiler en partie qui je suis. Ou bien, je reste muette... Mais bon, ce serait laissé Olivier faire tout le travail et tout expliquer aux médias et aux familles de nos défunts ennemis. Je ne peux tout de même pas m'y résoudre...*

Elizabeth n'était pas du genre à laisser tomber qui que ce soit. Et même s'il s'agissait d'un «ennemi» via une organisation «ennemie», il s'était rapidement établi une certaine complicité qui avait fait en sorte que la jeune femme s'en sorte indenme des griffes d'un boss d'une organisation criminelle de la ville. Il ne ressemblait, toutefois, pas aux autres et avait un caractère plus détendu, mais cela n'empêchait pas qu'il pouvait agir en véritable vipère attaquant sa proie suivit de près depuis quelques temps avec attention. Inspirant nerveusement, elle reprit une respiration normale et s'arrangea pour ne pas laisser transparaître ses quelques points tendus. Et ça, ça commençait par sa voix qu'elle règla assez rapidement.

"Vous aussi je crois, Monsieur Maxter. J'espère au moins une chose... peut-être deux en fait. J'espère qu'on ne sera pas poursuivi en justice, donc qu'ils se résouderont à laisser cette affaire de côté et qu'on n'en fera pas tout un plat aux médias qui deviendra une sage qu'on se procura dans les magasins dans quelques mois."

Dit Elizabeth alors qu'elle imaginait déjà le tout. Devant ces images, elle s'exaspéra et fixa nonchalamment le plafond puis Olivier.

"Puissons-nous un moment donné trouver le calme et l'ordre pour dicuster aisément de nos projets d'été..."

Énonça en expirant exagérément.

"Je crois qu'on ne devrait pas les presser et être gentils en allant répondre à leurs questions débiles sur le sujet pour avoir un reportage exclusif qu'ils vanteront à leurs collègues pendant des mois. Plus vite se sera fait, plus vite se sera terminé, plus vite nous pourrons revenir ici et discuter."

Lui fit-elle remarquée.

"Qu'en dites-vous?"

Demanda-t-elle en dernier lieu alors qu'elle toucha légèrement à ses cheveux pour les placer pour la énième fois par habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Maxter
Décédé
avatar

Nombre de messages : 372
Age : 33
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 23
Armes: Mgv-176 modifié, Knife Pistol Type 89 modifié et laser intégré dans une montre
Equipement: Ordinateur portable modifié, paire de lunette avec verres conventionnels et modes de vision spéciaux, montre avec plusieurs options électroniques

MessageSujet: Re: Seule pour longtemps? [PV Olivier Maxter]   Mer 16 Avr - 16:49

"Moi je pense que je vais leur rappeler qu'Olivier Maxter ne désire pas être dérangé en dehors des heures d'ouvertures de son bureau. Et que le chef d'une organisation criminelle, MÊME de la Synnefo, peut se montrer excessivement désagréable et impitoyable. Je suis en train de parler de mes projets d'été, je ne tiens pas à être dérangé par ces charognards des médias!"

Dit Olivier en composant un numéro de téléphone sur son cellulaire. Après deux tonalités, le ton hargneux du chef de la Synnefo devint suave et courtois pour s'adapter à celui de son interlocuteur.

"Bonjour monsieur le maire, Olivier Maxter à l'appareil. Je vais très bien, vous même? Oui oui, je suis même en excellente compagnie, une représentante de la Schya est avec moi. Justement, c'est de la presse que je parle. De l'intégrité de l'organisation pour laquelle elle travaille. Mais non, je me moque de ce que l'on dit sur la Synnefo. Oui. En toute sincérité. Alors nous sommes d'accord? Je veux un contingent des sections spéciales de la police pour faire le ménage ou mes hommes prendront le relais. Bien sûr que ce serait mauvais pour votre cote de popularité. Je sais que les élections approchent. Alors vous ferez que je vous dit de faire ou vous ne survivrez pas à votre mandat. Menaces? Non, monsieur le maire. Promesses. La Schya risque de ne pas pardonner cette publicité déplaisante, j'en sais quelque chose pour avoir jadis traité avec un de leur lieutenant. Oui c'est bien cela. À une prochaine fois monsieur le maire."

Un sourire profondément carnassier se dessina sur le visage d'Olivier après qu'il eu terminé son appel.

"Nous serons tranquilles, mademoiselle Lévy, j'ai pris certaines... Dispositions en ce sens."


Dernière édition par Olivier Maxter le Sam 19 Avr - 0:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Levy
Espionne
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 26
Société : Schya
Formation : Technique policière et criminologue
Citation : «L'art d'être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l'art de réussir»
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Armes: Desert Eagle noir et un petit couteau
Equipement:

MessageSujet: Re: Seule pour longtemps? [PV Olivier Maxter]   Ven 18 Avr - 23:51

Étonnement, Elizabeth ne fut pas surprise de ce refus de parler aux journalistes. Après tout, avoir eu la pointure - et l'audace - pour faire la même chose, elle s'y serait prêter sans s'obstiner. Cependant, elle était plutôt du genre à se résigner à ce genre de choses. Pas qu'elle soit totalement obéissante, loin de là, seulement de ce côté, elle se serait présenter comme étant une civile aux capacités de criminelles sans pourtant dévoiler pour qui elle travaille sérieusement. Par contre, elle y avait songé pendant quelques secondes à la réaction de son boss si jamais il la voyait de la sorte à la télévision. De quoi lui faire perdre son job, son post et tout le reste. Jetée comme une vieille guénille...

Enfin bref, esquissant un léger sourire de satisfaction, elle retourna se rasseoir à sa place, laissant Olivier parler au téléphone pour tenter de régler l'affaire sans se présenter. Et puis, son charisme suave et enchanteur pouvait bien vous convaincre en un tour de main. La jeune femme se surprit à songer à telle capacité. Néanmoins, son rayon était plutôt la séduction. La persuasion à distance n'était pas trop son domaine en réalité. De vive voix et de face à face, voilà la méthode qu'elle préférait employé.

Après ce moment de bavardage, Olivier lui annonça enfin qu'il pouvait rester dans l'intimité de cette pièce à discuter de leurs futurs projets d'été qui approchait à grand pas. Prenant son verre de boisson qu'elle avait précédemment déposé sur la table, elle prit une gorgée avant de répondre à la question dûment posée, donnant l'impression d'avoir oublié tout ce qui venait de se produire.

"Hum... je compte bien en profiter. J'espère bien que la saison estivale sera de tout repos. Contrairement à l'an dernier qui fut un véritable enfer. Mais bon, j'ai espoir que ce sera plus tranquille cette fois-ci. Peut-être devrais-je me planifier une sortie à l'extérieur de la ville histoire de voyager et de voir le monde un peu, revenir frais et dispo. Ne serait-ce pas une bonne idée après tout?!"

Dit-elle alors qu'elle commença sérieusement à se poser la question. Devrait-elle prendre un mois de congé pour voir du monde un peu? voir ocmment d'autres personnes vivent dans leur petit coin du globe. Ce serait pas mal intéressant songea Elizabeth. Puis, se rendant finalement compte du silence qui pesait dans la salle, elle reprit la parole.

"Et vous? des projets en particulier en vue?"

Demanda-t-elle à son tour alors qu'elle reprit une nouvelle gorgée de sa boisson.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Maxter
Décédé
avatar

Nombre de messages : 372
Age : 33
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 23
Armes: Mgv-176 modifié, Knife Pistol Type 89 modifié et laser intégré dans une montre
Equipement: Ordinateur portable modifié, paire de lunette avec verres conventionnels et modes de vision spéciaux, montre avec plusieurs options électroniques

MessageSujet: Re: Seule pour longtemps? [PV Olivier Maxter]   Sam 19 Avr - 1:14

"Je songe à profiter des vacances estivales poru refaire à neuf la décoration de mon bureau et passer un peu de temps à travailler sur le gratte-ciel Synnefo. Il y a des chambres à faire repeindre, quelques détails à fixer... JE veux que tout soit parfait pour mes employés lorsqu'ils reviendront de leurs vacances. Eh oui, à la Synnefo, on trouve le repos même si on est dans le crime! Ce qui est somme toute considérée un rien ironique..."

Dit le chef de la Synnefo d'abord jovial puis ensuite pensif. Il avait bien peu d'aspirations pour ses vacances: s'occuper d'un bâtiment...

"Cela peut paraître ridicule mais je me dis qu'un bon chef doit d'abord veiller sur ses subordonnés et ensuite sur lui. Un chef se remplace, la confiance des employés non."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Levy
Espionne
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 26
Société : Schya
Formation : Technique policière et criminologue
Citation : «L'art d'être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l'art de réussir»
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Armes: Desert Eagle noir et un petit couteau
Equipement:

MessageSujet: Re: Seule pour longtemps? [PV Olivier Maxter]   Lun 21 Avr - 4:31

Elizabeth l'écouta avec attention, prenant de temps à autre, une nouvelle gorgée de sa boisson qu'elle buvait, néanmoins, avec modération. Hochant parfois la tête, elle esquissait des sourires compréhensifs à l'égard du chef de la Synnefo. Il n'avait tout faux en fait. Un bon patron se doit de veiller au besoin de ses employés en les faisant travailler dans un climat de travail agréable pour tous. Et puis, si le moral des troupes provient de l'environnement d'où ils viennent, il faut bien les mettre à leur aise.

"Vous marquez un point, Monsieur Maxter. N'étant pas boss, je constate que le mien prend peu de temps pour lui. Il en va de même pour vous. Qu'importe. La nature humaine peut faire des êtres soit généreux de leur temps, soit hypocrites et prétentieux et ne vivre que pour soi-même. Dans votre cas, c'est une qualité remarquable que de passer le besoin des autres avant le vôtre. Toutefois, il ne faut pas se rayer de la carte. Il faut parfois prendre du temps pour soi."

Répliqua-t-elle alors que, dans un sens, ce sujet de conversation l'aidait à se détendre. Les médias ne verraient aucunement leur visage et c'était tant mieux. Au moins, elle ne se retrouverait pas dans le bureau de Monsieur Westfield pour de mauvaises nouvelles.

"Je trouve cela d'autant plus admirable chez vous. Personnellement, je dois reconnaître ne pas avoir ce genre de personnalité et de qualité pour donner tant de mon propre temps si je venais à succéder à la gouvernance de l'organisation. Je crois que je ferais une piètre patronne. Bien évidemment je veillerais au bonheur des mes employés, mais pas aussi profondément que vous. Je ne suis pas égoïste, loin de là. Seulement, me connaissant, je ne me reconnaîtrerais pas dans ce genre d'environnement de travail. C'est bien l'une des raisons pour lesquelles j'admire les patrons."

Énonça alors qu'elle esquissa un léger sourire amusé qu'elle camoufla rapidement en prenant une gorgée de sa boisson qui tirait à sa fin. Elle envoya des mèches dans son dos d'un revers de la main, celles-ci l'indisposant royalement.

"Enfin bref, comptez-vous tout de même prendre un peu de temps pour vous? Vous vous devez bien ça après tout la lourdeur du boulot que vous accumulez durant l'année."

Demanda-t-elle, visiblement curieuse par l'éventuelle réponse qu'il lui donnerait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Maxter
Décédé
avatar

Nombre de messages : 372
Age : 33
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 23
Armes: Mgv-176 modifié, Knife Pistol Type 89 modifié et laser intégré dans une montre
Equipement: Ordinateur portable modifié, paire de lunette avec verres conventionnels et modes de vision spéciaux, montre avec plusieurs options électroniques

MessageSujet: Re: Seule pour longtemps? [PV Olivier Maxter]   Lun 21 Avr - 5:29

"Je pensais en fait aller passer quelques jours dans une résidence que je possède non loin d'Ataxia. Je ne peux vous dire où, il s'agit d'un endroit tenu secret et qui se passe de chef en chef mais personne n'a jamais réussi à en trouver la localisation jusqu'à présent. L'endroit idéal pour se retirer quelque temps pour penser, prendre du bon temps... Ce genre de choses. On peut être patron et avide de repos en même temps, même si les deux éléments mentionnés sont trop souvent incompatibles..."

Répondit Olivier, songeur. Il avait visité cette résidence une ou deux fois par le passé mais pas pour les vacances: simplement pour des visites de fonction et une mise à jour du système de sécurité de l'endroit. Comme quoi on ne prend jamais suffisamment de précautions... Après tout, un attentat était si vite arrivé dans ce monde de fous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Levy
Espionne
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 26
Société : Schya
Formation : Technique policière et criminologue
Citation : «L'art d'être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l'art de réussir»
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Armes: Desert Eagle noir et un petit couteau
Equipement:

MessageSujet: Re: Seule pour longtemps? [PV Olivier Maxter]   Sam 26 Avr - 22:20

"Je ne demande pas où se trouve ce lieu. Au contraire, cela vous appartient et il serait impoli de ma part de vous importuner alors que vous vous reposer. Je m'en voudrais amèrement de vous déranger."

Répliqua Elizabeth alors qu'elle avait vaguement entendu parler de ce lieu de prédilection des boss de la Synnefo. En effet, en passant devant le bureau de son patron un jour pour aller lui parler de quelque chose, elle avait surpris une conversation avec un employé et son supérieur concernant cela. Ils s'étaient vite tus dès qu'ils remarquèrent la présence de la jeune femme. Par ailleurs, son patron lui avait fait promettre de ne jamais révéler une quelque information à ce sujet. La conversation s'était terminée là et la jeune femme s'était retirée, oubliant ce pourquoi elle s'était rendue au bureau de son boss.

"Rapport! C'était pour un rapport..."

S'exclama la jeune femme qui s'était rappelée de la raison pour laquelle elle se rendait au bureau de son boss. Remarquant finalement qu'elle était toujours en compagnie d'Olivier, elle esquissa un sourire embarrassé et détourna son regard du sien. Ses pensées avaient été au-delà de son esprit, franchissant même la barrière de la réalité

"Hum... pardonnez-moi! Je pensais à quelque chose par rapport à ce que vous avez dit. Je suis désolée..."

Faisant des mimiques pour lui faire comprendre de ne pas insister et d'oublier ce qu'elle venait de dire, elle se réinstalla sur son fauteuil et tâcha de ne pas fixer directement les pupilles du boss de la Synnefo.

"Oubliez, Monsieur Maxter, oubliez. Je...je n'ai rien dit..."

Ajouta-t-elle en bredouillant quelque peu.

Puis, elle cessa ses gestes exagérés des bras et se décida à prendre une gorgée de sa boisson pour atténuer son embarras. Elle inspira et expira en silence et le plus subtilement possible pour reprendre du calme et faire de l'ordre dans ses idées pour éviter qu'une telle situation ne se reproduise à nouveau.

"Alors, vous disiez que vous pensiez aller vous refugiez loin de tout ce brouhaha pendant quelques jours pendant la saison estivale? C'est une bonne chose. Vous éloignez du stress pendant un certain temps, aussi court soit-il, vous aidera sûrement à refaire le plein d'énergie."

Dit Elizabeth pour revenir la conversation qu'ils avaient débuté sur leurs projets pendant l'été.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Maxter
Décédé
avatar

Nombre de messages : 372
Age : 33
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 23
Armes: Mgv-176 modifié, Knife Pistol Type 89 modifié et laser intégré dans une montre
Equipement: Ordinateur portable modifié, paire de lunette avec verres conventionnels et modes de vision spéciaux, montre avec plusieurs options électroniques

MessageSujet: Re: Seule pour longtemps? [PV Olivier Maxter]   Sam 26 Avr - 23:13

"Que nenni, mademoiselle Lévy, vous vous êtes engagée sur un terrain glissant alors autant poursuivre dans la voie de la remontée en terminant ce que vous aviez à dire. La première chose à faire quand on veut rattraper une gaffe pareille c'est de ne pas dire à l'autre de l'oublier. Autrement, on en arrive au présent résultat: je veux savoir le fin mot de ce que vous me disiez. J'ai comme dans l'idée que vous me cachez quelque chose et que ce quelque chose pourrait bien gâcher mes vacances... Chose qui serait tout à fait regrettable."

Répondit Olivier avec un amusement non dissimulé. La demoiselle Lévy savait quelque chose... Et Olivier, tant qu'il n'aurait pas la certitude que la chose lui serait inoffensive, n'avait pas l'intention de lâcher le morceau. Son expérience en tant que chef lui avait appris que les petits détails ignorés finissent par vous tuer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Levy
Espionne
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 26
Société : Schya
Formation : Technique policière et criminologue
Citation : «L'art d'être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l'art de réussir»
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Armes: Desert Eagle noir et un petit couteau
Equipement:

MessageSujet: Re: Seule pour longtemps? [PV Olivier Maxter]   Sam 26 Avr - 23:58

*Ah merdouille! Et voilà la souricière!*

Elizabeth tenta tant bien que mal de dissimuler sa nervosité quoiqu'elle réussit finalement en prenant une gorgée de boisson et en replaçant des mèches de ses cheveux ébènes. Elle se racla la gorge, enfilant les mots comme on enfile les billes dans une corde pour en faire un collier. Ainsi, le tout coulerait comme de l'eau et s'avalerait tout aussi facilement.

"Eh bien, votre réplique m'a fait pensé à un détail concernant mon patron et moi."

Lui dit Elizabeth alors que ce n'était pas totalement faux. Cependant, elle ne lui disait qu'une partie de la vérité et elle savait qu'Olivier n'allait pas en rester là avec cette réponse insuffisante. Elle resta silencieuse un moment, cherchant un détail insignifiant dans la réponse du boss de la Synnefo qui serait susceptible de la tirer d'affaire. Calmement et avec une aise inespérée, elle ajouta:

"Lors des dernières vacances, mon patron m'a fait revenir de vacances plus tôt pour régler un dossier... ou si vous préférez, un rapport. Et comme vous l'avez mentionné: «On peut être patron et avide de repos en même temps, même si les deux éléments mentionnés sont trop souvent incompatibles...». Ça m'a tout simplement fait pensé à mon patron."

Elizabeth lui sourit avec aise, ayant menti avec une parfaite habilité. En fait, elle avait plutôt déformé la réalité pour la mettre à son avantage et pour ne pas compromettre la promesse faite à son supérieur concernant les informations tenues secrètes à tous. En effet, bien que la jeune femme sache quelques informations à ce sujet, elle ne savait toutefois pas où se trouve l'endroit, étant connu uniquement des boss de la Synnefo. Eh puis, au diable! Qu'elle le sache ou pas, elle était venue à oublier ce jour-là.

"Parfois on ne peut tout simplement pas ne pas songer à eux. Ils font beaucoup pour nous, allant jusqu'à réduire leurs vacances pour notre bien-être. C'est une chose que j'admire chez eux et en l'occurence, chez vous."

Énonça-t-elle alors qu'une confiance habituelle et une aisance normale règnaient dans son regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Maxter
Décédé
avatar

Nombre de messages : 372
Age : 33
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 23
Armes: Mgv-176 modifié, Knife Pistol Type 89 modifié et laser intégré dans une montre
Equipement: Ordinateur portable modifié, paire de lunette avec verres conventionnels et modes de vision spéciaux, montre avec plusieurs options électroniques

MessageSujet: Re: Seule pour longtemps? [PV Olivier Maxter]   Dim 27 Avr - 4:14

"Les chefs ont si peu de temps libre... S'il faut en plus violer leur unique tranquillité où va le monde je vous le demande! Et puis du reste, un bon chef est irremplaçable. Leur mémoire et leur souvenir se doit de rester vivant, vibrant et présent dans les êtres et il faut que son successeur sache tirer des leçons des actes posés par son prédécesseur. Dans le même ordre d'idée, un bon subordonné est irremplaçable. J'ai perdu des hommes et des femmes que je considérais comme des fils et des filles, des gens d'exception qui ont donné leur vie pour moi. Un bon chef perd une partie de lui-même avec chaque bon élément qui trépasse et non pas lorsque sa chute est inéluctable. C'est ce qui différencie ceux qui changent le monde et ceux qui le pervertissent."

Énonça tranquillement Olivier, d'un ton si songeur et détaché qu'il sembla s'adresser à quelqu'un d'autre, à une entité régissant le monde des hommes... Mais il parlait bien à la jeune femme de la Schya et il savait qu'elle saisirait le sens de ses paroles. Qu'elle devait se douter que ce qu'il lui avait dit, il ne le disait qu'aux enfants de la Synnefo. Une schya devenue Synnefo honoraire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Levy
Espionne
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 26
Société : Schya
Formation : Technique policière et criminologue
Citation : «L'art d'être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l'art de réussir»
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Armes: Desert Eagle noir et un petit couteau
Equipement:

MessageSujet: Re: Seule pour longtemps? [PV Olivier Maxter]   Lun 28 Avr - 18:47

C'est avec un intérêt marqué - dû à ses sourcils froncés - qu'elle écouta les dires quelque détaché et songeur du chef de la Synnefo. On aurait dit qu'il s'adressait à quelqu'un d'autre, à quelqu'un de son organisation ou encore uniquement à lui-même. Tellement surprise de se mettre à réfléchir aussi profondément, elle en oublia le verre qu'elle tenait dans sa paume de main. Tellement absorbée dans ses pensées, il lui fallait qu'un faux mouvement, un geste involontaire commandé par son cerveau dans une partie lointaine à peine perceptible, pour qu'on la tire de sa rêverie.

"Autant pour un employé qui perd son patron; il perd une partie de lui-même en ayant été habitué par ses manies et sa manière de fonctionner. La partie se joue à deux et c'est réciproque de chaque côté..."

Énonça sur le même ton qu'Olivier. Un peu plus détaché, avec un brin de nostalgique certes, toutefois, tout cette remarque se résumait à un seul mot... ou plutôt, à un seul nom: Senora. Comme sa mort fut une perte pour toute la Schya qui s'était finalement attachée à son air distant envers ses employés, certains le craignant.

Fixant dans le vide, le regard perdu, ailleurs, elle réfléchissait aux temps noirs qui s'étaient abattu sur les criminels de la Schya. Bouleversée, elle se souvint s'être enfermée dans son appartement dans l'immeuble dans l'espoir que le boss ne l'appelle, lui conférant que Senora ne pouvait avoir été tué. Or, en vain, ses espoirs s'estompèrent au bout de quelques semaines, de quelques mois. Il fallait se l'avouer une fois pour toute: celui que l'on vénérait en secret et que l'on regardait le regard levé vers le ciel était parti là-haut.

Soudain, manifestement perturbée et préoccupée par cette période sombre, le verre qu'elle tenait dans sa paume glissa pour rouler d'abord sur le fauteuil de cuir avant de continuer sa course en allant se casser en milles morceaux sur le sol. Ce fut ce bruit de fracas et le liquide froid qui roula jusqu'à sa peau qui la tirèrent de ses pensées, reprenant finalement contact avec la réalité. Revenant de loin, elle mit du temps, tout de même, à se remettre de cette transe. Puis, ses réflexes se réveillèrent brusquement, l'obligeant à se lever en vitesse de sa position assise. Elle contemplant l'ampleur des dégâts et se maudissait d'avoir perdu le contrôle de ses émotions. Surtout qu'en compagnie du chef de la Synnefo, cela ne faisait pas bonne figure. Elle trouva une serviette et épongea la boisson qui s'était collée à sa peau et à sa robe probablement foutue.

"Pardonnez-moi!"

Dit Elizabeth au bout d'un moment.

"Que je suis maladroite!"

Murmura-t-elle pour elle-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Maxter
Décédé
avatar

Nombre de messages : 372
Age : 33
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 23
Armes: Mgv-176 modifié, Knife Pistol Type 89 modifié et laser intégré dans une montre
Equipement: Ordinateur portable modifié, paire de lunette avec verres conventionnels et modes de vision spéciaux, montre avec plusieurs options électroniques

MessageSujet: Re: Seule pour longtemps? [PV Olivier Maxter]   Mar 29 Avr - 15:58

"Le terme exact est troublé et je veux bien être destitué de mes fonctions si je me trompes sur cette supposition. Vous pensiez à quelque chose ou à quelqu'un et au vu du sujet, je parierais très cher qu'il s'agit de feu Senora, votre ancien supérieur. J'ai suivis ce dossier avec grande attention depuis les débuts des affrontements entre Schya et Mavros et je continue à suivre avec attention les développement entre les deux sociétés. C'est ce que je tentes désespérément de faire comprendre aux dirigeants eaux gestionnaires de vos deux factions: voyez ce que vous avez fait à vos chefs et à vos employés. Les employés souffrent de la mort d'un chef bien aimé et cherche vengeance tandis que la Mavros se sentant supérieure s'éloigne de ce qui fait une équipe unie et fort: c'est ce qui soude les employés et leur patron."

Répondit Olivier avant de retirer ses lunettes pour les essuyer sur son costume. Il les remit sur son nez et considéra longuement,très longuement la jeune femme, comme l'aurait fait un maître devant un tableau rare.

"Pauvre demoiselle Lévy, vous êtes si tourmentée que c'en est presque dramatique... Vous vous cherchez, vous cherchez une raison logique à cette folie... Et vous vous perdez dans des choses qui vous dépasse, qui nous dépasse."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Levy
Espionne
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 26
Société : Schya
Formation : Technique policière et criminologue
Citation : «L'art d'être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l'art de réussir»
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Armes: Desert Eagle noir et un petit couteau
Equipement:

MessageSujet: Re: Seule pour longtemps? [PV Olivier Maxter]   Jeu 1 Mai - 2:21

Dès la mention du défunt chef, Elizabeth se tourna brusquement vers Olivier, le scrutant du regard comme si elle se sentait menacé et pourtant! elle savait pertinemment que cela n'avait jamais été dans son intention qu'elle ressente une telle chose. Chose réfléchie, elle se défit rapidement de son air grave pour devenir absent en refixant un point imprécis. Elle finit par céder et hocha nonchalemment la tête de haut vers le bas avec une soumission incroyable.

"Si tel avait été le cas, vos paris vous auraient rapporté gros, Monsieur Maxter..."

Riposta-t-elle avec une voix défiant la mélancolie et la nostalgique. Elle inspira profondément en abaissant respectueusement la tête pour penser un seul moment à cet homme au grand courage.

"J'aurais pensé que cela aurait cessé les hostilités entre Schya et Mavros tout comme ce fut le cas avec Roméo et Juliette, mais hélas! les histoires restent des histoires... L'on peut bien rêver, toutefois il ne faut pas prendre ses rêves pour des réalités."

Énonça-t-elle avant de relever la tête pour observer le chef de la Synnefo, son regard en disant long sur l'état de son âme à ce moment précis.

"Il faut croire que le mot «vengeance» est inscrit dans notre code génétique avec une raison particulière."

Fit-elle remarquée. Elle prit une grande respiration avant d'étouffer et de noyer sa peine dans une gorgée d'alcool qui finit d'achever le contenu de d'un autre verre qu'elle s'était servie après en avoir déniché un sur une table derrière elle. À cette trop grande ingurgitation, elle plissa des yeux alors qu'elle les avait fermé.

Elizabeth prit en considération la dernière réplique de son interlocuteur. Encore des paroles qui la firent réfléchir avec étonnement. Comment pouvait-elle encore accorder du temps à réfléchir autant?! Une raison à cette folie? La guerre s'étant nourrie de paroles baveuses, d'une haine constante, de gens sans scrupule et sans sens moral... Que devenait le monde? À cette instant précis, elle voulut se défaire de ses fonctions, démissionner de son poste d'espionnage au sein de son organisation, s'enfuir... loin, très loin... ailleurs qu'ici. Abandonner pour ne jamais revenir et ne plus jamais être mêlée à de telles histoires de rancoeur et d'injustice. Pourquoi lui et pas elle? songea la jeune femme. Ironiquement, la réponse était qu'elle ne se trouvait pas dans les parages lors de l'événement. Soudain, elle se sentit molle. Si bien qu'elle finit par se caller carrément en ne gardant qu'une expression de profond regret. Pourquoi le hasard ne l'avait-il pas conduit là-bas ce soir-là et que, voulant sauver de la mort son supérieur, ne s'était pas interposée pour empêcher le massacre? Et voilà qu'elle se mettait la mort de son défunt boss sur les épaules. Quelle pression inutile pourtant! cela en venait pathétique.

"Se perdre?! Se perdre n'est-il pas justement un moyen de se retrouver, Monsieur Maxter?!"

Demanda Elizabeth qui avait relevé sa tête pour lui faire face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Maxter
Décédé
avatar

Nombre de messages : 372
Age : 33
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 23
Armes: Mgv-176 modifié, Knife Pistol Type 89 modifié et laser intégré dans une montre
Equipement: Ordinateur portable modifié, paire de lunette avec verres conventionnels et modes de vision spéciaux, montre avec plusieurs options électroniques

MessageSujet: Re: Seule pour longtemps? [PV Olivier Maxter]   Jeu 1 Mai - 4:21

"Non. Justement. Se perdre c'est fuir ses responsabilités et les conséquences de ses actes. J'ai eu sur les mains le sang de plusieurs dizaines de mes employés. Littéralement. C'est moi qui ai me suis occupé de faire mettre dans la grande crypte de la Synnefo où repose tous ses enfants, ses pères et ses mères ayant quitté le monde des vivants, leurs corps. Il y a là des centaines de plaques commémoratives et des urnes contenant leurs cendres avec le grand incinérateur dans un coin de la vaste construction souterraine. Me perdre? AH! Comment aurais-je pu me perdre et ainsi trahir et abandonner ces gens qui ont donné leur vie pour moi? Qui se sont sacrifiés pour permettre à la Synnefo de continuer à exister? Comment aurais-je pu être aussi égoïste, aussi lâche et aussi ignoble pour commettre une telle infamie?"

Demanda Olivier dont le ton de voix avait dangereusement augmenté de quelques crans. Les poings crispés, le regard jetant des éclairs, on eut dit qu'il avait cloué la jeune femme de la Schya sur place.

"COMMENT PEUT-ON OSER SE PERDRE, SE CACHER DE LA RÉALITÉ QUAND ON SAIT PERTINEMMENT QUE DÈS QUE L'ON AURA LES YEUX FERMÉS LES HORRIBLES SOUVENIRS REVIENDRONT NOUS HANTER? COMMENT? CES PERSONNES SONT MORTES JUSTEMENT À CAUSE DE GENS QUI SE SONT PERDUS ET QUI ONT PASSÉ DES CONTRATS POUR QUE D'AUTRES SE CHARGENT DE LES LIBÉRER DE LEURS PROBLÈMES!"

Aussi brusquement qu'il avait prit en volume, le ton d'Olivier redevint plus bas mais d'une froideur à geler le soleil. Il pointa un doigt accusateur sur la jeune femme, comme celui du juge prononçant une peine de mort.

"Mais ça, vous ne semblez pas le saisir. Vous n'avez pas l'air de saisir que vous courez au suicide intellectuel en agissant de la sorte. JE connaissais Senora. J'ai eu à discuter, négocier avec lui. Un grand homme. Qui aurait désapprouvé un tel comportement. est-ce ainsi que vous honorez sa mémoire? EN ESSAYANT DE VOUS CACHER LA VÉRITÉ? Je ne vous laisserai pas vous autodétruire, moi! Vous n'êtes pas de la Synnefo mais je m'en moque! Je vous sauverai contre votre gré si besoin est! J'ai moi même commis la pire des infamies et je l'ai compris trop tard en tuant un homme qui lui aurait donné sa vie pour vous sauver. Calvin McLean, celui qui aurait dû devenir président. Cet homme là au lieu de se perdre, de se cacher, de partir en exil est resté en Ataxia, bravant trois organisations criminelles en plus des autres assassins pour tenter de sauver cette ville aussi chaotique qu'entropique!"

Olivier ne s'en rendit pas compte mais il tremblait et ses joues étaient baignées de larmes. Il ne supportait pas de voir les gens prendre cette alternative. La vie avait montré deux chemins à Olivier. Le chemin court, le chemin long. Le chemin court est difficile mais court. Le chemin long est facile mais long. Et Elizabeth prenait le chemin court dont elle ne reviendrait pas si elle s,engageait dessus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Levy
Espionne
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 26
Société : Schya
Formation : Technique policière et criminologue
Citation : «L'art d'être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l'art de réussir»
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Armes: Desert Eagle noir et un petit couteau
Equipement:

MessageSujet: Re: Seule pour longtemps? [PV Olivier Maxter]   Jeu 1 Mai - 23:59

Elizabeth s'étonna qu'un tel emportement envahit l'aspect plutôt calme et ordonné d'Olivier. Depuis le début de la soirée, il avait su garder le contrôle. Et voilà qu'une mauvaise bretelle le faisait déraper. La jeune femme préféra se taire pendant qu'il énonçait le fond de sa pensée. C'était mieux comme ça avait-elle songé. Et puis, l'interrompre, n'aurait fait qu'aggraver les choses. Tout de même, qui était-il pour lui parler de la sorte? Certes, ce n'était pas son patron... bien que, pendant un instant, elle fut si transportée par ses dires qu'elle se crut elle-même faisant partie de la Synnefo. À ce moment-là, il venait de terminer son discours. C'est alors qu'elle se leva d'un bond, changea d'attitude du tout au tout pour devenir une femme qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Elle le considéra longuement avant de prendre la parole, s'emportant à son tour en se sentant quelque peu insultée.

"Vous n'avez pas honte de pointer un doigt aussi accusateur, faire le juge de service et m'accuser d'un crime que je n'ai sans doute pas commis?! Vous ne savez probablement rien de moi et malgré votre titre de Boss de la Synnefo, cela ne vous donne pas le droit de me pointer de la sorte. Oui, j'en conviens qu'il faudrait que je fasse plus d'honneurs à Senora. Sachez, toutefois, que je ne me cache pas la vérité. Au contraire, je la vis. Je mets sans doute plus de temps à cicatriser. C'est tout. Chaque personne est différente. Toutefois, j'ai perdu plus qu'un patron. J'ai perdu un être qui était cher à mes yeux à un point tel que vous ne pouvez sans doute vous imaginer. Vous voulez son nom? Très bien. C'était Andreas... Andreas Timversel pour être plus précise. Ce nom vous évoque rien? Et pourtant, il devrait faire le contraire. C'était une personne respectable qui avait énormément de jugement et de bonté; une personne comme il se fait rare de connaître. Qui plus est, il restait un membre de la Schya avant tout. Nous sommes peut-être des criminels, mais cela fait-il de nous des extra-terrestres? Nous sommes des humains comme il en pousse sur terre; avec des sentiments, des émotions, des doutes, des tourments et tous ces problèmes dits humains. Il faut parfois s'aventurer sur un chemin pour faire demi-tour et en emprunter un autre et ainsi de suite... jusqu'à trouver le bon. La route nous est peut-être dessinée, mais il faut tout de même la trouver. Je ne dis pas que je ne fais pas des erreurs. Au contraire, j'en commets une panoplie. Je suis humaine après tout. HUMAINE! En ce moment, il se peut que je m'égare. Néanmoins, je suis pleinement consciente que je n'atteindrai pas le fond du gouffre de sitôt. Soyez-en rassuré si tel est votre désir. M'accuser d'un gester aussi insolent ne fait que m'indiquer que ce n'est aussi puissant que quatre qui pointent vers nous. Car, pensez-y, ceux qui se rabattent à un tel niveau, dirions-ous qu'ils sont quatre fois plus dans l'erreur? À vous de juger, Monsieur Maxter... À vous de juger."

Riposta Elizabeth avec beaucoup de fermeté en ne pointant aucunement le chef de la Synnefo, mais plutôt en le fusillant du regard. Elle resta silencieuse en le considérant de haut en large.

En évoquant Andreas, tous les souvenirs en sa compagnie défilèrent dans son esprit, créant une vague de nostalgie. Elle se fit violence pour éviter de pleurer comme Olivier qui avait les joues trempées. Elle garderait son calme et le contrôle sur elle-même jusqu'à son retour dans l'immeuble de la Schya. Elle chassa ses pensées aussi vite qu'elles étaient venues.

Poussant un soupir d'exaspération, elle se tourna brusquement vers la gauche en se dirigeant précipitemment vers la porte. Elle posa sa main sur la poignée, la tourna jusqu'à ce que la porte s'ouvre d'elle-même. Avant de passer sur le seuil, elle jeta un dernier coup d'oeil à Olivier, gardant le même air offusqué.

"À vous de juger. Pour ma part, je crois ne pas avoir été celle qui a été le plus dans l'erreur ce soir. Retenez-moi si vous le désirez. Sachez, cependant, que je vous ai tout dit et que je ne reviendrai pas sur mes paroles."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Maxter
Décédé
avatar

Nombre de messages : 372
Age : 33
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 23
Armes: Mgv-176 modifié, Knife Pistol Type 89 modifié et laser intégré dans une montre
Equipement: Ordinateur portable modifié, paire de lunette avec verres conventionnels et modes de vision spéciaux, montre avec plusieurs options électroniques

MessageSujet: Re: Seule pour longtemps? [PV Olivier Maxter]   Ven 2 Mai - 0:58

"Vous allez revenir vous asseoir immédiatement ou je vous transforme en passoire. Nous n'en avons pas terminé avec cette discussion. Vous avez exposé votre point et moi le mien mais il reste encore à en arriver à un point d'entente sur la question soulevée. La preuve étant que vous avez précisé ne pas vouloir revenir sur vos paroles."

Dit Olivier d'un ton dangereusement clame, son arme braquée sur la jeune femme, comme il l'avait eu plus tôt dans la soirée sur les malfrats qui les avaient attaqués. Et de réputation, Olivier était connu pour faire tout ce qu'il disait. Absolument tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Levy
Espionne
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 26
Société : Schya
Formation : Technique policière et criminologue
Citation : «L'art d'être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l'art de réussir»
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Armes: Desert Eagle noir et un petit couteau
Equipement:

MessageSujet: Re: Seule pour longtemps? [PV Olivier Maxter]   Ven 2 Mai - 3:40

Ce faisant, Elizabeth, sans s'affoler ni même montrer un signe d'épouvante devant l'arme qu'il braquait sur elle, posa son regard presque impassible sur le chef de la Synnefo. Elle savait que la conversation n'allait pas s'arrêter sur ses dires à elle et elle n'avait pas cherché à réellement quitté le salon V.I.P. dans lequel ils se trouvaient. Bien qu'elle n'avait ouvert la porte assez pour dessiner une fente visible de profil, elle la referma sans se plaindre, alla se rasseoir sagement en observant calmement Olivier comme une jeune fille innocente et soumise. Assise, elle posa ses mains sur ses genoux comme si elle prenait une photo scolaire. Toutefois, l'expression de son visage ne concordait pas. Ayant toujours cet air presque indifférent, n'ayant nullement peur de ce qu'il pourrait arriver - puisque,de toute façon, elle sait qu'il ne fera que la frôler ou lui tirer une balle dans un endroit qui ne menacerait pas sa vie.

"Soit! Qu'avez-vous à ajouter? Je vous écoute."

Dit Elizabeth dans un calme quasi inquiétant, mais qui n'évoquait rien de mal, aucune arrière pensée. De toute façon, elle n'avait point apporté son arme ce soir. Mais qu'importe, s'il avait besoin d'une arme pour se donner du courage ou bien montrer à la jeune femme qu'il était puissant dans un sens, eh bien qu'il en soit ainsi. Elle ne lui empêcherait surtout pas de ce «plaisir».

Le fixant de yeux attentifs, elle attendait patiemment une réponse, une réplique, même un mot de sa part. Il l'avait fait rasseoir pour continuer la conversation qui n'était pas terminée et il devait bien lui prouver qu'il ne lui avait pas ordonné ça pour rien. Sa bouche restant à l'horizontal sans esquisser l'ombre d'un sourire, elle se montrait, dès lors, très en contrôle d'elle-même. Un contrôle quasi inquiétant comparativement à tout à l'heure. Toutefois, se connaissant assez sur le sujet, s'il continuait à remplir son vase, un moment donné, il serait plein à craquer et elle exploserait, sa douleur s'étant emmagasiner, elle ne serait que plus forte et plus vive à supporter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Maxter
Décédé
avatar

Nombre de messages : 372
Age : 33
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 23
Armes: Mgv-176 modifié, Knife Pistol Type 89 modifié et laser intégré dans une montre
Equipement: Ordinateur portable modifié, paire de lunette avec verres conventionnels et modes de vision spéciaux, montre avec plusieurs options électroniques

MessageSujet: Re: Seule pour longtemps? [PV Olivier Maxter]   Ven 2 Mai - 4:02

"Vous n'avez pas versé une larme. Vous n'agissez pas en être humain, vous agissez en professionnelle. Et je dois avouer que vous réussissez à merveille. Mais c'est se perdre en partie, mademoiselle Lévy. La douleur... Aussi vive et traumatisante soit-elle, c'est elle qui nous rend plus forte, qui nous permet d'avancer. Vous êtes quelqu'un de brillant: vous savez que je ne me suis pas emporté sur un coup de tête, que je vous aie parlé avec mon coeur, que je vous aie fais part de l'inquiétude de celui qui occupe la position maudite, celle du grand bureau, celle de celui qui commande. Pourquoi croyez-vous que j'étais prêt à vous tirer dessus? Pour la puissance? Le prestige? Le sentiment de supériorité? Jamais. Ni maintenant, ni dans cent ans. Pourquoi alors? Pour vous éviter l'effondrement mental. Avez-vous connu un jeune homme appelé Nikolaï Draborovitch? Il était espion pou le compte de la Synnefo, un de mes meilleurs éléments. Il vous ressemblait beaucoup d'ailleurs, vous pourriez presque être son double spirituel. Sauf que comme vous, Nikolaï avait un défaut: il gardait ses émotions pour lui. Un jour, j'ai fait l'erreur de l'envoyer sur une mission longue au cours de laquelle il perdit plusieurs équipiers. Il n'eut pas la chance d'être seul et conserva pendant deux mois ses émotions. Une fois qu'il me remit son rapport, il alla dans ses quartiers... Et il se suicida, ses émotions trop confuses, trop floues pour être évacuées sainement."

Olivier posa son arme et plongea son regard dans celui de la jeune femme, ce regard dont on ne se détachait qu'un fois qu'un choix avait été fait.

"Je vous propose ceci: vous aller donner libre cours à vos émotions. Personne ne va vous entendre ni vous voir à part moi. ce sera éprouvant, vous n,avez aucune raison de me faire confiance j'en conviens... Mais vous savez au fond de vous que je vous tends la main à un moment où vous en avez cruellement besoin. Saurez-vous saisir votre chance avant qu'il ne soit trop tard? Vous avez la vie devant vous, mademoiselle Lévy. Elizabeth Lévy, espionne de la Schya. Vous pensiez que je ne connaissais pas votre identité? Mes hommes ne me transmettent pas que des rapports de situation par téléphone..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Levy
Espionne
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 26
Société : Schya
Formation : Technique policière et criminologue
Citation : «L'art d'être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l'art de réussir»
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Armes: Desert Eagle noir et un petit couteau
Equipement:

MessageSujet: Re: Seule pour longtemps? [PV Olivier Maxter]   Ven 2 Mai - 4:31

Elizabeth restait scotchée à sa voix comme un enfant qui regarde pour la première fois un film classé dépassant l'âge du jeune. Avec trouble comme lorsqu'il s'agit d'un film d'horreur, elle ne pouvait le quitter ou même dévier légèrement son regard - même de quelques millimètre - du sien. Elle l'écouta avec une attention particulière, absorbant chaque syllable comme si elle devait prêter l'oreille par sa sourdine. Lorsqu'il termina, elle se fit troublée par le fait qu'il en savait long sur elle comparativement à sa croyance populaire qui lui dictait le contraire. Dès lors, le premier signe physique décrochant de l'indifférence se montrant sous l'effet d'une bouche entreouverte. Ses yeux ne supportant plus une pression énorme, elle abaissa ses paupières suivit de près par sa tête. Camouflant son visage avec ses cheveux ébènes, elle fixa ses mains comme si deux aimants s'attiraient.

«Je vous propose ceci: vous aller donner libre cours à vos émotions. Personne ne va vous entendre ni vous voir à part moi. ce sera éprouvant, vous n,avez aucune raison de me faire confiance j'en conviens... Mais vous savez au fond de vous que je vous tends la main à un moment où vous en avez cruellement besoin. Saurez-vous saisir votre chance avant qu'il ne soit trop tard? Vous avez la vie devant vous, mademoiselle Lévy. Elizabeth Lévy, espionne de la Schya. Vous pensiez que je ne connaissais pas votre identité?»

Se rapassant cette séquence comme une scène de film dont elle affectionnait le contenu, elle s'arrêtait particulièrement sur une phrase.

«Mais vous savez au fond de vous que je vous tends la main à un moment où vous en avez cruellement besoin.»

Ainsi, ce boss de la Synnefo possédait un coeur en or. Il tenait au bien-être de la jeune femme alors qu'il ne la connaissait personnellement depuis quelques heures à peine. Quel homme humble! songea-t-elle. Quel homme de... de... de confiance? Sur ce, elle rapporta brusquement ses mains sur ses yeux, voulant réduire la pluie qui allait bientôt s'abattre sur ses cuisses, mouillant littéralement sa robe. Le vase étant plein, le bouchon, poussé par une faute pression, se défit de l'étreinte du col et releva dans un sens. Dès lors, elle débuta à sangloter puis à pleurer sans gêne. Tout lui revenait en tête comme de mauvais souvenirs, alors que les bons ne lui évoquaient qu'une seule chose: pleurer. Elle tremblait légèrement, signifiant que la douleur était là depuis longtemps. Trop longtemps. Oui, elle avait bien pleuré leur mort au début, mais elle avait cessé, reprenant du service et remettant au lendemain le fait de vider son sac bien qu'il ne serait sans doute jamais vide. Olivier pouvait s'estimer heureux d'avoir réussi à la faire éclater; cela lui arriver si rarement en compagnie de personnes... surtout en compagnie de personnes qu'elle connaît que depuis quelques heures à peine. S'ouvrir et se vider le coeur. Elle se trouva, pour une fois, plus humaine que jamais, une libération venant à lui faire dissiper une énorme tension sur les épaules.

Ses larmes réussirent à se frayer un chemin entre ses doigts, allant jusqu'à perler ses pauvres joues rosies par l'émotion et l'érosion des larmes. Ses paupières lourdes et pleines ne cessaient de se vider. Il y avait longtemps que le vase se remplissait sans faire le changement d'eau. Bientôt, ses mains vinrent si trempés qu'elle crut se baigner dans une mare d'eau chaude. Ah! Comme elle s'était si souvent noyée dans le regard azur d'Andreas! Comme elle avait considéré Senora avec des yeux confiants devant sa magnifience! Comme elle avait tout fait avec ses yeux... sauf pleurer pour atténuer sa douleur qui était vive et brûlante dans sa poitrine et sa gorge, n'excluant pas la chaleur dans ses paupières fûmantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Maxter
Décédé
avatar

Nombre de messages : 372
Age : 33
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 23
Armes: Mgv-176 modifié, Knife Pistol Type 89 modifié et laser intégré dans une montre
Equipement: Ordinateur portable modifié, paire de lunette avec verres conventionnels et modes de vision spéciaux, montre avec plusieurs options électroniques

MessageSujet: Re: Seule pour longtemps? [PV Olivier Maxter]   Ven 2 Mai - 5:06

"Vous savez, Elizabeth, les larmes sont comme les globules blancs des émotions. Elles sont chargées d'évacuer les émotions négative pour purifier l'esprit et l'âme mais sont considérées à tort comme un signe de faiblesse. En ce moment, vous pleurez à chaude larme et ce doit être en votre esprit un vrai maelström d'émotions et de sensations. toutefois, ce que vous trouverez en fin de parcours en aura valu la peine: un esprit sain et des souvenirs purifiés. Vous en sortirez grandie et vous ne le regretterez pas. Vous savez... Je ne me suis jamais considéré comme étant sage ou intelligent. cela dit, cela ne m'a empêché en rien au fil des ans de chercher à mieux vivre, à vivre plus sainement. Je suis un gardien de secret vous savez? J'ai veillé sur plusieurs dizaines de personnes qui comme vous ont procédé à la purification de leur âme. Pourquoi? Et bien parce que quelqu'un doit le faire. Surtout dans notre profession. Regardez vous, Elizabeth Lévy... Vous avez fait la fierté de vos supérieurs. Et en tant que chef moi même, il eut été odieux et traître de vous laisser vous autodétruire pour qu'en fin de parcours vous arriviez dans l'éternel la tête basse devant ceux que vous avez aimé."

Dit Olivier qui resta bien assit sur son siège. Si la jeune femme désirait établir un contact physique, elle le ferait d'elle même. La clé de l'énigme, c,était Elizabeth et Elizabeth seule. Interférer par un contact physique eut été chose délicate voire déstabilisatrice...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Levy
Espionne
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 26
Société : Schya
Formation : Technique policière et criminologue
Citation : «L'art d'être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l'art de réussir»
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Armes: Desert Eagle noir et un petit couteau
Equipement:

MessageSujet: Re: Seule pour longtemps? [PV Olivier Maxter]   Sam 3 Mai - 18:46

Elizabeth écouta Olivier sans toutefois absorber chaque parole. Manifestement occupée à vider ce vase trop plein, elle avait l'esprit ailleurs malgré le fait qu'il devenait de plus en plus claire. Noyée par son chagrin, elle avait une vision plutôt floue et une écoute plutôt sur la sourdine. Et pourtant, elle savait pertinemment que les dires du chef de la Synnefo étaient remplis de sagesse et qu'elle évoquait bien plus qu'un intérêt marqué. Il n'avait, cependant, pas chercher à la consoler en l'étreignant dans ses bras comme pour la sécuriser et lui répéter sans cesse comme une cassette: «Tout va bien aller. Allez, continuez...». D'une part, c'était une marque de respect et d'autre part, un manque cruel à son égard. En ce sens où son âme réclamait une certaine force rassurante pour lui permettre d'évacuer sans trop se faire du mal. Mais, devait-elle s'y risquer d'elle-même? La gêne - ou l'embarras - l'empêchait-elle de se conformer à ce besoin? Probablement, mais parfois trop orgueilleuse, la jeune femme refusait de s'y soumettre.

Soudain, se sentant aucunement à son aise dans cette position assise comme une écolière, elle fit un demi-tour et accota ses bras sur le haut du dossier du fauteuil. Ramenant ses jambes sur celui-ci, d'un mouvement habile de chaque pied, elle se défit de l'étouffante emprise de ses chaussures à talon. Plongant sa tête dans l'espèce de cercle qu'elle avait formé avec ses bras, sa tête fut complètement cachée, ne laissant que sa chevelure ébène descendre en une cascade de goudron dans son dos quelque peu dénudé par le style de la robe. Sanglotant en faisant trembler et hausser ses épaules, elle continuait ses pleurs, ne cessant de resonger au passé fort glorieux et heureux qu'elle avait connu à ses débuts; la rencontre avec Andreas dans les couloirs de l'immeuble de la Schya alors qu'ils pourchassaient une mavros; le malaise d'Elizabeth lorsqu'elle lui avoua que l'employé rouge s'était sauvée par la fenêtre de la salle de bain; le jour où ils s'étaient revus sur la terrasse au sommet de l'immeuble; le soir où l'avait invité au resto duquel ils étaient ressortis avec une hâte incroyable; le même soir où elle l'avait invité à prendre un café dans son appartement - lequel ils n'avaient jamais pris; du premier baiser fougueux qu'ils s'étaient échangés et du reste de la nuit qu'ils avaient passé ensemble.

"Andreas..."

Murmura-t-elle entre deux sanglots.

Au bout d'un moment où la pièce était plongée dans les pleurs désespérés d'Elizabeth, celle-ci releva la tête vers Olivier, se découvrant pour la première fois dans un état lamentable. Ses yeux rougis étaient toujours humides; ses joues rosies d'où régnaient des traces de larmes qui continuaient de perler son pauvre visage dépourvu de toute gaieté. Considérant l'homme, elle entreouvrit la bouche, déployant toutes ses forces pour s'exprimer.

"Si seulement le monde pouvait être aussi compréhensif et aussi «psychologue» dans un sens que vous, les gens ne seraient pas sans cesse tourmentés, hantés, prisonniers de leur passé. Ils seraient libérés de l'énorme fardeau qu'ils portent pour ne pas perdre la face. Orgueilleux, diriez-vous. À cela, je vous dis que vous m'avez libéré et je vous en remercie humblement sous tout le respect que je vous dois. J'ai gardé tout cela en moi bien trop longtemps à mon goût au point où je me suis rendue compte que je ne me souvenais même pas de la dernière fois que j'avais pleuré. Encore une fois, merci."

Énonça-t-elle.

Tranquillement, la jeune femme recommençait à reprendre le contrôle sur elle-même, le mal le plus vif étant parti. Il ne restait que quelques gouttes. Toutefois, bien qu'elle sentait que son sac était presque vide, une peine constante planerait sur elle. Le simple fait de lever les yeux vers le ciel désormais lui rappelerait qu'Andreas - et Senora - n'était plus de ce monde. Cependant, cette peine se dissiperait au fil du temps et ça, elle le savait.

Elle redéposa sa tête sur ses bras, sans pour autant la camoufler entre eux. Sa tête posée sur un seul côté, elle regardait tout de même dans la pièce d'un air quasi absent, mais dans lequel on pouvait lire une libération immense. Elizabeth fixait un point imprécis, changeant de cible à tout moment en promenant ainsi son regard un peu partout dans la pièce. Parfois, ses yeux s'arrêtaient sur le chef de la Synnefo à lequel elle vouait un respect et une gratitude énorme. D'autres fois, elle balayait la salle sans s'arrêter sur un objet qui pouvait l'attirer. Quelques larmes continuaient de couler, comme c'en était devenu un automatisme. Elle reniflait en silence pour ne déplaire à son compagnon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Maxter
Décédé
avatar

Nombre de messages : 372
Age : 33
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 23
Armes: Mgv-176 modifié, Knife Pistol Type 89 modifié et laser intégré dans une montre
Equipement: Ordinateur portable modifié, paire de lunette avec verres conventionnels et modes de vision spéciaux, montre avec plusieurs options électroniques

MessageSujet: Re: Seule pour longtemps? [PV Olivier Maxter]   Sam 3 Mai - 19:26

"Le monde n'a rien à m'envier. Je suis un criminel et une expérience de hackers. Je ne suis pas totalement humain ne ne l'ai jamais réellement été: il est de notoriété public dans le monde underground de l'informatique que je suis une banque de donnée vivante sur l'informatique et que c'est une sorte de seconde personnalité qui prend le relais pour les actions humaines. Qu'y a t'il d'enviable là dedans? Rien, à mon sens. Absolument rien."

Répondit Olivier en regardant les gens dans le casino en contrebas.

"Certains humains sont plus humains que d'autres. Et pourtant, en regardant ces gens, je vois du bétail qui sans trop le savoir se dirige lentement vers l'abattoir. Et je regarde les trois organisations et je vois des gens différents. Du humains qui savent encore ce que souffrir veut dire et qui en expérimente le sens à chaque jour dans leur âme torturée. Pouvons-nous les considérer comme des monstres alors qu'ils réagissent comme des humains?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Levy
Espionne
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 26
Société : Schya
Formation : Technique policière et criminologue
Citation : «L'art d'être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l'art de réussir»
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Armes: Desert Eagle noir et un petit couteau
Equipement:

MessageSujet: Re: Seule pour longtemps? [PV Olivier Maxter]   Sam 3 Mai - 19:45

Elizabeth se mit à fixer Olivier comme si on lui avait commandé de ne plus jamais le quitter des yeux. Son regard témoignant toujours une récente peine, elle l'observa sans toutefois démontrer une quelconque émotion déchiffrable. Néanmoins, on pouvait deviner qu'elle analysait les paroles de l'homme avec une attention particulière pour une employé d'une autre société.

"Je crois que votre raisonnement est juste, Monsieur Maxter."

Rétorqua-t-elle au bout d'un moment. Reprise d'une soudaine force, elle se leva de son fauteuil, quittant la seule chose qui l'avait soutenu et consolé lors de l'exorcisme de sa souffrance et sa peine. Elle s'avança d'un pas lent vers lui, regardant à son tour en direction du casino en contre-bas. Suivant une personne des yeux, elle changeait de cible au bout de quelques secondes, s'imaginant une vie pitoyable que cette personne pouvait vivre.

"Nous sommes, sans doute, les seules personnes qui se battent encore pour notre survie. Ceux pour qui la mort n'est pas un échappatoire, mais comme un repos éternel à la suite d'un long combat enfin gagné. Les seuls monstres sur terre sont ceux qui se promènent comme des cadavres ambulants en uniforme de pingouin, une malette de cuir à la main et un cellulaire dans l'autre. Ou encore ceux qui font les boutiques pour dépenser leur fortune, se noyant dans leur seul plaisir."

Énonça Elizabeth qui comprenait à présent le monde et le voyait sous un angle nouveau.

"Nous pouvons nous considérer comme des humains puisque, comme vous l'avez dit, nous savons par coeur la définition du mot «souffrir» pour pouvoir l'expérimenter chaque jour. Mais nous savons plus que ça: nous connaissons le terme «survie». Ce sont ses deux termes mis ensemble qui font que nous pouvons nous considérer humains comparés à ces êtres abattus et résignés. Ils attendent la mort comme ils attendent le métro, le taxi ou encore le train. Nous, au contraire, la mort vient alors qu'elle a décidé que nous avons gagné notre survie et que le mot «souffrir» nous a fait grandir."

Dit-elle alors se tourna vers Olivier.

"J'ai bien peur que ces gens n'ont plus aucun intérêt pour moi. Tout ce qui m'importe à présent, c'est vous - la Synnefo-, c'est la Mavros, la Schya... et moi. Personnellement, je crois que c'est assez."

Acheva-t-elle.

"Je ne possède peut-être pas les mêmes analyses que vous, quoiqu'elles partent de la même base, toutefois, je crois qu'un monde de vrais humains est composé de divergences d'opinions..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Maxter
Décédé
avatar

Nombre de messages : 372
Age : 33
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Age: 23
Armes: Mgv-176 modifié, Knife Pistol Type 89 modifié et laser intégré dans une montre
Equipement: Ordinateur portable modifié, paire de lunette avec verres conventionnels et modes de vision spéciaux, montre avec plusieurs options électroniques

MessageSujet: Re: Seule pour longtemps? [PV Olivier Maxter]   Sam 3 Mai - 20:05

"Vous comprenez mieux je suppose pourquoi je me bats pour unir les sociétés criminelles. Que sont quelques milliards de dollars offerts par ces clowns face à la perspective d'une vie meilleure où le combat pour la survie ne serait plus dirigée entre nous? Sans chercher à dominer le monde, nous aurions une stabilité pour les années à venir. Ataxia n'a plus suffisamment d'unités militaires pour nous empêcher de vivre nos vies comme nous l'entendons et les coincés en cravate auraient l'absolue certitude que désormais leur petit monde est à notre merci... Que c'est à leur tour de vivre en humains."

Dit Olivier d'un ton on ne peut plus clair.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Levy
Espionne
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 26
Société : Schya
Formation : Technique policière et criminologue
Citation : «L'art d'être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l'art de réussir»
Date d'inscription : 26/11/2007

Feuille de personnage
Age: 24 ans
Armes: Desert Eagle noir et un petit couteau
Equipement:

MessageSujet: Re: Seule pour longtemps? [PV Olivier Maxter]   Sam 3 Mai - 21:26

"En effet!"

Répliqua Elizabeth après avoir lâché une grande expiration.

"Et c'est une cause noble que vous défendez."

Dit-elle avec sincérité.

Enfin, elle se décida à essuyer ses larmes, sachant que plus aucune n'allait se montrer de sitôt. En fait, elle n'allait pas se remettre à pleurer en la présence d'Olivier, voulant que la situation revienne à la normale, bien que sachant très bien qu'elle ne pouvait aucunement changer de conversation radicalement sans que cela ne fasse aucun effet sur le chef de la Synnefo.

"J'espère un jour que l'on en viendra à se serrer la main sans dédain et qu'on deviendra qu'un."

Confia la jeune femme qui s'était retournée, faisant désormais dos à Olivier. Elle s'avança vers de-là où l'on pouvait observer le casino en contrebas. Les bras relâchés le long de son corps, elle resta onnubilée par ses âmes sans vie et solitaire, marchant tout droit vers l'abattoir sans un effet de débat, mais plutôt de résignation.

"Je vous aiderai, Monsieur Maxter. Vous ne pouvez guère être seul pour accomplir une tâche d'une aussi grande envergure. Je ne doute pas de vos capacités, loin de là. Je cherche seulement à mettre mon grain de sel dans ce monde et laissez ma marque d'une certaine façon... Enfin, j'ose imaginer que chacun de nous cherchons à réaliser cet objectif."

Énonça Elizabeth avant de se retourner en direction de l'homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Seule pour longtemps? [PV Olivier Maxter]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Seule pour longtemps? [PV Olivier Maxter]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» je suis seul,mais pas pour longtemps
» Poutine se prépare à reprendre le pouvoir.. pour longtemps!
» [...]Dans les bois, pendant que le loup n'y est pas. [Eliel]
» Brian Gionta au New-Jersey pour longtemps
» Je veux être seule pour ça ... / mais venez quand même *o* /

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ataxia : nouvelle génération :: Ataxia :: Quartier des affaires :: Casino Polytelis-
Sauter vers: