Ataxia, la capitale d'un monde chaotique où le pouvoir découle de la richesse et de la terreur.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ethan Slattery

Aller en bas 
AuteurMessage
Ethan Slattery
Tueur à gages
avatar

Nombre de messages : 13
Age : 28
Société : Schya
Formation : Ancien membre des S.A.S
Date d'inscription : 28/12/2007

Feuille de personnage
Age: 22 ans
Armes: HK MG36 / Para Ordnance P14-45 / Fusil de précision Walther 2000
Equipement: Silencieux Para Ordnance / Téléphone portable - PDA / Mallette pour fusil de précision

MessageSujet: Ethan Slattery   Ven 28 Déc - 17:23

Prénom : Ethan
Nom : Slattery
Age : 22 ans

Société : Schya
Rang : Tueur à gages
Formation : Ancien membre du 22ème régiment S.A.S

Armes : HK MG36, Para Ordnance P14-45 et un fusil de précision Walther 2000
Equipement : Silencieux Para Ordnance, téléphone portable/PDA et une mallette pour fusil de précision

Physique : Les traits du visage d’Ethan sont marqués par la violence de son passé. Il parait plus vieux que son âge, mais il s’agit certainement d’un atout concernant son charme. De prime abord, son visage n’inspire pas la sympathie la plus profonde. Malgré tout, ses traits marqués évoquent la confiance et la maîtrise de soi. Ses yeux bruns reflètent son âme tandis que sa bouche arbore très souvent un léger sourire. Ethan aime se montrer impeccable, même si ses goûts vestimentaires ne sont pas toujours aux normes de ce que demande sa société. Hormis cela, son apparence soignée, ses vêtements de marques et son allure décontractée font de lui une personne agréable à regarder.

Caractère : Certainement tout le contraire de Ryan, son frère. Ethan ne rechigne pas le contact et aime se montrer sociable. Sûr de lui, il n’est pas victime de la naïveté et aime se montrer extraverti, voire même lunatique. De nature joviale, il ne laisse jamais transparaître la douleur de son passé. Dans son métier, il se montre professionnel et sans pitié. C’est grâce aux investigations poussées de Ryan qu’il puise la force d’exécuter ce qu’il qualifie comme un « art ». En somme, Ethan n’est pas le genre de tueur assoiffé de sang. Même s’il lui arrive de tuer dans son propre intérêt, il respecte un certain nombre de codes imposés par ses années passées au sein des S.A.S. Il nourrit un profond respect pour son frère et admet qu’il ne serait certainement rien sans lui.

Histoire :

« J’avais sept ans lorsque le coup d’Etat le plus spectaculaire de l’histoire eut lieu. A cette époque, je ne me rendais pas encore compte des conséquences que cet évènement allait prendre sur ma vie et celle de mon frère. »

Ethan soupira. Depuis qu’il avait commencé à rédiger son journal, des souvenirs enfouis n’arrêtaient pas de le hanter.
Au fond de lui, il savait que coucher sa vie sur le papier risquait de le trahir. Si son journal tombait entre de mauvaises mains, lui et son frère seraient certainement compromis.

« Ryan et moi n’avons que très brièvement connu nos parents. Des gamins de la Mavros les ont éliminés alors que nous étions encore enfants (année 2050/Ryan : 8 ans) lors du coup du fameux coup d’Etat. Nos parents étaient membres du comité désigné pour élire le successeur du Président, et comme tout le monde le sait, les sociétés actuelles qui régissent le monde s’en sont prises à ces personnalités ; ils les ont tués. »

Il but une gorgée de whisky avant de poursuivre.

« N’ayant plus aucune famille pour veiller sur nous, nous fûmes placés en orphelinat pendant quelques temps. La vie là-bas était terrible. La croissance de la criminalité avait engendré un nombre faramineux de décès, et les orphelins courraient les rues.
L’établissement était semblable à une prison avec ses lois, ses codes et ses meneurs. Un grand nombre des enfants recueillis étaient directement intégrés au programme d’entraînement de la Mavros. En ce qui concernait mon frère et moi, nous avons résisté à cette idée en gardant en tête l’idée que les assassins de nos parents étaient liés à cette société. Notre haine envers la Mavros ne cessait de croître.
Finalement, nous fûmes présentés à une famille.
Là commença les ennuis… »


Ethan sortit son paquet de cigarette de la poche de son veston, but une autre gorgée de whisky et en alluma une.

« L’intégration au sein de cette famille ne fut pas facile. A dire vrai, à un moment comme un autre, nous détestions notre père adoptif. Il nous battait, nous faisait mordre la poussière et nous traitait comme moins que des animaux. Ryan, plus âgé d’un an que moi, tentait désespérément de me protéger de ce salaud, mais au final, nous étions battus et humiliés chacun notre tour.
Notre adolescence, nous l’avons passé au travers d’un seul mot : discipline. Mon frère et moi avons fait ce que nous pouvions pour nos études, mais à une époque où la violence régissait le monde, il était inutile de compter sur un quelconque diplôme pour réussir notre vie. »


Ethan savait qu’il allait maintenant aborder un point crucial de sa vie. Il allait définitivement coucher sur le papier l’évènement qui fit de sa vie ce qu’elle était désormais.

« Au final, ce qui devait être fait fut accompli. A sa majorité, Ryan décida de faire payer notre père adoptif pour ce qu’il nous avait fait subir durant notre enfance : il manigança un plan pour le tuer purement et simplement et faire croire à un accident. Malheureusement, nous étions encore trop jeunes pour monter un tel scénario…
Je me suis chargé du meurtre…
Le rôle de mon frère dans cette histoire était de faire croire à un suicide et de me fournir un alibi.
Notre plan devait fonctionner comme sur des roulettes, mais Ryan se fit pincer et en paya le prix à ma place. Fort heureusement, grâce à un manque de preuves et un témoignage de ma part en sa faveur, il ne purgea que d’une peine minimale pour ce que nous avions fait. De plus, la justice n’était plus à la page en cette période de crise…

Après cette affaire, nous nous sommes séparés. Personnellement, je pensais ne plus jamais revoir mon frère de ma vie.
Je me suis engagé dans ce qui était autrefois appelé le 22ème Régiment des S.A.S, une ancienne troupe d’élite britannique réputée dans le monde entier. Certes, l’armée n’avait plus aucune influence sur le monde actuel, mais cela me permit de découvrir de nouveaux horizons. »


Les écrits d’Ethan touchaient à leur fin. Il se rapprochait désormais du présent en sentant comme une sorte de satisfaction face à la douleur exprimée au travers de ses mémoires.

« Au final, après le démantèlement de mon unité, je me retrouvai seul face à ce monde chaotique. Je trouvai cependant rapidement refuge auprès d’une société qui nourrissait la même haine que moi envers la Mavros : la Schya.
Il était tant pour moi de me faire un nom dans le milieu très fermé des tueurs professionnels… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloane Helies
Boss de la Mavros
avatar

Nombre de messages : 162
Age : 25
Société : Mavros
Formation : Reçue par la société Mavros
Citation : "Si vous voulez connaître la valeur de l’argent, essayez donc de m’en emprunter."
Date d'inscription : 19/11/2007

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Armes: Un sniper, un sabre et un bête pistolet
Equipement: Un paralysant très puissant, une trousse de médecine et un couteau

MessageSujet: Re: Ethan Slattery   Ven 28 Déc - 18:00

AH ! C'EST KEN REEVES ! Il vient me hanter jusqu'ici !

=> Oui je sais... Ma gueule...

Fiche validée ^^ Bon jeu parmi nous


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ethan Slattery
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La parabole des ténèbres - partie 3 [Ethan]
» Ethan Fever - La folie est un art {OK}
» Mélodies du soir, alchimie des passions [Ethan]
» Ethan Hudson
» Ethan dégage, voici Liam, pour votre plus grand plaisir ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ataxia : nouvelle génération :: Hors RP :: Schya-
Sauter vers: